KALEORID LP 1000 mg cp LP

Mise à jour : 06 Mars 2019
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Métabolisme - Diabète - Nutrition - Eléments minéraux : Potassium (Formes sèches à libération intestinale lente)
Classification ATC :
VOIES DIGESTIVES ET METABOLISME : SUPPLEMENTS MINERAUX - POTASSIUM : POTASSIUM (POTASSIUM CHLORURE)
Statut
Commercialisé
Excipients : alcool stéarylique, éthylcellulose, magnésium stéarate
Colorant (enrobage) : titane dioxyde
Enrobage : talc, hypromellose, saccharine sodique
Excipient et enrobage : glycérol à 85%
AMM3327782
Présentation(s)KALEORID LP 1000 mg Cpr LP Plq/30
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Comprimé enrobé à libération prolongée à 600 mg (blanc) :  Boîte de 30, sous plaquettes thermoformées.
Comprimé enrobé à libération prolongée à 1000 mg (blanc) :  Boîte de 30, sous plaquettes thermoformées.


Composition


COMPOSITION 
 p cp
Chlorure de potassium 
600 mg
ou1 g
Excipients (communs) : Noyau : alcool stéarylique, éthylcellulose, stéarate de magnésium, glycérol à 85 %. Enrobage : talc, hypromellose, dioxyde de titane, glycérol à 85 %, saccharine sodique.

Indications


DCINDICATIONS 
Traitement des hypokaliémies, en particulier médicamenteuses : salidiurétiques, corticoïdes, laxatifs.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Il n'existe pas de données ou il existe des données limitées sur l'utilisation du chlorure de potassium chez la femme enceinte. Aucune étude de toxicité sur la reproduction chez l'animal n'a été effectuée avec Kaleorid LP, comprimé à libération prolongée.

Kaleorid LP, comprimé à libération prolongée ne doit être utilisé au cours de la grossesse que lorsque la situation clinique justifie le traitement au regard des risques potentiels. La prudence s'impose également en cas de prescription de Kaleorid LP, comprimé à libération prolongée chez la femme enceinte compte tenu du ralentissement du transit digestif chez ces patientes et du risque d'obstructions, saignements, ulcérations et perforations gastro-intestinales (cf Mises en garde et Précautions d'emploi).


Allaitement :

Le chlorure de potassium est excrété dans le lait maternel mais aux doses thérapeutiques de Kaleorid LP, comprimé à libération prolongée et en l'absence d'hyperkaliémie, le risque d'observer un effet indésirable chez les nouveau-nés/nourrissons allaités semble peu probable. Kaleorid LP, comprimé à libération prolongée peut être utilisé pendant l'allaitement seulement si nécessaire, en prenant en compte le bénéfice de l'allaitement pour l'enfant au regard du bénéfice du traitement pour la femme.

Fertilité :

Il n'existe pas de données relatives aux effets de Kaleorid LP, comprimé à libération prolongée sur la fertilité.


Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
Kaleorid LP, comprimé à libération prolongée n'a aucun effet ou un effet négligeable sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Surdosage


DCSURDOSAGE 
Symptômes :
Des doses excessives de comprimés à libération prolongée de chlorure de potassium ou un ajustement inadapté de la posologie chez le patient insuffisant rénal peuvent conduire principalement au développement d'une hyperkaliémie potentiellement fatale, accompagnée de troubles cardiovasculaires et neuromusculaires. Les symptômes de l'hyperkaliémie incluent :
  • paralysie, paresthésie des membres, aréflexie, apathie, faiblesse et lourdeur des jambes, faiblesse musculaire évoluant vers une paralysie et un arrêt respiratoire ;
  • hypotension, arythmie cardiaque, bloc cardiaque, tachycardie ventriculaire, fibrillation ventriculaire et décès par arrêt cardiaque.
Des modifications de l'électrocardiogramme (ECG) sont un indicateur important de la toxicité du potassium (ondes T en pic ample et pointu, accompagnées d'absence d'ondes P, puis d'un élargissement du complexe QRS).
Des cas de pharmacobézoard ont été rapportés lors d'intoxications massives avec des comprimés à libération prolongée de chlorure de potassium. La formation d'un pharmacobézoard peut entraîner une libération continue de chlorure de potassium pendant plusieurs heures après l'ingestion.
D'autres symptômes de surdosage peuvent également être observés : nausées, douleur abdominale, asthénie, bradycardie.
Un réanimateur doit être sollicité en urgence pour avis.
Traitement :
L'hyperkaliémie apparaissant suite à la prise de comprimés à libération prolongée de chlorure de potassium justifie l'arrêt du médicament.
En cas d'hyperkaliémie menaçante donnant lieu à des signes cliniques ou électriques à l'ECG, le traitement d'urgence consiste à administrer d'emblée par voie intraveineuse du chlorure ou du gluconate de calcium, suivi d'une solution comprenant du sérum glucosé concentré et de l'insuline (avec ou sans adjuvant par un agoniste des récepteurs bêta-adrénergiques, ex. salbutamol).
En cas d'hyperkaliémie modérée et en l'absence de signes cliniques, des thérapeutiques complémentaires seront envisagées, parmi lesquelles : administration d'un diurétique de l'anse par voie intraveineuse (ex. furosémide), résine échangeuse d'ions par voie orale ou rectale (ex. Kayexalate), lavage gastrique, épuration extra-rénale (ex. hémodialyse) surtout en présence d'une insuffisance rénale.
En cas de formation de pharmacobézoard, une procédure de désobstruction doit être considérée (ex. retrait par voie endoscopique, chirurgie).

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Suppléments minéraux, Dérivés potassique, code ATC : A12BA01.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

Libération prolongée du chlorure de potassium pendant 6 à 8 heures, obtenue à partir d'une matrice insoluble.

Les comprimés sont visibles à l'examen radiologique de l'abdomen sans préparation (du fait de la matrice).

La matrice insoluble du comprimé permettant la libération prolongée du principe actif est éliminée dans les selles sous forme du comprimé d'origine, particularité dont il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

L'excrétion, principalement urinaire, est diminuée en cas d'insuffisance rénale avec possibilité d'hyperkaliémie.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation :
5 ans.

Pas de précautions particulières de conservation.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
AMM3400933217334 (1987, RCP rév 10.12.2018) 30 cp 600 mg.
3400933277826 (1990, RCP rév 10.12.2018) 30 cp 1000 mg.
  
Prix :1,45 euros (30 comprimés LP à 600 mg).
1,95 euros (30 comprimés LP à 1000 mg).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.

Titulaire de l'AMM : Karo Pharma AB, Box 16184, 103 24 Stockholm, Suède.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié