ELOCTA 1000 UI pdre/solv p sol inj

Mise à jour : 25 Novembre 2019
▼ Ce médicament fait l'objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l'identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté. Voir rubrique Effets indésirables pour les modalités de déclaration des effets indésirables.

Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Hémostase - Hématopoïèse - Hémoglobinopathies : Antihémorragiques (Facteurs sanguins de la coagulation)
Classification ATC :
SANG ET ORGANES HEMATOPOIETIQUES : ANTIHEMORRAGIQUES - VITAMINE K ET AUTRES HEMOSTATIQUES : FACTEURS DE LA COAGULATION SANGUINE (FACTEUR VIII DE COAGULATION)
Statut
Commercialisé
Excipients : saccharose, sodium chlorure, histidine, calcium chlorure dihydrate, polysorbate 20, sodium hydroxyde, acide chlorhydrique
Excipient du solvant : eau ppi
AMM
Présentation(s)ELOCTA 1000 UI Pdre/solv p sol inj Fl+Ser/3ml
Conservation
Agréé aux Collectivités
Modèle hospitalier

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Poudre ou agglomérat lyophilisé (blanc à blanc cassé) et solvant (solution limpide et incolore d'eau ppi) pour solution injectable IV à 250 UI, 500 UI, 750 UI, 1000 UI, 1500 UI, 2000 UI, 3000 UI, 4000 UI, 5000 UI ou 6000 UI : 1 flacon contenant la poudre + 3 mL de solvant dans une seringue préremplie + 1 piston de seringue + 1 adaptateur pour flacon stérile pour la reconstitution + 1 kit de perfusion stérile + 2 tampons imprégnés d'alcool + 2 pansements + 1 compresse de gaze ; boîtes unitaires.

Composition


COMPOSITION 
Poudre :p flacon
Efmoroctocog alfa (DCI) 
250 UI
ou500 UI
ou750 UI
ou1000 UI
ou1500 UI
ou2000 UI
ou3000 UI
ou4000 UI
ou5000 UI
ou6000 UI
Excipients : Poudre : saccharose, chlorure de sodium, L-Histidine, chlorure de calcium dihydraté, polysorbate 20, hydroxyde de sodium (pour l'ajustement du pH), acide chlorhydrique (pour l'ajustement du pH). Solvant : eau pour préparations injectables.

Après reconstitution, chaque mL de solution injectable contient environ 83 UI (Elocta 250 UI), 167 UI (Elocta 500 UI), 250 UI (Elocta 750 UI), 333 UI (Elocta 1000 UI), 500 UI (Elocta 1500 UI), 667 UI (Elocta 2000 UI), 1000 UI (Elocta 3000 UI), 1333 UI (Elocta 4000 UI), 1667 UI (Elocta 5000 UI) ou 2000 UI (Elocta 6000 UI) d'efmoroctocog alfa.

L'activité (unités internationales) est déterminée par la méthode chromogénique de la pharmacopée européenne par comparaison avec un standard interne établi par rapport au standard de l'OMS pour le facteur VIII. L'activité spécifique d'Elocta est de 4000-10 200 UI/mg de protéine.

L'efmoroctocog alfa est un facteur VIII de coagulation humain recombinant fusionné au fragment Fc d'une immunoglobuline humaine [rFVIIIFc] de 1890 acides aminés. Il est produit par la technologie de l'ADN recombinant dans une lignée de cellules rénales embryonnaires humaines (HEK) sans aucun ajout de protéines exogènes d'origine humaine ou animale lors des étapes de culture cellulaire, de purification ou de formulation finale.

Excipient à effet notoire : sodium (0,6 mmol ou 14 mg/flacon).

Indications


DCINDICATIONS 
Traitement et prophylaxie des épisodes hémorragiques chez les patients atteints d'hémophilie A (déficit congénital en facteur VIII).
Elocta est indiqué dans toutes les tranches d'âge.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse et allaitement :

Elocta n'a fait l'objet d'aucune étude sur les fonctions de reproduction chez l'animal. Une étude sur le passage transplacentaire a été effectuée chez la souris (cf Sécurité préclinique). En raison de la rareté de l'hémophilie A chez la femme, il n'y a pas de donnée disponible sur l'utilisation de facteur VIII lors de la grossesse ou de l'allaitement. Par conséquent, le facteur VIII ne doit être utilisé pendant la grossesse et l'allaitement qu'en cas de nécessité absolue.


Fertilité :

Aucune donnée n'est disponible concernant la fertilité. Aucune étude sur la fertilité n'a été réalisée chez l'animal avec Elocta.


Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
Elocta n'a aucun effet sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Surdosage


DCSURDOSAGE 

Aucun symptôme de surdosage n'a été rapporté.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : antihémorragiques, facteur VIII de coagulation sanguine, code ATC : B02BD02.

Mécanisme d'action :

Le complexe facteur VIII/facteur von Willebrand se compose de 2 molécules (facteur VIII et facteur von Willebrand) aux fonctions physiologiques différentes. Lors de l'activation de la cascade de coagulation, le facteur VIII est converti en facteur VIII activé et dissocié du facteur von Willebrand. Le facteur VIII activé agit comme cofacteur du facteur IX activé, accélérant la conversion du facteur X en facteur X activé à la surface des phospholipides. Le facteur X activé convertit la prothrombine en thrombine. La thrombine convertit alors le fibrinogène en fibrine, conduisant à la formation d'un caillot.

L'hémophilie A est une maladie héréditaire de la coagulation sanguine liée à l'X, qui est due à une diminution du taux de facteur VIII fonctionnel et se traduit par des hémorragies au niveau des articulations, des muscles ou des organes internes, lesquelles surviennent spontanément ou à la suite d'un traumatisme accidentel ou chirurgical. Le traitement de substitution augmente les taux plasmatiques de facteur VIII, ce qui permet une correction temporaire du déficit et de la tendance hémorragique.

Elocta (efmoroctocog alfa) est une protéine de fusion entièrement recombinante disposant d'une demi-vie prolongée. Elocta est composé d'un facteur VIII de coagulation humain recombinant délété du domaine B lié de façon covalente au fragment Fc de l'immunoglobuline G1 humaine (IgG1). La région Fc de l'immunoglobuline G1 humaine (IgG1) se lie au récepteur Fc néonatal (FcRn). Ce récepteur exprimé tout au long de la vie est l'acteur principal d'une voie naturelle qui protège les immunoglobulines (IgG) contre la dégradation lysosomale, les maintenant plus longtemps dans la circulation sanguine, par un phénomène de recyclage, et prolongeant ainsi leur demi-vie plasmatique. L'efmoroctocog alfa se lie au récepteur Fc néonatal, exploitant cette même voie naturelle qui retarde la dégradation lysosomale de la substance active et lui confère une demi-vie plasmatique plus longue que celle du facteur VIII endogène.

Efficacité et sécurité cliniques :

La sécurité, l'efficacité et la pharmacocinétique d'Elocta ont été évaluées dans le cadre de 2 études pivots de phase 3 internationales, en ouvert ; une étude de phase 3, appelée ici Etude I, et une étude pédiatrique de phase 3, appelée Etude II (voir Population pédiatrique).

Dans l'Etude I, 165 patients de sexe masculin (âgés de 12 à 65 ans) atteints d'hémophilie A sévère et préalablement traités ont été recrutés. Les sujets qui recevaient un traitement prophylactique avant leur entrée dans l'étude ont été placés dans le groupe de prophylaxie individualisée. Les sujets qui recevaient un traitement à la demande avant leur entrée dans l'étude pouvaient soit rejoindre le groupe de prophylaxie individualisée soit être randomisés pour intégrer les groupes de prophylaxie hebdomadaire ou de traitement à la demande.

Traitements prophylactiques :
Prophylaxie individualisée : 25 à 65 UI/kg tous les 3 à 5 jours.
Prophylaxie hebdomadaire : 65 UI/kg.
Sur les 153 sujets ayant terminé l'Etude I, 150 ont été recrutés dans l'Etude III (étude d'extension). La durée totale médiane de participation à l'Etude I + III a été de 4,2 ans et le nombre médian de jours d'exposition a été de 309.
Prophylaxie individualisée : la consommation annuelle médiane de facteur a été de 4 212 UI/kg (min. 2 877, max. 7 943) dans l'Etude I et de 4 223 UI/kg (min. 2 668, max. 8 317) dans l'Etude III. Les taux de saignement annualisés (TSA) médians correspondants ont été de 1,60 (min. 0, max. 18,2) et 0,74 (min. 0, max. 15,6).
Prophylaxie hebdomadaire : la consommation annuelle médiane de facteur a été de 3 805 UI/kg (min. 3 353, max. 6 196) dans l'Etude I et de 3 510 UI/kg (min. 2 758, max. 3 984) dans l'Etude III. Les TSA médians correspondants ont été de 3,59 (min. 0, max. 58,0) et 2,24 (min. 0, max. 17,2).
Traitement à la demande :
La consommation annuelle médiane de facteur a été de 1 039 UI/kg (min. 280, max. 3 571) pour 23 patients randomisés dans le groupe de traitement à la demande dans l'Etude I et de 671 UI/kg (min. 286, max. 913) pour 6 patients restés sous traitement à la demande pendant au moins un an dans l'Etude III.
Les sujets passés d'un traitement à la demande à une prophylaxie hebdomadaire au cours de l'Etude III ont présenté un TSA médian de 1,67.
Il est à noter que le TSA ne peut pas être comparé entre différents concentrés de facteur et entre différentes études cliniques.
Traitement des épisodes hémorragiques :
2 490 événements hémorragiques ont été traités au cours des Etudes I et III, avec une dose médiane de 43,8 UI/kg (min. 13,0, max. 172,8) pour contrôler chaque saignement. 79,2 % des premières injections ont été évaluées comme excellentes ou bonnes par les patients.
Prise en charge péri-opératoire (prophylaxie chirurgicale) :
Au total, 48 interventions chirurgicales majeures ont été réalisées et évaluées chez 34 sujets de l'Etude I et de l'Etude III. La réponse hémostatique a été évaluée par les médecins comme excellente lors de 41 des 44 interventions chirurgicales majeures et comme bonne pour 3 sur 44. La dose médiane nécessaire pour maintenir l'hémostase au cours de la chirurgie a été de 60,6 UI/kg (min. 38, max. 158).
Population pédiatrique :
Au total, 71 patients pédiatriques âgés de < 12 ans, de sexe masculin, atteints d'hémophilie A sévère et déjà traités précédemment, ont été recrutés dans l'étude II. Sur les 71 sujets recrutés, 69 ont reçu au moins 1 dose d'Elocta et étaient évaluables pour les critères d'efficacité (35 âgés de < 6 ans et 34 âgés de 6 à < 12 ans). Le traitement prophylactique initial était constitué de 25 UI/kg le premier jour, suivi de 50 UI/kg le quatrième jour. Une dose allant jusqu'à 80 UI/kg et un intervalle d'administration réduit à seulement 2 jours étaient autorisés et ont été utilisés chez un nombre limité de patients. Sur les 67 sujets ayant terminé l'Etude II, 61 ont été recrutés dans l'Etude III (étude d'extension). La durée totale médiane de participation à l'Etude II + III a été de 3,4 ans et le nombre médian de jours d'exposition a été de 332.
Prophylaxie, âge < 6 ans : l'intervalle médian entre les doses a été de 3,50 jours dans l'Etude II et l'Etude III. La consommation annuelle médiane de facteur a été de 5 146 UI/kg (min. 3 695, max. 8 474) dans l'Etude II et de 5 418 UI/kg (min. 3 435, max. 9 564) dans l'Etude III. Les taux de saignement annualisés (TSA) médians correspondants ont été de 0,00 (min. 0, max. 10,5) et 1,18 (min. 0, max. 9,2).
Prophylaxie, âge de 6 à 12 ans : l'intervalle médian entre les doses a été de 3,49 jours dans l'Etude II et de 3,50 jours dans l'Etude III. La consommation annuelle médiane de facteur a été de 4 700 UI/kg (min. 3 819, max. 8 230) dans l'Etude II et de 4 990 UI/kg (min. 3 856, max. 9 527) dans l'Etude III. Les TSA médians correspondants ont été de 2,01 (min. 0, max. 27,2) et 1,59 (min. 0, max. 8,0).
12 sujets adolescents âgés de 12 à 18 ans ont été inclus dans la population d'étude chez l'adulte sous traitement prophylactique. Leur consommation annuelle médiane de facteur a été de 5 572 UI/kg (min. 3 849, max. 7 035) dans l'Etude I et de 4 456 UI/kg (min. 3 563, max. 8 011) dans l'Etude III. Les TSA médians correspondants ont été de 1,92 (min. 0, max. 7,1) et 1,25 (min. 0, max. 9,5).
Traitement des épisodes hémorragiques : 447 événements hémorragiques ont été traités au cours des Etudes II et III, avec une dose médiane de 63 UI/kg (min. 28, max. 186) pour contrôler chaque saignement. 90,2 % des premières injections ont été évaluées comme excellentes ou bonnes par les patients et leurs aidants.
Immunogénicité :

L'immunogénicité d'Elocta a été évaluée dans le cadre du programme d'essai clinique chez 276 patients atteints d'hémophilie A sévère déjà traités précédemment (207 adolescents et adultes, et 69 patients pédiatriques). Aucun de ces patients n'a développé d'inhibiteurs.

L'Agence européenne des médicaments a différé l'obligation de soumettre les résultats d'études réalisées avec Elocta dans un ou plusieurs sous-groupes de la population pédiatrique dans le traitement du déficit congénital en facteur VIII (cf Posologie et Mode d'administration pour les informations concernant l'usage pédiatrique).

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

Toutes les études pharmacocinétiques avec Elocta ont été menées chez des patients atteints d'hémophilie A sévère préalablement traités. Les données présentées dans cette rubrique ont été obtenues au moyen de dosages chronométriques et chromogéniques. Les paramètres pharmacocinétiques obtenus par dosages chromogéniques ont été similaires à ceux obtenus par dosages chronométriques.

Les propriétés pharmacocinétiques ont été évaluées chez 28 sujets (âgés de ≥ 15 ans) ayant reçu Elocta (rFVIIIFc). Après une période de sevrage thérapeutique d'au moins 96 heures (4 jours), les sujets ont reçu une dose unique de 50 UI/kg d'Elocta. Des échantillons pour analyse pharmacocinétique ont été prélevés avant administration, puis à 7 reprises jusqu'à 120 heures (5 jours) après administration. Les paramètres pharmacocinétiques observés après l'administration de 50 UI/kg d'Elocta sont présentés dans les tableaux 3 et 4.


Tableau 3 : paramètres pharmacocinétiques d'Elocta par dosage chronométrique
Paramètres pharmacocinétiques(1)Elocta (IC à 95 %)
N = 28
Récupération incrémentielle (UI/dL par UI/kg) 2,24 (2,11-2,38)
ASC/dose (UI x h/dL par UI/kg) 51,2 (45,0-58,4)
Cmax (UI/dL) 108 (101-115)
CL (mL/h/kg) 1,95 (1,71-2,22)
t½ (h)19,0 (17,0-21,1)
TRM (h)25,2 (22,7-27,9)
Véq. (mL/kg)49,1 (46,6-51,7)
(1)  Les paramètres pharmacocinétiques présentés correspondent aux moyennes géométriques (IC à 95 %).

Abréviations : IC = intervalle de confiance ; Cmax = activité maximale ; ASC = aire sous la courbe de l'activité du FVIII en fonction du temps ; t½ = demi-vie terminale ; CL = clairance ; Véq. = volume de distribution à l'état d'équilibre ; TRM = temps de résidence moyen.


Tableau 4 : paramètres pharmacocinétiques d'Elocta par dosage chromogénique
Paramètres pharmacocinétiques(1)Elocta (IC à 95 %)
N = 27
Récupération incrémentielle (UI/dL par UI/kg)2,49 (2,28-2,73)
ASC/dose (UI x h/dL par UI/kg) 47,5 (41,6-54,2)
Cmax (UI/dL) 131 (104-165)
CL (mL/h/kg) 2,11 (1,85-2,41)
t½ (h)20,9 (18,2-23,9)
TRM (h)25,0 (22,4-27,8)
Véq. (mL/kg)52,6 (47,4-58,3)
(1)  Les paramètres pharmacocinétiques présentés correspondent aux moyennes géométriques (IC à 95 %).


Abréviations : IC = intervalle de confiance ; Cmax = activité maximale ; ASC = aire sous la courbe de l'activité du FVIII en fonction du temps ; t½ = demi-vie terminale ; CL = clairance ; Véq. = volume de distribution à l'état d'équilibre ; TRM = temps de résidence moyen.

Les données pharmacocinétiques démontrent que la demi-vie plasmatique d'Elocta est prolongée.

Population pédiatrique :
Les paramètres pharmacocinétiques d'Elocta ont été déterminés chez des adolescents au cours de l'étude I (les prélèvements pour analyse pharmacocinétique ont été réalisés avant administration, puis à de multiples reprises jusqu'à 120 heures [5 jours] après administration) et chez des enfants dans l'étude II (les prélèvements pour analyse pharmacocinétique ont été réalisés avant administration, puis à de multiples reprises jusqu'à 72 heures [3 jours] après administration). Les tableaux 5 et 6 présentent les paramètres pharmacocinétiques calculés sur la base des données pédiatriques recueillies chez les sujets âgés de moins de 18 ans.
Tableau 5 : paramètres pharmacocinétiques d'Elocta chez les sujets pédiatriques par dosage chronométrique
Paramètres pharmacocinétiques(1)Étude IIÉtude I*
< 6 ans
N = 23
6 à < 12 ans
N = 31
12 à < 18 ans
N = 11
Récupération incrémentielle (UI/dL par UI/kg)1,90 (1,79-2,02)2,30 (2,04-2,59)1,81 (1,56-2,09)
ASC/dose (UI x h/dL par UI/kg)28,9 (25,6-32,7)38,4 (33,2-44,4)38,2 (34,0-42,9)
t½ (h)12,3 (11,0-13,7)13,5 (11,4-15,8)16,0 (13,9-18,5)
TRM (h)16,8 (15,1-18,6)19,0 (16,2-22,3)22,7 (19,7-26,1)
CL (mL/h/kg)3,46 (3,06-3,91)2,61 (2,26-3,01)2,62 (2,33-2,95)
Véq. (mL/kg)57,9 (54,1-62,0)49,5 (44,1-55,6)59,4 (52,7-67,0)
(1)  Les paramètres pharmacocinétiques présentés correspondent aux moyennes géométriques (IC à 95 %).
Abréviations : IC = intervalle de confiance ; ASC = aire sous la courbe de l'activité du FVIII en fonction du temps ; t½ = demi-vie terminale ; CL = clairance ; TRM = temps de résidence moyen ; Véq. = volume de distribution à l'état d'équilibre.
*  Les paramètres pharmacocinétiques chez les sujets âgés de 12 à < 18 ans ont été mesurés chez des sujets issus de tous les groupes de l'étude I, avec différents schémas de prélèvement.
Tableau 6 : paramètres pharmacocinétiques d'Elocta chez les sujets pédiatriques par dosage chromogénique
Paramètres pharmacocinétiques(1)Étude IIÉtude I*
< 6 ans
N = 24
6 à < 12 ans
N = 27
12 à < 18 ans
N = 11
Récupération progressive (UI/dL par UI/kg)1,88 (1,73-2,05)2,08 (1,91-2,25)1,91 (1,61-2,27)
ASC/dose (UI x h/dL par UI/kg)25,9 (23,4-28,7)32,8 (28,2-38,2)40,8 (29,3-56,7)
t½ (h)14,3 (12,6-16,2)15,9 (13,8-18,2)17,5 (12,7-24,0)
TRM (h)17,2 (15,4-19,3)20,7 (18,0-23,8)23,5 (17,0-32,4)
CL (mL/h/kg)3,86 (3,48-4,28)3,05 (2,62-3,55)2,45 (1,76-3,41)
Véq. (mL/kg)66,5 (59,8-73,9)63,1 (56,3-70,9)57,6 (50,2-65,9)
(1)  Les paramètres pharmacocinétiques présentés correspondent aux moyennes géométriques (IC à 95 %).
Abréviations : IC = intervalle de confiance ; ASC = aire sous la courbe de l'activité du FVIII en fonction du temps ; t½ = demi-vie terminale ; CL = clairance ; TRM = temps de résidence moyen ; Véq. = volume de distribution à l'état d'équilibre.
*  Les paramètres pharmacocinétiques chez les sujets âgés de 12 à < 18 ans ont été mesurés chez des sujets issus de tous les groupes de l'étude I, avec différents schémas de prélèvement.

Par comparaison avec les adolescents et les adultes, la clairance peut être plus élevée et la demi-vie plus courte chez les enfants âgés de moins de 12 ans, ce qui est cohérent avec les observations effectuées pour les autres facteurs de coagulation. Ces différences doivent être prises en compte lors du choix de la posologie.

Sécurité préclinique


PPSÉCURITÉ PRÉCLINIQUE 

Les données non cliniques issues des études de toxicologie en administration aiguë et répétée (qui ont inclus des évaluations de la toxicité locale et de pharmacologie de sécurité) n'ont pas révélé de risque particulier pour l'homme. Aucune étude n'a été menée pour évaluer la génotoxicité, la cancérogenèse, la toxicité sur les fonctions de reproduction ou le développement embryofœtal. Une étude sur le passage transplacentaire a montré qu'Elocta traverse le placenta en faible quantité chez la souris.

Incompatibilités


DPINCOMPATIBILITÉS 

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments.

Seul le kit de perfusion fourni doit être utilisé car le traitement pourrait échouer en raison de l'adsorption du facteur VIII de coagulation sur les surfaces internes de certains équipements d'injection.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Flacon non ouvert :
Durée de conservation :
4 ans.
A conserver au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C). Ne pas congeler. Conserver le flacon dans l'emballage extérieur, à l'abri de la lumière.
Pendant la durée de conservation, le produit peut être conservé à température ambiante (jusqu'à 30 °C) pendant une période unique ne dépassant pas 6 mois. La date à laquelle le produit est sorti du réfrigérateur doit être inscrite sur la boîte. Après avoir été conservé à température ambiante, le produit ne doit pas être remis au réfrigérateur. Ne pas utiliser après la date de péremption imprimée sur le flacon ou plus de six mois après avoir sorti la boîte du réfrigérateur.
Après reconstitution :
Après reconstitution, la stabilité physicochimique a été démontrée pendant 6 heures lorsque le produit est conservé à température ambiante (jusqu'à 30 °C). Conserver le produit à l'abri de la lumière. Après reconstitution, si le produit n'a pas été utilisé dans un délai de 6 heures, il doit être éliminé. D'un point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement après reconstitution. S'il n'est pas utilisé immédiatement, les durées et conditions de conservation avant utilisation relèvent de la responsabilité de l'utilisateur.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

La poudre lyophilisée contenue dans le flacon et destinée à l'injection doit être reconstituée à l'aide de la seringue préremplie contenant le solvant (eau pour préparations injectables) en utilisant l'adaptateur pour flacon stérile.

Le flacon doit être remué délicatement avec un mouvement circulaire jusqu'à dissolution complète de la poudre.

Voir la notice pour plus d'informations concernant la reconstitution et l'administration.

La solution reconstituée doit être limpide ou légèrement opalescente et incolore. La solution ne doit pas être utilisée si elle est trouble ou présente des dépôts. La solution reconstituée doit être inspectée visuellement avant toute administration afin de vérifier l'absence de particules ou de coloration anormale.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
Prescription initiale hospitalière de 6 mois.
Délivrance réservée aux pharmacies à usage intérieur des établissements de santé.
AMMEU/1/15/1046/001 ; CIP 3400955015802 (2015, RCP rév 09.07.2019) 250 UI (flacon + seringue).
EU/1/15/1046/002 ; CIP 3400955015819 (2015, RCP rév 09.07.2019) 500 UI (flacon + seringue).
EU/1/15/1046/003 ; CIP 3400955015826 (2015, RCP rév 09.07.2019) 750 UI (flacon + seringue).
EU/1/15/1046/004 ; CIP 3400955015833 (2015, RCP rév 09.07.2019) 1000 UI (flacon + seringue).
EU/1/15/1046/005 ; CIP 3400955015840 (2015, RCP rév 09.07.2019) 1500 UI (flacon + seringue).
EU/1/15/1046/006 ; CIP 3400955015857 (2015, RCP rév 09.07.2019) 2000 UI (flacon + seringue).
EU/1/15/1046/007 ; CIP 3400955015871 (2015, RCP rév 09.07.2019) 3000 UI (flacon + seringue).
EU/1/15/1046/008 ; CIP 3400955062684 (2018, RCP rév 09.07.2019) 4000 UI (flacon + seringue).
EU/1/15/1046/009 ; CIP 3400955062691 (2018, RCP rév 09.07.2019) 5000 UI (flacon + seringue).
EU/1/15/1046/010 ; CIP 3400955062707 (2018, RCP rév 09.07.2019) 6000 UI (flacon + seringue).
Collect.

Prix ou tarif de responsabilité (HT) par UCD :UCD 3400894154129 (250 UI) : 162,00 euros.
UCD 3400894154358 (500 UI) : 324,00 euros.
UCD 3400894154419 (750 UI) : 486,00 euros.
UCD 3400894153818 (1000 UI) : 648,00 euros.
UCD 3400894153986 (1500 UI) : 972,00 euros.
UCD 3400894154068 (2000 UI) : 1296,00 euros.
UCD 3400894154297 (3000 UI) : 1944,00 euros.
UCD 3400894467663 (4000 UI) : 2592,00 euros.
UCD 3400894467724 (5000 UI) : 3240,00 euros.
UCD 3400894467892 (6000 UI) : 3888,00 euros.
Inscrit sur la liste de rétrocession avec prise en charge à 100 % et inscrit sur la liste des spécialités prises en charge en sus des GHS.

Titulaire de l'AMM : Swedish Orphan Biovitrum AB (publ), SE-11276 Stockholm, Suède.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié