MYLEUGYNE LP 150 mg ovule LP

Mise à jour : Mercredi 01 septembre 2021
ECONAZOLE NITRATE 150 mg ovule LP (MYLEUGYNE LP)
Commercialisé
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A
N/A Générique N/A N/A N/A N/A N/A N/A

MONOGRAPHIE

Documents de référence 2

  • Avis de la transparence (SMR/ASMR) (2)

SYNTHESE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Gynécologie - Obstétrique : Vulvovaginites - Antifongiques locaux : Autres imidazolés (Econazole)
Classification ATC : SYSTEME GENITO URINAIRE ET HORMONES SEXUELLES : ANTIINFECTIEUX ET ANTISEPTIQUES A USAGE GYNECOLOGIQUE - ANTIINFECTIEUX ET ANTISEPTIQUES, NON ASSOCIES AUX CORTICOÏDES : DERIVES IMIDAZOLES (ECONAZOLE)
Substance
éconazole nitrate
Excipients :
glycérides hémisynthétiques, galactomannane, silice colloïdale anhydre, énantate de stéaryle
Présentations
MYLEUGYNE LP 150 mg Ovule LP Plq/1

Cip : 3400937465274

Agréé aux Collectivités

Remboursement : NR

Commercialisé
MYLEUGYNE LP 150 mg Ovule LP Plq/2

Cip : 3400939862439

Agréé aux Collectivités

Remboursement : NR

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Ovule à libération prolongée à 150 mg :  Boîtes de 1 ou de 2, sous plaquette thermoformée.

COMPOSITION

 p ovule
Éconazole nitrate 
150 mg
Excipients : galactomannane, silice colloïdale anhydre, glycérides hémisynthétiques solides (type WI H15 et WE FS), énantate de stéaryle.
DC

INDICATIONS

Traitement local des mycoses vulvovaginales surinfectées ou non par des bactéries Gram +.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI


Mises en garde :
  • En l'absence d'une symptomatologie clinique évocatrice, la seule constatation d'un Candida sur la peau ou les muqueuses ne peut constituer en soi une indication.
  • La candidose confirmée, il faut rechercher avec soin les facteurs écologiques permettant et favorisant le développement du Candida.
  • Pour éviter les rechutes, l'éradication et la prise en compte des facteurs favorisants est indispensable.
  • Il est souhaitable de traiter simultanément tout foyer à candida associé reconnu pathogène.
Précautions d'emploi :
  • En cas d'intolérance locale ou de réaction allergique, le traitement sera interrompu.
  • Il est déconseillé d'utiliser un savon à pH acide (pH favorisant la multiplication des Candida) ; cf Posologie et Mode d'administration : Conseils pratiques.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Grossesse :

Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène (cf Sécurité préclinique). En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces.

En clinique, aucun effet malformatif ou fœtotoxique particulier n'est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées à l'éconazole est insuffisant pour exclure tout risque.

En conséquence, l'utilisation de l'éconazole par voie vaginale ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.


Allaitement :

La résorption du nitrate d'éconazole par la muqueuse vaginale est faible ; en conséquence, l'allaitement est possible en cas de traitement par ce médicament.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

PP

SÉCURITÉ PRÉCLINIQUE

Toxicité subchronique :
Le foie a été identifié comme étant l'organe cible. La marge de sécurité associée à cet effet est importante.
Fonctions de la reproduction :
Les études réalisées n'ont pas mis en évidence d'altération de la fertilité, ni de fœtotoxicité directe, ni de tératogénicité.
Génotoxicité :
Les études réalisées suggèrent l'induction d'aneuploïdie et certaines études indiquent un effet mutagène. L'ensemble de ces études indique cependant que les effets génotoxiques sont limités.
Tolérance locale :
Les études effectuées n'ont révélé aucune irritation cutanée ou vaginale, aucune phototoxicité ni sensibilisation.
DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation :
3 ans.

A conserver à une température ne dépassant pas + 30 °C.

DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Pas d'exigences particulières pour l'élimination.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

AMM3400937465274 (2006, RCP rév 19.07.2021) 1 ovule.
3400939862439 (2009, RCP rév 19.07.2021) 2 ovules.
Non remb Séc soc. Collect.

Informations laboratoire

Laboratoires IPRAD PHARMA
7 avenue Gallieni, 94250 Gentilly
Tél : 01 42 49 57 57
Fax : 01 42 49 59 49
Site web : http://www.laboratoiresiprad.com
Voir la fiche laboratoire
Document utile1
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster