Mise à jour : 19 mars 2024

SCEMBLIX 40 mg cp pellic

ASCIMINIB (chlorhydrate) 40 mg cp (SCEMBLIX)Copié !
Commercialisé

Sommaire

Documents de référence
  • Synthèse d'avis HAS (2)
  • Avis de la transparence (SMR/ASMR) (2)

SYNTHÈSE

▼Ce médicament fait l'objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l'identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels de la santé déclarent tout effet indésirable suspecté. Voir rubrique Effets indésirables pour les modalités de déclaration des effets indésirables.

Classification pharmacothérapeutique VIDAL
Cancérologie - Hématologie > Antinéoplasiques > Autres antinéoplasiques > Inhibiteurs des protéines kinases > Inhibiteurs des tyrosine kinases (Asciminib)
Classification ATC
ANTINEOPLASIQUES ET IMMUNOMODULATEURS > ANTINEOPLASIQUES > INHIBITEURS DE PROTEINE KINASE > INHIBITEURS DE LA TYROSINE KINASE BCR-ABL (ASCIMINIB)
Substance

asciminib chlorhydrate

Excipients
cellulose microcristalline, hyprolose, croscarmellose sel de Na, alcool polyvinylique, magnésium stéarate, talc, silice colloïdale, lécithine, gomme xanthane

colorant (excipient) :  titane dioxyde, fer rouge oxyde, fer noir oxyde

Excipients à effet notoire :

EEN sans dose seuil :  lactose monohydrate

Présentation
SCEMBLIX 40 mg Cpr pell Plq/60

Cip : 3400930258125

Modalités de conservation : Avant ouverture : < 25° durant 36 mois (Conserver à l'abri de l'humidité, Conserver dans son emballage)

Commercialisé
Source : RCP du 14/12/2023

FORMES et PRÉSENTATIONS

Scemblix 20 mg comprimés pelliculés

Comprimé pelliculé (jaune pâle, rond, biconvexe, à bords biseautés, d'environ 6 mm de diamètre, portant le logo Novartis sur une face et « 20 » sur l'autre).
Boîte de 60, sous plaquettes thermoformées de 10.

Scemblix 40 mg comprimés pelliculés

Comprimé pelliculé (violet clair, rond, biconvexe, à bords biseautés, d'environ 8 mm de diamètre, portant le logo Novartis sur une face et « 40 » sur l'autre).
Boîte de 60, sous plaquettes thermoformées de 10.

COMPOSITION

Scemblix 20 mg comprimés pelliculés

Chaque comprimé pelliculé contient 21,62 mg de chlorhydrate d'asciminib, équivalant à 20 mg d'asciminib.

Excipient à effet notoire : chaque comprimé pelliculé contient 43 mg de lactose monohydraté.

Scemblix 40 mg comprimés pelliculés

Chaque comprimé pelliculé contient 43,24 mg de chlorhydrate d'asciminib, équivalant à 40 mg d'asciminib.

Excipient à effet notoire : chaque comprimé pelliculé contient 86 mg de lactose monohydraté.


Excipients :

Scemblix 20 mg et 40 mg comprimés pelliculés : lactose monohydraté, cellulose microcristalline (E460i), hydroxypropylcellulose (E463), croscarmellose sodique (E468), alcool polyvinylique (E1203), dioxyde de titane (E171), stéarate de magnésium, talc (E553b), dioxyde de silicium colloïdal, lécithine (E322), gomme de xanthane (E415), oxyde de fer rouge (E172).

Scemblix 20 mg comprimés pelliculés seulement : oxyde de fer jaune (E172).

Scemblix 40 mg comprimés pelliculés seulement : oxyde de fer noir (E172).


INDICATIONS

Scemblix est indiqué dans le traitement des patients adultes atteints de leucémie myéloïde chronique chromosome Philadelphie positive en phase chronique (LMC-PC Ph+) précédemment traités par au moins deux inhibiteurs de tyrosine kinase (voir rubrique Pharmacodynamie).


POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

CONTRE-INDICATIONS

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Myélosuppression

Des cas de thrombopénie, de neutropénie et d'anémie sont survenus chez des patients recevant de l'asciminib. Des thrombopénies et neutropénies sévères (grade 3 ou 4 selon la classification CTCAE du NCI) ont été rapportées pendant le traitement par asciminib (voir rubrique Effets indésirables). La myélosuppression était généralement réversible et prise en charge par une interruption temporaire du traitement. La numération formule sanguine doit être contrôlée toutes les deux semaines pendant les 3 premiers mois de traitement puis une fois par mois, ou lorsque cela est cliniquement indiqué. Les signes et les symptômes de myélosuppression doivent être surveillés.

En fonction de la sévérité de la thrombopénie et/ou de la neutropénie, il est nécessaire de suspendre temporairement l'administration du traitement, de réduire la dose ou d'arrêter définitivement le traitement, comme indiqué dans le Tableau 1 (voir rubrique Posologie et mode d'administration).

Toxicité pancréatique

Des pancréatites et des élévations asymptomatiques des taux sériques de lipase et d'amylase, y compris des réactions sévères, sont survenues chez des patients recevant de l'asciminib (voir rubrique Effets indésirables).

Les taux sériques de lipase et d'amylase doivent être évalués tous les mois pendant le traitement par asciminib ou lorsque cela est cliniquement indiqué. Les signes et les symptômes de toxicité pancréatique doivent être surveillés. Une surveillance plus fréquente s'impose chez les patients ayant des antécédents de pancréatite. Si l'élévation des taux sériques de lipase et d'amylase s'accompagne de symptômes abdominaux, le traitement doit être temporairement suspendu et des examens diagnostiques appropriés doivent être envisagés pour exclure une pancréatite (voir rubrique Posologie et mode d'administration).

En fonction de la sévérité des élévations des taux sériques de lipase et d'amylase, il est nécessaire de suspendre temporairement l'administration du traitement, de réduire la dose ou d'arrêter définitivement le traitement, comme indiqué dans le Tableau 1 (voir rubrique Posologie et mode d'administration).

Allongement de l'intervalle QT

Un allongement de l'intervalle QT est survenu chez des patients recevant de l'asciminib (voir rubrique Effets indésirables).

Il est recommandé de réaliser un électrocardiogramme avant le début du traitement par asciminib, et d'effectuer une surveillance pendant le traitement lorsque cela est cliniquement indiqué. Il convient de corriger toute hypokaliémie et toute hypomagnésémie avant l'administration de l'asciminib, et d'effectuer une surveillance pendant le traitement lorsque cela est cliniquement indiqué.

Il convient de faire preuve de prudence lors de l'administration concomitante de l'asciminib avec des médicaments présentant un risque connu de torsades de pointes (voir rubriques Interactions et Pharmacodynamie).

Hypertension

Une hypertension, y compris une hypertension sévère, est survenue chez des patients recevant de l'asciminib (voir rubrique Effets indésirables).

L'hypertension et tous autres facteurs de risque cardiovasculaire doivent être surveillés régulièrement et pris en charge par les traitements standards pendant le traitement par asciminib.

Réactivation de l'hépatite B

Des cas de réactivation du virus de l'hépatite B (VHB) sont survenus chez des patients porteurs chroniques de ce virus après l'administration d'autres inhibiteurs de tyrosine kinase (ITK) ciblant BCR::ABL1. Une éventuelle infection par le VHB doit être recherchée avant le début du traitement par asciminib. Chez les porteurs du VHB qui nécessitent un traitement par asciminib, les signes et les symptômes d'infection active par le VHB doivent être étroitement surveillés pendant toute la durée du traitement et pendant plusieurs mois après la fin du traitement.

Lactose

Les patients présentant une intolérance au galactose, un déficit total en lactase ou un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose (maladies héréditaires rares) ne doivent pas prendre ce médicament.

Sodium

Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par comprimé pelliculé, c'est-à-dire qu'il est essentiellement « sans sodium ».


INTERACTIONS

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Femmes en âge de procréer/Contraception

Les femmes en âge de procréer doivent faire un test de grossesse avant de commencer un traitement par asciminib.

Les femmes en âge de procréer sexuellement actives doivent utiliser une contraception efficace (méthodes associées à un taux de grossesse inférieur à 1 %) pendant le traitement par asciminib et pendant au moins 3 jours après l'arrêt du traitement.

Grossesse

Il n'existe pas de données ou il existe des données limitées sur l'utilisation de l'asciminib chez la femme enceinte. Les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence une toxicité sur la reproduction (voir rubrique Sécurité préclinique). Asciminib n'est pas recommandé pendant la grossesse et chez les femmes en âge de procréer n'utilisant pas de contraception. La patiente doit être informée de l'existence d'un risque potentiel pour le fœtus si l'asciminib est utilisé pendant la grossesse ou si la patiente tombe enceinte pendant son traitement par asciminib.

Allaitement

On ne sait pas si l'asciminib/les métabolites sont excrétés dans le lait maternel. Il n'existe pas de données sur les effets de l'asciminib sur le nouveau-né/nourrisson allaité ou la production de lait. En raison du risque d'effets indésirables graves chez le nouveau-né/nourrisson allaité, l'allaitement doit être interrompu pendant le traitement et pendant au moins 3 jours après l'arrêt du traitement par asciminib.

Fertilité

Il n'existe pas de données sur l'effet de l'asciminib sur la fertilité humaine. Dans les études de fertilité conduites chez le rat, l'asciminib n'a pas affecté la fonction de reproduction chez les rats mâles et femelles. Cependant, des effets indésirables sur la motilité et le taux de spermatozoïdes ont été observés chez le rat à des doses de 200 mg/kg/jour (voir rubrique Sécurité préclinique). La pertinence sur la fertilité humaine n'est pas connue.


CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

L'asciminib n'a aucun effet ou un effet négligeable sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. Cependant, il est recommandé aux patients qui présentent des étourdissements, de la fatigue ou tout autre effet indésirable (voir rubrique Effets indésirables) pouvant altérer leur capacité à conduire des véhicules ou à utiliser des machines, de ne pas pratiquer ces activités tant que ces effets indésirables sont présents.


EFFETS INDÉSIRABLES

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

SURDOSAGE

Dans les études cliniques, l'asciminib a été administré à des doses allant jusqu'à 280 mg deux fois par jour sans aucun signe de toxicité accrue.

Des mesures générales de prise en charge ainsi qu'un traitement symptomatique doivent être mis en place en cas de suspicion de surdosage.


PHARMACODYNAMIE

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

PHARMACOCINÉTIQUE

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

SÉCURITÉ PRÉCLINIQUE

Pharmacologie de sécurité

Des effets cardiovasculaires modérés (augmentation de la fréquence cardiaque, diminution de la pression systolique, diminution de la pression artérielle moyenne et diminution de la pression artérielle pulsée) ont été observés dans des études in vivo de sécurité cardiaque conduites chez les chiens, probablement à des expositions basées sur l'ASC 12 fois supérieures à celles atteintes chez les patients recevant la dose recommandée de 40 mg deux fois par jour.

Toxicité à doses répétées

Des anomalies pancréatiques (augmentation de l'amylase et de la lipase sériques, lésions des cellules acineuses) sont survenues chez les chiens à des expositions basées sur l'ASC inférieures à celles atteintes chez les patients recevant la dose recommandée de 40 mg deux fois par jour. Une tendance à la récupération a été observée.

Des élévations des enzymes hépatiques et/ou de la bilirubine ont été observées chez les rats, les chiens et les singes. Des anomalies hépatiques histopathologiques (hypertrophie hépatocytaire centrolobulaire, légère hyperplasie des voies biliaires, nécrose hépatocytaire individuelle accrue et hypertrophie hépatocellulaire diffuse) ont été observées chez les rats et les singes. Ces anomalies sont survenues à des expositions basées sur l'ASC équivalentes (rats) ou 12 à 18 fois supérieures (chiens et singes, respectivement) à celles atteintes chez les patients recevant la dose recommandée de 40 mg deux fois par jour. Ces anomalies étaient entièrement réversibles.

Les effets sur l'hématopoïèse (réduction de la masse sanguine, augmentation des pigments spléniques ou médullaires et augmentation des réticulocytes) étaient compatibles avec une anémie hémolytique extravasculaire légère et régénérative chez toutes les espèces. Ces changements sont survenus à des expositions basées sur l'ASC équivalentes (rats) ou 12 à 14 fois supérieures (chiens et singes, respectivement) à celles atteintes chez les patients recevant la dose recommandée de 40 mg deux fois par jour. Ces anomalies étaient entièrement réversibles.

Une hypertrophie/hyperplasie muqueuse minime (épaississement de la muqueuse avec un allongement fréquent des villosités) était présente dans le duodénum de rats à des expositions basées sur l'ASC 30 fois supérieures à celles atteintes chez les patients à la dose recommandée de 40 mg deux fois par jour. Cette anomalie était entièrement réversible.

Une hypertrophie minime ou légère de la glande surrénale et une diminution légère à modérée de la vacuolisation dans la zone fasciculée sont survenues à des expositions basées sur l'ASC équivalentes (singes) ou 19 fois supérieures (rats) à celles atteintes chez les patients recevant la dose recommandée de 40 mg deux fois par jour. Ces anomalies étaient entièrement réversibles.

Carcinogénicité et mutagénicité

L'asciminib n'a pas eu de potentiel mutagène, clastogène ni aneugène que ce soit in vitro ou in vivo. Aucune étude de carcinogénicité n'a été conduite avec l'asciminib.

Toxicité sur la reproduction

Des études de reproduction animale conduites chez des rates et des lapines gravides ont démontré que l'administration orale d'asciminib pendant l'organogenèse induisait une embryotoxicité, une fœtotoxicité et une tératogénicité.

Dans les études du développement embryo-fœtal, une légère augmentation de malformations fœtales (anasarque et malformations cardiaques) et une augmentation des variantes viscérales et squelettiques ont été observées chez les rats. Une incidence accrue de résorptions, évocatrices d'une mortalité embryofœtale, et une incidence faible de malformations cardiaques, évocatrices d'une tératogénicité, ont été observées chez les lapins. Chez les rats, à la dose sans effet nocif observable (No Observed Adverse Effect Level, NOAEL) fœtale de 25 mg/kg/jour, les expositions basées sur l'ASC étaient équivalentes à celles atteintes chez les patients recevant la dose recommandée de 40 mg deux fois par jour. Chez les lapins, à la NOAEL fœtale de 15 mg/kg/jour, les expositions basées sur l'ASC étaient équivalentes à celles atteintes chez les patients recevant la dose recommandée de 40 mg deux fois par jour.

Dans l'étude de fertilité chez le rat, l'asciminib n'a pas affecté la fonction de reproduction chez les rats mâles et femelles. Un léger effet sur la motilité des spermatozoïdes et leur nombre a été observé à 200 mg/kg/jour, à des expositions basées sur l'ASC 19 fois supérieures à celles atteintes chez les patients recevant la dose recommandée de 40 mg deux fois par jour.

Aucune étude de toxicité sur le développement pré et postnatal n'a été réalisée.

Phototoxicité

Chez les souris, l'asciminib a montré des effets phototoxiques dose-dépendants à partir de 200 mg/kg/jour. À la NOAEL de 60 mg/kg/jour, l'exposition basée sur la Cmax dans le plasma était 15 fois supérieure à l'exposition atteinte chez les patients recevant la dose recommandée de 40 mg deux fois par jour.


DURÉE DE CONSERVATION

3 ans.


PRÉCAUTIONS PARTICULIÈRES DE CONSERVATION

À conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.

À conserver dans l'emballage d'origine à l'abri de l'humidité.


PRÉCAUTIONS PARTICULIÈRES D'ÉLIMINATION ET DE MANIPULATION

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

SCEMBLIX 40 mg, comprimés pelliculés
LISTE I
Médicament soumis à prescription initiale hospitalière semestrielle.
Prescription initiale et renouvellement réservés aux spécialistes en oncologie, en hématologie ou aux médecins compétents en cancérologie.
Médicament nécessitant une surveillance particulière pendant le traitement.
AMM
EU/1/22/1670/004 ; CIP 3400930258125 (Plq/60).
Prix :
4695,73 euros (Plq/60).
Remb Séc soc à 100 %. Collect.


SCEMBLIX 20 mg, comprimés pelliculés
LISTE I
Médicament soumis à prescription initiale hospitalière semestrielle.
Prescription initiale et renouvellement réservés aux spécialistes en oncologie, en hématologie ou aux médecins compétents en cancérologie.
Médicament nécessitant une surveillance particulière pendant le traitement.
AMM
EU/1/22/1670/002 ; CIP 3400930258101 (Plq/60).
Prix :
4695,73 euros (Plq/60).
Remb Séc soc à 100 %. Collect.
 
Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site internet de l'Agence européenne du médicament : http://www.ema.europa.eu.
 
 
Titulaire de l'AMM : Novartis Europharm Limited, Vista Building, Elm Park, Merrion Road, Dublin 4, Irlande.
Laboratoire

Novartis Pharma SAS
8/10, Rue Henri-Sainte-Claire-Deville. CS 40150. 92563 Rueil-Malmaison cdx
Tél : 01 55 47 60 00
Information et Communication Médicales :
Tél : 01 55 47 66 00
E-mail : icm.phfr@novartis.com
http://www.novartis.fr
Voir la fiche laboratoire
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster