PROGIRON 25 mg sol inj

Mise à jour : 04 Juin 2018
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Gynécologie - Obstétrique - Progestatifs : Progestérone naturelle et assimilés (Voie injectable)
Classification ATC :
SYSTEME GENITO URINAIRE ET HORMONES SEXUELLES : HORMONES SEXUELLES ET MODULATEURS DE LA FONCTION GENITALE - PROGESTATIFS : DERIVES PREGNENE 4 (PROGESTERONE)
Statut
Commercialisé
Excipients : hydroxypropylbétadex, eau ppi
AMM2764397
Présentation(s)PROGIRON 25 mg S inj 7Fl
Conservation
Non agréé aux Collectivités
Remboursement : NR

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Solution injectable à 25 mg (claire et incolore) :  Boîte de 7 flacons de 1,112 ml.

Composition


COMPOSITION 
 p flacon
Progestérone 
25 mg*
Excipients : Hydroxypropylbétadex, eau pour préparations injectables.

*  (Concentration théorique : 22,48 mg/ml.)

Indications


DCINDICATIONS 
Supplémentation de la phase lutéale dans le cadre d'un programme d'assistance médicale à la procréation (AMP) chez la femme adulte stérile ne pouvant pas utiliser ou tolérer les préparations vaginales.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Progiron est indiqué dans la supplémentation de la phase lutéale dans le cadre d'un programme d'assistance médicale à la procréation (AMP) chez la femme stérile.

Il existe des données limitées et non concluantes sur le risque d'anomalies congénitales, incluant les anomalies génitales chez les enfants de sexe masculin ou féminin suite à une exposition intra-utérine pendant la grossesse. Les taux d'anomalies congénitales, avortements spontanés et grossesses extra-utérines observés pendant l'étude clinique ont été comparables au taux d'évènements attendus dans la population générale, cependant l'exposition totale était trop faible pour que l'on puisse en tirer des conclusions.


Allaitement :

La progestérone est excrétée dans le lait maternel et Progiron ne doit pas être administré pendant l'allaitement.

Fertilité :

Progiron est indiqué dans le traitement de certaines formes de stérilité (voir détails en rubrique Indications).


Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
Progiron a un effet mineur ou modéré sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. La progestérone peut causer des somnolences et/ou des vertiges ; de ce fait, la prudence est recommandée aux conducteurs ou aux utilisateurs de machines.

Surdosage


DCSURDOSAGE 
L'administration de progestérone à une posologie trop élevée peut entraîner la somnolence.
En cas de surdosage, il convient d'arrêter Progiron, d'initier un traitement symptomatique et une prise en charge appropriés.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Système génito-urinaire et hormones sexuelles ; Progestatifs ; Dérivés prégnène-4. Code ATC : G03DA04.

Mécanisme d'action :
La progestérone est un stéroïde naturel qui est sécrété par les ovaires, le placenta et les glandes surrénales. En présence d'une imprégnation estrogénique adéquate, la progestérone transforme l'endomètre prolifératif en endomètre sécrétoire. La progestérone est nécessaire afin d'augmenter la réceptivité de l'endomètre pour l'implantation d'un embryon. Une fois l'embryon implanté, la progestérone agit pour maintenir la grossesse.
Efficacité et sécurité clinique :
Les taux de grossesse en cours après 10 semaines de supplémentation de la phase lutéale avec Progiron, à raison de 25 mg/jour (N = 318) chez des patientes ayant bénéficié d'un transfert d'embryon dans une étude en phase III, étaient de 29,25 % (95 % CI : 24,25 - 34,25).
Population pédiatrique :
L'Agence Européenne des médicaments a accordé une dérogation à l'obligation de soumettre les résultats d'études réalisées avec Progiron dans tous les sous-groupes de la population pédiatrique (cf Posologie et Mode d'administration pour les informations concernant l'usage pédiatrique).

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 
Absorption :
Les concentrations sériques de progestérone ont augmenté suite à une administration par voie sous-cutanée (s.c) de 25 mg de Progiron à 12 femmes post-ménopausées en bonne santé. Une heure après l'administration d'une seule dose sous-cutanée, la Cmax moyenne était de 50,7 ± 16,3 ng/ml. La concentration sérique de progestérone a diminué de façon mono-exponentielle, et après douze heures suivant l'administration, la concentration moyenne était de 6,6 ± 1,6 ng/ml. La concentration sérique minimale, 1,4 ± 0,5 ng/ml, a été atteinte à la 96e heure. L'analyse pharmacocinétique a démontré la linéarité des trois doses sous-cutanées testées (25 mg, 50 mg et 100 mg).
Après administration répétée de 25 mg par jour par voie sous-cutanée, les concentrations de l'état d'équilibre ont été atteintes en 2 jours de traitement environ avec Progiron. La concentration sérique minimale de 4,8 ± 1,1 ng/ml a été observée avec une ASC de 346,9 ± 41,9 ng * h/ml au 11e jour.
Distribution :
Chez l'homme, 96 - 99 % de la progestérone est lié aux protéines sériques comme l'albumine (50 - 54 %) ou la corticosteroid binding globulin (CBG) (43 - 48 %), et le reste est libre dans le plasma. En raison de sa liposolubilité, la progestérone passe de la circulation sanguine vers les cellules cibles par diffusion passive.
Biotransformation :
La progestérone est principalement métabolisée par le foie et en grande partie en prégnandiols et prégnénolones. Prégnanediols et prégnénolones sont conjugués dans le foie en métabolites glucuronides et sulfates. Les métabolites de la progestérone qui sont excrétés dans la bile peuvent être dé-conjugués et ensuite métabolisés dans l'intestin par la réduction, la déshydroxylation et l'épimérisation.
Élimination :
La progestérone est éliminée par voie rénale et biliaire.

Sécurité préclinique


PPSÉCURITE PRÉCLINIQUE 

Des lapins ont été traités avec 6,7 mg/kg/jour de Progiron pendant un maximum de 7 jours consécutifs par injection sous-cutanée et intramusculaire. Aucun effet significatif du traitement par la progestérone injectable en sous-cutanée n'a été relevé lors de l'examen local, macroscopique et histopathologique.

L'examen local a révélé que les animaux traités avec le véhicule et la progestérone par voie intramusculaire pendant 7 jours avaient eu une réaction locale faible de type hématome ou une induration rouge du muscle. Une incidence plus élevée d'œdème a été observée chez les animaux traités avec de la progestérone. Ces signes ont été corrélés avec une nécrose locale des tissus et une réponse des macrophages à l'examen histopathologique. Une fibrose modérée était associée à une administration par voie intramusculaire de progestérone injectable après la période d'observation post-traitement de sept jours. Cependant, aucune des modifications histologiques observées n'était marquée ou étendue.

Une étude à long terme a été effectuée en administrant Progiron à 1 mg/kg/jour en sous-cutanée ou à 4 mg/kg/jour en intramusculaire. Aucun signe toxicologique clinique important n'a été enregistré et les signes mineurs observés étaient généralement similaires à ceux observés chez les animaux recevant le véhicule. L'examen histopathologique des sites d'injection après 28 jours de traitement ont identifié des changements mineurs, ceux-ci étant généralement similaires à ceux observés chez les animaux recevant le véhicule. Après la période d'observation post-traitement (14 jours), il n'y avait pas de changement lié à l'injection de Progiron.

Il n'y a pas d'autres données précliniques pertinentes pour le prescripteur qui s'ajoutent à celles déjà mentionnées dans d'autres rubriques de la monographie. Cependant, il doit être gardé à l'esprit que les stéroïdes sexuels comme la progestérone peuvent promouvoir la croissance de certains tissus et tumeurs sensibles aux hormones.

La progestérone présente un risque environnemental pour les milieux aquatiques, plus particulièrement pour les poissons.

Incompatibilités


DPINCOMPATIBILITÉS 

Ce médicament ne doit pas être mélangé à d'autres médicaments.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation :
2 ans.
A conserver à une température ne dépassant pas +25 °C. Ne pas réfrigérer ni congeler.
A conserver dans l'emballage extérieur d'origine, à l'abri de la lumière.
Après ouverture, le médicament doit être utilisé immédiatement. Toute solution restante doit être jetée.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

La solution est à usage unique.

Les injections intramusculaires sont réalisées par un médecin spécialiste.

La solution ne doit pas être administrée si elle n'est pas claire et incolore.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
AMM3400927643972 (2014, RCP rév 20.03.2018).
Non remb Séc soc.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié