VABOREM 1 g/1 g pdre p sol diluer p perf

Mise à jour : Jeudi 07 juillet 2022
MEROPENEM 1 g + VABORBACTAM 1 g pdre p sol diluer p perf (VABOREM)
Commercialisé

SYNTHÈSE

▼ Ce médicament fait l'objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l'identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté. Voir rubrique Effets indésirables pour les modalités de déclaration des effets indésirables.

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Infectiologie - Parasitologie : Autres bêta-lactamines (Méropénem + vaborbactam)
Classification ATC : ANTIINFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE : ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE - AUTRES BETALACTAMINES : CARBAPENEMS (MEROPENEM ET VABORBACTAM)
Excipients :
sodium carbonate
Excipients à effet notoire :

EEN avec dose seuil :  sodium

Présentation
VABOREM 1 g/1 g Pdr sol dil perf 6Fl

Cip : 3400930185469

Modalités de conservation : Avant ouverture : < 25° durant 36 mois

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Poudre pour solution à diluer pour perfusion à 1 g/1 g (blanche à jaune clair) :  Flacons de 50 ml, boîte de 6.

COMPOSITION

 par flacon
Méropénème trihydraté exprimé en méropénème 
1 g
Vaborbactam 
1 g
Excipient : carbonate de sodium.
Excipient à effet notoire : chaque flacon contient 10,9 mmol (environ 250 mg) de sodium.

Après reconstitution, 1 mL de solution contient 50 mg de méropénème et 50 mg de vaborbactam (cf Modalités de manipulation et d'élimination).

DC

INDICATIONS

Vaborem est indiqué chez l'adulte dans le traitement des infections suivantes (cf Mises en garde et Précautions d'emploi, Pharmacodynamie) :
  • infections des voies urinaires compliquées (IUc), y compris les pyélonéphrites ;
  • infections intra-abdominales compliquées (IIAc) ;
  • pneumonies nosocomiales (PN), y compris les pneumonies acquises sous ventilation mécanique (PAVM).
Traitement des patients présentant une bactériémie associée, ou suspectée d'être associée, à l'une des infections listées ci-dessus.
Vaborem est également indiqué dans le traitement des infections dues à des bactéries aérobies à Gram négatif chez des patients adultes pour qui les options thérapeutiques sont limitées (cf Posologie et Mode d'administration, Mises en garde et Précautions d'emploi, Pharmacodynamie).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
DC

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

DC

CONTRE-INDICATIONS

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Réactions d'hypersensibilité

Des réactions d'hypersensibilité graves et parfois fatales ont été rapportées avec le méropénème et/ou le méropénème/vaborbactam (cf Contre-indications, Effets indésirables).

Les patients ayant des antécédents d'hypersensibilité aux carbapénèmes, aux pénicillines ou à d'autres antibiotiques de la famille des bêta-lactamines peuvent également être hypersensibles au méropénème/vaborbactam. Avant de débuter un traitement par Vaborem, un interrogatoire approfondi est nécessaire pour rechercher les antécédents de réactions d'hypersensibilité aux antibiotiques de la famille des bêta-lactamines.

En cas de survenue d'une réaction allergique sévère, le traitement par Vaborem doit être arrêté immédiatement et des mesures d'urgence appropriées doivent être instaurées. Des réactions indésirables cutanées sévères (SCAR), telles que le syndrome de Stevens-Johnson (SSJ), la nécrolyse épidermique toxique (NET), le syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse avec éosinophilie et symptômes systémiques (DRESS), l'érythème polymorphe (EP) et la pustulose exanthématique aiguë généralisée (PEAG), ont été rapportées chez des patients recevant du méropénème (cf Effets indésirables). Si des signes et symptômes évocateurs de ces réactions apparaissent, le méropénème doit être arrêté immédiatement et un traitement alternatif doit être envisagé.

Crises convulsives

Des crises convulsives ont été rapportées lors du traitement par le méropénème (cf Effets indésirables).

Le traitement antiépileptique doit être poursuivi chez les patients présentant des antécédents connus de convulsions. En cas d'apparition de tremblements, de myoclonies ou de crises convulsives selon des manifestations focales, un examen neurologique doit être réalisé et les patients doivent être mis sous traitement antiépileptique si celui-ci n'a pas déjà été instauré. Si nécessaire, la dose de méropénème/vaborbactam doit être adaptée en fonction de la fonction rénale (cf Posologie et Mode d'administration).

Sinon, le traitement par le méropénème/vaborbactam doit être arrêté (cf Interactions).

Surveillance de la fonction hépatique

La fonction hépatique doit être étroitement surveillée pendant le traitement par le méropénème/vaborbactam en raison du risque de toxicité hépatique (dysfonctionnement hépatique avec cholestase et cytolyse) (cf Effets indésirables).

La fonction hépatique doit être surveillée pendant le traitement par le méropénème/vaborbactam chez les patients présentant des troubles hépatiques préexistants. Aucune adaptation posologique n'est nécessaire (cf Posologie et Mode d'administration).

Séroconversion du test à l'antiglobuline (test de Coombs)

Un test de Coombs direct ou indirect peut donner un résultat positif pendant le traitement par le méropénème/vaborbactam, comme cela a été observé avec le méropénème (cf Effets indésirables).

Diarrhée associée à Clostridium difficile

Des cas de diarrhée associée à Clostridium difficile ont été rapportés avec le méropénème/vaborbactam. La sévérité peut varier d'une diarrhée légère à une colite mettant en jeu le pronostic vital et ce diagnostic doit être envisagé chez les patients qui présentent une diarrhée pendant ou après l'administration de Vaborem (cf Effets indésirables). L'arrêt du traitement par Vaborem et l'administration d'un traitement spécifique de l'infection à Clostridium difficile doivent être envisagés. Les médicaments qui inhibent le péristaltisme ne doivent pas être administrés.

Administration concomitante avec l'acide valproïque/le valproate de sodium/le valpromide

Des cas rapportés dans la littérature ont montré que chez des patients recevant de l'acide valproïque ou du divalproex de sodium, l'administration concomitante de carbapénèmes, y compris de méropénème, peut diminuer les concentrations plasmatiques de l'acide valproïque à des valeurs inférieures à l'intervalle thérapeutique du fait de cette interaction, ce qui augmente le risque de crises convulsives sous traitement. Si l'administration de Vaborem est nécessaire, un traitement antiépileptique supplémentaire doit être envisagé (cf Interactions).

Limites des données cliniques

Infections intra-abdominales compliquées

L'utilisation de Vaborem pour traiter des patients présentant des infections intra-abdominales compliquées est basée sur l'expérience avec le méropénème seul et sur les analyses de la relation pharmacocinétique/pharmacodynamique du méropénème/vaborbactam.

Pneumonies nosocomiales, y compris pneumonies acquises sous ventilation mécanique

L'utilisation de Vaborem pour traiter des patients présentant une pneumonie nosocomiale, y compris une pneumonie acquise sous ventilation mécanique, est basée sur l'expérience avec le méropénème seul et sur les analyses de la relation pharmacocinétique/pharmacodynamique du méropénème/vaborbactam.

Patients pour qui les options thérapeutiques sont limitées

L'utilisation de Vaborem pour traiter des patients présentant des infections bactériennes pour qui les options thérapeutiques sont limitées est basée sur les analyses de la relation pharmacocinétique/pharmacodynamique du méropénème/vaborbactam et sur les données limitées d'une étude clinique randomisée au cours de laquelle 32 patients ont été traités par Vaborem et 15 patients ont reçu la prise en charge la plus adaptée pour des infections dues à des bactéries résistantes aux carbapénèmes (cf Pharmacodynamie).

Spectre d'activité du méropénème/vaborbactam

Le méropénème n'est pas actif contre Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) et Staphylococcus epidermidis résistant à la méticilline (SERM) ou contre les entérocoques résistants à la vancomycine (ERV). D'autres antibiotiques doivent être utilisés si ces pathogènes sont connus ou suspectés d'être impliqués dans l'infection.

Le vaborbactam est un inhibiteur d'enzymes dont les carbapénèmases de classe A (telles que les KPC) et de classe C. Le vaborbactam n'inhibe pas les carbapénèmases de classe D telles qu'OXA-48 ou les métallo-ß-lactamases de classe B telles que NDM et VIM (cf Pharmacodynamie).

Micro-organismes non sensibles

L'utilisation du méropénème/vaborbactam peut favoriser la prolifération de micro-organismes non sensibles, ce qui peut nécessiter l'interruption du traitement ou l'instauration d'autres mesures appropriées.

Régime contrôlé en sodium

Vaborem contient 250 mg de sodium par flacon, ce qui équivaut à 12,5 % de l'apport alimentaire quotidien maximal recommandé par l'OMS de 2 g de sodium par adulte.

DC

INTERACTIONS

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Grossesse

Il n'existe pas de données ou celles-ci sont limitées (moins de 300 grossesses) sur l'utilisation du méropénème/vaborbactam chez la femme enceinte. Les études effectuées chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effets délétères directs ou indirects sur la reproduction (cf Sécurité préclinique).

Par mesure de précaution, il est préférable d'éviter l'utilisation de Vaborem pendant la grossesse.

Allaitement

Le méropénème est excrété dans le lait maternel. On ne sait pas si le vaborbactam est excrété dans le lait maternel ou le lait animal. Un risque pour les nouveau-nés/nourrissons ne pouvant être exclu, l'allaitement doit être interrompu avant l'instauration du traitement par Vaborem.

Fertilité

Les effets du méropénème/vaborbactam sur la fertilité humaine n'ont pas été étudiés. Les études effectuées chez l'animal avec le méropénème et le vaborbactam n'ont pas mis en évidence d'effets délétères sur la fertilité (cf Sécurité préclinique).

DC

CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

Vaborem a une influence modérée sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.
Des crises convulsives ont été rapportées pendant le traitement par le méropénème seul, en particulier chez les patients traités par des antiépileptiques (cf Mises en garde et Précautions d'emploi). Le méropénème/vaborbactam peut provoquer des céphalées, des paresthésies, une léthargie et des sensations vertigineuses (cf Effets indésirables). Par conséquent, la prudence s'impose en cas de conduite de véhicules ou d'utilisation de machines.
DC

EFFETS INDÉSIRABLES

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

DC

SURDOSAGE

Il n'existe pas de données concernant un surdosage de Vaborem.

L'expérience limitée du méropénème seul depuis sa commercialisation indique que si des effets indésirables surviennent à la suite d'un surdosage, ils concordent avec le profil d'effets indésirables décrit à la rubrique Effets indésirables, sont généralement d'intensité légère et disparaissent à l'arrêt du traitement ou lors d'une diminution de dose.

En cas de surdosage, le traitement par Vaborem doit être arrêté et un traitement symptomatique doit être instauré. Chez les sujets ayant une fonction rénale normale, l'élimination par voie rénale sera rapide.

Le méropénème et le vaborbactam peuvent être éliminés par l'hémodialyse. Chez des patients atteints d'insuffisance rénale terminale (IRT) ayant reçu 1 g de méropénème et 1 g de vaborbactam, la récupération totale moyenne dans le dialysat après une séance d'hémodialyse était de 38 % et 53 % pour le méropénème et le vaborbactam respectivement.

PP

PHARMACODYNAMIE

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

PP

PHARMACOCINÉTIQUE

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

PP

SÉCURITÉ PRÉCLINIQUE

Méropénème

Les données non cliniques issues des études conventionnelles de pharmacologie de sécurité, de génotoxicité et de toxicité sur la reproduction n'ont pas révélé de risque particulier pour l'homme. Aucune étude de cancérogénicité n'a été réalisée avec le méropénème.

Vaborbactam

Les données non cliniques issues des études conventionnelles de pharmacologie de sécurité, de génotoxicité et de toxicité sur la reproduction n'ont pas révélé de risque particulier pour l'homme. Aucune étude de cancérogénicité n'a été réalisée avec le vaborbactam.

Dans les études de toxicologie en administration répétée chez le chien, une inflammation hépatique minimale a été observée après 14 jours et 28 jours d'exposition au vaborbactam seul ou à l'association méropénème/vaborbactam.

DP

INCOMPATIBILITÉS

Vaborem n'est pas chimiquement compatible avec les solutions contenant du glucose. Ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments à l'exception de ceux mentionnés dans la rubrique Modalités de manipulation et d'élimination.

DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation :
4 ans.

À conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.

Après reconstitution

La solution reconstituée doit ensuite être diluée immédiatement.

Après dilution

La stabilité physico-chimique après dilution a été démontrée pendant 4 heures à 25 °C ou pendant 22 heures à une température comprise entre 2 °C et 8 °C.

D'un point de vue microbiologique, le médicament doit être utilisé immédiatement après reconstitution et dilution.

DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Les techniques aseptiques habituelles doivent être utilisées pour la préparation et l'administration de la solution.

La poudre pour solution à diluer pour perfusion doit être reconstituée puis diluée avant utilisation.

Reconstitution

Pour chaque flacon, prélever 20 mL de solution injectable de chlorure de sodium à 0,9 % (9 mg/mL) (sérum physiologique) à partir d'une poche pour perfusion de 250 mL et reconstituer avec le nombre approprié de flacons de méropénème/vaborbactam pour la dose de Vaborem correspondante :

  • Reconstituer 2 flacons pour la dose de 2 g/2 g de Vaborem.
  • Reconstituer 1 flacon pour les doses de 1 g/1 g de Vaborem et de 0,5 g/0,5 g de Vaborem.

Après avoir mélangé doucement pour dissoudre la poudre, la concentration approximative de la solution de méropénème/vaborbactam reconstituée sera de 0,05 g/mL de méropénème et 0,05 g/mL de vaborbactam. Le volume final est d'environ 21,3 mL. La solution reconstituée ne doit pas être injectée directement. Elle doit être diluée avant la perfusion intraveineuse.

Dilution

Pour préparer la dose de 2 g/2 g de Vaborem pour perfusion intraveineuse : immédiatement après la reconstitution de deux flacons, prélever la totalité de la solution reconstituée dans chacun des deux flacons et la transférer dans la poche de 250 mL de solution injectable de chlorure de sodium à 0,9 % (9 mg/mL) (sérum physiologique). La concentration finale de la solution pour perfusion sera d'environ 8 mg/mL de méropénème et 8 mg/mL de vaborbactam.

Pour préparer la dose de 1 g/1 g de Vaborem pour perfusion intraveineuse : immédiatement après la reconstitution d'un flacon, prélever la totalité de la solution reconstituée dans le flacon et la transférer dans la poche de 250 mL de solution injectable de chlorure de sodium à 0,9 % (9 mg/mL) (sérum physiologique). La concentration finale de la solution pour perfusion sera d'environ 4 mg/mL de méropénème et 4 mg/mL de vaborbactam.

Pour préparer la dose de 0,5 g/0,5 g de Vaborem pour perfusion intraveineuse : immédiatement après la reconstitution d'un flacon, prélever 10,5 mL de solution reconstituée dans le flacon et la transférer dans la poche de 250 mL de solution injectable de chlorure de sodium à 0,9 % (9 mg/mL) (sérum physiologique). La concentration finale de la solution pour perfusion sera de 2 mg/mL de méropénème et 2 mg/mL de vaborbactam.

Examiner la solution diluée pour vérifier l'absence de particules. La solution diluée est transparente à jaune clair.

Après dilution, la perfusion doit être administrée dans les 4 heures lorsque la solution est conservée à 25 °C ou dans les 22 heures lorsqu'elle est conservée au réfrigérateur à une température comprise entre 2 °C et 8 °C.

D'un point de vue microbiologique, le médicament doit être utilisé immédiatement après reconstitution et dilution.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE I
Médicament soumis à prescription hospitalière.
AMMEU/1/18/1334/001 ; CIP 3400930185469 (2018, RCP rév 19.05.2022).
Collect et inscrit sur la liste des spécialités pharmaceutiques prises en charge en sus des GHS dans l'indication suivante :
« Uniquement en dernier recours pour le traitement des patients atteints d'infections à entérobactéries sensibles à l'association méropénème/vaborbactam et pour lesquels le recours aux autres bêta-lactamines et aux carbapénèmes (méropénème ou imipénème/cilastatine) n'est pas envisageable en cas de résistance, notamment par production de carbapénémases de type KPC. »
Au vu des exigences de qualité et de sécurité des soins mettant en œuvre ce médicament, la prise en charge de la spécialité pharmaceutique est subordonnée au respect de la condition relative à l'organisation des soins suivante : la décision thérapeutique doit être prise avec l'aide d'un référent antibiotique, avec réévaluation systématique au bout de 48 h après le début du traitement.

Prix ou tarif de responsabilité (HT) par UCD :UCD 3400890000345 (6 flacons de 50 ml) : 64,000 euros.

Titulaire de l'AMM : Menarini International Operations Luxembourg SA, 1, avenue de la gare, L-1611, Luxembourg, Luxembourg.

Informations laboratoire

MENARINI FRANCE
1, rue du Jura. BP 40528. 94633 Rungis cdx
Tél : 01 45 60 77 20
Site web : http://www.menarini.fr
Voir la fiche laboratoire
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster