VEYVONDI 1300 UI pdre/solv p sol inj

Mise à jour : Mercredi 01 avril 2020
VONICOG ALFA 1 300 UI pdre/solv p sol inj (VEYVONDI)
Commercialisé
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A
N/A N/A N/A N/A Non disponible en ville N/A N/A N/A

MONOGRAPHIE

Documents de référence 2

  • Avis de la transparence (SMR/ASMR) (2)

SYNTHESE

▼ Ce médicament fait l'objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l'identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté. Voir rubrique Effets indésirables pour les modalités de déclaration des effets indésirables.

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Hémostase - Hématopoïèse - Hémoglobinopathies : Antihémorragiques (Facteurs sanguins de la coagulation)
Classification ATC : SANG ET ORGANES HEMATOPOIETIQUES : ANTIHEMORRAGIQUES - VITAMINE K ET AUTRES HEMOSTATIQUES : FACTEURS DE LA COAGULATION SANGUINE (FACTEUR VON WILLEBRAND)
Substance
vonicog alfa
Excipients :
sodium citrate, glycine, tréhalose dihydrate, mannitol, polysorbate 80

excipient du solvant :  eau ppi

Excipients à effet notoire :

EEN avec dose seuil :  sodium

Présentation
VEYVONDI 1300 UI Pdre/solv p sol inj Fl pdre+Fl solv/5ml

Cip : 3400955057444

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Poudre (lyophilisée, blanche à blanc cassé) et solvant (solution limpide et incolore) pour solution injectable IV à 650 UI ou à 1300 UI :  Flacon de poudre + flacon de 5 ml de solvant (poudre à 650 UI) ou de 10 ml de solvant (poudre à 1300 UI), et dispositif de reconstitution (Mix2Vial), boîtes unitaires.

COMPOSITION

 p flacon
Vonicog alfa 
650 UI*
ou1300 UI*
Excipients : citrate de sodium, glycine, tréhalose dihydraté, mannitol, polysorbate 80.

Solvant : eau pour préparations injectables.

L'activité spécifique de Veyvondi est d'environ 110 UI de FVW:RCo/mg de protéine.

L'activité du FVW (UI) est mesurée à l'aide du dosage de l'activité du cofacteur ristocétine de la Pharmacopée européenne (FVW:RCo). L'activité du cofacteur ristocétine du facteur von Willebrand recombinant humain a été déterminée par rapport à la référence internationale pour le concentré de facteur von Willebrand (OMS).

Le vonicog alfa est un facteur von Willebrand recombinant purifié humain (FVWr). Il est produit par la technique de l'ADN recombinant (ADNr) dans des cellules ovariennes de hamster chinois (CHO) sans ajout de protéines exogènes d'origine humaine ou animale lors des étapes de culture cellulaire, de purification ou de formulation finale.

Le produit contient uniquement des quantités négligeables de facteur VIII de coagulation recombinant humain (≤ 0,01 UI de FVIII/UI de FVW:RCo), déterminées par le dosage chromogène du facteur VIII (FVIII) de la Pharmacopée européenne.

* Après reconstitution avec les 5 ml de solvant (poudre à 650 UI) ou 10 ml de solvant (poudre à 1300 UI) fournis, Veyvondi contient environ 130 UI/ml de vonicog alfa.

DC

INDICATIONS

Veyvondi est indiqué chez les adultes (âgés de 18 ans et plus) atteints de la maladie de von Willebrand (MvW), lorsque le traitement par la desmopressine (DDAVP) seule est inefficace ou n'est pas indiqué pour :
  • le traitement des hémorragies et des saignements d'origine chirurgicale ;
  • la prévention des saignements d'origine chirurgicale.
Veyvondi ne doit pas être utilisé dans le traitement de l'hémophilie A.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Chez les patients présentant une hémorragie active, il est recommandé de co-administrer un FVIII avec Veyvondi comme traitement de première intention et en fonction des concentrations de FVIII (cf Posologie et Mode d'administration).

Traçabilité :

Afin d'améliorer la traçabilité des produits médicaux biologiques, le nom et le numéro de lot du produit administré doivent être clairement enregistrés.

