JOSACINE 1000 mg cp dispers

Mise à jour : 20 Janvier 2020
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Infectiologie - Parasitologie - Macrolides et apparentés : Macrolides non associés (Josamycine)
Classification ATC :
ANTIINFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE : ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE - MACROLIDES, LINCOSAMIDES ET STREPTOGRAMINES : MACROLIDES (JOSAMYCINE)
Statut
Commercialisé
Excipients : cellulose microcristalline, hyprolose, docusate sodique, silice colloïdale anhydre, magnésium stéarate
Aromatisant : fraise arôme, tagète essence, alcool benzylique, 3-hexénol, propylèneglycol, vanilline, furanéol, acide butyrique, triéthyle citrate, butyrate d'éthyle
Excipients à effet notoire :
EEN sans dose seuil : aspartam
AMM3394117
Présentation(s)JOSACINE 1000 mg Cpr disp Plq/10
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Comprimé dispersible à 1000 mg (de forme oblongue, blanc à légèrement jaune, avec une barre de cassure sur une face et l'inscription « 1000 » sur l'autre face) :  Boîte de 10, sous plaquettes.
La barre de cassure permet seulement de faciliter la prise du comprimé en facilitant sa dispersion, elle ne le divise pas en doses égales.
Comprimé pelliculé à 500 mg (biconvexe, circulaire, de couleur blanc crème, portant l'inscription « 500 » sur une face) :  Boîte de 20, sous plaquettes.
Granulés pour suspension buvable à 500 mg/5 ml (fins granulés jaunes avec une odeur de fraise) : Flacon correspondant à 60 ml de suspension reconstituée + seringue pour administration orale (5 ml) graduée de 2 à 20 kg en kg de poids corporel.
Granulés pour suspension buvable à 250 mg/5 ml (fins granulés roses avec une odeur de fraise) : Flacon correspondant à 60 ml de suspension reconstituée + seringue pour administration orale (5 ml) graduée de 2 à 10 kg en kg de poids corporel.
Granulés pour suspension buvable à 125 mg/5 ml (fins granulés blancs avec une odeur de fraise) :  Flacon correspondant à 60 ml de suspension reconstituée + seringue pour administration orale (5 ml) graduée de 2 à 5 kg avec des graduations de 0,5 kg de poids corporel.

Composition


COMPOSITION 
Comprimé dispersible :p cp disp
Josamycine (DCI) propionate exprimé en josamycine 
1000 mg
Excipients : cellulose microcristalline, hydroxypropylcellulose, docusate de sodium, aspartam (E951), silice colloïdale anhydre, stéarate de magnésium, arôme fraise (essence de Tagète, alcool benzylique, 3-hexenol, propylène glycol, vanilline, 2,5-diméthyldihydro-furanolone, acide butyrique, citrate de triéthyle et butyrate d'éthyle).

Excipient à effet notoire : aspartam (E951 ; 10,09 mg), sodium (0,5 mg) ; alcool benzylique (1,05 mg) et propylène glycol (0,80 mg) (présents dans l'arôme fraise).

Comprimé pelliculé :p cp pellic
Josamycine (DCI) 
500 mg
Excipients : amidon de maïs, carboxyméthylamidon sodique, cellulose microcristalline, polysorbate 80, povidone, silice colloïdale anhydre, stéarate de magnésium, talc, hypromellose, macrogol 6000, dioxyde de titane (E171).
Excipient à effet notoire : sodium (moins de 2 mg).
Granulés p susp buv 500 mg/5 ml :p 5 ml*
Josamycine (DCI) propionate exprimé en josamycine 
500 mg
Excipients : mannitol, citrate trisodique 2H2O, hydroxypropylcellulose, cellulose microcristalline/carmellose (Avicel RC), parahydroxybenzoate de méthyle (E218), parahydroxybenzoate de propyle (E216), arôme fraise en poudre (citrate de triéthyle ; alcool benzylique ; propylène glycol ; butyrate d'éthyle ; 3-hexénol ; acide propionique ; cinnamate de méthyle ; acide acétique ; maltol ; vanilline ; acide méthylbutyrique ; caproate d'éthyle ; décalactone ; maltodextrine), siméticone, bêta-carotène à 10 % hydrosoluble, sucre glace amylacé à 3 %.

Excipients à effet notoire : Par 5 ml de suspension buvable : saccharose (850,04 mg), parahydroxybenzoate de méthyle (E218 ; 6,625 mg), parahydroxybenzoate de propyle (E216 ; 0,875 mg), sodium (moins de 2,4 mg) et alcool benzylique (0,001 mg) (présent dans l'arôme fraise).

Granulés p susp buv 250 mg/5 ml :p 5 ml*
Josamycine (DCI) propionate exprimé en josamycine 
250 mg
Excipients : mannitol, citrate trisodique 2H2O, hydroxypropylcellulose, cellulose microcristalline/carmellose (Avicel RC), parahydroxybenzoate de méthyle (E218), parahydroxybenzoate de propyle (E216), arôme fraise en poudre (citrate de triéthyle ; alcool benzylique ; propylène glycol ; butyrate d'éthyle ; 3-hexénol ; acide propionique ; cinnamate de méthyle ; acide acétique ; maltol ; vanilline ; acide méthylbutyrique ; caproate d'éthyle ; décalactone ; maltodextrine), siméticone, canthaxanthine à 10 % hydrosoluble, sucre glace amylacé à 3 %.
Excipients à effet notoire : Par 5 ml de suspension buvable : saccharose (654 mg), parahydroxybenzoate de méthyle (E218 ; 6,625 mg), parahydroxybenzoate de propyle (E216 ; 0,875 mg), sodium (moins de 3,8 mg) et alcool benzylique (0,001 mg) (présent dans l'arôme fraise).
Granulés p susp buv 125 mg/5 ml :p 5 ml*
Josamycine (DCI) propionate exprimé en josamycine 
125 mg
Excipients : mannitol, citrate trisodique 2H2O, hydroxypropylcellulose, cellulose microcristalline/carmellose (Avicel RC), parahydroxybenzoate de méthyle (E218), parahydroxybenzoate de propyle (E216), arôme fraise en poudre (citrate de triéthyle ; alcool benzylique ; propylène glycol ; butyrate d'éthyle ; 3-hexénol ; acide propionique ; cinnamate de méthyle ; acide acétique ; maltol ; vanilline ; acide méthylbutyrique ; caproate d'éthyle ; décalactone ; maltodextrine), siméticone, sucre glace amylacé à 3 %.
Excipients à effet notoire : Par 5 ml de suspension buvable : saccharose (842,33 mg), parahydroxybenzoate de méthyle (E218 ; 6,625 mg), parahydroxybenzoate de propyle (E216 ; 0,875 mg), sodium (moins de 2,3 mg) et alcool benzylique (0,001 mg) (présent dans l'arôme fraise).
*  De suspension reconstituée.


Indications


DCINDICATIONS 
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles :
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 

Bien que la forme granulés pour suspension buvable soit réservée au nourrisson et à l'enfant, les données portant sur la grossesse et l'allaitement sont les suivantes :

Grossesse :
Les données cliniques chez la femme enceinte sont limitées. Les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence une toxicité sur la reproduction à doses élevées. Il est préférable, par mesure de précaution, d'éviter l'utilisation de la josamycine au cours de la grossesse, sauf si nécessaire.

Allaitement :
Le passage de la plupart des macrolides dans le lait maternel est documenté, avec des concentrations dans le lait égales ou supérieures aux concentrations plasmatiques. Cependant, les quantités ingérées par le nouveau-né restent faibles au regard des posologies pédiatriques. Le risque majeur consiste en une modification de la flore intestinale de l'enfant. En conséquence, l'allaitement est possible. En cas de survenue de troubles digestifs chez le nourrisson (candidose intestinale, diarrhée), il est nécessaire d'interrompre I'allaitement (ou le médicament).

Surdosage


DCSURDOSAGE 

Un surdosage avec la josamycine peut entraîner des troubles gastro-intestinaux tels que nausées et diarrhées, qui doivent être traités en conséquence.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Antibactériens à usage systémique (code ATC : J01FA07).

Antibiotique antibactérien de la famille des macrolides.

Spectre d'activité antibactérienne :
Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes : S ≤ 1 mg/l et R > 4 mg/l.
La prévalence de la résistance acquise peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces. Il est donc utile de disposer d'informations sur la prévalence de la résistance locale, surtout pour le traitement d'infections sévères. Ces données ne peuvent apporter qu'une orientation sur les probabilités de la sensibilité d'une souche bactérienne à cet antibiotique.
Lorsque la variabilité de la prévalence de la résistance en France est connue pour une espèce bactérienne, la fréquence de résistance acquise en France (> 10 % ; valeurs extrêmes) est indiquée entre parenthèses.
Espèces sensibles :
  • Aérobies à Gram + : Bacillus cereus, Corynebacterium diphtheriae, entérocoques (50 - 70 %), Rhodococcus equi, staphylococcus méti-S, staphylococcus méti-R* (70 - 80 %), streptococcus B, streptococcus non groupable (30 - 40 %), Streptococcus pneumoniae (35 - 70 %), Streptococcus pyogenes (16 - 31 %).
  • Aérobies à Gram - : Bordetella pertussis, Branhamella catarrhalis, campylobacter, legionella, moraxella.
  • Anaérobies : actinomyces, bacteroides (30 - 60 %), eubacterium, mobiluncus, peptostreptococcus (30 - 40 %), porphyromonas, prevotella, Propionibacterium acnes.
  • Autres : Borrelia burgdorferi, chlamydia, coxiella, leptospires, Mycoplasma pneumoniae, Treponema pallidum.
Espèces modérément sensibles (in vitro de sensibilité intermédiaire) :
  • Aérobies à Gram - : Neisseria gonorrhoeae.
  • Anaérobies : Clostridium perfringens.
  • Autres : Ureaplasma urealyticum.
Espèces résistantes :
  • Aérobies à Gram + : Corynebacterium jeikeium, Nocardia asteroides.
  • Aérobies à Gram - : acinetobacter, entérobactéries, haemophilus, pseudomonas.
  • Anaérobies : fusobacterium.
  • Autres : Mycoplasma hominis.
La josamycine possède une activité in vitro et in vivo sur Toxoplasma gondii.
*  La fréquence de résistance à la méticilline est d'environ 30 à 50 % de l'ensemble des staphylocoques et se rencontre surtout en milieu hospitalier.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 
Absorption :
Prise par voie orale, la josamycine est absorbée rapidement au niveau de la partie initiale de l'intestin grêle.
Distribution :
Le pic sérique est obtenu entre 1 et 4 heures après la prise orale. La concentration plasmatique maximale atteint 0,2 à 0,3 mg/l après absorption de 1 g de josamycine base et 0,3 à 0,4 mg/l après absorption de 1 g de propionate de josamycine.
La pharmacocinétique de la josamycine après dose unique comme à l'équilibre montre une grande variabilité inter et intra-individuelle. Ainsi, sa Cmax peut varier dans un rapport de 1 à 7 pour le propionate et de 1 à 10 pour la forme base. Le degré de variation est du même ordre pour l'AUC.
La josamycine présente une très forte affinité tissulaire qui se traduit par une diffusion rapide vers les parenchymes, notamment dans les poumons et les végétations adénoïdes. Les concentrations tissulaires sont élevées : après administration de 1 g de josamycine en doses multiples, les valeurs médianes atteignent 1,4 µg/g pour une moyenne de 3,4 µg/g dans le parenchyme pulmonaire, et de 0,7  µg/g pour les valeurs médianes et moyennes comparables dans les végétations adénoïdes.
Il faut noter une pénétration de la josamycine dans la plupart des tissus et milieux biologiques tels que les sinus, la prostate, les amygdales, les sécrétions bronchiques, le pus de l'oreille, la salive, la sueur et les larmes.
Les macrolides pénètrent et s'accumulent dans les phagocytes (polynucléaires neutrophiles, monocytes, macrophages péritonéaux et alvéolaires).
Les concentrations intraphagocytaires sont élevées chez l'homme. Ces propriétés expliquent l'activité de la josamycine sur les bactéries intracellulaires.
Le passage transplacentaire de la josamycine est faible. La josamycine diffuse très bien dans le lait maternel avec un rapport lait maternel/plasma de 100 %. La josamycine ne diffuse pas dans le liquide céphalorachidien.
La liaison aux protéines plasmatiques est de l'ordre de 15 %.
Biotransformation :
La biotransformation s'effectue au niveau du foie et ne concerne que 40 à 50 % de la josamycine absorbée.
Les 2 principaux métabolites, qui sont des métabolites hydroxylés, conservent la même activité bactériologique sur le plan qualitatif.
Élimination :
L'élimination est principalement digestive : bile et fèces pour 90 % environ.
L'élimination urinaire est très faible (< 10 %).
La demi-vie d'élimination est de l'ordre de 2 heures.

Sécurité préclinique


PPSÉCURITÉ PRÉCLINIQUE 

Lors de l'administration chez des souris et des rates gravides, une augmentation des morts fœtales et un retard de développement ont été rapportés à des doses élevées (3,0 g/kg/jour) chez la souris.

Dans des études chez des souris et des rates portant sur l'administration de propionate de josamycine au cours de l'organogenèse, un ralentissement de la prise de poids et une splénomégalie ont été rapportés à des doses élevées (2,0 g/kg/jour) chez la souris femelle gravide.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation du comprimé dispersible :
3 ans.
A conserver à une température ne dépassant pas + 25 °C.
Durée de conservation du comprimé pelliculé :
3 ans.
Pas de précautions particulières de conservation.
Durée de conservation des granulés pour suspension buvable :
5 ans.
  • Flacon non ouvert : pas de précautions particulières de conservation.
  • Après reconstitution de la suspension : 7 jours.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

Pas d'exigences particulières.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
AMM3400933941178 (1995, RCP rév 07.06.2019) cp dispers 1000 mg.
3400932306923 (1985, RCP rév 07.06.2019) cp 500 mg.
3400932360161 (1983, RCP rév 07.06.2019) glés 500 mg/5 ml.
3400932307005 (1983, RCP rév 07.06.2019) glés 250 mg/5 ml.
3400932306282 (1983, RCP rév 07.06.2019) glés 125 mg/5 ml.
  
Prix :10,96 euros (10 cp dispersibles 1000 mg).
10,96 euros (20 cp 500 mg).
8,03 euros (flacon de granulés 500 mg).
5,12 euros (flacon de granulés 250 mg).
3,34 euros (flacon de granulés 125 mg).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.
Non remb Séc soc dans les surinfections des bronchites aiguës et des sinusites aiguës.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié