TENSIONORME cp séc

Mise à jour : 07 Novembre 2018
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Cardiologie - Angéiologie - Antihypertenseurs : Associations de plusieurs antihypertenseurs (Diurétique + réserpine : bendrofluméthiazide + réserpine)
Classification ATC :
SYSTEME CARDIOVASCULAIRE : ANTIHYPERTENSEURS - ANTIHYPERTENSEURS ET DIURETIQUES EN ASSOCIATION : ALCALOÏDES DU RAUWOLFIA ET DIURETIQUES EN ASSOCIATION (RESERPINE ET DIURETIQUES)
Statut
Commercialisé
Excipients : amidon de maïs, gélatine, silice colloïdale hydratée, talc, magnésium stéarate
Excipients à effet notoire :
EEN sans dose seuil : lactose
AMM3103746
Présentation(s)TENSIONORME Cpr séc Plq/24
Conservation
Non agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Comprimé sécable (blanc) :  Boîte de 24, sous plaquettes thermoformées.

Composition


COMPOSITION 
 p cp
Bendrofluméthiazide 
2,5 mg
Réserpine 
0,1 mg
Excipients : amidon de maïs, lactose, gélatine, silice colloïdale hydratée, talc, stéarate de magnésium.

Excipient à effet notoire : lactose.

Indications


DCINDICATIONS 
Traitement de l'hypertension essentielle de l'adulte en cas d'intolérance ou de contre-indications aux traitements de référence chez les patients éligibles à une trithérapie incluant un diurétique.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

L'administration des diurétiques thiazidiques ne se justifie pas dans le traitement de l'H.T.A. gravidique car, elle peut entraîner une ischémie fœtoplacentaire, avec risque d'hypotrophie fœtale.


Allaitement :

A déconseiller formellement.

Surdosage


DCSURDOSAGE 
Les signes de l'intoxication aiguë se manifestent surtout par des désordres hydro-électrolytiques (hyponatrémie, hypokaliémie). On peut rencontrer des états de fatigue à des degrés variables, de même que des états confusionnels, des crampes au niveau des mollets, une polyurie ou oligurie allant jusqu'à l'anurie (par hypovolémie). Les premières mesures consistent à éliminer rapidement le ou les produit(s) ingéré(s), puis à assurer la rééquilibration hydro-électrolytique dans un centre spécialisé jusqu'à normalisation.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Association à effet antihypertenseur.

L'action antihypertensive, progressive et prolongée, est obtenue par potentialisation mutuelle des deux principes actifs : la réserpine et le bendrofluméthiazide.

La réserpine exerce un effet antihypertenseur probablement par déplétion périphérique des stocks de catécholamines. Elle lève ainsi les résistances artérielles périphériques. Cet effet s'accompagne de bradycardie.

Parallèlement, elle entraîne une action sédative et neuroleptique qui semble liée à la déplétion des bio-amines centrales et en rapport avec l'importance des doses administrées.

Le bendrofluméthiazide est un diurétique thiazidique. L'effet antihypertenseur exercé est probablement en relation avec la déplétion sodée des parois artérielles. Pharmacologiquement, le bendrofluméthiazide agit au niveau du segment cortical de dilution. La diurèse sodée obtenue est proportionnelle à la dose de bendrofluméthiazide administrée, dans les limites posologiques comprises entre 2,5 mg et 10 mg.

L'association des deux principes actifs permet, grâce à la potentialisation mutuelle qu'ils exercent l'un sur l'autre, d'utiliser des doses infra-thérapeutiques et de diminuer proportionnellement les risques d'apparition des effets secondaires propres à chacun d'entre eux.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

Le bendrofluméthiazide est retrouvé dans le sang et l'urine dans la demi-heure qui suit l'administration.

Il est encore éliminé en grande quantité dans l'urine 3 heures après administration et on en retrouve des traces dans le sang et l'urine 24 heures après. La liaison aux protéines est supérieure à 90 %. Il passe à travers la membrane placentaire et dans le lait maternel.

La réserpine est rapidement absorbée, elle n'est pas liée aux protéines plasmatiques. Son métabolisme est hépatique, la demi-vie est longue 45 à 168 heures et est prolongée en cas d'insuffisance rénale.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation :
4 ans.

Conserver à l'abri de la lumière et de l'humidité.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

Pas d'exigences particulières.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE II
AMM3400931037460 (1961/88, RCP rév 10.07.2018).
  
Prix :1,74 euros (24 comprimés).
Remb Séc soc à 65 %.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié