SECNOL 2 g glé en sachet-dose

Mise à jour : Mardi 31 août 2021
SECNIDAZOLE 2 g glé sach (SECNOL)
Commercialisé
Soyez prudent N/A N/A N/A N/A N/A N/A
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A

MONOGRAPHIE

Documents de référence 4

  • Avis de la transparence (SMR/ASMR) (4)

SYNTHESE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Gynécologie - Obstétrique - Vulvovaginites : Trichomonacides : nitro-5-imidazolés (Secnidazole)
Infectiologie - Parasitologie : Antiparasitaires systémiques : Antiamibiens : Antiamibiens tissulaires : nitro-5-imidazolés - Secnidazole : Nitro-5-imidazolés (Secnidazole)
Classification ATC : ANTIPARASITAIRES, INSECTICIDES : ANTIPROTOZOAIRES - MEDICAMENTS CONTRE L'AMIBIASE ET AUTRES PROTOZOOSES : DERIVES DU NITROIMIDAZOLE (SECNIDAZOLE)
Substance
secnidazole
Excipients :
microgranules neutres, amidon, povidone, macrogol 4000, eudragit NE 30 D, talc, silice colloïdale anhydre
Excipients à effet notoire :

EEN sans dose seuil :  saccharose

Présentation
SECNOL 2 g Glé en sachet-dose Sach/2g

Cip : 3400933370718

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Remboursement : 65%

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Granulés à 2 g :  Sachet-dose, boîte unitaire.

COMPOSITION

 p sachet
Secnidazole 
2 g
Excipients : microgranules neutres (saccharose, amidon), povidone, macrogol 4000, polymères d'esters d'acide méthacrylique (Eudragit NE30D), talc, silice colloïdale anhydre (Aérosil 200).

Excipient à effet notoire : saccharose.

DC

INDICATIONS

Secnol 2 g, granulés en sachet-dose est indiqué dans le traitement des infections suivantes (cf Mises en garde et Précautions d'emploi, Pharmacodynamie) :
  • urétrites et vaginites à Trichomonas vaginalis,
  • vaginoses bactériennes (cf Mises en garde et Précautions d'emploi « Vaginoses bactériennes »),
  • amibiase intestinale,
  • amibiase hépatique,
  • giardiase.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

  • Vaginoses bactériennes :
    Le niveau de démonstration est basé sur une seule étude comparant secnidazole en une prise unique au métronidazole administré pendant sept jours. En lien avec les paramètres pharmacocinétiques (cf Pharmacocinétique), le schéma en dose unique de secnidazole pourrait être insuffisant chez certaines patientes avec la nécessité d'un recours éventuel au traitement vaginal local.
  • Hypersensibilité :
    Des réactions d'allergie peuvent survenir et être sévères (cf Effets indésirables). Dans ces cas, le secnidazole doit être interrompu et un traitement médical adapté doit être mis en place.
  • Lignée sanguine :
    Éviter l'administration de secnidazole chez les sujets présentant des antécédents de dyscrasie sanguine.
  • Excipient à effet notoire :
    Ce médicament contient du saccharose. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou un déficit en sucrase/isomaltase.
  • Interactions médicamenteuses :
    L'utilisation concomitante de secnidazole et d'alcool est déconseillée (cf Interactions).

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Grossesse :

Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène.

Au premier trimestre de grossesse, les données cliniques sont limitées. En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser le secnidazole pendant le premier trimestre de la grossesse. Au-delà du premier trimestre, compte tenu du recul clinique, l'utilisation du secnidazole est envisageable.


Allaitement :

Il n'y a pas de données concernant le passage dans le lait maternel avec le secnidazole.

Cependant, le passage dans le lait maternel est documenté avec d'autres dérivés imidazolés, et des cas de candidoses oro-anales et de diarrhées ont été décrits chez des enfants allaités de mères traitées par ces autres imidazolés.

En conséquence, il est préférable d'éviter l'administration de ce médicament pendant l'allaitement ou de suspendre l'allaitement pendant 24 heures en cas de prise unique.

DC

CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

Il convient d'avertir les patients du risque potentiel de vertiges et de leur recommander de ne pas conduire de véhicules ni d'utiliser de machines en cas de survenue de ce type de troubles.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

SURDOSAGE

En cas de surdosage, il faut s'attendre à un renforcement des effets indésirables liés à l'administration du secnidazole, en particulier des troubles neurologiques comme rapportés pour d'autres imidazolés.

Le traitement est symptomatique.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

PP

SÉCURITÉ PRÉCLINIQUE

Les données non cliniques issues des études conventionnelles de pharmacologie de sécurité, toxicologie en administration répétée, génotoxicité, cancérogenèse, et des fonctions de reproduction et de développement, n'ont pas révélé de risque particulier pour l'homme.

DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation : 3 ans.

Ce médicament ne nécessite pas de précautions particulières de conservation.

DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Pas d'exigences particulières.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE I
AMM3400933370718 (1991, RCP rév 19.07.2021).
  
Prix :5,87 euros (sachet-dose).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.

Informations laboratoire

Laboratoires IPRAD PHARMA
7 avenue Gallieni, 94250 Gentilly
Tél : 01 42 49 57 57
Fax : 01 42 49 59 49
Site web : http://www.laboratoiresiprad.com
Voir la fiche laboratoire
Document utile1
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster