HEMOLEVEN 1000 UI pdre/solv p sol inj

Mise à jour : 17 Décembre 2018
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Hémostase - Hématopoïèse - Hémoglobinopathies : Antihémorragiques (Facteurs sanguins de la coagulation)
Facteur xi humain
Statut
Commercialisé
Excipients : antithrombine humaine, inhibiteur de la C1 estérase d'origine humaine, sodium chlorure, lysine chlorhydrate, sodium citrate, arginine, phosphate disodique dodécahydrate, phosphate monopotassique
Excipient du solvant : eau ppi
Excipients à effet notoire :
EEN avec dose seuil : sodium
EEN sans dose seuil : héparine sodique
AMM5611317
Présentation(s)HEMOLEVEN 1000 UI Pdre/solv p sol inj Fl/10ml+Aig
Conservation
Agréé aux Collectivités
Modèle hospitalier

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Poudre et solvant pour solution injectable à 1000 UI/10 ml :  Flacon de poudre + flacon de solvant de 10 ml, avec un système de transfert et une aiguille-filtre, boîte unitaire.

Composition


COMPOSITION 
Poudre :p flacon*
Facteur XI de coagulation humain 
1000 UI
Excipients : héparine sodique, antithrombine humaine, inhibiteur de la C1 estérase, chlorure de sodium, chlorhydrate de lysine, citrate de sodium, arginine, phosphate disodique dodécahydraté, phosphate monopotassique.
Solvant : eau ppi.

Produit à partir de plasma de donneurs humains.

Excipients à effet notoire : sodium (4,8 mg/ml sous forme de chlorure, de citrate et de phosphate disodique dodécahydraté), potassium (sous forme de phosphate monopotassique), héparine sodique.


*  Quantité moyenne de facteur XI de coagulation humain par flacon. La quantité exacte d'unités est précisée sur chaque flacon.

Indications


DCINDICATIONS 
Le facteur XI de coagulation humain est destiné au traitement des patients présentant un déficit congénital sévère en facteur XI de la coagulation (taux basal < 20 %) :

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 

L'innocuité d'Hemoleven chez la femme enceinte n'a pas été évaluée par des essais cliniques contrôlés. L'expérimentation animale est insuffisante pour établir la sécurité vis-à-vis de la reproduction, du déroulement de la grossesse, du développement de l'embryon ou du fœtus, et du développement péri- et postnatal. Par conséquent, et compte tenu de l'augmentation du risque thromboembolique pendant la grossesse, Hemoleven ne doit être prescrit qu'en cas de nécessité absolue au cours de la grossesse et de l'allaitement.

Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
Rien ne suggère que le facteur XI humain diminue l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines.

Surdosage


DCSURDOSAGE 
Un surdosage peut entraîner des complications thromboemboliques particulièrement chez les patients à risque (sujets âgés et les sujets obèses notamment).
En cas de surdosage, une surveillance régulière tant sur le plan clinique (apparition de signes précurseurs de manifestations thromboemboliques) que biologique avec des examens appropriés (taux de facteur XI, temps de Quick incluant le facteur V, fibrinogène, plaquettes, D-dimères) est recommandée.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Antihémorragiques - facteurs de la coagulation sanguine (facteur XI de coagulation). Code ATC : B02BD.

Le facteur XI contenu dans cette préparation est un constituant normal du plasma humain et il se comporte comme le facteur XI endogène.

Le facteur XI est une pro-enzyme impliquée dans le phénomène d'amplification de la coagulation. Le facteur XI circule dans le plasma sous forme d'homo-dimères lié au kininogène de haut poids moléculaire. Le facteur XI fait partie des facteurs de la voie intrinsèque de la coagulation.

Le facteur XI est converti en sérine-protéase après activation par la thrombine, par le facteur XII activé, et par auto-activation. Le facteur XI ainsi activé (facteur XIa) clive le facteur IX, amplifiant la coagulation. Le facteur XI intervient aussi dans la fibrinolyse en tant qu'inhibiteur par son action au niveau de l'activation du TAFI (Thrombin-Activatable Fibrinolysis Inhibitor). Le facteur XI, non seulement amplifie la coagulation initiée par le facteur tissulaire, mais aussi protège le caillot contre la fibrinolyse.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

Le pic plasmatique du facteur XI humain est le plus souvent observé entre 30 et 60 minutes après l'injection.

La récupération obtenue avec Hemoleven est d'environ 1,5 à 2,5 % par UI/kg injectée : l'injection de 1 UI/kg de facteur XI humain augmente le taux plasmatique de 2 % en moyenne (2 UI/dl).

La demi-vie d'Hemoleven est d'environ 48 heures (30 à 60 heures).

Sécurité préclinique


PPSÉCURITÉ PRÉCLINIQUE 

L'analyse du profil protéique montre la présence de contaminants : traces de fibronectine, immunoglobuline G et alpha-2-macroglobuline. Le fibrinogène et l'albumine sont indétectables. Il en est de même pour les autres facteurs de coagulation, les composants du système kinine et les protéases correspondantes.

La thrombogénicité potentielle a été étudiée par des tests chez l'animal. Selon le test utilisé (Wessler ou dans un modèle de non-stase veineuse), la dose thrombogène 50 est 2,5 à 10 fois supérieure à celle des témoins positifs type complexe prothrombique activé.

Il n'a pas été effectué d'essais de toxicité réitérée ni de reproduction chez l'animal.

Les données précliniques ne laissent supposer aucune potentialité mutagène d'Hemoleven.

Incompatibilités


DPINCOMPATIBILITÉS 

Cette spécialité ne doit être mélangée à aucun autre produit et (ou) médicament.

Seuls les dispositifs d'injection/perfusion homologués peuvent être utilisés car l'adsorption des facteurs de coagulation dérivés du plasma humain sur les surfaces internes de certains matériels de perfusion peut être responsable de l'échec du traitement.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation :
2 ans.
A conserver au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C) et à l'abri de la lumière. Ne pas congeler.
Après reconstitution, une utilisation immédiate est recommandée. Toutefois, la stabilité a été démontrée pendant 24 heures à + 25 °C.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 
Reconstitution :
Respecter les règles d'asepsie habituelles.
  • Ne jamais utiliser les flacons dès la sortie du réfrigérateur.
  • Amener les deux flacons (poudre et solvant) à température ambiante.
  • Retirer la capsule protectrice du flacon de solvant (eau pour préparations injectables) et du flacon de poudre.
  • Désinfecter la surface de chaque bouchon.
  • Retirer le capuchon protecteur translucide du système de transfert et insérer à fond le biseau ainsi dégagé au centre du bouchon du flacon de solvant en opérant simultanément un mouvement de rotation.
  • Retirer le deuxième capuchon protecteur de l'autre extrémité du système de transfert.
  • Maintenir les deux flacons dans une position horizontale (évent vers le haut) et enfoncer rapidement l'extrémité libre du biseau au centre du bouchon du flacon de poudre. Veiller à ce que le biseau soit toujours immergé dans le solvant pour éviter un cassage précoce du vide.
  • Placer immédiatement l'ensemble dans une position verticale, flacon de solvant bien au-dessus du flacon de poudre, de façon à permettre le transfert du solvant vers la poudre.
  • Pendant le transfert, diriger le jet de solvant sur toute la surface de la poudre. Veiller à ce que la totalité du solvant soit transférée.
  • A la fin du transfert, le vide est automatiquement cassé (air stérile).
  • Retirer le flacon vide (solvant) avec le système de transfert.
  • Agiter modérément par un mouvement de rotation doux pour éviter la formation de mousse, jusqu'à dissolution complète de la poudre.
La mise en solution est généralement instantanée et doit être totale en moins de 10 minutes.
La solution obtenue est incolore ou légèrement opalescente. Ne pas utiliser de solution trouble ou contenant un dépôt.
Administration :
  • Aspirer le produit dans une seringue stérile à l'aide de l'aiguille-filtre fournie.
  • Retirer l'aiguille-filtre de la seringue et la remplacer par une aiguille intraveineuse ou une aiguille épicrânienne.
  • Expulser l'air de la seringue et piquer la veine après désinfection.
  • Injecter lentement par voie intraveineuse en une seule fois, immédiatement après reconstitution, sans dépasser un débit de 4 mL/min.

Tout produit non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
Médicament soumis à prescription hospitalière.
AMM3400956113170 (1998, RCP rév 01.08.2018).
Prix ou tarif de responsabilité (HT) par UCD :UCD 3400891701753 (flacon) : 2300,00 euros.
Inscrit sur la liste de rétrocession avec prise en charge à 100 %. Inscrit sur la liste des spécialités prises en charge en sus des GHS. Collect.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié