EUPRESSYL LP 30 mg gél LP

Mise à jour : 01 Avril 2020
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Cardiologie - Angéiologie : Antihypertenseurs - Antihypertenseurs vasodilatateurs : voie orale : Alpha-bloquants (Urapidil)
Classification ATC :
SYSTEME CARDIOVASCULAIRE : ANTIHYPERTENSEURS - ADRENOLYTIQUES A ACTION PERIPHERIQUE : ALPHA-BLOQUANTS (URAPIDIL)
Statut
Commercialisé
Excipients : eudragit S 12,5, microgranules neutres, amidon de maïs, dextrine blanche, talc, acide fumarique, hypromellose, éthylcellulose, hypromellose phtalate, acide stéarique, phtalate de diéthyle
Colorant (gélule) : titane dioxyde, érythrosine, jaune de quinoléine
Enveloppe de la gélule : gélatine
Excipients à effet notoire :
EEN sans dose seuil : saccharose
AMM3609316
Présentation(s)EUPRESSYL LP 30 mg Gél LP Fl/30
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Gélule à libération prolongée à 30 mg (blanc, jaune transparent) ou à 60 mg (blanc, bleu clair transparent) :  Flacons de 30.

Composition


COMPOSITION 
 p gélule
Urapidil (DCI) 
30 mg
ou60 mg
Excipients (communs) : copolymère d'acide méthacrylique et de méthacrylate de méthyle [1:2] (Eudragit S 12,5 %), microgranules neutres (saccharose, amidon de maïs, dextrine blanche), talc, acide fumarique, hypromellose, éthylcellulose, phtalate d'hypromellose, acide stéarique, phtalate de diéthyle. Enveloppe de la gélule à 30 mg : gélatine, dioxyde de titane (E171), érythrosine (E127), jaune de quinoléine (E104). Enveloppe de la gélule à 60 mg : gélatine, dioxyde de titane (E171), indigotine (E132).

Excipient à effet notoire : saccharose.

Indications


DCINDICATIONS 
Hypertension artérielle.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Il est préférable, par mesure de prudence, de ne pas utiliser Eupressyl LP au cours de la grossesse. En effet, bien que les données animales soient rassurantes, les données cliniques sont insuffisantes.


Allaitement :

En l'absence de données sur le passage dans le lait maternel, l'allaitement est déconseillé en cas de traitement par urapidil.

Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
La réponse au traitement peut varier d'un patient à l'autre. L'urapidil peut altérer la conduite des véhicules ou l'utilisation des machines notamment en début de traitement, en cas de modification du traitement et en cas de prise d'alcool associée.

Surdosage


DCSURDOSAGE 
Symptômes :
Les manifestations cliniques sont de type circulatoire et neurologique :
  • Système circulatoire : vertiges, hypotension orthostatique, collapsus.
  • Système nerveux central : fatigue, diminution de la vitesse de réaction.
Conduite à tenir :
Allonger le patient et instaurer un traitement classique de l'hypotension artérielle (remplissage vasculaire, catécholamines si nécessaire).

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Antihypertenseur, adrénolytique à action périphérique/alphabloquant (code ATC : C02CA06).

Vasodilatateur agissant par l'intermédiaire du blocage des récepteurs α1-adrénergiques périphériques post-synaptiques et par un effet sur la régulation centrale de la pression artérielle et du tonus sympathique par une inhibition des récepteurs α1-adrénergiques et une stimulation des récepteurs 5 HT1A sérotoninergiques. Chez l'hypertendu, ces effets se traduisent rapidement par une diminution des pressions artérielles systolique et diastolique, en décubitus, en position debout, au repos et à l'effort sans augmentation réflexe de la fréquence cardiaque.

La baisse de la pression artérielle est secondaire à la réduction des résistances périphériques totales (par exemple au niveau rénal où le débit augmente) sans modification du débit cardiaque.

Lorsqu'il y a augmentation des résistances pulmonaires, pour une même dose d'urapidil, la baisse de ces résistances est supérieure à celle des résistances périphériques totales.

Aucune potentialisation d'un bronchospasme n'a été constatée. Les sécrétions de rénine et d'aldostérone ne sont pas augmentées. Il n'a pas été observé d'effet de première dose, ni de tachyphylaxie, ni de phénomène de rebond.

Au cours des études, l'urapidil n'a pas modifié l'équilibre hydroélectrolytique, le métabolisme des lipides, la tolérance aux hydrates de carbone, les fonctions hépatiques et rénales et (ou) les constantes hématologiques.

L'urapidil n'a pas d'effet délétère sur les paramètres lipidiques et certaines études mettent en évidence chez les patients hypertendus et hypercholestérolémiques une tendance à l'abaissement du taux sanguin de cholestérol total et des triglycérides. La signification clinique de ces modifications n'est pas établie.

Chez les patients souffrant d'une maladie pulmonaire avec insuffisance respiratoire chronique (hypoxie et hypercapnie) et hypertension artérielle pulmonaire secondaire, plusieurs études ont montré que l'urapidil avait une action de vasodilatation sur la circulation pulmonaire ; il n'existe aucun effet nocif sur la fonction ventilatoire, la bronchoréactivité et les échanges gazeux.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

Après administration par voie orale, le taux sérique maximal est atteint après 4 à 6 heures. La biodisponibilité absolue est de 72 %. La demi-vie d'élimination sérique est de 4,7 heures en moyenne. L'urapidil est métabolisé essentiellement au niveau hépatique en trois métabolites, dont le principal chez l'homme est le dérivé parahydroxylé (M1), qui est inactif.

30 à 50 % de la dose administrée sont éliminés sous forme de métabolites dans les urines ainsi que 10 à 15 % du produit mère inchangé. Le reste est éliminé dans les fèces.

La liaison aux protéines plasmatiques est de 80 %.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation :
1 ans.

Pas de précautions particulières de conservation.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

Pas d'exigences particulières.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
AMM3400936093164 (1988, RCP rév 18.01.2019) gél 30 mg.
3400936093225 (1988, RCP rév 18.01.2019) gél 60 mg.
  
Prix :4,60 euros (30 gélules à 30 mg).
9,07 euros (30 gélules à 60 mg).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
MEDIATENSYL LP 30 mg gél LP I 65% Référent