ADANT sol inj

Mise à jour : 18 Mai 2017

Formes, Présentations

Solution viscoélastique pour administration intra-articulaire :

Seringues stériles jetables de 2,5 ml, sous conditionnement de 3 + 3 aiguilles 21G.

Composition

p seringue

Hyaluronate de sodium

25 mg

Propriétés

Le hyaluronate de sodium est un polymère naturel appartenant à la famille des glycosaminoglycanes (mucopolysaccharides acides), largement présent dans les tissus conjonctifs tant chez l'animal que chez l'homme. C'est un polysaccharide composé d'une chaîne d'unités répétées du disaccharide formé par le N-acétylglycosamine et le glycuronate de sodium reliés par des liaisons glycosidiques alternantes β-1,3 et β-1,4. C'est un composant majoritaire du liquide articulaire qui joue un rôle important dans les fonctions physiologiques de ce liquide.

Adant est une solution stérile à 1 % de hyaluronate de sodium obtenue à partir de Streptococcus zooepidemicus par des processus de fermentation et de purification ultérieure.

Adant se caractérise par sa viscoélasticité, son hygroscopicité et ses propriétés lubrifiantes.

L'administration intra-articulaire d'Adant améliore la fonction articulaire et soulage de ce fait la douleur provoquée par l'arthrose du genou et l'épaule douloureuse ; elle améliore la mobilité articulaire et normalise le liquide synovial altéré. De même, son administration est indiquée dans l'articulation trapézo-métacarpienne des patients souffrant de rhizarthrose.

Adant est disponible sous forme de seringue préremplie jetable qui en facilite l'administration, assure la stérilité et prévient une éventuelle contamination par des particules étrangères en cours d'utilisation.

Indications

  • Arthrose du genou et périarthrite scapulo-humérale.

  • Arthrose trapézo-métacarpienne de degré I, II et III.

  • Douleur et limitation de la mobilité suite à des altérations dégénératives et traumatiques d'autres articulations synoviales.

Contre-indications

Adant est contre-indiqué chez les sujets présentant des antécédents d'hypersensibilité au produit.

Mode d'emploi, Posologie

Le schéma général correspond à une infiltration par la voie intra-articulaire une fois par semaine pendant 5 semaines consécutives.

L'injection doit être réalisée strictement dans l'espace intra-articulaire de l'articulation du genou, de l'épaule (espace intra-articulaire de l'articulation de l'épaule, bourse sous-acromiale ou gaine du chef long du tendon du biceps brachial), de l'articulation trapézo-métacarpienne ou de l'articulation synoviale endommagée. Dans le cas de l'articulation trapézo-métacarpienne, deux techniques différentes d'administration sont recommandées, en fonction du degré d'arthrose : voie latérale externe (rhizarthrose de degré I) et voie interdigitale/première commissure (rhizarthrose de degré II et III). Cependant, l'utilisation de l'une ou l'autre de ces deux techniques dépend de chaque cas particulier et, pour plus de facilité, il est conseillé de procéder à l'administration sous contrôle endoscopique. Dans tous les cas, la dose doit être ajustée en fonction de la sévérité des symptômes.

Précautions à prendre lors de l'administration :

Injection :

  • Adant s'injectant directement dans l'articulation, toute l'opération doit se faire dans des conditions d'asepsie strictes.

  • Le traitement doit être arrêté si des signes d'amélioration n'étaient pas observés après un premier cycle de 5 semaines.

  • Si des rétentions, même minimes, de liquide synovial étaient constatées, effectuer un drainage par arthrocentèse.

Autres :

  • Ne pas injecter le produit dans un vaisseau.

  • Ne pas appliquer le produit sur les yeux.

  • En raison de la viscosité du produit, il est recommandé d'utiliser des aiguilles 21 - 23G.

  • Si le produit était conservé dans un réfrigérateur (cf Conditions de conservation), attendre qu'il soit à température ambiante avant de l'injecter.

  • Utiliser le produit immédiatement après son ouverture afin d'en garantir la stérilité. Le produit ne doit être utilisé qu'une seule fois, sur un seul patient et le produit restant doit être jeté, afin d'éviter les infections croisées.

Précautions d'emploi

Adant est susceptible d'aggraver l'état inflammatoire local chez les sujets atteints d'une arthrose du genou s'accompagnant d'une inflammation et d'un épanchement de l'articulation. Il est donc conseillé de n'administrer le produit qu'après soulagement de l'inflammation. Une douleur locale a été rarement rapportée suite à l'administration du produit. Afin d'éviter la douleur après l'injection, il est recommandé de laisser au repos l'articulation traitée. Adant doit être injecté strictement dans l'espace intra-articulaire ; dans le cas contraire, le produit pourrait provoquer une douleur. Adant est à administrer avec prudence chez les sujets présentant des antécédents d'hypersensibilité à d'autres médicaments et chez les sujets atteints d'insuffisance ou d'altérations de la fonction hépatique.

Chez le sujet âgé :

Adant est à administrer avec prudence chez ces sujets compte tenu du fait que leurs fonctions physiologiques sont en général affaiblies.

Chez l'enfant :

Étant donné que la sécurité de ce produit n'a pas été établie chez les enfants, il doit être administré avec prudence chez ces sujets.

Grossesse et allaitement :

Même si des effets tératogènes n'ont pas été rapportés chez l'animal, la sécurité d'emploi du produit n'a pas été établie chez la femme enceinte. Il y a donc lieu d'administrer ce produit avec précaution chez la femme enceinte ou susceptible de l'être.

Le hyaluronate de sodium passant dans le lait maternel d'animaux femelles traités, il est recommandé d'arrêter l'allaitement maternel en cours de traitement.

Effets indésirables :

Des éruptions cutanées, à type d'urticaire et de prurit, ont été rarement rapportées. Il faut, dans ces cas, arrêter l'administration du produit et mettre en route un traitement approprié.

Une douleur (en général transitoire après l'administration) et une tuméfaction au niveau du site d'injection ont été de même rarement rapportées.

Les sujets traités se plaignent parfois d'un épanchement, d'une rougeur, d'une sensation de chaleur et de lourdeur au niveau du point d'injection.

Un état de choc a été très rarement rapporté ; il faut, dans ce cas, arrêter l'administration du produit, surveiller attentivement le sujet et mettre en route un traitement approprié.

Incompatibilités :

Éviter tout contact avec des antiseptiques tels que les sels d'ammonium quaternaires, y compris le chlorure de benzalkonium ou la chlorhexidine, qui sont susceptibles d'entraîner une précipitation du produit.

Conditions de conservation

Durée de conservation : ne pas utiliser le produit après la date de péremption indiquée sur l'emballage.

Conserver à une température de 1 à 30 °C et à l'abri de la lumière. Si cette température ne pouvait pas être assurée, conserver dans un réfrigérateur.

Renseignements administratifs

Code ACL 7873292.

Marquage CE 0318 (conformément à la directive 93/42/CEE). Dispositif médical de classe III.

Fabriqué par : Tedec-Meiji Farma, SA Ctra. M-300, Km 30, 500 - 28802 Alcalá de Henares, Madrid (Espagne).

Distribué par : Daiichi Sankyo France SAS.

DAIICHI SANKYO FRANCE SAS

1, rue Eugène-et-Armand-Peugeot

92500 Rueil-Malmaison

Standard : Tél : 01 55 62 14 60

Info médic et pharmacovigilance :

Tél (n° Vert) : 08 00 00 87 85