XAMIOL 50 µg/0,5 mg/g gel

Mise à jour : 24 Janvier 2020
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Dermatologie : Psoriasis : Voie locale - Analogues de la vitamine D : Calcipotriol (Calcipotriol + corticoïde)
Classification ATC :
MEDICAMENTS DERMATOLOGIQUES : MEDICAMENTS CONTRE LE PSORIASIS - MEDICAMENTS CONTRE LE PSORIASIS A USAGE TOPIQUE : AUTRES MEDICAMENTS CONTRE LE PSORIASIS A USAGE TOPIQUE (CALCIPOTRIOL EN ASSOCIATION)
Calcipotriol monohydrate
Bétaméthasone dipropionate
Statut
Commercialisé
Excipients : paraffine liquide, polyoxypropylène éther stéarylique, dl-alpha-tocophérol
Excipients à effet notoire :
EEN sans dose seuil : ricin huile hydrogénée, butylhydroxytoluène
AMM3896971
Présentation(s)XAMIOL 50 µg/0,5 mg/g Gel Fl/60g
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Gel à 50 µg/0,5 mg/g (presque transparent ; incolore à très légèrement blanchâtre) :  Flacon de 60 g.

Composition


COMPOSITION 
 p gramme
Calcipotriol monohydrate exprimé en calcipotriol 
50 µg
Bétaméthasone dipropionate exprimé en bétaméthasone 
0,5 mg
Excipients : paraffine liquide, éther stéarylique de polyoxypropylène, huile de ricin hydrogénée, butylhydroxytoluène (E321), tout-rac-alpha-tocophérol.

Excipients à effet notoire : butylhydroxytoluène (E321) (160 microgrammes/g), huile de ricin (20 mg/g).

Indications


DCINDICATIONS 
Traitement topique du psoriasis du cuir chevelu chez l'adulte.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Il n'existe pas de données suffisamment pertinentes concernant l'utilisation de Xamiol gel chez la femme enceinte. Les études menées chez l'animal avec des glucocorticoïdes ont mis en évidence une toxicité sur la reproduction (cf Sécurité préclinique), mais un certain nombre d'études épidémiologiques (moins de 300 grossesses menées à terme) n'a pas montré d'anomalies congénitales chez les enfants nés de mères traitées par corticoïdes pendant la grossesse. Le risque potentiel pour l'homme n'est pas connu de façon sûre. En conséquence, Xamiol gel ne doit être utilisé au cours de la grossesse que lorsque le bénéfice potentiel justifie le risque potentiel.


Allaitement :

La bétaméthasone passe dans le lait maternel, mais le risque d'observer un effet indésirable chez le nourrisson semble peu probable aux doses thérapeutiques. Il n'existe pas de données disponibles sur l'excrétion du calcipotriol dans le lait maternel. La prudence s'impose en cas de prescription de Xamiol gel chez la femme qui allaite.

Fertilité :

Les études chez le rat après administration orale de calcipotriol ou de dipropionate de bétaméthasone n'ont démontré aucune altération de fertilité chez le mâle et la femelle (cf Sécurité préclinique).


Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
Xamiol gel n'a aucun effet ou un effet négligeable sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Surdosage


DCSURDOSAGE 

L'utilisation de doses supérieures à la dose recommandée peut entraîner une élévation de la calcémie, cet effet est réversible à l'arrêt du traitement. Les symptômes de l'hypercalcémie incluent polyurie, constipation, faiblesse musculaire, confusion et coma.

L'utilisation excessive et prolongée de corticoïdes topiques peut entraîner un freinage de l'axe hypothalamo-hypophysaire, se traduisant par une insuffisance surrénalienne secondaire habituellement réversible. Dans ce cas, un traitement symptomatique est indiqué.

En cas de toxicité chronique, le traitement par les corticoïdes doit être interrompu progressivement.

Un cas de mésusage a été rapporté chez un patient traité pour un psoriasis érythrodermique étendu par 240 g de Daivobet pommade par semaine (correspondant à une dose quotidienne d'environ 34 g) pendant 5 mois (dose maximale recommandée 15 g par jour) ; au cours du traitement le patient a développé un syndrome de Cushing puis un psoriasis pustuleux après un arrêt brutal du traitement.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Anti-psoriasiques. Autres anti-psoriasiques pour usage topique, Calcipotriol, associations, Code ATC : D05AX52.

Le calcipotriol est un analogue de la vitamine D. Les données in vitro suggèrent que le calcipotriol induit la différenciation et inhibe la prolifération des kératinocytes. C'est le mécanisme proposé pour expliquer ses effets dans le psoriasis.

Comme les autres corticoïdes topiques, le dipropionate de bétaméthasone a des propriétés anti-inflammatoires, antiprurigineuses, vasoconstrictrices et immunosuppressives, cependant, sans action curative démontrée. Un traitement sous occlusion pourra augmenter l'effet en raison d'une pénétration plus importante dans la couche cornée. L'incidence des effets indésirables sera donc augmentée. De manière générale, le mécanisme d'action de l'activité anti-inflammatoire des corticoïdes topiques n'est pas complètement connu.

La réponse surrénalienne à l'ACTH a été déterminée en mesurant la cortisolémie chez des patients ayant à la fois un psoriasis étendu sur le cuir chevelu et sur le corps et utilisant jusqu'à 106 g par semaine de Xamiol gel associé à Daivobet pommade. Une diminution limite du taux de cortisol, 30 minutes après l'administration d'ACTH, a été observée chez 5 patients sur 32 (15,6 %) après 4 semaines de traitement et chez 2 patients sur 11 (18,2 %) qui ont prolongé le traitement jusqu'à 8 semaines. Dans tous les cas, la cortisolémie était à un niveau normal 60 minutes après l'administration d'ACTH. Aucune modification du métabolisme calcique n'a été observée chez ces patients. En ce qui concerne le freinage de l'axe hypothalamo-hypophysaire, cette étude met en évidence qu'à doses très élevées Xamiol gel et Daivobet pommade peuvent avoir un faible effet sur l'axe hypothalamo-hypophysaire.

L'efficacité de l'utilisation une fois par jour de Xamiol gel a été évaluée dans deux études cliniques randomisées, en double aveugle, de 8 semaines incluant un total de plus de 2 900 patients avec un psoriasis du cuir chevelu d'une sévérité au moins légère selon l'Investigator's Global Assessment of disease severity (IGA). Les comparateurs étaient le dipropionate de bétaméthasone dans le véhicule du gel, le calcipotriol dans le véhicule du gel et (dans une des études) le véhicule du gel seul, tous utilisés une fois par jour. Des résultats pour le critère principal (absence de la maladie ou très légère présence de la maladie selon l'IGA à la semaine 8) ont montré que Xamiol gel était significativement plus efficace que les comparateurs. Les résultats sur la rapidité d'action basés sur des données semblables pour la semaine 2 ont aussi montré que Xamiol gel était significativement plus efficace que les comparateurs.


 % de patients avec absence de la maladie ou très légère présence de la maladie
semaine 2semaine 8
Xamiol gel
(n = 1108)
53,2 %69,8 %
Dipropionate de bétaméthasone
(n = 1118)
42,8 %*62,5 %*
Calcipotriol
(n = 558)
17,2 %*40,1 %*
Véhicule du gel
(n = 136)
11,8 %*22,8 %*
*  Statistiquement moins efficace que Xamiol gel (p < 0,001).

Une autre étude clinique randomisée, en simple insu, incluant 312 patients avec un psoriasis du cuir chevelu de sévérité au moins modérée selon l'IGA, a étudié l'utilisation de Xamiol gel une fois par jour par comparaison avec celle de Daivonex solution pour cuir chevelu deux fois par jour pendant 8 semaines. Des résultats pour le critère principal (absence de la maladie ou très légère présence de la maladie selon l'IGA à la semaine 8) ont montré que Xamiol gel était statistiquement plus efficace que Daivonex solution pour cuir chevelu.


 % de patients avec absence de la maladie ou très légère présence de la maladie
semaine 8
Xamiol gel (n = 207)68,6 %
Daivonex solution pour cuir chevelu (n = 105)31,4 %*
*  Statistiquement moins efficace que Xamiol gel (p < 0,001).


Une étude clinique à long terme randomisée, en double aveugle, incluant 873 patients avec un psoriasis du cuir chevelu de sévérité au moins modérée à l'inclusion (selon l'IGA), a étudié l'utilisation de Xamiol gel en comparaison avec celle du calcipotriol dans le véhicule du gel. Les deux traitements ont été appliqués une fois par jour, de manière intermittente selon les besoins, jusqu'à 52 semaines. Des effets indésirables possiblement liés à l'utilisation à long terme de corticoïdes sur le cuir chevelu, ont été identifiés en aveugle par un panel indépendant de dermatologues. Il n'y avait pas de différence dans le pourcentage de patients ayant de tels effets indésirables entre les groupes traités (2,6 % dans le groupe Xamiol gel et 3,0 % dans le groupe de calcipotriol ; p = 0,73). Aucun cas d'atrophie cutanée n'a été rapporté.

Population pédiatrique :
Cuir chevelu :
Les effets sur le métabolisme calcique ont été étudiés dans deux études ouvertes non contrôlées de 8 semaines incluant un total de 109 adolescents âgés de 12 à 17 ans atteints d'un psoriasis du cuir chevelu qui ont utilisé jusqu'à 69 g par semaine de Xamiol gel. Aucun cas d'hypercalcémie et aucune modification cliniquement pertinente de la calciurie n'a été rapporté. La réponse surrénalienne à l'administration d'ACTH a été mesurée chez 30 patients ; un patient a montré une légère diminution de sa cortisolémie à l'administration d'ACTH après 4 semaines de traitement, sans manifestation clinique et réversible.
Cuir chevelu et corps :
Les effets sur le métabolisme calcique ont été étudiés dans un essai clinique en ouvert, non contrôlé de 8 semaines chez 107 adolescents âgés de 12 à 17 ans atteints de psoriasis du cuir chevelu et du corps, ayant utilisé jusqu'à 114,2 g par semaine de Xamiol gel. Aucun cas d'hypercalcémie et aucune modification cliniquement pertinente de la calciurie n'ont été rapportés. La réponse surrénalienne au test à l'ATCH a été mesurée chez 31 patients ; la réponse au cortisol a été diminuée après le test à l'ACTH chez 5 patients parmi lesquels 2 patients n'ont montré qu'une diminution limitée. Cette diminution a été observée après 4 semaines de traitement chez 4 patients, et après 8 semaines de traitement chez 2 patients incluant 1 patient qui a montré une diminution de sa cortisolémie après 4 et 8 semaines de traitement. Ces événements ont été d'intensité légère, sans manifestation clinique et réversibles.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

L'exposition systémique au calcipotriol et au dipropionate de bétaméthasone due à l'application topique de Xamiol gel est comparable à celle de Daivobet pommade chez les rats et les cochons nains. Des études cliniques avec une pommade marquée ont montré que l'absorption systémique du calcipotriol et de la bétaméthasone de Daivobet sous forme de pommade est inférieure à 1 % de la dose (2,5 g) lors de l'application sur peau saine (625 cm2) pendant 12 heures. L'application sur des plaques de psoriasis et sous pansements occlusifs peut augmenter l'absorption de corticoïdes topiques. L'absorption par la peau lésée est approximativement de 24 %.

Après une exposition systémique, les deux principes actifs - calcipotriol et dipropionate de bétaméthasone - sont rapidement et largement métabolisés. La liaison aux protéines est approximativement de 64 %. La demi-vie d'élimination plasmatique après l'administration intraveineuse est de 5-6 heures. En raison de la formation d'un réservoir dans la peau, l'élimination après application cutanée est de l'ordre de quelques jours. La bétaméthasone est métabolisée principalement par le foie, mais aussi par les reins en glucuronides et esters de sulfate. L'excrétion du calcipotriol se fait via les selles (rats et cochons nains) et pour le dipropionate de bétaméthasone via les urines (rats et souris). Chez les rats, les études de distribution dans les tissus du calcipotriol et du dipropionate de bétaméthasone radiomarqués ont montré que le rein et le foie avaient, respectivement, le taux le plus élevé de radioactivité.

Le calcipotriol et le dipropionate de bétaméthasone étaient sous la limite inférieure de quantification dans tous les échantillons sanguins des 34 patients traités pendant 4 ou 8 semaines à la fois par Xamiol gel et Daivobet pommade pour un psoriasis étendu du corps et du cuir chevelu. Un métabolite du calcipotriol et un métabolite de dipropionate de bétaméthasone étaient quantifiables chez certains des patients.

Sécurité préclinique


PPSÉCURITÉ PRÉCLINIQUE 

Les études réalisées avec des corticoïdes chez l'animal ont montré une embryotoxicité (fente palatine, malformations du squelette). Dans les études sur les fonctions de reproduction réalisées chez le rat après administration orale au long cours de corticoïdes, un allongement du temps de gestation ainsi qu'un travail prolongé et difficile ont été observés. Par ailleurs, une diminution de la survie, du poids corporel et de la prise de poids de la progéniture a été observée. Il n'y a pas eu d'altération de la fertilité. La pertinence de ces données pour l'homme n'est pas connue.

Une étude de carcinogénicité par voie cutanée chez la souris et une étude de carcinogénicité par voie orale chez le rat n'ont pas montré de risques particuliers du calcipotriol applicables à l'homme.

Des études de photo(co)carcinogénicité chez la souris suggèrent que le calcipotriol pourrait augmenter l'effet inducteur de tumeurs cutanées des radiations UV.

Une étude de carcinogénicité par voie cutanée chez la souris et une étude de carcinogénicité par voie orale chez le rat n'ont pas montré de risques particuliers du dipropionate de bétaméthasone applicables à l'homme. Aucune étude de photocarcinogénicité n'a été réalisée avec le dipropionate de bétaméthasone.

Dans des études de tolérance locale chez le lapin, Xamiol gel a causé une irritation légère à modérée de la peau et une irritation légère et transitoire de l'œil.

Incompatibilités


DPINCOMPATIBILITÉS 

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 

Durée de conservation : 3 ans.

Ne pas mettre au réfrigérateur.

A conserver dans l'emballage extérieur, à l'abri de la lumière.

Après première ouverture : 6 mois.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
AMM3400938969719 (2008, RCP rév 14.11.2019).
  
Prix :30,67 euros (flacon de 60 g).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.

Titulaire de l'AMM : LEO Pharma A/S, 55, Industriparken, 2750 Ballerup, Danemark.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
DAIVOBET 50 µg/0,5 mg/g gel I 65%