ALDOMET 500 mg cp enr

Mise à jour : 21 Janvier 2020
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Cardiologie - Angéiologie - Antihypertenseurs : Antihypertenseurs d'action centrale : voie orale (Méthyldopa)
Classification ATC :
SYSTEME CARDIOVASCULAIRE : ANTIHYPERTENSEURS - ADRENOLYTIQUES A ACTION CENTRALE : METHYLDOPA (METHYLDOPA (RACEMIQUE))
Méthyldopa sesquihydrate
Statut
Commercialisé
Excipients : acide citrique anhydre, calcium édétate de sodium, éthylcellulose, guar galactomannane, cellulose poudre, silice colloïdale anhydre, magnésium stéarate, cire de carnauba
Colorant (enrobage) : titane dioxyde, jaune de quinoléine laque aluminique, fer rouge oxyde
Enrobage : opadry jaune, acide citrique monohydrate, hypromellose, propylèneglycol, talc
AMM3173801
Présentation(s)ALDOMET 500 mg Cpr enr Plq/30
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Comprimé enrobé à 250 mg (rond, biconvexe, jaune gravé avec « ALDOMET » sur une face et « 250 » sur l'autre) : Étui de 30, sous plaquettes.
Comprimé enrobé à 500 mg (rond, biconvexe, jaune gravé avec « ALDOMET » sur une face et « 500 » sur l'autre) : Étui de 30, sous plaquettes.

Composition


COMPOSITION 
 p cp
Méthyldopa (DCI) anhydre 
250 mg
ou500 mg
(sous forme sesquihydratée : 282,5 mg/cp 250 mg ; 565 mg/cp 500 mg)
Excipients (communs) : acide citrique anhydre, calcium édétate de sodium, éthylcellulose, galactomannane du guar, cellulose en poudre, silice colloïdale anhydre, stéarate de magnésium. Enrobage : Opadry jaune (acide citrique monohydraté, hypromellose, dioxyde de titane (E171), laque aluminique de jaune de quinoléine (E104), oxyde de fer rouge, propylèneglycol, talc) (E172), cire de carnauba.

Indications


DCINDICATIONS 
Hypertension artérielle modérée ou sévère.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces.

En clinique, l'analyse d'un nombre élevé de grossesses exposées n'a apparemment révélé aucun effet malformatif ou fœtotoxique particulier de la méthyldopa. Toutefois, seules des études épidémiologiques permettraient de vérifier l'absence de risque.

En conséquence, la méthyldopa peut être prescrite pendant la grossesse, si besoin.


Allaitement :

Le passage dans le lait maternel existe mais est faible. Malgré l'absence de suivi épidémiologique, aucun effet indésirable particulier n'a été rapporté à ce jour chez le nouveau-né de mère traitée.

Fertilité :

Il n'existe pas de données cliniques disponibles sur la fertilité.


Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
L'attention est attirée chez les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines sur les risques de somnolence attachés à l'emploi de ce médicament.

Surdosage


DCSURDOSAGE 

Un surdosage peut entraîner une hypotension marquée ainsi que des signes neurologiques et digestifs (effet sédatif excessif, sensation de faiblesse ou de tête vide, bradycardie, étourdissements, constipation, ballonnement abdominal, flatulence, diarrhée, nausée, vomissements).

Traitement :
  • pas d'antidote spécifique ;
  • lavage gastrique ou induction de vomissements si l'ingestion est récente ;
  • perfusion si l'ingestion est moins récente afin de favoriser l'excrétion urinaire ;
  • veiller au maintien du rythme et du débit cardiaques, de la volémie, de l'équilibre électrolytique, de la fonction urinaire et de l'activité cérébrale ;
  • surveiller la survenue d'un iléus paralytique ;
  • administrer si besoin des sympathomimétiques : noradrénaline, adrénaline, bitartrate de métaraminol.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Antihypertenseur sympatolytique d'action centrale (Code ATC : C02AB02 - système cardiovasculaire).

La méthyldopa est un antihypertenseur central qui inhibe le tonus sympathique : la baisse de la pression artérielle résulte de la stimulation des récepteurs alpha-2-adrénergiques centraux, éventuellement par l'intermédiaire de « faux neurotransmetteurs ».

L'effet de la méthyldopa sur l'équilibre des amines adrénergiques dû, semble-t-il, exclusivement à l'isomère gauche, est réversible.

Elle n'a pas d'effet direct sur les fonctions cardiaque ou rénale, ne réduit pas habituellement la filtration glomérulaire, le débit sanguin rénal, la fraction de filtration.

L'arrêt du traitement est suivi, habituellement dans les 48 heures, d'un retour progressif aux chiffres tensionnels antérieurs, en général sans rebond hypertensif.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation :
3 ans.

Pas de précautions particulières de conservation.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
AMM3400930021989 (1990, RCP rév 30.04.2019) 30 cp 250 mg.
3400931738015 (1990, RCP rév 30.04.2019) 30 cp 500 mg.
  
Prix : 3,01 euros (30 comprimés à 250 mg).
5,08 euros (30 comprimés à 500 mg).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié