ANAPEN 150 µg/0,3 ml sol inj en seringue préremplie

Mise à jour : 16 Janvier 2019
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Allergologie (Choc anaphylactique : adrénaline)
Classification ATC :
SYSTEME CARDIOVASCULAIRE : MEDICAMENTS EN CARDIOLOGIE - STIMULANTS CARDIAQUES, GLUCOSIDES CARDIOTONIQUES EXCLUS : ADRENERGIQUES ET DOPAMINERGIQUES (EPINEPHRINE)
Statut
Commercialisé
Excipients : sodium chlorure, acide chlorhydrique, eau ppi
Excipients à effet notoire :
EEN sans dose seuil : sodium métabisulfite, caoutchouc naturel
AMM3615736
Présentation(s)ANAPEN 150 µg/0,3 ml S inj en seringue préremplie 2Ser/0,3ml
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Solution injectable IM à 300 microgrammes/0,3 ml et à 150 microgrammes/0,3 ml (claire, incolore, pratiquement exempte de particules) :  Seringues préremplies de 1 ml, avec aiguille d'une longueur de 10 mm ± 1,5 mm, contenues dans un dispositif d'auto-injection à usage unique qui délivre 0,3 ml de solution, boîtes de 2.

Composition


COMPOSITION 
 p dosep ml
Épinéphrine ou adrénaline 
300 µg1 mg
ou150 µg0,5 mg
Excipients : chlorure de sodium, métabisulfite de sodium (E223), acide chlorhydrique, eau pour préparations injectables.
Excipients à effet notoire : métabisulfite de sodium (E223), chlorure de sodium.

Indications


DCINDICATIONS 
Traitement d'urgence des symptômes du choc anaphylactique provoqué par les cacahuètes ou par d'autres aliments, médicaments, morsure ou piqûre d'insectes, autres allergènes, ainsi que du choc anaphylactique idiopathique ou induit par un exercice physique.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Aucune étude spécifique contrôlée n'est disponible chez la femme enceinte.

L'adrénaline ne doit être utilisée chez la femme enceinte que si le bénéfice attendu justifie le risque potentiel pour le fœtus.

L'adrénaline peut diminuer, de manière importante, le flux sanguin placentaire, ce qui peut aussi se produire lors d'un choc anaphylactique.


Allaitement :

L'adrénaline n'est pas biodisponible par voie orale ; l'adrénaline excrétée dans le lait maternel ne devrait pas avoir d'effet chez le nourrisson.

Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
En raison des symptômes consécutifs au choc anaphylactique, la conduite ou l'utilisation des machines n'est pas recommandée après l'administration d'adrénaline.

Surdosage


DCSURDOSAGE 
Un surdosage ou une injection intravasculaire accidentelle d'adrénaline peut provoquer une hémorragie cérébrale par augmentation brusque de la pression artérielle. La mort peut résulter d'un œdème pulmonaire aigu dû à la vasoconstriction périphérique et à la stimulation cardiaque.
Les effets vasopresseurs de l'adrénaline peuvent être antagonisés par l'administration de vasodilatateurs à action rapide ou de médicaments alphabloquants adrénergiques. Malgré ces mesures, en cas d'hypotension artérielle réactionnelle prolongée, il peut être nécessaire d'administrer un autre médicament vasopresseur tel que de la noradrénaline.
En cas de surdosage, un œdème pulmonaire aigu avec obstruction des voies respiratoires peut être traité par l'administration de médicaments alphabloquants adrénergiques à action rapide tels que la phentolamine et/ou la pratique de la ventilation assistée en pression positive.
Un surdosage d'adrénaline peut provoquer une bradycardie transitoire suivie d'une tachycardie pouvant conduire à une arythmie pouvant être fatale. Cette arythmie peut être traitée par l'administration de bêtabloquants adrénergiques précédés ou associés à des alphabloquants adrénergiques permettant de contrôler des effets circulatoires périphériques alpha-adrénergiques.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Stimulants cardiaques à l'exclusion des glycosides cardiaques. Agents adrénergiques et dopaminergiques, adrénaline (code ATC : C01CA24).

L'adrénaline est une catécholamine naturellement sécrétée par la médullosurrénale en réponse à l'épuisement ou au stress. C'est une amine sympathomimétique à action directe, ayant des effets aussi bien sur les récepteurs alpha que bêta-adrénergiques et dont les effets sur les organes cibles sont complexes. C'est le médicament de choix pour combattre les réactions d'hypersensibilité allergiques ou idiopathiques et l'anaphylaxie induite par l'effort.

L'adrénaline a une action vasoconstrictrice par stimulation alpha-adrénergique importante. Elle permet de lutter contre la vasodilatation et l'excès de la perméabilité vasculaire responsables d'une perte liquidienne intravasculaire et d'une hypotension, symptômes pharmacotoxiques prépondérants du choc anaphylactique.

Par son action stimulante des récepteurs bronchiaux bêta-adrénergiques, l'adrénaline provoque une puissante bronchodilatation diminuant le sifflement respiratoire et la dyspnée. L'adrénaline diminue également le prurit, l'urticaire et l'angio-œdème associés au choc.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

L'adrénaline est rapidement inactivée dans l'organisme, principalement par les enzymes hépatiques COMT et MAO.

La majorité d'une dose d'adrénaline est excrétée sous forme de métabolites par voie urinaire.

La demi-vie plasmatique est d'environ 2 à 3 minutes. Cependant, administrée par voie sous-cutanée ou intramusculaire, la vasoconstriction locale peut légèrement retarder l'absorption et les effets peuvent durer plus longtemps que ne le suggère la demi-vie plasmatique.

Sécurité préclinique


PPSÉCURITÉ PRÉCLINIQUE 

L'adrénaline a été largement utilisée depuis des années pour le traitement des réactions anaphylactiques. Il n'existe pas d'autre donnée préclinique utile au prescripteur ne figurant pas déjà dans le RCP.

Incompatibilités


DPINCOMPATIBILITÉS 

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation :
  • Solution injectable à 300 microgrammes/0,3 ml : 2 ans.
  • Solution injectable à 150 microgrammes/0,3 ml : 21 mois.

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C.

Conserver l'auto-injecteur dans l'emballage extérieur, à l'abri de la lumière.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

Voir rubrique Posologie et Mode d'administration pour les instructions dispensées au patient/soignant concernant les actions à mener après chaque utilisation d'Anapen.

Usage unique. Jeter le dispositif immédiatement après utilisation en prenant les précautions de sécurité qui s'imposent.

Un graphique explicatif figure sur la notice et l'étiquette collée sur l'auto-injecteur.

Enlever le bouchon noir protecteur de l'aiguille, ce qui entraîne la gaine protectrice de l'aiguille.

Retirer le bouchon gris de sécurité pour découvrir le bouton rouge déclencheur d'injection.

Maintenir l'extrémité qui contient l'aiguille fermement appliquée sur la face antérieure de la cuisse, puis appuyer sur le bouton déclencheur rouge. Si nécessaire, l'injection peut être pratiquée à travers le vêtement lorsqu'il est en tissu léger.

Maintenir en position pendant 10 secondes puis retirer.

Remettre le bouchon noir protecteur de l'aiguille en place après utilisation.

Immédiatement après l'utilisation d'Anapen, le patient doit appeler les urgences, demander le SAMU et dire qu'il fait un « choc anaphylactique ». Le patient doit expliquer aux personnels médicaux qu'il/elle a reçu une injection d'adrénaline dans le muscle de la cuisse et leur montrer la boîte et les instructions d'utilisation.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
AMM3400936157422 (2003, RCP rév 27.04.2017) 300 microgrammes/0,3 ml.
3400936157361 (2003, RCP rév 27.04.2017) 150 microgrammes/0,3 ml.
  
Prix : 63,63 euros (300 microgrammes/0,3 ml, boîte de 2).
63,63 euros (150 microgrammes/0,3 ml, boîte de 2).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié