METHERGIN 0,20 mg/1 ml sol inj

Mise à jour : Mardi 17 Novembre 2020
METHYLERGOMETRINE MALEATE 0,2 mg/1 ml sol inj (METHERGIN)
Commercialisé
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A

MONOGRAPHIE

Documents de référence 6

  • Synthèse d'avis HAS
  • Avis de la transparence (SMR/ASMR) (5)

SYNTHESE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Gynécologie - Obstétrique - Ocytociques : Méthylergométrine (Voie IM)
Classification ATC : DIVERS
SYSTEME GENITO URINAIRE ET HORMONES SEXUELLES : AUTRES MEDICAMENTS GYNECOLOGIQUES - UTEROTONIQUES : ALCALOÏDES DE L'ERGOT (METHYLERGOMETRINE)
Excipients :
acide maléique, sodium chlorure, eau ppi, anhydride carbonique
Présentations
METHERGIN 0,20 mg/1 ml S inj 10Amp/1ml

Cip : 3400956219711

Liste 1

Agréé aux Collectivités

Commercialisé
METHERGIN 0,20 mg/1 ml S inj 3Amp/1ml

Cip : 3400930669624

Liste 1

Non agréé aux Collectivités

Remboursement : 65%

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Solution injectable :  Ampoule de 1 ml, boîte de 3.

Modèle hospitalier : Boîte de 10.

COMPOSITION

 p ampoule
Méthylergométrine (DCI) maléate 
0,2 mg
(soit en méthylergométrine : 0,15 mg/amp)
Excipients : acide maléique, chlorure de sodium, eau ppi, anhydride carbonique.
DC

INDICATIONS

En obstétrique :
Prise en charge de la délivrance en cas d'urgence obstétricale : hémorragie de la délivrance et du post-partum, après césarienne, après curetage et interruption de grossesse par aspiration ou curetage ; subinvolution ou atonie de l'utérus, après expulsion de l'enfant.
En cardiologie :
L'utilisation par voie intraveineuse est exceptionnelle et strictement réservée à la réalisation du test au Méthergin en milieu cardiologique spécialisé (cf Pharmacodynamie).

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Recommandations générales concernant l'administration :

L'administration doit se faire sous contrôle tensionnel strict.

En obstétrique :
  • la prise en charge médicamenteuse lors de la délivrance doit se faire sous surveillance obstétricale ;
  • lors d'une présentation anormale, de l'épaule par exemple, Méthergin ne doit pas être administré avant le dégagement complet de l'enfant, et, en cas de grossesse multiple, avant le dégagement du dernier enfant.
En cardiologie :
  • l'administration intraveineuse doit être faite lentement et ne doit pas durer moins de 60 secondes ;
  • l'administration par voie intra ou périartérielle doit être évitée ;
  • la surveillance clinique et électrique prolongée est recommandée en cas de test positif.
Précautions d'emploi :
Hypertension artérielle et insuffisance rénale ou hépatique :
Méthergin doit être utilisé avec précaution en cas d'insuffisance hépatique ou rénale, d'hypertension artérielle légère ou modérée (une hypertension artérielle sévère constitue une contre-indication ; cf Contre-indications).
Coronaropathie/facteurs de risque vasculaire :
Les patients souffrant d'une maladie coronarienne ou présentant des facteurs de risque vasculaire (tabagisme, obésité, diabète, taux élevé de cholestérol) sont plus susceptibles de développer une ischémie ou un infarctus du myocarde liés aux vasospasmes induits par la méthylergométrine (cf Effets indésirables).
Autres :
Méthergin doit être utilisé avec précaution en cas d'association avec l'ocytocine et les prostaglandines, en raison d'une potentialisation possible du pouvoir utérotonique de Méthergin.
Les anesthésiques généraux par inhalation diminuent le pouvoir utérotonique de Méthergin.
Des administrations accidentelles chez le nouveau-né ont été rapportées. Dans ces cas de surdosage accidentel, des symptômes tels qu'une détresse respiratoire, une cyanose, une oligurie ont été observés. Des cas d'encéphalopathie associés à des symptômes tels qu'irritabilité et léthargie ainsi que des convulsions ont également été rapportés. Le traitement doit être symptomatique ; pour les cas les plus graves, une assistance respiratoire et cardiovasculaire a été nécessaire. L'issue peut être fatale en l'absence de traitement approprié (cf Surdosage).
Allaitement (cf Fertilité/Grossesse/Allaitement).
En cardiologie (cf Pharmacodynamie).
Teneur en sodium :
Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium pour une dose maximale journalière de 2 ampoules de 1 mL, c'est-à-dire qu'il est essentiellement « sans sodium ».

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Grossesse :

Il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal.

En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou fœtotoxique de la méthylergométrine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.

En raison de ses effets ocytociques et vasoconstricteurs, ce médicament est contre-indiqué :
  • au cours de la grossesse ;
  • au cours du travail, et jusqu'au dégagement de l'épaule postérieure dans les présentations céphaliques ;
  • dans les présentations du siège et autres présentations anormales, jusqu'au dégagement complet de l'enfant ;
  • en cas de grossesse multiple, avant la naissance du dernier enfant ;
  • en cas de toxémie gravidique (prééclampsie, éclampsie).

Allaitement :

La méthylergométrine passe dans le lait maternel mais la dose que reçoit l'enfant via le lait est faible (cf Pharmacodynamie). L'allaitement est possible aux doses préconisées, et pendant une durée de traitement n'excédant pas trois jours (la méthylergométrine peut inhiber la lactation). Le médicament sera pris juste après une tétée. Des effets indésirables ont été rapportés chez des nouveau-nés et nourrissons allaités par une mère traitée par Méthergin, notamment tachycardie, vomissements, diarrhée, agitation, réversibles dans la plupart des cas à l'arrêt du traitement. En cas d'apparition de symptômes, le traitement devra alors être interrompu.

DC

CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

Le maléate de méthylergométrine peut être à l'origine de vertiges et de convulsions. Aussi des précautions sont à prendre lors de la conduite de véhicules ou l'utilisation de machines.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

SURDOSAGE

Symptômes :
Les signes d'intoxication sont essentiellement : nausées, vomissements, engourdissement, hypertension ou hypotension, vasoconstriction des extrémités (fourmillements, douleur), dépression respiratoire, convulsions, coma.
Traitement :
Un traitement symptomatique doit être entrepris sous surveillance étroite des fonctions cardiovasculaire et respiratoire. Des benzodiazépines peuvent être utilisées si une sédation est requise. Dans les cas d'artériospasme sévère, des vasodilatateurs puissants doivent être administrés en milieu spécialisé.
Erreurs médicamenteuses (expositions accidentelles chez le nouveau-né) :
Des administrations accidentelles chez le nouveau-né ont été rapportées. Dans ces cas de surdosage accidentel, des symptômes tels qu'une détresse respiratoire, une cyanose, une oligurie ont été observés. Des cas d'encéphalopathie associés à des symptômes tels qu'irritabilité et léthargie ainsi que des convulsions ont également été rapportés. Le traitement doit être symptomatique ; pour les cas les plus graves, une assistance respiratoire et cardiovasculaire a été nécessaire. Des cas d'issue fatale ont été rapportés en l'absence de traitement approprié (cf Mises en garde et Précautions d'emploi).

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

PP

SÉCURITÉ PRÉCLINIQUE

Après administration unique par voie IV, les DL50 chez la souris, le rat, le lapin et le cobaye ont été respectivement de 85, 23, 2 et 45 mg/kg.

Les effets chroniques, mutagènes, cancérigènes ou sur le développement embryo-fœtal de Méthergin n'ont pas été déterminés.

Aucune étude n'a été effectuée chez l'animal pour déterminer la toxicité de la méthylergométrine sur la fertilité et la reproduction.

DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation :
3 ans.

A conserver au réfrigérateur entre + 2 °C et + 8 °C. Conserver le conditionnement primaire dans l'emballage extérieur, à l'abri de la lumière. Ne pas congeler.

DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Pas d'exigences particulières.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE I
AMM3400930669624 (1952/95, RCP rév 05.11.2020) 3 amp.
3400956219711 (1952/95, RCP rév 05.11.2020) 10 amp.
  
Prix :1,51 euros (3 ampoules).
Remb Séc soc à 65 %.
Modèle hospitalier : Collect.

Informations laboratoire

Novartis Pharma SAS
8/10, Rue Henri-Sainte-Claire-Deville. CS 40150. 92563 Rueil-Malmaison cdx
Tél : 01 55 47 60 00
Information et Communication Médicales :
Tél : 01 55 47 66 00
E-mail : icm.phfr@novartis.com
Site web : http://www.novartis.fr
Voir la fiche laboratoire
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster