Mise à jour : 26 juin 2023
Publicité

Le Conseil supérieur d’hygiène publique publie chaque année un calendrier officiel des vaccinations. Il précise les vaccinations à pratiquer et les âges auxquels les différentes injections (primo-injection et rappels) doivent être faites.

Que contient le calendrier des vaccinations ?

vaccin

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations obligatoires et recommandées pour les personnes résidant en France en fonction des âges. Il émet des recommandations vaccinales pour la population générale et pour des populations particulières (en fonction de leur profession, de leur maladie, de leur situation familiale, etc.). Il permet de savoir à quel moment il faut faire les vaccins et leurs rappels. Il est mis à jour chaque année par les autorités sanitaires.

Depuis janvier 2018, 11 vaccinations sont obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans en France métropolitaine : diphtérie, tétanos, poliomyélite (ces 3 vaccinations étaient déjà obligatoires chez l’enfant avant 2018), coqueluche, infections à Hæmophilus influenzae de type b (Hib), hépatite B, infections à pneumocoque, infections à méningocoque de groupe C, rougeole, oreillons et rubéole (ces 8 vaccinations sont seulement recommandées pour les enfants nés avant le 1er janvier 2018). La mise en œuvre de cette réforme a permis d’augmenter le nombre d’enfants vaccinés contre l’hépatite B, le pneumocoque, le méningocoque C et la rougeole.

Les 11 vaccinations obligatoires sont réalisables en 10 injections lors de 6 consultations médicales.

La nouvelle édition du calendrier vaccinal a été publiée en avril 2023. Elle contient cette année une liste de 19 vaccinations. Les principaux changements de cette édition portent sur la vaccination contre la grippe et contre les infections à rotavirus (voir Actualités : Calendrier vaccinal 2023 : mise à jour des stratégies vaccinales).

Calendrier des vaccinations obligatoires chez les enfants et adolescents
2 mois 3 mois 4 mois 5 mois 11 mois 12 mois 16-18 mois 6 ans 11-13 ans
DTPCa   DTPCa   DTPCa     DTPCa dTPca
Hib   Hib   Hib        
VHB   VHB   VHB        
PnC   PnC   PnC        
      MnC    MnC       
          ROR ROR    
  MnB   MnB   MnB      
  Rota Rota Rota          

Les vaccins indiqués en gras peuvent être injectés sous forme combinée.

DTPCa : vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la polio et la coqueluche
dTPca : vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la polio avec une dose réduite d'anatoxine diphtérique et la coqueluche avec une dose réduite d'antigènes coquelucheux
Hib : vaccin contre les infections à Hæmophilus influenzae de type b
VHB : vaccin contre l'hépatite B
ROR : vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
MnC : vaccin contre le méningocoque de type C
PnC : vaccin antipneumococcique
MnB : vaccin contre le méningocoque de type B
Rota : vaccin contre les gastro-entérites à rotavirus

Calendrier des vaccinations recommandées chez les adolescents et les adultes
11 à 14 ans 25 ans 45 ans 65 ans et plus
2 doses de vaccin contre les HPV espacées de 6 à 13 mois      
  1 dose de rappel dTPca 1 dose de rappel dTP 1 dose de rappel dTP tous les 10 ans (65 ans, 75 ans, 85 ans, etc.)
      1 dose de vaccin antigrippal chaque année
      1 dose de vaccin contre le zona entre 65 et 74 ans

dTP : vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la polio avec une dose réduite d'anatoxine diphtérique
dTPca : vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la polio avec une dose réduite d'anatoxine diphtérique et la coqueluche avec une dose réduite d'antigènes coquelucheux
HPV : Vaccin contre les infections à Papillomavirus humains

Tableau des vaccins commercialisés présents dans les recommandations vaccinales générales (hors voyages et situations particulières)
Noms commerciaux Vaccination contre : Population concernée
ACT-Hib Hæmophilus influenzae Nourrisson, Enfant
BOOSTRIXTETRA Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche Adolescent, Adulte
CERVARIX Papillomavirus humain Adolescent
EFLUELDA Grippe saisonnière Adulte
ENGERIX B Hépatite B Enfant, Adulte
FLUARIXTETRA Grippe saisonnière Nourrisson, Enfant, Adulte
GARDASIL 9 Papillomavirus humain Adolescent
HBVAXPRO Hépatite B Enfant, Adulte
HEXYON Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Hæmophilus influenzae, Hépatite B Nourrisson
IMOVAX POLIO Poliomyélite  
INFANRIXHEXA Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Hæmophilus influenzae, Hépatite B Nourrissons
INFANRIXQUINTA Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Hæmophilus influenzae Nourrisson
INFANRIXTETRA Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche Nourrisson, Enfant
INFLUVAC TETRA Grippe saisonnière  Nourrisson, Enfant, Adulte
MENJUGATE Méningocoque C Nourrisson, Enfant, Adulte
M-M-RVAXPRO Rougeole, oreillons, rubéole Nourrisson
NEISVAC Méningocoque C Nourrisson, Enfant, Adulte
PENTAVAC Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Hæmophilus influenzae Nourrisson
PREVENAR 13 Pneumocoques Nourrisson
PRIORIX Rougeole, oreillons, rubéole Nourrisson
REPEVAX Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche Adolescent, Adulte
REVAXIS Diphtérie, ténanos, poliomyélite Adulte
ROTARIX Rotavirus Nourrisson
ROTATEQ Rotavirus Nourrisson
TETRAVAC ACELLULAIRE Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche Nourrisson, Enfant
Vaccin BCG contre la tuberculose Tuberculose Nourrisson
VAXELIS Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Hæmophilus influenzae, Hépatite B Nourrisson
VAXIGRIPTETRA Grippe saisonnière Nourrisson, Enfant, Adulte
ZOSTAVAX Zona Adulte

En gras : vaccins combinés

Le suivi des stocks de vaccins

Certains vaccins peuvent rencontrer des tensions d'approvisionnement voire être en rupture de stock. Les causes de ces indisponibilité sont notamment l’augmentation de la demande mondiale et des problèmes lors de la fabrication ou des contrôles des vaccins. La fabrication des vaccins étant complexe et plus longue que pour d’autres médicaments, la remise à disposition d’un vaccin peut prendre du temps.

Parce que les vaccins ont une place majeure dans la prévention de certaines maladies, notamment chez l’enfant, l'Agence du médicament assure un suivi des stocks de vaccins, en collaboration avec les laboratoires concernés. Dans ce cadre, elle propose sur son site une page faisant le point tous les mois sur l’approvisionnement des vaccins nécessaires à la vaccination des nourrissons âgés de 0 à 24 mois : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Haemophilus influenzae b, hépatite B, pneumocoque, méningocoque C, rubéole, rougeole, oreillons.

En cas d’indisponibilité d’un vaccin, l’Agence du médicament peut mettre en place un contingentement des stocks restants (en réservant par exemple les vaccins à l’hôpital ou une catégorie de personnes) ou autoriser le recours à un vaccin équivalent destiné initialement à un autre pays.

Dois-je respecter le calendrier des vaccinations à la lettre ?

Le respect du calendrier vaccinal est le meilleur moyen de se protéger efficacement contre certaines maladies contagieuses. Dans tous les cas, votre médecin traitant vous rappellera la conduite à suivre. Il pourra également adapter ce calendrier à votre situation ou à celle de votre enfant (notamment en cas de maladies chroniques).

Le carnet de santé contient une partie relative aux vaccinations avec des tableaux que le médecin remplit après chaque injection de vaccin. Ces tableaux permettent de tenir à jour les vaccins et ont valeur de certificat pour les vaccinations obligatoires. Ces certificats sont demandés pour l’entrée d’un enfant en collectivité (crèche, école, centres de loisirs ou de vacances, par exemple) et en cas d’accident (pour le tétanos). N’oubliez pas de les emporter lors de vos déplacements.

Depuis 2022, le carnet de vaccination électronique est disponible dans l’espace numérique en santé (Mon espace santé). Les professionnels de santé comme les patients peuvent y renseigner les vaccinations réalisées et connaître les prochaines vaccinations à prévoir en fonction de l’âge.

Que faire en cas d’oubli ?

Un retard dans le calendrier de vaccinations n’implique pas obligatoirement de recommencer toutes les injections depuis le début. Il suffit de reprendre le programme des vaccinations là où il s’est arrêté et de compléter la vaccination avec le nombre d’injections requis en fonction de l’âge. Votre médecin vous guidera.

SantéBD, Le calendrier de vaccination

Les bandes dessinées SantéBD expliquent comment prendre soin de sa santé et facilitent la préparation des rendez-vous médicaux.

Consultez les BD sur le site santebd.org :

Publicité

Les commentaires sont momentanément désactivés

La publication de commentaires est momentanément indisponible.

Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Adameteve Il y a 2 ans 1 commentaire associé

Bonjour,

Mon fils est né le 28.01.2016. Il doit bientôt faire son rappel DTP.

Mais son médecin traitant souhaite lui administrer l'ensemble des 11 vaccins, prétextant qu'ils sont obligatoires depuis janvier 2018.

Or, je viens de lire sur cette page que "ces 8 vaccinations sont seulement recommandées pour les enfants nés avant le 1er janvier 2018" et donc non obligatoires.

Pouvez-vous me confirmer que mon fils né en 2016 n'est pas soumis à l'obligation vaccinale de ces 8 vaccins supplémentaires, mais soumis seulement au DTP ?

D'avance merci pour votre aide !

Adam

Modérateur Il y a 2 ans 0 commentaire associé

Bonjour

Sur un plan strictement légal, vous avez raison.

Bien que vous sembliez déterminée, je me dois sur ce forum public d'attirer votre attention sur le fait ce que cette recommandation est fondée sur des données scientifiques solides et que ne pas vacciner votre fils contre la rougeole ou les oreillons notamment pourrait être lourd de conséquences pour son avenir.

FLAGGY Il y a 3 ans 1 commentaire associé

Quelles sont les recommandations pour les personnes ayant des handicaps ( je préfère dire des fragilités ) telles la trisomie 21 et l'autisme Asperger? D'autant, qu'à ma connaissance ,il n'a pas été suivi correctement durant son enfance et sa jeunesse; il a maintenant 26 ans et aucun soin approprié ne lui ai apporté car il a été détourné par un homme indélicat et malveillant envers lui. Que puis je faire pour le retirer de cet environnement qui ne respecte pas sa santé. C'est un jeune voisin avec lequel j'ai de temps en temps des conversations par téléphone. Il est effrayé par les réactions violentes de cet homme qui le garde conte son gré.

Quelles précautions prendre pour des enfants en bas âges qui ont un autisme profond. 

Ce sont les 2 garçons de mon neveu, fils de ma soeur jumelle?

Impatiente d'avoir une réponse. MERCI BEAUCOUP.

Modérateur Médecine générale Il y a 3 ans 0 commentaire associé

Bonjour

Pour ce qui est des vaccinations, les dates sont identiques chez les handicapés. En cas de rattrapage, c'est le médecin qui établira le calendrier.

Pour ce qui est d'une maltraitance éventuelle ou suspectée, vous pouvez faire un signalement et appeler le 3977 http://www.autonomie64.fr/fr/signaler-un-fait-de-maltraitance-une-situation-preoccupante

Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster