AVONEX 30 µg/0,5 ml sol inj

Mise à jour : 22 Janvier 2020
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Neurologie - Sclérose en plaques : Interférons (Interféron bêta-1a)
Classification ATC :
ANTINEOPLASIQUES ET IMMUNOMODULATEURS : IMMUNOSTIMULANTS - IMMUNOSTIMULANTS : INTERFERONS (INTERFERON BETA-1A)
Statut
Commercialisé
Excipients : sodium acétate trihydrate, acide acétique, arginine chlorhydrate, polysorbate 20, eau ppi
AMM3432326
Présentation(s)AVONEX 30 µg/0,5 ml S inj 4Ser/0,5ml
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Solution injectable (IM) à 30 microgrammes/0,5 mL (limpide et incolore) :  
Seringues préremplies de 1 mL remplies à 0,5 mL avec aiguille pour injection intramusculaire, boîte de 4.

Stylos injecteurs à usage unique Avonex Pen contenant 1 seringue préremplie de 1 mL remplie à 0,5 mL avec aiguille pour injection intramusculaire et capuchon de stylo, boîte de 4.

Composition


COMPOSITION 
 p seringue ou stylo
Interféron bêta-1a* 
30 µg
soit6 M UI
Excipients (communs) : acétate de sodium trihydraté, acide acétique glacial, chlorhydrate d'arginine, polysorbate 20, eau ppi.
*  Conformément au standard international de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les interférons, 30 microgrammes d'Avonex contiennent 6 millions d'UI d'activité antivirale. L'activité vis-à-vis d'autres standards n'est pas connue.


Indications


DCINDICATIONS 
Avonex est indiqué dans le traitement :Le traitement par Avonex doit être interrompu chez les patients développant une forme progressive de SEP.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Un grand nombre de données (plus de 1000 grossesses) issues de registre concernant l'interféron bêta, des registres nationaux et de la surveillance post-commercialisation n'a pas mis en évidence un risque augmenté de malformations congénitales majeures après une exposition à l'interféron bêta précédant la conception ou au cours du premier trimestre de grossesse.

Néanmoins, la durée d'exposition au cours du premier trimestre de la grossesse est incertaine car les données ont été recueillies alors que l'utilisation de l'interféron bêta était contre-indiquée pendant la grossesse, et le traitement a probablement été interrompu lorsque la grossesse a été détectée et/ou confirmée. Les données concernant l'exposition durant le deuxième et le troisième trimestres de la grossesse sont très limitées.

D'après les données chez l'animal (cf Sécurité préclinique), le risque d'avortement spontané pourrait être augmenté. Les données actuellement disponibles chez les femmes enceintes exposées à l'interféron bêta ne permettent pas d'évaluer correctement le risque d'avortement spontané, mais ces données à ce jour, ne suggèrent pas d'augmentation de ce risque.

Si l'état clinique de la patiente le nécessite, l'utilisation d'Avonex peut être envisagée pendant la grossesse.


Allaitement :

Les données limitées disponibles concernant le passage de l'interféron bêta-1a dans le lait maternel, associées aux caractéristiques physico-chimiques de l'interféron bêta, suggèrent que les taux d'interféron bêta-1a excrétés dans le lait maternel sont négligeables. Aucun effet nocif n'est attendu chez les nouveau-nés/nourrissons allaités.

Avonex peut être utilisé pendant l'allaitement.

Fertilité :

Des études sur la fertilité et le développement ont été menées chez le singe rhésus avec une forme associée d'interféron bêta-1a. Avec des doses très élevées, on a observé des effets anovulatoires et abortifs chez les animaux testés (cf Sécurité préclinique).

Aucune information concernant les effets de l'interféron bêta-1a sur la fertilité masculine n'est disponible.


Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
Les effets d'Avonex sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines n'ont pas été étudiés. Chez les sujets sensibles, les effets indésirables sur le système nerveux central peuvent avoir une influence mineure sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines (cf Effets indésirables).

Surdosage


DCSURDOSAGE 

Aucun cas de surdosage n'a été rapporté. Toutefois, en cas de surdosage, les patients doivent être hospitalisés pour observation et un traitement symptomatique approprié leur sera administré.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Interférons (code ATC : L03AB07).

Les interférons sont une famille de protéines d'origine naturelle produites par les cellules eucaryotes en réponse à une infection virale et à d'autres inducteurs biologiques. Les interférons sont des cytokines médiatrices d'activités antivirale, antiproliférative et immunomodulatrice. On peut distinguer trois formes majeures d'interférons : les interférons alpha, bêta et gamma. Les interférons alpha et bêta sont classés en Type I et l'interféron gamma en Type II. Ces interférons ont des activités biologiques qui se chevauchent tout en étant clairement identifiables. Ils peuvent également se différencier par leurs sites cellulaires de synthèse.

L'interféron bêta est produit par divers types de cellules dont les fibroblastes et les macrophages. L'interféron bêta naturel et Avonex (interféron bêta-1a) sont glycosylés et disposent d'un seul complexe carbohydraté lié à une terminaison azotée. La glycosylation d'autres protéines est connue pour modifier leur stabilité, leur activité, leur distribution et leur demi-vie plasmatique. Cependant, les effets de l'interféron bêta liés à la glycosylation ne sont pas complètement élucidés.

Mécanisme d'action :
Avonex exerce ses effets biologiques en se liant à des récepteurs spécifiques à la surface des cellules humaines. Cette liaison déclenche une cascade complexe d'événements intracellulaires qui mène à l'expression d'un grand nombre de produits et de marqueurs génétiques induits par les interférons. Ceux-ci incluent une protéine CMH de classe I, la protéine Mx, la 2'-5'-oligoadénylate synthétase, la ß-2-microglobuline et la néoptérine. Certains de ces produits ont été dosés dans le sérum et dans les cellules sanguines recueillies chez des patients traités par Avonex. Après l'administration intramusculaire d'une dose unique d'Avonex, les taux sériques de ces produits restent élevés pendant au moins quatre jours et jusqu'à une semaine.
Sachant que la physiopathologie de la SEP n'est pas clairement établie, il n'est pas possible de savoir si le mécanisme d'action d'Avonex dans la SEP correspond au même processus que celui des effets biologiques décrits ci-dessus.
Efficacité et sécurité cliniques :
Les effets du traitement par Avonex ont été démontrés dans une étude contrôlée versus placebo, chez 301 patients (Avonex, n = 158 ; placebo, n = 143) présentant une forme de SEP évoluant par poussées caractérisée par au moins 2 poussées au cours des 3 années précédentes ou au moins une poussée dans l'année précédant l'inclusion dans l'étude si l'ancienneté de la maladie était inférieure à 3 ans. Les patients avec un EDSS compris entre 1.0 et 3.5 à l'inclusion ont été inclus dans l'essai. Compte tenu du protocole de l'étude, les patients ont été suivis pendant des durées variables. Cent cinquante patients traités par Avonex ont été traités pendant un an et quatre-vingt-cinq pendant deux ans. Dans cette étude, le pourcentage cumulé de patients ayant présenté une progression du handicap à la fin des deux ans (selon l'analyse par courbes de survie de Kaplan-Meier) était de 35 % pour les patients du groupe placebo et de 22 % pour les patients traités par Avonex. La progression du handicap était définie comme une augmentation d'un point sur l'échelle EDSS (Expanded Disability Status Scale), maintenue pendant au moins six mois. Il a aussi été démontré une réduction d'un tiers du taux de poussées annualisé. Cet effet clinique a été observé après plus d'un an de traitement.
Une étude randomisée en double aveugle de comparaison de doses incluant 802 patients atteints de SEP rémittente (Avonex 30 microgrammes, n = 402 ; Avonex 60 microgrammes, n = 400) n'a montré aucune différence statistiquement significative ou tendance à une différence entre les doses de 30 microgrammes et de 60 microgrammes d'Avonex sur les paramètres cliniques et en général sur les paramètres IRM.
Les effets du traitement par Avonex dans la SEP ont également été démontrés dans une étude randomisée en double insu conduite chez 383 patients (Avonex, n = 193 ; placebo, n = 190) ayant présenté un seul événement démyélinisant associé à au moins deux lésions IRM cérébrales compatibles avec un diagnostic de SEP. Une réduction du risque de présenter un second évènement a été observée dans le groupe traité par Avonex. Un effet sur les paramètres IRM a également été observé. Le risque estimé de survenue d'un deuxième évènement démyélinisant était de 50 % à trois ans et de 39 % à deux ans dans le groupe placebo et de 35 % (trois ans) et 21 % (deux ans) dans le groupe traité par Avonex. Une analyse post-hoc a montré que les patients dont l'IRM initiale comportait au moins une lésion rehaussée par le gadolinium et neuf lésions T2 avaient un risque de présenter un deuxième évènement à deux ans de 56 % dans le groupe placebo et 21 % dans le groupe traité par Avonex. Cependant, l'impact d'un traitement précoce par Avonex est inconnu, même dans ce sous-groupe à haut risque, car l'étude a été principalement conçue pour évaluer le délai d'apparition d'un second évènement plutôt que l'évolution à long terme de la maladie. De plus, il n'y a pas, à ce jour, de définition bien établie des patients à haut risque, bien qu'une approche plus conservatrice soit d'accepter au moins neuf lésions T2 hyperintenses sur l'IRM initiale et au moins une nouvelle lésion T2 ou une nouvelle lésion rehaussée par le gadolinium sur une IRM réalisée au moins trois mois après l'IRM initiale. Dans tous les cas, le traitement ne sera envisagé que pour les patients classés à haut risque.
Population pédiatrique :
Des données limitées sur l'efficacité/sécurité d'utilisation de 15 microgrammes d'Avonex par voie IM une fois par semaine (n = 8), comparativement à l'« absence de traitement » (n = 8), avec un suivi allant jusqu'à 4 ans sont disponibles. Les résultats dans la population pédiatrique sont comparables à ceux obtenus chez les adultes, bien que le score EDSS ait augmenté au cours des 4 ans de suivi dans le groupe traité, montrant ainsi une progression de la maladie. Aucune comparaison directe avec la dose actuellement recommandée chez l'adulte n'est disponible.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

Le profil pharmacocinétique d'Avonex a été évalué par une méthode de dosage indirecte qui mesure l'activité antivirale de l'interféron. Cette méthode de dosage est sensible pour les interférons mais manque de spécificité pour l'interféron bêta. Des méthodes alternatives de dosage ont présenté une sensibilité insuffisante.

Le pic d'activité antivirale sérique d'Avonex survient normalement entre cinq et quinze heures après administration intramusculaire et cette activité diminue avec une demi-vie d'environ dix heures. En tenant compte du taux d'absorption à partir du site d'injection, la biodisponibilité calculée est d'environ 40 %. La biodisponibilité calculée sans tenir compte de cet ajustement est plus grande. L'administration par voie sous-cutanée ne peut pas se substituer à la voie intramusculaire.

Sécurité préclinique


PPSÉCURITÉ PRÉCLINIQUE 
Carcinogenèse :
Aucune donnée de carcinogénicité concernant l'interféron bêta-1a n'est disponible chez l'animal ou chez l'homme.
Toxicité chronique :
Une étude de toxicologie en administration répétée a été menée chez le singe rhésus pendant 26 semaines. Avonex a été administré par voie intramusculaire une fois par semaine en association avec un autre immunomodulateur, un anticorps monoclonal anti-ligand CD 40. Aucune réponse immunitaire dirigée contre l'interféron bêta 1-a et aucun signe de toxicité chronique n'ont été observés.
Tolérance locale :
L'effet irritant intramusculaire chez l'animal, suite à des injections répétées au même site d'injection, n'a pas été étudié.
Potentiel mutagène :
Des tests limités mais pertinents ont été réalisés. Les résultats ont été négatifs.
Atteinte de la fertilité :
Des études de fertilité et de développement ont été conduites chez le singe rhésus avec une forme apparentée d'interféron bêta-1a. A très hautes doses, des effets anovulatoires et abortifs ont été observés chez les animaux traités. Des effets dose-dépendants similaires sur la reproduction ont été observés avec d'autres formes d'interférons alpha et bêta. Aucun effet tératogène ou sur le développement fœtal n'a été observé, mais les données relatives à l'interféron bêta-1a sur les périodes péri- et post-natales sont limitées.
Aucune information n'est disponible sur les effets de l'interféron bêta-1a sur la fertilité masculine.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation :
3 ans.

A conserver au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C).

Ne pas congeler.

Avonex Pen contient une seringue préremplie d'Avonex et doit être conservé au réfrigérateur.

En l'absence de réfrigérateur, Avonex et Avonex Pen peuvent être conservés à température ambiante (entre 15 °C et 30 °C) pendant une durée n'excédant pas une semaine.

A conserver dans l'emballage d'origine (barquette plastique scellée pour Avonex en seringue préremplie), à l'abri de la lumière.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

Une fois sorti du réfrigérateur, Avonex en seringue préremplie ou Avonex Pen doivent être amenés à température ambiante (15 °C-30 °C) environ 30 minutes avant l'injection.

Ne pas utiliser de source externe de chaleur comme, par exemple, de l'eau chaude pour réchauffer Avonex 30 microgrammes, solution injectable.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
Prescription initiale et renouvellement réservés aux spécialistes en neurologie. Médicament nécessitant une surveillance particulière durant le traitement.
AMMEU/1/97/033/003 ; CIP 3400934323263 (RCP rév 19.09.2019) seringue.
EU/1/97/033/005 ; CIP 3400921609080 (RCP rév 19.09.2019) stylo.
  
Prix :692,25 euros (4 seringues ou 4 stylos).

Médicament d'exception : prescription en conformité avec la fiche d'information thérapeutique.

Remb Séc soc à 65 %. Collect.

Titulaire de l'AMM : Biogen Netherlands B.V., Prins Mauritslaan 13, 1171 LP Badhoevedorp, Pays-Bas.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié