URGOTUL pans interface cicatrisant

Mise à jour : 21 Janvier 2020
URGOTUL pans interface cicatrisant

Présentation

Interface stérile, avec matrice TLC, souple et conformable. Non adhésive, non occlusive, non adhérente à la plaie. A usage unique.

Propriétés

Au contact des exsudats de la plaie, les particules hydrocolloïdes se gélifient pour former un film lipido-colloïde.

  • Maintien d'un milieu humide favorable à la cicatrisation.

  • Retrait atraumatique pour les tissus néoformés.

  • Caractère indolore du renouvellement de pansement pour le patient.

Indications

  • Plaies aiguës (brûlures, dermabrasions, plaies traumatiques, plaies post-opératoires), chroniques (escarres, ulcères, plaies du pied diabétique) au stade de bourgeonnement et d'épidermisation.

  • Plaies d'épidermolyse bulleuse congénitale.

Particulièrement indiqué dans le recouvrement des plaies anfractueuses ou de localisations difficiles ainsi que dans le méchage des plaies creuses.

Contre-indications

Sensibilité connue au pansement.

Mode d'emploi

  • Nettoyer la plaie avec du sérum physiologique.

    Si un antiseptique a préalablement été utilisé, rincer soigneusement la plaie au sérum physiologique.

  • Retirer les ailettes de protection.

  • UrgoTul peut être découpé avec du matériel stérile pour adapter la taille du pansement à la plaie.

  • Appliquer UrgoTul directement sur la plaie.

  • Recouvrir UrgoTul d'un pansement secondaire : compresses stériles maintenues par une bande extensible ou un sparadrap multi-extensible ou filet tubulaire.

Les renouvellements d'UrgoTul seront effectués tous les 2 à 4 jours en fonction de la plaie traitée et en fonction de l'évolution clinique de la plaie. UrgoTul peut être laissé en place jusqu'à 7 jours sous compression multicouche dans l'ulcère de jambe d'origine veineuse.

Dans le cas des plaies d'épidermolyse bulleuse congénitale, le renouvellement se fera tous les 1 à 3 jours.

Précautions d'emploi

  • UrgoTul adhère aux gants chirurgicaux en latex, aussi est-il recommandé d'humidifier les gants avec du sérum physiologique pour faciliter, dans ce cas, la manipulation d'UrgoTul.

  • En présence de signes cliniques d'infection locale, le traitement peut, à l'appréciation du médecin, être relayé par un pansement antibactérien.

  • En cas de plaie profonde, anfractueuse ou fistuleuse, laisser une partie du pansement UrgoTul visible et accessible à l'extérieur de la plaie.

  • UrgoTul ne doit pas être utilisé en caisson hyperbare.

  • La réutilisation d'un pansement à usage unique peut provoquer des risques d'infection.

  • Vérifier l'intégrité du protecteur de stérilité avant usage. Ne pas utiliser si l'emballage est endommagé.

  • Ne pas restériliser le pansement.

  • Se référer à la notice.

Renseignements administratifs

Dispositif médical de classe IIb marqué CE 0459.

Laboratoires URGO - Division Medical

42, rue de Longvic. BP 157. 21304 Chenôve cdx

Tél : 03 80 54 50 00. Fax : 03 80 44 74 52

Site web : www.urgomedical.fr