Substance active mécobalamine

Mise à jour : 16 janvier 2013

Mécobalamine : Mécanisme d'action

Le cidofovir est un analogue de la cytidine qui présente une activitéin vitro etin vivo contre le cytomégalovirus humain (CMV). Les souches de CMV humain résistant au ganciclovir peuvent être sensibles au cidofovir.

Le cidofovir empêche la réplication du CMV par inhibition sélective de la synthèse de l’ADN viral. Des données biochimiques confirment l’inhibition sélective de l’ADN-polymérase des virus Herpès de type 1 et de type 2 et du CMV humain par le diphosphate de cidofovir, métabolite intracellulaire actif du cidofovir.

Le diphosphate de cidofovir inhibe ces polymérases virales à des concentrations qui sont 8 à 600 fois plus faibles que celles qui sont nécessaires pour inhiber les ADN-polymérases cellulaires humaines alpha, bêta et gamma. L’incorporation du cidofovir dans l’ADN viral entraîne une réduction de la vitesse de synthèse de l’ADN viral.

Le cidofovir est actifin vitro contre le CMV humain, virus de la familleHerpès viridae. Une activité antivirale est observée à des concentrations nettement inférieures à celles qui provoquent une lyse cellulaire.

Mécobalamine : Cas d'usage

Le cidofovir est utilisé dans la prise en charge de rétinites à cytomégalovirus (CMV) en cas de sida.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster