Mise à jour : 19 mars 2024

RIFAMYCINE CHIBRET 1 MUI/100 ml collyre sol

RIFAMYCINE SODIQUE 100 000 UI/10 ml collyre sol (RIFAMYCINE CHIBRET)Copié !
Commercialisé Tension d'approvisionnement
Tension d'approvisionnement Information source ANSM

Sommaire

Documents de référence
  • Avis de la transparence (SMR/ASMR) (2)

SYNTHÈSE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL
Ophtalmologie > Antibactériens locaux > Antibactériens locaux non associés (Rifamycine)
Classification ATC
ORGANES SENSORIELS > MEDICAMENTS OPHTALMOLOGIQUES > ANTI-INFECTIEUX > ANTIBIOTIQUES (RIFAMYCINE)
Substance

rifamycine sodique

Excipients
acide ascorbique, povidone, méthylcellulose, acide édétique sel de Na, eau purifiée
Excipients à effet notoire :

EEN sans dose seuil :  potassium disulfite, thiomersal

Présentation
RIFAMYCINE CHIBRET 1 MUI/100 ml Collyre sol Fl/10ml

Cip : 3400930915233

Modalités de conservation : Avant ouverture : < 25° durant 24 mois (Conserver à l'abri de la lumière)
Après ouverture : durant 15 jours

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Collyre en solution à 1 000 000 UI/100 ml :  Flacon de 10 ml + compte-gouttes.
Pommade ophtalmique à 1 000 000 UI/100 g :  Tube de 5 g muni d'une canule.

COMPOSITION

Collyre :p flacon
Rifamycine (DCI) sodique 
100 000 UI
Excipients : acide ascorbique, povidone, méthylcellulose 4000 cps, édétate de sodium, eau purifiée. Conservateur : disulfite de potassium (E 224), thiomersal.
Pommade ophtalmique :p tube
Rifamycine (DCI) sodique 
50 000 UI
Excipients : ascorbate de sodium, cholestérol, paraffine liquide légère, vaseline.

INDICATIONS

Collyre et pommade :
Traitement antibactérien local des conjonctivites, des kératites et des ulcères cornéens dus à des germes sensibles à la rifamycine.
Pommade :
Traitement antibactérien local des blépharites et de l'orgelet dus à des germes sensibles à la rifamycine.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

CONTRE-INDICATIONS

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Collyre et pommade :
Ne pas avaler.
Ce médicament ne doit pas être utilisé lors du port de lentilles de contact souples, hydrophiles, qu'il peut colorer de façon définitive. Par ailleurs, en cas d'infection de l'œil, le port de lentilles de contact est déconseillé pendant la durée du traitement.
Les patients doivent être informés que ce médicament tache (vêtements, lunettes et autres...) ; il doit par conséquent être manipulé avec précaution.
En cas d'hypersensibilité, arrêt du traitement.
En l'absence d'amélioration rapide ou en cas de traitement prolongé, une surveillance médicale régulière comportant des contrôles bactériologiques avec étude de la sensibilité du germe permet de dépister une résistance au produit et d'adapter éventuellement le traitement.
Collyre :
Ne pas injecter.
Ce médicament contient un composé organomercuriel qui peut provoquer des réactions allergiques.
Ce médicament contient du « sulfite » et peut provoquer des réactions allergiques sévères et un bronchospasme.
Le collyre ne doit pas être administré en injection péri- ou intraoculaire.
En cas de traitement par un autre collyre, espacer de 15 minutes les instillations.

INTERACTIONS

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

En cas d'administration oculaire, le passage systémique est non négligeable.

Pommade :
Toutefois, par rapport à une forme collyre, le passage systémique à partir d'une forme pommade est vraisemblablement très faible.

Collyre et pommade :

Grossesse :

Il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal.

En clinique, l'analyse d'un nombre élevé de grossesses exposées n'a apparemment révélé aucun effet malformatif ou fœtotoxique particulier de la rifamycine. Toutefois, seules des études épidémiologiques permettraient de vérifier l'absence de risque.

En conséquence, l'utilisation de ce médicament ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.


Allaitement :

En raison de l'absence de données du passage de ce médicament dans le lait maternel, l'utilisation de celui-ci est à éviter pendant l'allaitement.

CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

En cas de gêne oculaire liée à l'infection bactérienne de l'œil, il est recommandé d'attendre la fin des symptômes pour conduire un véhicule ou utiliser une machine.

EFFETS INDÉSIRABLES

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

PHARMACODYNAMIE

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

MODALITÉS DE CONSERVATION

Collyre :
Durée de conservation :
Avant ouverture : 2 ans.
A conserver à une température ne dépassant pas 25 °C et à l'abri de la lumière.
Après ouverture du flacon : 15 jours.
Pommade :
Durée de conservation :
2 ans.
A conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Pas d'exigences particulières.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE I
AMM3400930915233 (1967/97, RCP rév 13.03.2020) collyre.
3400930915462 (1973/97, RCP rév 24.07.2017) pommade ophtalmique.
  
Prix :2,42 euros (flacon de 10 ml).
1,92 euros (tube de 5 g).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.

Laboratoire

THÉA PHARMA
37, rue Georges-Besse
63100 Clermont-Ferrand
0 808 800 100 : Service gratuit + prix appel
http://www.theapharma.fr
Voir la fiche laboratoire
Tensions d’approvisionnement Tension d'approvisionnement à partir du mercredi 28 février 2024 de Rifamycine Chibret 1000 000 UI pour cent, collyre en solution (Remise à disposition normale indéterminée)
En savoir plus Information source ANSM du 23/05/2024
VIDAL Recos
Actualités liées
Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster