ADENOSCAN 30 mg/10 ml sol p perf

Mise à jour : 15 Février 2019
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Produits de diagnostic - Autres produits de diagnostic : Exploration fonctionnelle cardiaque (Adénosine)
Classification ATC :
SYSTEME CARDIOVASCULAIRE : MEDICAMENTS EN CARDIOLOGIE - AUTRES MEDICAMENTS EN CARDIOLOGIE : AUTRES MEDICAMENTS EN CARDIOLOGIE (ADENOSINE)
Statut
Commercialisé
Excipients : sodium chlorure, eau ppi
Excipients à effet notoire :
EEN avec dose seuil : sodium
AMM5599817
Présentation(s)ADENOSCAN 30 mg/10 ml S perf 6Fl/10ml
Conservation
Agréé aux Collectivités
Modèle hospitalier

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Solution (stérile, limpide, incolore) pour perfusion à 30 mg/10 ml (3 mg/ml) :  Flacons de 10 ml, boîte de 6.

Composition


COMPOSITION 
 p flacon
Adénosine 
30 mg
Excipients : chlorure de sodium, eau pour préparations injectables.

Excipient à effet notoire : chaque flacon contient 90 mg de chlorure de sodium (9 mg/ml).

Indications


DCINDICATIONS 
Adénoscan intraveineux est un vasodilatateur coronarien destiné à être utilisé lors de la scintigraphie de perfusion myocardique lorsque l'épreuve d'effort est impossible à effectuer ou inappropriée.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Il y a peu ou pas de données relatives à l'utilisation de l'adénosine chez la femme enceinte. Les études menées chez l'animal sont insuffisantes pour évaluer la toxicité d'Adénoscan sur les fonctions de reproduction. L'utilisation d'Adénoscan pendant la grossesse est déconseillée sauf si le médecin considère que les bénéfices attendus surpassent les risques potentiels.


Allaitement :

Il n'existe pas de données sur l'excrétion dans le lait des métabolites de l'adénosine.

Adénoscan ne doit pas être utilisé pendant l'allaitement.

Surdosage


DCSURDOSAGE 
Un surdosage pourrait entraîner une hypotension artérielle sévère, une bradycardie ou une asystolie. La demi-vie plasmatique étant très brève, les effets secondaires d'Adénoscan (s'ils apparaissent) devraient disparaître rapidement à l'arrêt de la perfusion. L'administration intraveineuse d'aminophylline, ou de théophylline peut être nécessaire.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Autres préparations cardiaques (code ATC : C01EB10).

Nucléoside endogène avec effet vasodilatateur périphérique/antiarythmique.

L'adénosine est un vasodilatateur puissant au niveau de la plupart des lits vasculaires, à l'exception des artérioles rénales afférentes et des veines hépatiques où elle provoque une vasoconstriction. L'adénosine exerce ses effets pharmacologiques par l'intermédiaire d'une activation des récepteurs puriniques (récepteurs membranaires A1 et A2 à l'adénosine). Bien que l'on ignore le mécanisme exact par lequel l'activation des récepteurs de l'adénosine entraîne une relaxation du muscle lisse vasculaire, il semble qu'il se produise à la fois une inhibition du courant calcique entrant lent qui diminue l'entrée du calcium et une activation de l'adénylate cyclase par l'intermédiaire des récepteurs A2 des cellules musculaires lisses. L'adénosine peut également réduire le tonus vasculaire en modulant la neurotransmission sympathique. La capture intracellulaire de l'adénosine se fait par l'intermédiaire d'un système de transport transmembranaire spécifique des nucléosides.

Dès son entrée dans la cellule, l'adénosine est rapidement phosphorylée par une adénosine kinase en adénosine monophosphate, ou bien désaminée par une adénosine désaminase en inosine. Ces métabolites intracellulaires de l'adénosine n'ont pas d'effet vasomoteur.

Les études par cathétérisme intracoronaire avec mesure Doppler du flux ont démontré que l'injection intraveineuse d'Adénoscan à la posologie de 140 microgrammes/kg/min provoquait une hyperhémie coronaire maximale (comparativement à l'injection intracoronaire de papavérine) chez environ 90 % des sujets, dans les 2 à 3 minutes suivant le début de la perfusion.

La vitesse du débit coronaire revient à son niveau basal dans les 1 à 2 minutes après arrêt de la perfusion d'Adénoscan.

L'augmentation du débit sanguin induite par Adénoscan est significativement plus importante dans les artères coronaires normales que dans les artères sténosées.

Adénoscan induit une redistribution du débit coronaire de l'endocarde vers l'épicarde, et une réduction du débit coronaire collatéral, à l'origine d'une ischémie régionale.

On a montré que la perfusion continue d'adénosine chez l'homme provoque une légère baisse dose-dépendante de la pression artérielle moyenne et un effet chronotrope positif dose-dépendant, vraisemblablement secondaire à la stimulation sympathique.

Cette élévation réflexe de la fréquence cardiaque débute plus tardivement que l'effet chronotrope/dromotrope négatif. Ces effets opposés s'observent principalement après l'injection d'un bolus expliquant ainsi l'usage potentiel de l'adénosine comme traitement des arythmies supraventriculaires lorsqu'elle est administrée en bolus ou comme vasodilatateur coronaire lorsqu'elle est administrée en perfusion.

Bien qu'Adénoscan modifie la conduction intramyocardique, il a été utilisé efficacement et sans risque en association avec d'autres médicaments cardiotropes ou vasoactifs tels que les bêtabloquants, les inhibiteurs calciques, les dérivés nitrés, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine I, les diurétiques, les digitaliques ou les antiarythmiques.

Population pédiatrique :
Une revue de la littérature a permis d'identifier trois études dans lesquelles la perfusion intraveineuse d'adénosine était utilisée lors de la scintigraphie de perfusion myocardique à la dose de 0,14 mg/kg de poids corporel/min pendant 2 - 4 minutes chez des patients pédiatriques âgés de 1 mois à 18 ans. L'étude la plus importante a inclus 47 patients âgés de 1 mois à 18 ans et a montré une sensibilité de 87 % (IC 52 - 97 %) et une spécificité de 95 % (IC 79 - 99 %) pour l'imagerie par résonance magnétique cardiovasculaire sous stress pharmacologique avec de l'adénosine intraveineuse à la dose de 0,14 mg/kg/min pendant 3 minutes. Aucun effet indésirable n'a été rapporté dans l'étude. Toutefois, les données actuellement disponibles sont considérées très limitées pour soutenir l'utilisation de l'adénosine à des fins diagnostiques dans la population pédiatrique.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

Il est impossible d'étudier la pharmacocinétique de l'adénosine par les méthodes classiques. Elle est présente sous différentes formes dans toutes les cellules de l'organisme où elle joue un rôle important dans les systèmes de production et d'utilisation énergétiques. Un système efficace de récupération et de recyclage existe dans l'organisme, principalement au niveau des érythrocytes et des cellules endothéliales des vaisseaux sanguins. La demi-vie in vitro est estimée à moins de 10 secondes. La demi-vie in vivo est vraisemblablement encore plus courte.

Le rein et le foie n'étant pas impliqués dans la dégradation de l'adénosine exogène, l'efficacité d'Adénoscan ne devrait pas être modifiée par l'insuffisance rénale ou hépatique.

Sécurité préclinique


PPSÉCURITÉ PRÉCLINIQUE 

Comme l'adénosine est naturellement présente dans toutes les cellules vivantes, aucune étude animale du potentiel carcinogène d'Adénoscan (adénosine) n'a été réalisée.

Aucune étude contrôlée chez l'animal n'a été réalisée avec l'adénosine sur les fonctions de reproduction.

Incompatibilités


DPINCOMPATIBILITÉS 

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 

Le produit doit être utilisé immédiatement après l'ouverture.

Ne pas conserver au réfrigérateur.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

Cf Posologie et Mode d'administration.

Le produit est seulement à usage unique.

Toute fraction du flacon non utilisée immédiatement doit être éliminée de façon appropriée.

Le produit doit être contrôlé visuellement avant administration pour vérifier l'absence de particules et de coloration. En cas de modification de l'apparence visuelle du produit, le flacon doit être éliminé.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
Réservé à l'usage hospitalier. Ne peut être administré que sous surveillance médicale stricte.
AMM3400955998174 (1997, RCP rév 04.01.2019).

Collect.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié