ISORYTHM LP 250 mg gél LP

Mise à jour : 24 Janvier 2020
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Cardiologie - Angéiologie : Antiarythmiques - Antiarythmiques - Groupe I : Disopyramide (Voie orale)
Classification ATC :
SYSTEME CARDIOVASCULAIRE : MEDICAMENTS EN CARDIOLOGIE - ANTIARYTHMIQUES, CLASSE I ET III : ANTIARYTHMIQUES, CLASSE IA (DISOPYRAMIDE)
Statut
Commercialisé
Excipients : amidon de maïs, povidone, éthylcellulose, talc
Excipient de la gélule : gélatine
Excipients à effet notoire :
EEN sans dose seuil : saccharose, soufre dioxyde
AMM3298945
Présentation(s)ISORYTHM LP 250 mg Gél LP Plq/20
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 30%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Gélule à libération prolongée à 125 mg et 250 mg (translucide) :  Boîtes de 20, sous plaquettes thermoformées.

Composition


COMPOSITION 
 p gélule
Disopyramide 
125 mg
ou250 mg
(sous forme de phosphate : 161,08 mg/gél à 125 mg ; 322,20 mg/gél à 250 mg)
Excipients (communs) : Microgranules (saccharose, amidon de maïs), polyvidone, éthylcellulose, talc. Enveloppe de la gélule : gélatine, anhydride sulfureux (E 220).

Indications


DCINDICATIONS 

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Il n'y a pas d'étude de tératogenèse disponible chez l'animal. Il n'existe pas actuellement de données pertinentes sur un éventuel effet malformatif ou fœtotoxique du disopyramide lorsqu'il est administré pendant la grossesse.

En conséquence, l'utilisation du disopyramide est déconseillée pendant la grossesse.

Toutefois, la découverte d'une grossesse sous disopyramide n'en justifie pas l'interruption.


Allaitement :

En l'absence de données sur le passage dans le lait maternel, l'allaitement est déconseillé pendant la durée du traitement.

Surdosage


DCSURDOSAGE 

Un surdosage thérapeutique se traduit par des troubles électrocardiographiques tels que : allongement marqué de l'espace QT, annonciateur d'autres troubles du rythme, avec, à l'extrême, des torsades de pointes entraînant des syncopes à répétition, élargissement du QRS, bloc auriculoventriculaire de degré variable.

Les signes cliniques d'une intoxication peuvent comporter :

A part les dérivés de la prostigmine qui peuvent être utilisés pour traiter les effets atropiniques, il n'existe pas d'antidote spécifique du disopyramide.

Le traitement d'une intoxication aiguë doit être mené en unité de soins intensifs sous surveillance cardiaque permanente. Le traitement symptomatique peut comporter :

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Antiarythmique de classe Ia, code ATC : C01BA03 (Système cardiovasculaire).

Antiarythmique de la classe Ia de Vaughan-Williams. Le disopyramide est un inhibiteur des canaux sodiques à effet stabilisant de membrane.

Propriétés électrophysiologiques et antiarythmiques :
Le disopyramide est actif sur divers modèles expérimentaux d'arythmies auriculaires et ventriculaires, ischémiques ou non.
En électrophysiologie cellulaire, ses effets comportent :
  • une diminution de la vitesse de dépolarisation et de l'amplitude du potentiel d'action (phase 0) ;
  • un allongement de la durée du potentiel d'action ;
  • une diminution de l'automaticité, de la vitesse de dépolarisation lente spontanée (phase 4) ;
  • un allongement de la période réfractaire effective à l'étage auriculaire et ventriculaire.
En électrophysiologie clinique :
  • la conduction est ralentie dans le faisceau de His et le réseau de Purkinje ;
  • la conduction est également ralentie dans les voies de conduction accessoire du syndrome de Wolff-Parkinson-White (si les conductions antérograde et rétrograde sont ralenties, l'effet prédomine sur la conduction rétrograde).
Propriétés hémodynamiques :
Le disopyramide :
  • augmente les résistances périphériques ;
  • modifie peu la fréquence cardiaque et la pression artérielle ;
  • possède un effet inotrope négatif pouvant être marqué à fortes doses et/ou en cas d'insuffisance cardiaque préexistante.
Autres propriétés pharmacologiques :
Le disopyramide est un :
  • anesthésique local ;
  • atropinique.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

Isorythm LP est une forme à libération prolongée de disopyramide, présentée en microgranules enrobés d'un film au travers duquel se fait la diffusion du principe actif.

Les paramètres pharmacocinétiques sont les suivants :

Les paramètres pharmacocinétiques sont altérés en cas d'insuffisance rénale, chez le vieillard et chez le malade alité.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation :
3 ans.

A conserver à l'abri de la chaleur.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

Pas d'exigences particulières.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
AMM3400932989393 (1987, RCP rév 14.09.2017) 20 gél à 125 mg.
3400932989454 (1987, RCP rév 14.09.2017) 20 gél à 250 mg.
Mis sur le marché en 1989.
  
Prix :3,30 euros (20 gélules à 125 mg).
5,72 euros (20 gélules à 250 mg).
Remb Séc soc à 30 %. Collect.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié