CLAMOXYL 1 g pdre p sol inj/p perf IM IV

Mise à jour : 21 Janvier 2019
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Infectiologie - Parasitologie : Bêta-lactamines : pénicillines : Pénicillines résistantes aux pénicillinases - Pénicillines à spectre élargi : pénicillines A : Amoxicilline (Voie injectable)
Classification ATC :
ANTIINFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE : ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE - BETALACTAMINES : PENICILLINES : PENICILLINES A LARGE SPECTRE (AMOXICILLINE)
Statut
Commercialisé
Excipients à effet notoire :
EEN avec dose seuil : sodium
AMM3225260
Présentation(s)CLAMOXYL 1 g Pdre p sol inj/p perf IM IV Fl
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%
AMM3225260
Présentation(s)CLAMOXYL 1 g Pdre p sol inj/p perf IM IV Fl
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Poudre (stérile, blanche à blanc cassé) pour solution injectable/pour perfusion (IM-IV) à 500 mg : Flacon, boîte de 10.
Poudre (stérile, blanche à blanc cassé) pour solution injectable/pour perfusion (IM-IV) à 1 g : Flacon, boîte unitaire et boîte de 10.
Poudre (stérile, blanche à blanc cassé) pour solution injectable/pour perfusion (IV) à 2 g :  Flacon, boîte de 10.

Composition


COMPOSITION 
Poudre :p flacon
Amoxicilline sodique exprimée en amoxicilline 
500 mg
ou1 g
ou2 g

Excipient à effet notoire : sodium (32 mg [1,37 mmol] par flacon de 500 mg ; 63 mg [2,74 mmol] par flacon de 1 g ; 126 mg [5,47 mmol] par flacon de 2 g).

Indications


DCINDICATIONS 
Clamoxyl est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez l'adulte et l'enfant (cf Posologie et Mode d'administration, Mises en garde et Précautions d'emploi, Pharmacodynamie) :
Clamoxyl est aussi indiqué dans le traitement et la prophylaxie de l'endocardite.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Les études effectuées chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effets délétères directs ou indirects sur la reproduction. Les données limitées sur l'utilisation de l'amoxicilline chez la femme enceinte n'indiquent pas d'augmentation du risque de malformations congénitales. L'amoxicilline peut être utilisée chez la femme enceinte si les bénéfices potentiels l'emportent sur les risques potentiels associés au traitement.


Allaitement :

L'amoxicilline est excrétée dans le lait maternel en petites quantités avec un risque possible de sensibilisation. Par conséquent, une diarrhée et une infection fongique des muqueuses sont possibles chez le nourrisson allaité et pourraient nécessiter l'arrêt de l'allaitement. L'amoxicilline ne peut être utilisée pendant l'allaitement qu'après évaluation du rapport bénéfice/risque par le médecin traitant.

Fertilité :

Il n'y a aucune donnée relative aux effets de l'amoxicilline sur la fertilité humaine. Les études sur la reproduction menées chez l'animal n'ont montré aucun effet sur la fertilité.


Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
Aucune étude n'a été réalisée concernant l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. Toutefois, la survenue d'effets indésirables (par ex. réactions allergiques, vertiges, convulsions) pouvant avoir une incidence sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines est possible (cf Effets indésirables).

Surdosage


DCSURDOSAGE 
Signes et symptômes de surdosage :
Des symptômes gastro-intestinaux (tels que nausées, vomissements et diarrhée) et des troubles de l'équilibre hydro-électrolytique sont possibles. Des cas de cristallurie à l'amoxicilline, conduisant dans certains cas à une insuffisance rénale ont été observés. Des convulsions peuvent survenir chez les patients ayant une insuffisance rénale ou ceux recevant des doses élevées (cf Mises en garde et Précautions d'emploi, Effets indésirables).
Une précipitation de l'amoxicilline a été constatée dans les sondes vésicales, en particulier après administration intraveineuse de doses importantes. Il convient de contrôler régulièrement la perméabilité de la sonde (cf Mises en garde et Précautions d'emploi).
Traitement de l'intoxication :
Le traitement des signes gastro-intestinaux est symptomatique et fait intervenir une surveillance particulière de l'équilibre hydro-électrolytique.
L'amoxicilline peut être éliminée de la circulation sanguine par hémodialyse.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Pénicillines à large spectre, code ATC : J01CA04.

Mécanisme d'action :
L'amoxicilline est une pénicilline semi-synthétique (antibiotique de la famille des bêta-lactamines), qui inhibe une ou plusieurs enzymes (souvent désignées par protéines de liaison aux pénicillines ou PLP) de la voie de biosynthèse des peptidoglycanes bactériens, composants structurels de la paroi cellulaire bactérienne. L'inhibition de la synthèse des peptidoglycanes conduit à une fragilisation de la paroi cellulaire, souvent suivie par la lyse et la mort cellulaires.
L'amoxicilline étant sujette à la dégradation par les bêta-lactamases produites par les bactéries résistantes, son spectre d'activité lorsqu'elle est administrée seule n'inclut pas les organismes produisant ces enzymes.
Relation pharmacocinétique/pharmacodynamique :
Le temps au-dessus de la concentration minimale inhibitrice (T > CMI) est considéré comme étant le paramètre majeur de l'efficacité de l'amoxicilline.
Mécanismes de résistance :
Les deux principaux mécanismes de résistance à l'amoxicilline sont :
  • L'inactivation par les bêta-lactamases bactériennes.
  • La modification des PLP, qui réduit l'affinité de l'agent antibactérien pour la cible.
L'imperméabilité des bactéries ou les mécanismes de pompe à efflux peuvent entraîner ou favoriser une résistance bactérienne, en particulier chez les bactéries à Gram négatif.
Concentrations critiques :
Concentrations critiques pour l'amoxicilline établies par l'EUCAST (European Committee on Antimicrobial Susceptibility Testing) version 5.0.
Organisme Valeur critique de sensibilité CMI (mg/L)
      Sensible ≤ Résistant >
Entérobactéries 8(1) 8
Staphylococcus spp Remarque(2) Remarque(2)
Enterococcus spp(3) 4 8
Streptocoques des groupes A, B, C et G Remarque(4) Remarque(4)
Streptococcus pneumoniae Remarque(5) Remarque(5)
Streptocoques du groupe Viridans 0,5 2
Haemophilus influenzae 2(6) 2(6)
Moraxella catarrhalis Remarque(7) Remarque(7)
Neisseria meningitidis 0,125 1
Anaérobies à Gram positif sauf Clostridium difficile(8) 4 8
Anaérobies à Gram négatif(8) 0,5 2
Helicobacter pylori 0,125(9) 0,125(9)
Pasteurella multocida 1 1
Concentrations critiques non liées à l'espèce(10) 2 8
(1)  Les souches sauvages d'Entérobactéries sont classées comme sensibles aux aminopénicillines.
Certains pays préfèrent classer les souches sauvages isolées d'E. coli et de P. mirabilis dans la catégorie intermédiaire. Dans ce cas-là, il convient d'utiliser la valeur critique CMI S ≤ 0,5 mg/L.
(2)  La plupart des staphylocoques sont producteurs de pénicillinase, et sont résistants à l'amoxicilline.
Les isolats résistants à la méticilline sont, à quelques exceptions près, résistants à tous les antibiotiques de la famille des bêta-lactamines.
(3)  La sensibilité à l'amoxicilline peut être déduite à partir de celle de l'ampicilline.
(4)  La sensibilité des streptocoques des groupes A, B, C et G aux pénicillines est déduite de la sensibilité à la benzylpénicilline.
(5)  Les valeurs critiques concernent uniquement des isolats non méningés. Pour les isolats classés comme intermédiaire à l'ampicilline, éviter un traitement oral par l'amoxicilline. La sensibilité est déduite de la valeur de la CMI de l'ampicilline.
(6)  Les valeurs critiques reposent sur l'administration intraveineuse. Les isolats bêta-lactamase-positifs doivent être reportés comme résistants.
(7)  Les producteurs de bêta-lactamase doivent être reportés comme résistants.
(8)  La sensibilité à l'amoxicilline est déduite de la sensibilité à la benzylpénicilline.
(9)  Les valeurs critiques reposent sur les valeurs des seuils épidémiologiques (ECOFF), qui font la distinction entre les isolats de souches sauvages et les isolats ayant une sensibilité diminuée.
(10)  Les valeurs critiques non liées à l'espèce reposent sur des doses d'au moins 0,5 g administré 3 à 4 fois par jour (1,5 à 2 g/jour).
La prévalence de la résistance peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces. Il est donc utile de disposer d'information sur la prévalence de la résistance locale, surtout pour le traitement d'infections sévères. Si nécessaire, il est souhaitable d'obtenir un avis spécialisé principalement lorsque l'intérêt du médicament dans certaines infections peut être mis en cause du fait du niveau de la prévalence de la résistance locale.
Sensibilité in vitro des micro-organismes à l'amoxicilline :
Espèces habituellement sensibles :
  • Aérobies à Gram + : Enterococcus faecalis, streptocoque ß-hémolytique (Groupe A, B, C et G), Listeria monocytogenes.
Espèces inconstamment sensibles (résistance acquise > 10 %) :
  • Aérobies à Gram - : Escherichia coli, Haemophilus influenzae, Helicobacter pylori, Proteus mirabilis, Salmonella typhi, Salmonella paratyphi, Pasteurella multocida.
  • Aérobies à Gram + : staphylocoques à coagulase négative, Staphylococcus aureus*, Streptococcus pneumoniae, streptocoques du groupe Viridans.
  • Anaérobies à Gram + : Clostridium spp.
  • Anaérobies à Gram - : Fusobacterium spp.
  • Autre : Borrelia burgdorferi.
Espèces naturellement résistantes** :
  • Aérobies à Gram + : Enterococcus faecium**.
  • Aérobies à Gram - : Acinetobacter spp, Enterobacter spp, Klebsiella spp, Pseudomonas spp.
  • Anaérobies à Gram - : Bacteroides spp (de nombreuses souches de Bacteroides fragilis sont résistantes).
  • Autres : Chlamydia spp, Mycoplasma spp, Legionella spp.
*  Sensibilité intermédiaire naturelle en l'absence de mécanisme acquis de résistance.
**  Presque tous les S. aureus sont résistants à l'amoxicilline en raison de leur production de pénicillinase. De plus, toutes les souches méticilline-résistantes sont résistantes à l'amoxicilline.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

Les résultats pharmacocinétiques des études dans lesquelles l'amoxicilline était administrée à des groupes de volontaires sains par injection intraveineuse en bolus sont présentés ci-dessous.


Paramètres pharmacocinétiques moyens
Injection intraveineuse en bolus
Dose administrée Pic de conc. sérique
(µg/ml)
T 1/2 (h) ASC (µg.h/ml) Récupération urinaire
(%, 0 à 6 h)
500 mg 32,2 1,07 25,5 66,5
1 000 mg 105,4 0,9 76,3 77,4
Distribution :
Environ 18 % de l'amoxicilline plasmatique totale sont liés aux protéines et le volume apparent de distribution est d'environ 0,3 à 0,4 l/kg.
Après administration intraveineuse, l'amoxicilline a été détectée dans la vésicule biliaire, le tissu abdominal, la peau, la graisse, les tissus musculaires, les liquides synovial et péritonéal, la bile et le pus. L'amoxicilline ne se distribue pas dans le liquide céphalorachidien de manière adéquate.
Les études animales n'ont pas montré d'accumulation tissulaire significative de substance dérivée du médicament. L'amoxicilline, comme la majorité des pénicillines, peut être détectée dans le lait maternel (cf Fertilité/Grossesse/Allaitement).
Biotransformation :
L'amoxicilline est partiellement excrétée dans l'urine sous forme d'acide pénicilloïque inactif, dans une proportion pouvant atteindre 10 à 25 % de la dose initiale.
Élimination :
La principale voie d'élimination de l'amoxicilline est rénale.
L'amoxicilline a une demi-vie d'élimination moyenne d'environ une heure et une clairance totale moyenne d'environ 25 l/heure chez les sujets sains. Environ 60 à 70 % de l'amoxicilline est excrété sous forme inchangée dans l'urine au cours des 6 heures suivant l'administration d'une dose unique de 250 mg ou 500 mg d'amoxicilline. Diverses études ont montré que l'excrétion urinaire est de 50 à 85 % pour l'amoxicilline sur une période de 24 heures.
L'utilisation concomitante de probénécide retarde l'excrétion de l'amoxicilline (cf Interactions).
Sexe :
Après administration orale d'amoxicilline à des hommes et des femmes sains, le sexe n'a pas d'incidence significative sur les caractéristiques pharmacocinétiques de l'amoxicilline.
Age :
La demi-vie d'élimination de l'amoxicilline chez les jeunes enfants âgés d'environ 3 mois à 2 ans est semblable à celle des enfants plus âgés et des adultes. Chez les très jeunes enfants (y compris les nouveau-nés prématurés), pendant la première semaine de vie, l'administration doit se limiter à deux fois par jour en raison de l'immaturité de la voie d'élimination rénale. En raison d'une probabilité accrue de détérioration de la fonction rénale chez les patients âgés, il convient de sélectionner la dose avec précaution et il peut être utile de surveiller la fonction rénale.
Insuffisance rénale :
La clairance sérique totale de l'amoxicilline diminue proportionnellement à la baisse de la fonction rénale (cf Posologie et Mode d'administration).
Insuffisance hépatique :
L'amoxicilline doit être utilisée avec prudence chez les patients insuffisants hépatiques et la fonction hépatique doit être surveillée régulièrement.

Sécurité préclinique


PPSÉCURITÉ PRÉCLINIQUE 

Les données non cliniques issues des études conventionnelles de pharmacologie de sécurité, de toxicologie en administration répétée, génotoxicité et des fonctions de reproduction et de développement, n'ont pas révélé de risque particulier pour l'homme.

Il n'a pas été conduit d'études de cancérogenèse avec l'amoxicilline.

Incompatibilités


DPINCOMPATIBILITÉS 

Ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments, à l'exception de ceux mentionnés dans la rubrique Modalités de manipulation et d'élimination.

L'amoxicilline ne doit pas être mélangé avec des produits sanguins, des fluides protéiques tels que des hydrolysats de protéines ou des émulsions lipidiques par voie intraveineuse. Lorsqu'il est prescrit en association avec un aminoside, les antibiotiques ne doivent pas être mélangés dans la même seringue, poche de perfusion, set de transfert en raison d'une perte d'activité de l'aminoside dans ces conditions.

Les solutions d'amoxicilline ne doivent pas être mélangées avec des perfusions contenant du dextran ou du bicarbonate.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Avant reconstitution :
Durée de conservation :
3 ans.
A conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.
Après reconstitution/dilution :
Flacons reconstitués (pour injection intraveineuse ou avant dilution pour perfusion) : cf Modalités de manipulation et d'élimination.
D'un point de vue microbiologique, la solution reconstituée et diluée doit être utilisée immédiatement.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

Toute solution résiduelle d'antibiotique doit être éliminée.

Pour usage unique seulement.

Administration par voie intraveineuse :
Flacon Solvant de reconstitution (ml)
500 mg 10
1 g 20
2 g 40
L'eau pour préparations injectables est le solvant de reconstitution habituel.
Une coloration rose transitoire peut ou non se développer au cours de la reconstitution. Les solutions reconstituées sont normalement incolores ou jaune pâle. Toutes les solutions doivent être vigoureusement agitées avant injection.
Si l'amoxicilline 250 mg, 500 mg ou 1 g doit être administrée par injection directe, elle doit s'effectuer dans les 20 minutes suivant la reconstitution.
Préparation de perfusions intraveineuses et stabilité :
  • Flacon de 500 mg : Ajouter immédiatement la solution reconstituée de 500 mg (comme décrit ci-dessus) à 50 ml de liquide de perfusion.
  • Flacon de 1 g : Ajouter immédiatement la solution reconstituée de 1 g (comme décrit ci-dessus) à 100 ml de liquide de perfusion (en utilisant une petite poche ou un perfuseur à burette).
  • Flacon de 2 g : Ajouter immédiatement la solution reconstituée de 2 g (comme décrit ci-dessus) à 100 ml de liquide de perfusion (par exemple en utilisant une petite poche ou un perfuseur à burette).
L'amoxicilline par voie intraveineuse peut être administrée dans différentes solutions pour injection intraveineuse. Sous réserve du respect des volumes de reconstitution cités précédemment, les concentrations d'antibiotique sont maintenues à 20 °C dans les liquides de perfusion suivants :
Solution de dilution pour injection intraveineuse Période de stabilité à 20 °C
Eau pour préparations injectables Ph. Eur. 6 h
Solution pour perfusion intraveineuse de chlorure de sodium à 0,9 % (9 mg/ml) 4 h
Solution injectable composée de chlorure de sodium (solution de Ringer) 2 h
Solution injectable composée de lactate de sodium (Ringer lactate : solution de Hartmann) 30 min
Solution de glucose à 5 % pour injection 20 min
Solution de chlorure de sodium à 0,18 % (1,8 mg/ml) et de glucose 4 % 30 min
Si les solutions ont été reconstituées et maintenues à température ambiante, la perfusion doit se terminer dans les délais cités ci-dessus.
Administration par voie intramusculaire (flacons de 500 mg et de 1 g) :
Flacon Solvant de reconstitution
250 mg 1,5 ml d'eau pour préparations injectables
500 mg 2,5 ml d'eau pour préparations injectables
1 g 2,5 ml de solution de chlorhydrate de lidocaïne
La dose maximale en une seule fois est de 1 g.
Si le solvant utilisé est une solution de lidocaïne, l'utilisation des solutions d'amoxicilline contenant ce solvant doit être uniquement réservée à l'injection intramusculaire. Il conviendra avant utilisation de tenir compte des contre-indications à la lidocaïne, des mises en garde et autres informations importantes mentionnées dans le Résumé des Caractéristiques du Produit de la lidocaïne.
Toutes les solutions doivent être vigoureusement agitées avant l'injection et administrées dans les 30 minutes après la reconstitution.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
AMM3400955648710 (1982, RCP rév 07.03.2018) IM-IV 500 mg.
3400932252602 (1980, RCP rév 07.03.2018) IM-IV 1 g, boîte unitaire.
3400955577539 (1982, RCP rév 07.03.2018) IM-IV 1 g, boîte de 10.
3400955249955 (1982, RCP rév 21.08.2018) IV 2 g.
Mis sur le marché en 1979 (IV) et en 1980 (IM).
  
Prix : 1,53 euros (IM-IV 1 g, boîte unitaire).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.
Boîtes de 10 flacons IV à 2 g, IM-IV 1 g et 500 mg : Disponibles dans les seuls hôpitaux et collectivités.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
AMOXICILLINE PANPHARMA 1 g pdre p sol inj I