RESOLOR 2 mg cp pellic

Mise à jour : Mercredi 01 avril 2020
PRUCALOPRIDE (succinate) 2 mg cp (RESOLOR)
Commercialisé
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A

SYNTHESE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Gastro - Entéro - Hépatologie : Constipation (Agoniste des récepteurs de la sérotonine : prucalopride)
Classification ATC : VOIES DIGESTIVES ET METABOLISME : MEDICAMENTS DE LA CONSTIPATION - MEDICAMENTS DE LA CONSTIPATION : AUTRES MEDICAMENTS DE LA CONSTIPATION (PRUCALOPRIDE)
Excipients :
cellulose microcristalline, silice colloïdale, magnésium stéarate

pelliculage :  hypromellose, triacétine, macrogol

colorant (pelliculage) :  titane dioxyde, fer rouge oxyde, fer jaune oxyde, indigotine laque aluminique

Excipients à effet notoire :

EEN sans dose seuil :  lactose monohydrate

Présentations
RESOLOR 2 mg Cpr pell Blist/14

Cip : 3400941850028

Liste 1

Non agréé aux Collectivités

Remboursement : NR

Commercialisé
RESOLOR 2 mg Cpr pell Blist/28

Cip : 3400949416561

Liste 1

Non agréé aux Collectivités

Remboursement : NR

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Comprimé pelliculé à 1 mg (rond, biconvexe, portant l'inscription « PRU 1 » sur un côté ; blanc à blanc cassé) : Boîte de 28 x 1, sous plaquettes thermoformées de 7 (avec jours de la semaine inscrits).
Comprimé pelliculé à 2 mg (rond, biconvexe, portant l'inscription « PRU 2 » sur un côté ; rose) : Boîtes de 28 x 1 et de 14 x 1, sous plaquettes thermoformées de 7 (avec jours de la semaine inscrits).

COMPOSITION

 p cp
Prucalopride (sous forme de succinate) 
1 mg
ou2 mg
Excipients (communs) : lactose monohydraté, cellulose microcristalline, dioxyde de silicium colloïdal, stéarate de magnésium. Enrobage : hypromellose, lactose monohydraté, triacétine, dioxyde de titane (E 171), macrogol ; cp 2 mg : oxyde de fer rouge (E 172), oxyde de fer jaune (E 172), laque d'aluminium carmin d'indigo (E 132).

Excipient à effet notoire : lactose, sous forme de monohydrate (142,5 mg/cp 1 mg et 156,75 mg/cp 2 mg).

DC

INDICATIONS

Resolor est indiqué dans le traitement symptomatique de la constipation chronique chez les patients adultes pour lesquels les laxatifs n'ont pas les effets escomptés.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

L'excrétion rénale est la principale voie d'élimination du prucalopride (cf Pharmacocinétique). Une dose de 1 mg est recommandée chez les patients souffrant d'insuffisance rénale sévère (cf Posologie et Mode d'administration).

Du fait des données limitées chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère, la prudence s'impose en cas de prescription de Resolor chez ces patients (cf Posologie et Mode d'administration).

Il existe des données limitées sur la sécurité et l'efficacité de Resolor chez les patients souffrant d'une maladie concomitante sévère et cliniquement instable (par exemple, une maladie cardiovasculaire ou pulmonaire, des affections neurologiques ou psychiatriques, un cancer ou le sida, ainsi que d'autres affections endocriniennes). La prudence doit être de rigueur lorsque Resolor est prescrit aux patients souffrant de ce type de maladies, en particulier chez les patients ayant des antécédents d'arythmies ou de maladie cardiovasculaire ischémique.

En cas de diarrhée sévère, l'efficacité des contraceptifs oraux peut diminuer et l'utilisation d'une méthode contraceptive supplémentaire est recommandée, afin de compenser tout échec de la contraception orale (consulter les informations relatives au contraceptif oral).

Les comprimés contiennent du lactose monohydraté. Les patients atteints de troubles héréditaires rares d'intolérance au galactose, de déficit en Lapp lactase ou de malabsorption du glucose-galactose ne doivent pas prendre ce médicament.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Femmes en âge de procréer :

Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contraception efficace pendant le traitement par le prucalopride.


Grossesse :

Il existe des données limitées sur l'utilisation du prucalopride chez la femme enceinte. Des cas d'avortements spontanés ont été observés au cours d'études cliniques bien que, en présence d'autres facteurs de risque, la relation avec le prucalopride soit inconnue. Les études chez l'animal n'ont pas montré d'effets délétères directs ou indirects relatifs à la toxicité sur la reproduction (y compris sur la gestation, le développement embryonnaire/fœtal, l'accouchement ou le développement post-natal) (cf Sécurité préclinique). Resolor n'est pas recommandé au cours de la grossesse et chez les femmes en âge de procréer n'utilisant pas de contraception.


Allaitement :

Une étude menée chez l'Homme a montré que le prucalopride est excrété dans le lait maternel. A des doses thérapeutiques de Resolor, aucun effet n'est anticipé sur les nouveau-nés/nourrissons allaités. En l'absence de données chez les femmes qui allaitent activement pendant la période d'administration du Resolor, une décision doit être prise soit d'interrompre l'allaitement soit d'interrompre le traitement avec Resolor en prenant en compte le bénéfice de l'allaitement pour l'enfant au regard du bénéfice du traitement pour la femme.

Fertilité :

Les études chez l'animal n'ont montré aucun effet sur la fertilité masculine ou féminine.


DC

CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

Des vertiges et une fatigue ayant été observés dans les études cliniques, notamment le premier jour du traitement, Resolor peut avoir une influence mineure sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines (cf Effets indésirables).

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

SURDOSAGE

Dans une étude portant sur des volontaires sains, le traitement par prucalopride était bien toléré lorsqu'il était administré selon un schéma de titration élevé, jusqu'à 20 mg par jour (10 fois la dose thérapeutique recommandée). Un surdosage peut entraîner des symptômes résultant d'une exagération des effets pharmacodynamiques connus du prucalopride et se traduire par des maux de tête, des nausées et une diarrhée. Aucun traitement spécifique n'est disponible en cas de surdosage de Resolor. En cas de surdosage, le patient doit être traité pour les symptômes qu'il présente et des mesures de soutien doivent être mises en place, si nécessaire. Des pertes importantes de liquides dues à la diarrhée et aux vomissements peuvent nécessiter la correction des troubles électrolytiques.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

PP

SÉCURITÉ PRÉCLINIQUE

Les données non cliniques issues des études conventionnelles de pharmacologie de sécurité, toxicologie en administration répétée, génotoxicité, cancérogenèse, et des fonctions de reproduction et de développement, n'ont pas révélé de risque particulier pour l'Homme. Une série importante d'études de pharmacologie de sécurité, mettant notamment l'accent sur les paramètres cardiovasculaires, n'a montré aucun changement pertinent au niveau des paramètres hémodynamiques et dérivés de l'ECG (QTc), à l'exception d'une faible augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle observée chez des porcs anesthésiés après injection en intraveineuse, et d'une augmentation de la pression artérielle chez des chiens conscients après injection bolus en intraveineuse, qui n'a été observée ni chez les chiens anesthésiés, ni après administration du produit par voie orale chez des chiens présentant des concentrations plasmatiques similaires. Dans une étude de toxicité néonatale/juvénile par voie sous-cutanée menée chez les rats âgés de 7 à 55 jours, la NOAEL a été de 10 mg/kg/jour. Les rapports d'exposition (AUC0-24h) à la NOAEL comparativement à l'exposition observée chez des enfants (recevant environ 0,04 mg/kg par jour) étaient compris entre 21 et 71, ce qui confère des marges de sécurité suffisantes pour la dose clinique.

DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation :
4 ans.

A conserver dans la plaquette thermoformée d'origine, à l'abri de l'humidité.

DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Pas d'exigences particulières.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE I
AMMEU/1/09/581/001 ; CIP 3400949416271 (RCP rév 28.02.2019) 28 cp 1 mg.
EU/1/09/581/002 ; CIP 3400949416561 (RCP rév 28.02.2019) 28 cp 2 mg.
EU/1/09/581/006 ; CIP 3400941850028 (RCP rév 28.02.2019) 14 cp 2 mg.
Non remb Séc soc.

Titulaire de l'AMM : Shire Pharmaceuticals Ireland Limited, Block 2 & 3 Miesian Plaza, 50-58 Baggot Street Lower, Dublin 2, Irlande.

Informations laboratoire

TAKEDA France
112, avenue Kléber. 75116 Paris
Tél : 01 40 67 33 00
Fax : 01 40 67 33 01
Pharmacovigilance et Information médicale :
Tél : 01 40 67 32 90
Voir la fiche laboratoire
VIDAL Recos 1
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster