LASILIX 10 mg/ml sol buv

Mise à jour : 23 Mai 2019
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Cardiologie - Angéiologie : Antihypertenseurs : Diurétiques : Diurétiques de l'anse : Furosémide : Insuffisance cardiaque : Diurétiques : Diurétiques de l'anse : Furosémide : Urologie - Néphrologie : Diurétiques - Diurétiques de l'anse : Furosémide (Voie orale)
Classification ATC :
SYSTEME CARDIOVASCULAIRE : DIURETIQUES - DIURETIQUES DE L'ANSE : SULFAMIDES NON ASSOCIES (FUROSEMIDE)
Statut
Commercialisé
Excipients : glycérol, sodium hydroxyde, eau purifiée
Aromatisant : orange arôme, alpha-pinène, bêta-pinène, myrcène, limonène, octanal, décanal, linalol
Excipients à effet notoire :
EEN sans dose seuil : sorbitol, p-hydroxybenzoate de méthyle, p-hydroxybenzoate de propyle, jaune orangé S, éthanol à 96 %
AMM3300091
Présentation(s)LASILIX 10 mg/ml S buv Fl/60ml
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 

Lasilix :
Comprimé sécable à 40 mg : Boîte de 30, sous plaquettes.

Modèle hospitalier : Boîte de 100.
Solution buvable à 10 mg/ml  :  Flacon de 60 ml, avec pipette doseuse.



Lasilix Faible :
Comprimé à 20 mg :  Boîte de 30, sous plaquettes.

Modèle hospitalier : Boîte de 100.


Lasilix Retard :
Gélule à libération prolongée à 60 mg  : Boîte de 30.

Modèle hospitalier : Boîte de 100.

Composition


COMPOSITION 

Lasilix :
Comprimé :p comprimé
Furosémide 
40 mg
Excipients : amidon de maïs, amidon de maïs prégélatinisé, talc, silice colloïdale anhydre, stéarate de magnésium, lactose monohydraté.
Excipient à effet notoire : lactose.
Solution buvable :p ml
Furosémide 
10 mg
Excipients : sorbitol, glycérol, parahydroxybenzoate de méthyle, parahydroxybenzoate de propyle, arôme orange (alpha-pinène, bêta-pinène, myrcène, limonène, octanal, décanal, linalol, éthanol), jaune orangé S (E110), éthanol à 96 pour cent, hydroxyde de sodium, eau purifiée.
Excipients à effet notoire : jaune orangé S (E110), éthanol, parahydroxybenzoate, sorbitol.

Titre alcoolique : 11,7 % v/v.

1 graduation de la pipette doseuse correspond à 0,1 ml de solution, soit 1 mg de furosémide.


Lasilix Faible :
Comprimé :p comprimé
Furosémide 
20 mg
Excipients : amidon de maïs, amidon de maïs prégélatinisé, lactose monohydraté, talc, silice colloïdale anhydre, stéarate de magnésium.
Excipient à effet notoire : lactose.

Lasilix Retard :
Gélule LP :p gélule
Furosémide 
60 mg
Excipients : saccharose, amidon de maïs, povidone, talc, gomme laque, acide stéarique, hydroxyde d'aluminium. Enveloppe de la gélule : gélatine, dioxyde de titane, oxyde de fer jaune, indigotine.
Excipient à effet notoire : saccharose.

Indications


DCINDICATIONS 
Comprimés à 40 mg et à 20 mg, solution buvable à 10 mg/ml et gélule LP à 60 mg :
  • Œdèmes d'origine cardiaque ou rénale.
  • Œdèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
Comprimés à 40 mg et à 20 mg :
  • Hypertension artérielle chez le patient insuffisant rénal chronique, en cas de contre-indication aux diurétiques thiazidiques (notamment lorsque la clairance de la créatinine est inférieure à 30 ml/min).
Solution buvable à 10 mg/ml et gélule LP à 60 mg :
  • Hypertension artérielle.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence un effet tératogène.

En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif du furosémide lorsqu'il est administré pendant la grossesse.

En règle générale, l'administration du furosémide doit être évitée chez la femme enceinte et ne jamais être prescrite au cours des œdèmes physiologiques (et ne nécessitant donc pas de traitement) de la grossesse. Les diurétiques peuvent, en effet, entraîner une ischémie fœtoplacentaire, avec un risque d'hypotrophie fœtale. Il convient de surveiller étroitement la croissance fœtale. Les diurétiques (sous forme orale) restent néanmoins un élément essentiel du traitement des œdèmes d'origine cardiaque, hépatique et rénale survenant chez la femme enceinte.


Allaitement :

Le furosémide est excrété dans le lait maternel. Le risque d'effets indésirables sur le nouveau-né ne peut être exclu. D'autre part, les diurétiques de l'anse diminuent la sécrétion lactée et la lactation est inhibée à partir d'une dose unique de 40 mg.

En conséquence, il est préférable de ne pas allaiter en cas de traitement par furosémide.

Surdosage


DCSURDOSAGE 

Une hypovolémie par déshydratation avec troubles électrolytiques peut être observée en cas de surdosage. Le traitement consiste en une compensation des pertes.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Diurétique de l'anse (code ATC : C03CA01).

Action salidiurétique :
Aux doses thérapeutiques habituelles, le furosémide agit principalement au niveau de la branche ascendante de l'anse de Henlé où il inhibe la réabsorption du chlore et, par suite, du sodium. Il possède une action accessoire au niveau du tube proximal et du segment de dilution. Il augmente le flux sanguin rénal au profit de la zone corticale. Cette propriété présente un intérêt particulier en cas d'association avec les bêtabloquants qui peuvent avoir l'effet inverse.
Il n'altère pas la filtration glomérulaire (une augmentation de cette dernière a pu être mise en évidence dans certaines circonstances).
L'action salidiurétique croît proportionnellement aux doses administrées et persiste en cas d'insuffisance rénale.
Action antihypertensive et autres actions :
Il possède une action hémodynamique se caractérisant par la diminution de la pression capillaire pulmonaire avant même l'apparition de toute diurèse, et par l'augmentation de la capacité de stockage du lit vasculaire veineux mise en évidence par pléthysmographie (ces propriétés ont été plus particulièrement étudiées par voie IV).
Le furosémide traite toutes les formes de rétention hydrosodée avec une réponse proportionnelle à la dose. Le furosémide exerce une action antihypertensive qui résulte à la fois de la déplétion sodée et de l'action hémodynamique.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 
Absorption :
La résorption digestive est rapide mais incomplète. La concentration plasmatique maximale est obtenue environ en 60 minutes. La résorption digestive est ralentie mais non diminuée par la présence des aliments.
La biodisponibilité du furosémide en solution orale est de 65 % environ et donc équivalente à celle du furosémide en comprimé.
Distribution :
La liaison aux protéines plasmatiques est de 96 à 98 % (aux concentrations plasmatiques obtenues en thérapeutique). La fixation protéique est diminuée chez l'insuffisant hépatique. Le volume de distribution apparent est d'environ 0,150 l/kg.
Biotransformation :
Une faible partie du furosémide résorbé est inactivée par glycuroconjugaison hépatique et sans doute rénale.
Élimination :
La demi-vie d'élimination (t ½ ß) est d'environ 50 minutes. La clairance plasmatique se situe entre 2 et 3 ml/min/kg environ. Elle résulte d'une élimination urinaire et digestive (en partie biliaire). L'élimination urinaire, nettement prépondérante, est rapide et porte essentiellement sur du furosémide sous forme active.
Le furosémide passe la barrière fœtoplacentaire.
Le furosémide passe dans le lait maternel.
Variations chez le sujet âgé :
L'excrétion urinaire du furosémide est diminuée proportionnellement à l'altération modérée mais progressive de la fonction tubulaire avec l'âge.
Variations chez l'insuffisant rénal :
La biodisponibilité après administration orale est diminuée. L'élimination biliaire supplée l'insuffisance rénale et peut atteindre chez le sujet anéphrique 86 à 98 % de la quantité éliminée. Le furosémide est faiblement dialysable.
Variations chez le nouveau-né :
La biodisponibilité par administration orale est diminuée.
  • Nouveau-né à terme : la demi-vie plasmatique est prolongée (jusqu'à 7 heures) car le volume apparent de distribution est augmenté et la clairance plasmatique réduite.
  • Prématuré : la demi-vie plasmatique peut atteindre 20 heures en raison d'une réduction de l'excrétion urinaire du diurétique.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Comprimés :
Durée de conservation : 3 ans.
A conserver à une température ne dépassant pas 25 °C, dans l'emballage extérieur d'origine et à l'abri de la lumière.
Solution buvable :
Durée de conservation avant ouverture : 18 mois.
A conserver à une température ne dépassant pas + 30 °C, dans l'emballage extérieur d'origine et à l'abri de la lumière.
Conserver le flacon soigneusement fermé, à l'abri de l'humidité.
Durée de conservation après ouverture : 6 semaines au maximum.
Gélule :
Durée de conservation : 2 ans.
A conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 
Comprimés et gélules :
Pas d'exigences particulières.
Solution buvable :
Ce médicament s'administre par voie orale, uniquement avec la pipette doseuse jointe au flacon de Lasilix solution buvable.
Schéma
La dose à administrer pour une prise est obtenue en tirant le piston jusqu'à la graduation correspondant à la dose prescrite. La dose se lit au niveau de la collerette de la pipette doseuse pour administration orale.
Par exemple : pour prélever la dose à administrer de 1 ml, tirer le piston jusqu'à ce que la graduation 1 ml inscrite sur le piston atteigne la collerette de la pipette doseuse pour administration orale.
Après utilisation, refermer le flacon de la solution buvable, bien rincer la pipette doseuse pour administration orale avec de l'eau et sécher la pipette doseuse pour administration orale. Puis ranger immédiatement la pipette doseuse pour administration orale dans sa boîte dans un endroit inaccessible aux enfants. Ne jamais séparer la pipette doseuse pour administration orale des autres éléments de conditionnement du médicament (flacon, boîte, notice).

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE II
AMM3400935281388 (1999, RCP rév 30.01.2019) 30 cp.
3400955319375 (1987, RCP rév 30.01.2019) 100 cp.
3400933000912 (1987, RCP rév 01.04.2019) sol buv.
3400932153565 (1977, RCP rév 30.01.2019) Faible 30 cp.
3400955665397 (1989, RCP rév 30.01.2019) Faible 100 cp.
3400932492374 (1981, RCP rév 30.01.2019) Retard 30 gél.
3400955665229 (1989, RCP rév 30.01.2019) Retard 100 gél.
  
Prix :2,10 euros (30 comprimés à 40 mg).
10,07 euros (flacon de 60 ml).
1,42 euros (30 comprimés à 20 mg).
3,78 euros (30 gélules).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.
Modèles hospitaliers : Collect.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié