Syndrome coronarien aigu ST+ (infarctus du myocarde)
La maladie

Mise à jour : 24 Janvier 2017

La maladie
Le syndrome coronarien aigu (SCA) avec sus-décalage du segment ST (ST+), correspond à l'infarctus aigu du myocarde des anciennes définitions. Il est défini sur l'ECG par un sus-décalage persistant du segment ST (en anglais STEMI pour ST-segment Elevation Myocardial Infarction). L'organisation en urgence de la prise en charge et des transports vise à la réalisation d'un geste de reperfusion dans les 1res heures.
Physiopathologie
Le SCA ST+ correspond à une nécrose ischémique d'une région myocardique en rapport avec une occlusion complète et prolongée d'une artère coronaire.
Epidémiologie
En France, on dénombre 100 000 cas de SCA ST+ par an. La mortalité à 30 jours est passée de 13,7 % en 1995 à 4,4 % en 2010. Cette réduction est probablement en rapport avec l'évolution de la prise en charge : augmentation des reperfusions (de 49,4 % à 74,7 %) ; association systématique de bithérapie antiplaquettaire/anticoagulant rapidement efficace/statine/bêtabloquant/IEC (ou ARA II) ; délai plus court d'appel au 15 (de 120 à 74 minutes) avec prise en charge plus précoce. Le rôle des caractéristiques des patients (plus jeunes, plus de femmes, plus d'obèses) est moins clair.
Complications
Elles sont hémodynamiques (insuffisance cardiaque aiguë, choc cardiogénique), rythmiques (mort subite par fibrillation ventriculaire, tachycardie ventriculaire ou asystolie), mécaniques (rupture de paroi entraînant une communication interventriculaire ou une tamponnade, rupture de pilier mitral à l'origine d'une insuffisance mitrale massive), thromboemboliques.