Réactions d'hypersensibilité :

Des réactions d'hypersensibilité (dont une anaphylaxie) peuvent survenir. Les patients et/ou leurs soignants doivent être informés des premiers signes de réactions d'hypersensibilité, qui peuvent se manifester notamment par une tachycardie, une oppression thoracique, des sibilances et/ou une détresse respiratoire aiguë, une hypotension, une urticaire généralisée, un prurit, une rhinoconjonctivite, un angiœdème, une léthargie, des nausées, des vomissements, une paresthésie, des impatiences, et peuvent évoluer en choc anaphylactique. En cas de choc, le traitement médical standard de l'état de choc devra être instauré.

Les patients doivent être étroitement surveillés afin de détecter un éventuel symptôme, et ce, pendant toute la durée de la perfusion. Si des signes et des symptômes de réactions allergiques sévères apparaissent, interrompre immédiatement l'administration de Veyvondi et dispenser les soins appropriés au patient.

Un traitement et le matériel médical adéquats doivent être disponibles immédiatement pour parer à une éventuelle réaction anaphylactique, en particulier chez les patients ayant des antécédents de réactions allergiques.

Veyvondi contient des quantités négligeables d'immunoglobulines G de souris (MuIgG) et de protéines de hamster (≤ 2 ng/UI de Veyvondi). Les patients traités avec ce médicament peuvent développer des réactions d'hypersensibilité à ces protéines de mammifères non humaines.

Veyvondi contient des quantités négligeables de facteur VIII de coagulation recombinant.

Thrombose et embolie :

Il existe un risque de survenue d'événements thromboemboliques, en particulier chez les patients présentant des facteurs de risques cliniques ou biologiques connus de thrombose, y compris des taux faibles d'ADAMTS13. Par conséquent, les patients à risque doivent être surveillés afin de détecter les premiers signes de thrombose, et des mesures prophylactiques antithromboemboliques doivent être instaurées conformément aux recommandations et norme de soins actuelles.

Les patients qui nécessitent des doses fréquentes de Veyvondi en association à du facteur VIII recombinant doivent bénéficier d'une surveillance des taux plasmatiques de FVIII:C afin d'éviter une augmentation excessive, susceptible d'accroître le risque d'événements thrombotiques.

Tout FVIII administré avec Veyvondi doit être un produit contenant du FVIII pur. Toute association avec un produit contenant du FVIII et du FVW pourrait constituer un risque supplémentaire d'événement thrombotique.

Anticorps neutralisants (inhibiteurs) :

Des anticorps neutralisants (inhibiteurs) contre le facteur von Willebrand peuvent apparaître chez les patients souffrant de la maladie de von Willebrand, notamment de type 3. Si les niveaux d'activité plasmatique attendus pour le (FVW:RCo) ne sont pas atteints ou si l'hémorragie n'est pas contrôlée malgré l'administration d'une dose correcte, un test biologique approprié devra être réalisé afin de rechercher la présence d'inhibiteurs du facteur von Willebrand. Chez les patients présentant un taux élevé d'anticorps anti-FVW, le traitement par facteur von Willebrand peut être inefficace et d'autres options thérapeutiques doivent être envisagées.

Le traitement des patients atteints de la MvW et possédant des titres élevés d'anticorps (en raison d'un traitement antérieur par FVWdp) peut nécessiter une dose plus élevée pour compenser l'effet des anticorps. Ces patients peuvent être traités cliniquement par l'administration de doses supérieures de vonicog alfa, en fonction de leurs données pharmacocinétiques.

Considérations liées aux excipients :

Ce médicament contient 5,2 mg de sodium par flacon de 650 UI ou 10,4 mg de sodium par flacon de 1300 UI. Cela correspond à 2,2 % de l'apport maximum journalier recommandé par l'OMS, soit 2 g de sodium pour un adulte de 70 kg et une dose de 80 UI/kg de poids corporel, qui doit être pris en compte pour les patients qui suivent un régime hyposodé contrôlé.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Veyvondi n'a fait l'objet d'aucune étude sur les fonctions de reproduction chez l'animal.

Grossesse :

L'expérience dans le traitement des femmes enceintes ou qui allaitent n'est pas disponible. Veyvondi doit être administré aux femmes enceintes seulement si le médicament a clairement été indiqué, en prenant en considération que l'accouchement confère un risque accru d'événements hémorragiques chez ces patientes.


Allaitement :

On ne sait pas si Veyvondi est excrété dans le lait maternel. Par conséquent, Veyvondi doit être administré aux femmes présentant une carence en facteur von Willebrand qui allaitent seulement si le médicament a clairement été indiqué. Les professionnels de santé doivent prendre en compte les risques potentiels et prescrire Veyvondi uniquement s'il est indispensable.

Fertilité :

Les effets de Veyvondi sur la fertilité n'ont pas été établis.


DC

CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

Veyvondi n'a aucun effet ou qu'un effet négligeable sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

SURDOSAGE

Aucun symptôme de surdosage n'a été rapporté avec le facteur von Willebrand. Des événements thromboemboliques peuvent survenir en cas de surdosage majeur.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

PP

SÉCURITÉ PRÉCLINIQUE

Les données non cliniques issues des études conventionnelles de pharmacologie de sécurité, toxicologie en administration répétée, génotoxicité, cancérogenèse, et des fonctions de reproduction et de développement, n'ont pas révélé de risque particulier pour l'homme.

Aucune investigation n'a été menée concernant la carcinogénicité, les troubles de la fertilité et le développement fœtal. Dans un modèle de perfusion de placenta ex vivo humain, Veyvondi n'a pas traversé la barrière placentaire humaine.

DP

INCOMPATIBILITÉS

Des études cliniques et de compatibilité ont été conduites sur l'administration du vonicog alfa (facteur von Willebrand humain) avec l'octocog alfa (facteur de coagulation humain) dans la même seringue. Le FVWr et le FVIIIr peuvent être prémélangés dans la même seringue pour obtenir la dose appropriée (cf Posologie et Mode d'administration pour le mode d'administration). Ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments à l'exception de ceux mentionnés dans la rubrique Modalités de manipulation et d'élimination.

DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation (flacon non ouvert) :
3 ans.

A conserver à une température ne dépassant pas 30 °C, dans l'emballage d'origine, à l'abri de la lumière. Ne pas congeler.

Durée de conservation après reconstitution :
La stabilité physico-chimique en cours d'utilisation a été démontrée pendant 3 heures à une température de 25 °C.
D'un point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement. Si l'utilisation n'est pas immédiate, la durée et les conditions de conservation avant utilisation sont de la responsabilité de l'utilisateur et ne devraient normalement pas dépasser 24 heures entre +2 °C et +8 °C, sauf si la reconstitution a été réalisée dans des conditions aseptiques contrôlées et validées.
DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Instructions générales :

  • Vérifier la date de péremption et s'assurer que le flacon de poudre Veyvondi et l'eau pour préparations injectables (solvant) sont à température ambiante avant la préparation. Ne pas utiliser le médicament après la date de péremption indiquée sur les étiquettes et l'emballage.
  • Utiliser une technique aseptique (nettoyage et désinfection) et une surface de travail plane pendant la procédure de reconstitution. Se laver les mains et enfiler des gants d'examen propres (le port de gants est facultatif).
  • Utiliser le produit reconstitué (après avoir mélangé la poudre avec l'eau fournie) le plus rapidement possible, dans les 3 heures qui suivent. Le produit reconstitué peut être conservé pendant 3 heures au maximum à une température ambiante ne dépassant pas 25 °C.
  • S'assurer que le flacon de poudre Veyvondi et l'eau stérilisée pour préparations injectables (solvant) sont à température ambiante avant la préparation.
  • Utiliser des seringues en plastique pour ce produit, car les protéines qu'il contient ont tendance à adhérer à la surface des seringues en verre.
  • Ne pas mélanger le vonicog alfa avec d'autres médicaments, à l'exception du FVIIIr.

Instructions pour la reconstitution et l'administration (par étapes) :


Schéma

1) Retirer les capuchons des flacons de poudre Veyvondi et de solvant pour exposer le centre des bouchons en caoutchouc.


Schéma

2) Désinfecter les bouchons en les essuyant avec un tampon alcoolisé stérile distinct (ou toute autre solution stérile adaptée conseillée par votre médecin ou le centre de traitement de l'hémophilie) pendant plusieurs secondes. Laisser sécher les bouchons avant utilisation. Poser les flacons sur une surface plane.

3) Ouvrir l'emballage du dispositif Mix2Vial en retirant complètement l'opercule sans toucher l'intérieur de l'emballage. Ne pas enlever le dispositif Mix2Vial de l'emballage.


Schéma

4) Retourner l'emballage avec le dispositif Mix2Vial et le placer au-dessus du flacon de solvant. Enfoncer fermement et bien droit le perforateur en plastique bleu du dispositif au centre du bouchon du flacon de solvant. Retirer l'emballage du dispositif Mix2Vial en le tenant par les rebords. Veiller à ne pas toucher le perforateur en plastique transparent. Le flacon de solvant est maintenant relié au dispositif Mix2Vial et il est prêt à être relié au flacon de Veyvondi.


Schéma

5) Pour relier le flacon de solvant au flacon de Veyvondi, retourner le flacon de solvant et le placer au-dessus du flacon contenant la poudre Veyvondi. Enfoncer complètement et bien droit le perforateur en plastique transparent dans le bouchon du flacon de poudre Veyvondi. Cette opération doit être effectuée immédiatement pour éviter toute contamination du liquide par des germes. Le solvant s'écoule dans le flacon de poudre Veyvondi sous l'effet du vide. Vérifier que la totalité du solvant a été transférée. Ne pas utiliser si le flacon n'est plus sous vide et si le solvant ne s'écoule pas dans le flacon de Veyvondi.


Schéma

6) Agiter délicatement et constamment les flacons reliés ou laisser reposer le produit reconstitué pendant 5 minutes puis l'agiter délicatement pour dissoudre complètement la poudre. Ne pas secouer, cela altérerait le produit. Ne pas mettre la solution au réfrigérateur après reconstitution.


Schéma

7) Désolidariser les deux parties du dispositif Mix2Vial l'une de l'autre en tenant la partie en plastique transparent reliée au flacon de Veyvondi d'une main et la partie en plastique bleu du dispositif Mix2Vial reliée au flacon de solvant de l'autre main. Séparer les deux flacons en dévissant la partie en plastique bleu dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Ne pas toucher l'extrémité du raccord en plastique relié au flacon de Veyvondi contenant le produit dissout. Poser le flacon de Veyvondi sur une surface de travail plane. Jeter le flacon de solvant vide.


Schéma

8) Aspirer de l'air dans la seringue en plastique stérile à usage unique vide en tirant sur le piston. La quantité d'air doit être égale à la quantité de Veyvondi reconstitué qui sera retirée du flacon.


Schéma

9) En laissant le flacon de Veyvondi (contenant le produit reconstitué) posé sur la surface de travail plane, relier la seringue au raccord en plastique transparent et visser la seringue dans le sens des aiguilles d'une montre.


Schéma

10) Tenir le flacon d'une main et de l'autre main, injecter la quantité totale d'air de la seringue dans le flacon.


Schéma

11) Retourner la seringue raccordée au flacon de Veyvondi afin que le flacon soit au-dessus de la seringue. Maintenir le piston à l'intérieur de la seringue en appuyant dessus. Prélever Veyvondi dans la seringue en tirant lentement sur le piston.


Schéma

12) La solution ne doit pas être prélevée du flacon dans la seringue puis réinjectée dans le flacon, cela risquerait de porter atteinte au médicament. Une fois prête pour la perfusion, déconnecter la seringue en la dévissant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Inspecter visuellement la seringue pour s'assurer de l'absence de particules ; la solution doit être limpide et incolore. Si des flocons ou des particules sont observés dans la solution, ne pas l'utiliser et avertir le médecin.

13) En cas de besoin de plus d'un flacon de Veyvondi pour reconstituer la dose :
  • laisser la seringue raccordée au flacon jusqu'à ce qu'un flacon supplémentaire ait été préparé ;
  • suivre les étapes de reconstitution ci-dessus (2 à 8) pour préparer le flacon supplémentaire de Veyvondi en utilisant un dispositif Mix2Vial neuf pour chaque flacon.

14) Le contenu de deux flacons peut être prélevé dans une seule seringue.

Remarque : lors de l'injection d'air dans un deuxième flacon de Veyvondi devant être transféré dans une seringue, positionner le flacon et la seringue connectée de telle sorte que le flacon soit au-dessus.

Instructions d'administration :

Inspecter la solution préparée dans la seringue pour vérifier l'absence de particules et d'altération de la couleur avant l'administration (la solution doit être limpide, incolore et exempte de particules). Il n'est pas rare que quelques flocons ou particules en suspension demeurent dans le flacon de produit après reconstitution. Le filtre inclus dans le dispositif Mix2Vial élimine totalement ces particules. La filtration n'influence pas les calculs de la dose à administrer. La solution présente dans la seringue ne doit pas être utilisée si elle est trouble ou contient des flocons ou des particules après filtration.

  1. Fixer l'aiguille de perfusion sur la seringue contenant la solution Veyvondi. Pour le confort du patient, il est préférable d'utiliser un dispositif de perfusion à ailettes. Diriger la pointe de l'aiguille vers le haut et retirer les bulles d'air en tapotant doucement sur la seringue avec les doigts et en faisant lentement et délicatement sortir l'air de la seringue et de l'aiguille.
  2. Poser un garrot et préparer le site de perfusion en frottant bien la peau avec un tampon alcoolisé stérile (ou toute autre solution stérile adaptée conseillée par votre médecin ou le centre de traitement de l'hémophilie).
  3. Insérer l'aiguille dans la veine et retirer le garrot. Perfuser lentement Veyvondi. Ne pas perfuser à un débit supérieur à 4 ml par minute. Débrancher la seringue vide. Si votre dose nécessite plusieurs seringues, fixer et administrer chaque seringue supplémentaire de Veyvondi l'une après l'autre.
    Remarque :Ne pas retirer l'aiguille à ailettes tant que toutes les seringues n'ont pas été perfusées et ne pas toucher le port Luer auquel la seringue est reliée.Si un facteur VIII recombinant a été prescrit, administrer ce médicament dans les 10 minutes qui suivent la fin de la perfusion de Veyvondi.
  4. Retirer l'aiguille de la veine et utiliser une compresse stérile pour appuyer pendant plusieurs minutes sur le site de perfusion.

Si de grands volumes de Veyvondi sont nécessaires, il est possible de regrouper deux flacons de Veyvondi. Le contenu de chaque produit reconstitué de Veyvondi peut être prélevé dans une seule seringue. Toutefois, dans ces cas, la solution initialement reconstituée de Veyvondi ne doit pas être diluée.

Administrer lentement la solution par voie intraveineuse (cf Posologie et Mode d'administration), sans dépasser un débit de 4 ml/min.

Ne pas replacer le capuchon sur l'aiguille. Placer l'aiguille, la seringue et les flacons de Veyvondi et de solvant vides dans un collecteur d'objets tranchants rigide pour qu'ils soient éliminés de manière appropriée. Ne pas jeter ces matériaux dans une poubelle d'ordures ménagères ordinaire.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE I
Médicament soumis à prescription hospitalière.
AMMEU/1/18/1298/001 ; CIP 3400955057437 (2018) fl 650 UI.
EU/1/18/1298/002 ; CIP 3400955057444 (2018) fl 1300 UI.
Collect.

Prix ou tarif de responsabilité (HT) par UCD :UCD 3400894403210 (fl 650 UI) : 611,171 euros.
UCD 3400894403159 (fl 1300 UI) : 1222,341 euros.
Inscrit sur la liste de rétrocession avec prise en charge à 100 % et sur la liste des spécialités prises en charge en sus des GHS.

Titulaire de l'AMM : Baxalta Innovations GmbH, Industriestrasse 67, 1221 Vienne, Autriche.

Informations laboratoire

TAKEDA France
112, avenue Kléber. 75116 Paris
Tél : 01 40 67 33 00
Fax : 01 40 67 33 01
Pharmacovigilance et Information médicale :
Tél : 01 40 67 32 90
Voir la fiche laboratoire
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster