BENZATHINE BENZYLPENICILLINE SANDOZ 2,4 MUI pdre/solv p susp inj IM

Mise à jour : 24 Janvier 2020
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Infectiologie - Parasitologie : Bêta-lactamines : pénicillines - Pénicillines sensibles aux pénicillinases pénicillines G et V : Pénicillines G (Sels de benzylpénicilline)
Classification ATC :
ANTIINFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE : ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE - BETALACTAMINES : PENICILLINES : PENICILLINES SENSIBLES AUX BETALACTAMASES (BENZATHINE BENZYLPENICILLINE)
Statut
Arrêt de commercialisation
(12/02/2018)
Excipients : povidone, siméticone, sodium citrate, mannitol
Excipient du solvant : eau ppi
Excipients à effet notoire :
EEN avec dose seuil : sodium
EEN sans dose seuil : soja phospholipides
AMM
Présentation(s)BENZATHINE BENZYLPENICILLINE SANDOZ 2,4 MUI Pdr & solv susp inj IM Fl+Amp/5ml
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Poudre (de couleur blanc-crème) et solvant pour suspension injectable IM à 1,2 MUI et à 2,4 MUI :  Flacon de poudre + ampoule de solvant de 5 ml, boîtes unitaires.

Composition


COMPOSITION 
Poudre :par flacon
Benzathine benzylpénicilline (DCI) 
1,2 MUI2,4 MUI
Excipients : povidone, siméthicone, citrate de sodium, mannitol (E421).
Solvant :par ampoule
Eau pour préparations injectables 
5 ml

Excipients à effet notoire : Chaque flacon contient des traces de phospholipides de soja. Le dosage à 2,4 MUI contient 1,745 mmol (40,1 mg) de sodium par dose.

Indications


DCINDICATIONS 
Benzathine Benzylpénicilline Sandoz est indiqué chez les adultes, adolescents, enfants et nouveau-nés dans le traitement et la prophylaxie des infections suivantes dues à des bactéries sensibles à la pénicilline (cf Pharmacodynamie) :
Pour le traitement de :Pour la prophylaxie de :Lors de l'utilisation de Benzathine Benzylpénicilline Sandoz, il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

La benzathine benzylpénicilline traverse le placenta. Les études menées chez l'animal ne révèlent aucun effet toxique direct ou indirect sur la reproduction. Benzathine Benzylpénicilline Sandoz peut être utilisé pendant la grossesse si l'indication est justifiée et avec une évaluation soigneuse des bénéfices et des risques.


Allaitement :

La benzathine benzylpénicilline est excrétée en petites quantités dans le lait maternel. La concentration dans le lait maternel peut atteindre 2 à 15 % des concentrations sériques de la mère.

Bien qu'aucun effet indésirable chez les nourrissons allaités au lait maternel n'ait été rapporté jusqu'ici, il faut cependant tenir compte de la possibilité d'une sensibilisation ou d'une interférence avec la flore intestinale. L'allaitement devra être interrompu en cas de survenue de diarrhée, candidose ou d'éruption cutanée chez l'enfant.

Chez les nourrissons qui sont également alimentés avec des aliments infantiles, les mères doivent tirer et jeter le lait maternel pendant le traitement par la benzathine benzylpénicilline. L'allaitement maternel peut être repris 24 heures après l'arrêt du traitement.

Fertilité :

Aucune étude sur la fertilité n'a été menée chez les humains. Les études sur les fonctions de reproduction chez les souris, les rats et les lapins n'ont pas montré d'effet nocif sur la fertilité. On ne dispose d'aucune étude de fertilité à long terme menée sur des animaux.


Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
En raison de la survenue de possibles effets indésirables graves (par exemple choc anaphylactique avec collapsus et réactions anaphylactoïdes, voir également rubrique Effets indésirables), Benzathine Benzylpénicilline Sandoz peut avoir une influence majeure sur la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Surdosage


DCSURDOSAGE 

A des doses extrêmement élevées, les pénicillines peuvent induire une excitabilité neuro-musculaire ou des convulsions épileptiformes. En cas de suspicion de surdosage, une surveillance clinique et des mesures symptomatiques sont indiquées.

La benzylpénicilline peut être hémodialysée.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Agents antibactériens à usage systémique, pénicillines sensibles aux bêta-lactamases (code ATC : J01CE08).

Mécanisme d'action :
Le mécanisme d'action de la benzathine benzylpénicilline repose sur une inhibition de la synthèse de la paroi cellulaire bactérienne (pendant la phase de croissance) par fixation aux protéines de liaison à la pénicilline (PLPs), telle que l'inhibition des transpeptidases. Il en résulte une action bactéricide.
Relations entre la pharmacocinétique et la pharmacodynamie :
L'efficacité dépend dans une grande mesure du temps pendant lequel la concentration de l'antibiotique se situe au-dessus de la CMI de la bactérie.
Mécanismes de résistance :
La résistance à la benzathine benzylpénicilline peut être due aux mécanismes suivants :
  • Inactivation par les bêta-lactamases : la benzathine benzylpénicilline n'est pas résistante aux bêta-lactamases et n'a donc pas d'effet contre les bactéries productrices de bêta-lactamases (par exemple staphylocoques ou gonocoques),
  • Affinité réduite des PLPs pour la benzathine benzylpénicilline : la résistance acquise chez les pneumocoques et quelques autres streptocoques à la benzathine benzylpénicilline est due à des modifications des PLPs existantes par mutation. Toutefois, la formation d'une PLP supplémentaire avec une affinité réduite pour la benzathine benzylpénicilline est responsable de la résistance chez les staphylocoques résistant à la méthicilline (oxacilline),
  • Chez les bactéries à Gram négatif, la pénétration inadéquate de la benzathine benzylpénicilline à travers la paroi cellulaire externe peut entraîner une inhibition insuffisante des PLPs,
  • La benzathine benzylpénicilline peut être transportée activement hors de la cellule par des pompes d'efflux,
  • La benzathine benzylpénicilline est partiellement ou totalement cross-résistante aux autres pénicillines et céphalosporines.
Concentrations critiques :
La détermination de la sensibilité à la benzylpénicilline est effectuée en utilisant des dilutions en série standards. Les résultats sont évalués sur la base des concentrations critiques établies pour la benzylpénicilline. Les concentrations minimales inhibitrices suivantes ont été établies pour les bactéries sensibles et résistantes :
Concentrations critiques EUCAST (European Committee on Antimicrobial Susceptibility Testing)
Micro-organismes SensibleRésistant
Staphylococcus spp ≤ 0,12 mg/l> 0,12 mg/l
Streptococcus spp
(Groupes A, B, C, G)
≤ 0,25 mg/l> 0,25 mg/l
Streptococcus pneumoniae* ≤ 0,06 mg/l> 2 mg/l
Streptocoques du groupe « Viridans »≤ 0,25 mg/l> 2 mg/l
Neisseria meningitidis≤ 0,06 mg/l> 0,25 mg/l
Neisseria gonorrhoeae≤ 0,06 mg/l> 1 mg/l
Anaérobies à Gram négatif≤ 0,25 mg/l> 0,5 mg/l
Anaérobies à Gram positif≤ 0,25 mg/l> 0,5 mg/l
Concentrations critiques non spécifiques d'espèces**≤ 0,25 mg/l> 2 mg/l
*  Infections autres que méningite.
**  Basés essentiellement sur la pharmacocinétique sérique.

Prévalence de la résistance acquise :
La prévalence de la résistance acquise pour une espèce peut varier en fonction de la géographie et du temps. Il est donc utile de disposer d'informations sur la prévalence de la résistance locale, surtout pour le traitement d'infections sévères. Si nécessaire, il est souhaitable d'obtenir un avis spécialisé lorsque l'intérêt du médicament peut être mis en cause du fait du niveau des prévalences de la résistance locale dans certains types d'infections, en particulier dans des infections graves ou lors de traitements inefficaces, situations pour lesquelles un diagnostic microbiologique devrait être posé, avec l'identification de la bactérie et de sa sensibilité à la benzylpénicilline.
Espèces habituellement sensibles
Micro-organismes aérobies à Gram positif :
Streptococcus pyogènes
Streptococcus dysgalactiae subsp. equisimilis(1)
(streptocoques Groupe C et G)
Streptocoques du groupe Viridans(1) (2)
Autres micro-organismes :
Treponema pallidum(1)
(1)  Information recueillie des données de la littérature, de l'expérience clinique et des recommandations thérapeutiques.
(2)  Nom collectif pour un groupe hétérogène d'espèces de streptocoques. Le taux de résistance peut varier en fonction des espèces de streptocoques présentes.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

Les données de pharmacocinétique issues du dossier du médicament de référence Retarpen sont anciennes et l'information en dérivant sont limitées. Cependant, les données de la littérature sur la benzathine benzylpénicilline, l'expérience clinique et les recommandations thérapeutiques peuvent être prises en considération.

Absorption :
Après l'administration intramusculaire de Benzathine Benzylpénicilline Sandoz, l'absorption de la benzylpénicilline est très lente.
Benzathine Benzylpénicilline Sandoz est une pénicilline retard ayant la plus longue durée d'action. Une à deux injections par mois sont suffisantes pour de nombreuses indications. En conséquence, la fréquence des injections et les réactions locales qui en résultent sont réduites. Les pics de concentrations plasmatiques sont atteints 24 heures (enfants) ou 48 heures (adultes) après injection.
Distribution :
Environ 55 % de la dose administrée est liée aux protéines plasmatiques. Lorsqu'un traitement par la pénicilline à fortes doses est administré, des concentrations thérapeutiquement efficaces sont atteintes même dans les tissus peu accessibles, tels que les valves cardiaques, les os, ainsi que dans le liquide céphalo-rachidien ou dans l'empyème, etc. La benzylpénicilline traverse le placenta. 10 à 30 % des concentrations plasmatiques maternelles sont retrouvées dans la circulation fœtale. Des concentrations élevées sont également atteintes dans le liquide amniotique. A l'inverse, le passage dans le lait est faible. Le volume de distribution est d'environ 0,3 à 0,4 l/kg chez l'adulte et d'environ 0,75 l/kg chez les enfants. La liaison aux protéines plasmatiques est d'environ 55 %.
Biotransformation et élimination :
L'élimination s'effectue principalement (50 à 80 %) sous forme de substance non modifiée par les reins (85 à 95 %) et, dans une moindre mesure, sous forme active avec la bile (environ 5 %).
La demi-vie plasmatique chez les adultes ayant une fonction rénale normale est d'environ 30 minutes.
Cinétique dans des groupes de patients particuliers :
  • Prématurés et nouveau-nés : en raison de l'immaturité des reins et du foie à cet âge, la demi-vie sérique peut aller jusqu'à trois heures (et davantage). L'intervalle d'administration ne doit donc pas être inférieur à 8 à 12 heures (en fonction du degré de maturité).
  • Patients âgés : les processus d'élimination peuvent également être retardés avec l'âge avancé. Le dosage doit donc être adapté à la fonction rénale du patient.

Sécurité préclinique


PPSÉCURITÉ PRÉCLINIQUE 

Les études sur la reproduction chez les souris, les rats et les lapins n'ont pas révélé d'effet négatif sur la fertilité ou sur les fœtus. On ne dispose pas d'études à long terme sur des animaux de laboratoire relativement à la carcinogénicité, la mutagénicité et la fertilité.

Incompatibilités


DPINCOMPATIBILITÉS 

Les données de compatibilité ne sont disponibles qu'avec l'eau pour préparations injectables.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation :
4 ans.

Ce médicament ne nécessite pas de conditions de conservation particulières.

La stabilité physico-chimique de la solution reconstituée a été démontrée pendant 24 heures à 25 °C.

Toutefois, d'un point de vue microbiologique, le produit reconstitué doit être utilisé immédiatement. En cas d'utilisation non immédiate, les durées et conditions de conservation après reconstitution relèvent de la responsabilité de l'utilisateur.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 
Pour l'injection IM, préparer aseptiquement la suspension en introduisant dans le flacon :

Cette suspension doit être agitée soigneusement pendant au moins 20 secondes jusqu'à l'obtention d'une suspension homogène puis utilisée immédiatement. Si elle n'est pas utilisée immédiatement, agiter à nouveau la suspension pendant au moins 20 secondes jusqu'à l'obtention d'une suspension homogène. La taille de l'aiguille doit être d'au moins 0,9 mm (aiguille N° 1). Uniquement pour un seul prélèvement, utiliser immédiatement les suspensions dès qu'elles sont préparées. Avant l'injection, il convient de pratiquer une aspiration pour éviter l'administration intravasculaire. Le site d'injection doit être changé en cas d'injections répétées.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
AMM3400930002841 (2014, RCP rév 13.04.2018) 1,2 MUI/1 fl + 1 amp.
3400930002858 (2014, RCP rév 13.04.2018) 2,4 MUI/1 fl + 1 amp.
  
Prix :10,06 euros (1,2 MUI/1 fl + 1 amp).
10,06 euros (2,4 MUI/1 fl + 1 amp).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
EXTENCILLINE 2,4 MUI pdre/solv p susp inj IM I 65%