Syncope
La maladie

Mise à jour : 24 Janvier 2017

La maladie
La syncope est une perte de connaissance brutale et passagère liée à une hypoperfusion cérébrale. Elle nécessite une recherche étiologique.
Physiopathologie
On distingue 3 types de syncopes : les syncopes réflexes, celles liées à l'hypotension orthostatique et celles d'origine cardiovasculaire. Les syncopes réflexes regroupent les syncopes vasovagales (SVV, avec conjonction d'une vasodépression sympathique et d'une cardio-inhibition vagale), les syncopes par hypersensibilité du sinus carotidien et les syncopes situationnelles. Les syncopes par hypotension orthostatique peuvent être la conséquence d'une dysautonomie, d'une cause exogène ou d'une hypovolémie. Les syncopes de cause cardiovasculaire sont le plus souvent dues à des arythmies, des cardiopathies et des maladies vasculaires.
Epidémiologie
L'incidence et la récurrence de la syncope augmentent avec l'âge, plus particulièrement après 70 ans. La syncope représente 1 à 2 % des motifs de recours aux services d'urgence. Une cause est retrouvée dans 75 % des cas.
Complications
Mort subite (pour les syncopes d'origine cardiaque). Traumatismes liés à la chute, notamment chez les personnes âgées.

Ressources laboratoires

  • Syncope
  • Aucun document proposé

Terrains particuliers

Cliquez sur les icônes ci-dessous pour accéder aux terrains particuliers de cette Reco.

Cliquez sur un lien pour accéder au texte concerné.
Prise en charge > Cas particuliers > Syncopes d'origine cardiovasculaire
Cliquez sur un lien pour accéder au texte concerné.
Prise en charge > Cas particuliers > Syncopes par hypotension orthostatique
Cliquez sur un lien pour accéder au texte concerné.
Prise en charge > Cas particuliers > Syncopes chez une personne âgée