QUINIMAX 500 mg/4 ml sol inj

Mise à jour : Mardi 16 février 2021
CINCHONIDINE (chlorhydrate) 0,85 mg/ml + CINCHONINE (chlorhydrate) 0,85 mg/ml + QUINIDINE (gluconate) 3,3 mg/ml + QUININE (gluconate) 120 mg/ml sol inj (QUINIMAX)
Commercialisé
Soyez prudent N/A N/A N/A N/A N/A N/A
N/A N/A N/A N/A Non disponible en ville N/A N/A N/A

MONOGRAPHIE

Documents de référence 4

  • Avis de la transparence (SMR/ASMR) (4)

SYNTHÈSE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Infectiologie - Parasitologie : Antiparasitaires systémiques - Antipaludiques : Quinine (Voie injectable)
Classification ATC : ANTIPARASITAIRES, INSECTICIDES : ANTIPROTOZOAIRES - ANTIPALUDEENS : METHANOLQUINOLEINES (QUININE)
Excipients :
glycérol, acide chlorhydrique concentré, eau ppi, azote
Présentation
QUINIMAX 500 mg/4 ml S inj 6Amp/4ml

Cip : 3400926709112

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Solution injectable à 500 mg/4 ml :  Ampoules de 4 ml, boîte de 6 (modèle hospitalier).
Solution injectable à 250 mg/2 ml :  Ampoules de 2 ml, boîte de 3.
Solution injectable à 125 mg/1 ml :  Ampoules de 1 ml, boîte de 3.

COMPOSITION

Solution inj à 500 mg/4 ml :p ampoule de 4 ml
Quinine 
480 mg*
(sous forme de gluconate : 770,25 mg)
Quinidine 
13,2 mg*
(sous forme de gluconate : 21,18 mg)
Cinchonine 
3,4 mg*
(sous forme de chlorhydrate : 4,24 mg)
Cinchonidine 
3,4 mg*
(sous forme de chlorhydrate : 4,03 mg)
Excipients : glycérol, acide chlorhydrique concentré, eau ppi. Gaz d'inertage : azote.
* Soit une quantité totale en alcaloïdes base de : 500 mg.

Solution inj à 250 mg/2 ml :p ampoule de 2 ml
Quinine 
240 mg*
(sous forme de gluconate : 385,125 mg)
Quinidine 
6,6 mg*
(sous forme de gluconate : 10,59 mg)
Cinchonine 
1,7 mg*
(sous forme de chlorhydrate : 2,12 mg)
Cinchonidine 
1,7 mg*
(sous forme de chlorhydrate : 2,015 mg)
Excipients : glycérol, acide chlorhydrique concentré, eau ppi. Gaz d'inertage : azote.
*  Soit une quantité totale en alcaloïdes base de : 250 mg.


Solution inj à 125 mg/1 ml :p ampoule de 1 ml
Quinine 
120 mg*
(sous forme de gluconate : 192,562 mg)
Quinidine 
3,3 mg*
(sous forme de gluconate : 5,295 mg)
Cinchonine 
0,85 mg*
(sous forme de chlorhydrate : 1,06 mg)
Cinchonidine 
0,85 mg*
(sous forme de chlorhydrate : 1,0075 mg)
Excipients : glycérol, acide chlorhydrique concentré, eau ppi. Gaz d'inertage : azote.
*  Soit une quantité totale en alcaloïdes base de : 125 mg.


DC

INDICATIONS

Traitement du paludisme :
  • accès pernicieux,
  • accès palustre, en particulier en cas de résistance aux amino-4-quinoléines, avec impossibilité d'utiliser la voie orale.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des médicaments antipaludiques.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

La quinine induit une augmentation de la sécrétion d'insuline par le pancréas. L'infestation à plasmodium elle-même et l'administration de quinine peuvent, en particulier chez l'enfant et la femme enceinte, favoriser la survenue d'une hypoglycémie devant parfois être corrigée par une perfusion de solution glucosée concentrée. Les signes cliniques habituels de l'hypoglycémie peuvent parfois être masqués par les troubles liés à la maladie elle-même et l'atteinte neurologique ne peut être distinguée de celle du paludisme. Par conséquent, une surveillance de la glycémie est recommandée pendant le traitement.

La survenue d'une hémolyse importante sous traitement doit faire évoquer une fièvre bilieuse hémoglobinurique devant conduire à l'arrêt du traitement par la quinine.

Par ailleurs, les médicaments contenant de la quinine sont susceptibles d'entraîner une hémolyse aiguë chez certains porteurs d'un déficit enzymatique en G6PD de génotypes spécifiques. La survenue d'une hémolyse que n'expliquerait pas l'accès palustre doit faire évoquer la possibilité d'un déficit en G6PD.

Pendant l'injection, une surveillance de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle est recommandée. La survenue d'une arythmie nécessite le ralentissement de la vitesse de perfusion.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Grossesse :

Quelques cas d'anomalies oculaires et d'atteintes auditives ont été rapportés lors de la prise de fortes doses de quinine pendant la grossesse. Aux doses thérapeutiques, aucun incident n'a été signalé. La quinine, dans les conditions normales d'utilisation, peut être prescrite pendant la grossesse.


Allaitement :

Le passage dans le lait étant très faible, l'allaitement est possible pendant un traitement par la quinine.

DC

CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

L'attention sera attirée notamment chez les conducteurs de véhicules et les utilisateurs des machines sur les risques de vertiges et les troubles de la vision, attachés à l'emploi de ce produit.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

SURDOSAGE

Signes de surdosage les plus fréquents :
  • Acouphènes, baisse de l'acuité auditive et vertiges. Une surdité permanente s'observe parfois après administration de doses toxiques.
  • Amblyopie, rétrécissement du champ visuel, diplopie et héméralopie. Le rétablissement est lent mais généralement complet. Des spasmes de l'artère centrale de la rétine ont été décrits lors de surdosages.
  • Effet quinidine-like aboutissant à une hypotension, des troubles de la conduction, des symptômes angineux et une tachycardie ventriculaire. Une arythmie et un arrêt cardiaque peuvent survenir.
L'administration par voie orale de plus de 3 g, en une seule prise, peut déterminer chez l'adulte une intoxication grave, voire fatale, précédée d'une dépression centrale et de crises convulsives.
Des doses plus faibles peuvent être fatales chez l'enfant.
Une arythmie, une hypotension et un arrêt cardiaque peuvent découler de l'effet cardiotoxique de la quinine, tandis que la toxicité oculaire peut entraîner la cécité.
Conduite à tenir :
Traitement symptomatique des anomalies en milieu hospitalier.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DP

INCOMPATIBILITÉS

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Pas d'exigences particulières.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE I
AMM3400926709112 (1997, RCP rév 13.05.2019) 500 mg/4 ml.
3400934272424 (1997, RCP rév 13.05.2019) 250 mg/2 ml.
3400934272134 (1997, RCP rév 13.05.2019) 125 mg/1 ml.
  
Prix :97,90 euros (3 ampoules à 250 mg/2 ml).
97,90 euros (3 ampoules à 125 mg/1 ml).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.
Modèle hospitalier : Collect.

Informations laboratoire

sanofi-aventis France
82, av Raspail. 94250 Gentilly
Information médicale, Pharmacovigilance, Réclamations qualité, Qualité de l'information et Déontologie de la visite médicale :
0 800 39 40 00 : Service & appel gratuits

Formulaire de contact
https://www.sanofi.fr/fr/nous-contacter
Voir la fiche laboratoire
VIDAL Recos 1
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster