Mise à jour : 19 mars 2012
Publicité

Au-delà des particularités propres à la maladie et à chaque service de pédiatrie, la qualité d’une hospitalisation dépend aussi de la façon dont elle a été préparée (s’il ne s’agit pas d’une urgence). Une bonne préparation permet de désamorcer une partie de l’anxiété et de mieux s’adapter à la vie quotidienne à l’hôpital.

S’informer à l’avance

enfant médecin hôpital

Lors de la consultation de pré-hospitalisation, le médecin ou le chirurgien répondra à vos questions et vous donnera des informations sur les raisons et la durée de l’hospitalisation, la nature des examens et des soins pratiqués, etc. N’hésitez pas à lui poser les questions qui vous préoccupent à propos des formalités administratives, hébergement des parents, visites, et autres. Ses réponses contribueront à réduire votre inquiétude et, indirectement, celle de votre enfant.

Expliquer pour dédramatiser

Expliquez à votre enfant, avec des mots qu’il pourra comprendre, les raisons et la durée de son séjour à l’hôpital. Dans la mesure de vos connaissances, répondez à ses questions sans dramatiser ni enjoliver. Essayez de lui décrire comment se déroulera une journée d’hospitalisation et à quel moment vous serez avec lui. S’il vous demande s’il aura mal, dites-lui que c’est possible et qu’il devra aussitôt en informer le personnel soignant afin que celui-ci puisse le soulager rapidement. Vous pouvez également utiliser des livres mettant en scène des enfants hospitalisés ou mimer les scènes avec ses peluches et ses jouets. Si possible, faites-lui visiter à l’avance le service où il sera accueilli.

Ce qu’il faut emporter

Pour la durée du séjour, préparez une valise avec ses effets personnels :

  • des vêtements confortables et faciles à enfiler, deux pyjamas, des chaussons, des serviettes de toilette ;
  • une trousse de toilette avec du savon, de la crème hydratante pour la peau, une brosse à dents, du dentifrice, un peigne, une brosse à cheveux ;
  • son doudou, ses peluches, ses poupées, des jouets et des livres ;
  • un biberon, une tasse, une ou deux tétines le cas échéant ;
  • son carnet de santé ;
  • éventuellement les médicaments de son traitement actuel et son lait si celui-ci est particulier.

Si vous comptez rester avec votre enfant pendant l’hospitalisation, pensez à apporter quelques effets personnels et de quoi vous occuper (livres, magazines, jeux, par exemple). Si vous emportez un téléphone portable avec vous, utilisez-le à l’extérieur des bâtiments car il peut interférer avec certains appareils médicaux.

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster