XALACOM 50 µg/ml+5 mg/ml collyre sol

Mise à jour : 30 Juin 2020
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Ophtalmologie : Antiglaucomateux - Voie locale : Associations d'antiglaucomateux (Bêtabloquant + prostaglandine)
Classification ATC :
ORGANES SENSORIELS : MEDICAMENTS OPHTALMOLOGIQUES - ANTIGLAUCOMATEUX ET MYOTIQUES : BETA-BLOQUANTS (TIMOLOL EN ASSOCIATION)
Statut
Commercialisé
Excipients : sodium chlorure, phosphate monosodique monohydrate, phosphate disodique anhydre, acide chlorhydrique dilué, sodium hydroxyde solution, eau ppi
Excipients à effet notoire :
EEN sans dose seuil : benzalkonium chlorure
AMM3576025
Présentation(s)XALACOM 50 µg/ml+5 mg/ml Collyre sol Fl/2,5ml
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%
AMM3576025
Présentation(s)XALACOM 50 µg/ml+5 mg/ml Collyre sol Fl/2,5ml
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Collyre en solution à 50 microgrammes/ml + 5 mg/ml (limpide et incolore) :  2,5 ml en flacon compte-gouttes de 5 ml en polyéthylène, avec bouchon à vis et bouchon de sécurité en polyéthylène, boîtes de 1 et de 3.

Composition


COMPOSITION 
 p ml
Latanoprost 
50 microgrammes
Timolol 
5,00 mg
(sous forme de maléate : 6,80 mg/ml)
Excipients : chlorure de sodium, chlorure de benzalkonium, phosphate monosodique monohydraté (E339i), phosphate disodique (E339ii), solution d'acide chlorhydrique (pour ajuster à pH 6,0), solution d'hydroxyde de sodium (pour ajuster à pH 6,0), eau pour préparations injectables.

Excipients à effet notoire : chlorure de benzalkonium (0,2 mg/ml), phosphate disodique E339ii, phosphate monosodique monohydraté E339i (6,39 mg/ml) (contenant un total de 6,3 mg/ml de phosphate).

Indications


DCINDICATIONS 
Xalacom est indiqué chez l'adulte (y compris les personnes âgées) dans la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertonie intraoculaire et qui présentent une réponse insuffisante aux bêta-bloquants ou aux analogues de prostaglandines administrés localement.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :
Latanoprost :
Il n'y a pas de données relatives à l'utilisation du latanoprost chez la femme enceinte. Chez l'animal, les études ont montré une toxicité sur les fonctions de reproduction (cf Sécurité préclinique ). Le risque potentiel chez l'Homme n'est pas connu.
Timolol :
Il n'y a aucune donnée adéquate sur l'utilisation de timolol chez la femme enceinte. Le timolol ne doit pas être utilisé pendant la grossesse sauf en cas de nécessité absolue. Pour réduire l'absorption systémique, cf Posologie et Mode d'administration.
Les études épidémiologiques n'ont pas révélé d'effet malformatif mais démontrent un risque de retard de croissance intra-utérin lorsque les bêta-bloquants sont administrés par la voie orale. De plus, les signes et les symptômes d'un effet bêta-bloquant (par exemple : bradycardie, hypotension, détresse respiratoire et hypoglycémie) ont été observés chez le nouveau-né lorsque les bêta-bloquants ont été administrés jusqu'à l'accouchement. Si Xalacom est administré jusqu'à l'accouchement, le nouveau-né devrait être surveillé attentivement pendant les premiers jours de vie.
Par conséquent, Xalacom ne doit pas être utilisé au cours de la grossesse (cf Sécurité préclinique).

Allaitement :

Les bêta-bloquants sont excrétés dans le lait maternel. Cependant, aux doses thérapeutiques de timolol contenues dans les collyres, il est peu probable que la quantité passant dans le lait maternel suffise à produire les symptômes cliniques des bêta-bloquants chez le nourrisson. Pour réduire l'absorption systémique cf Posologie et Mode d'administration.

Le latanoprost et ses métabolites peuvent passer dans le lait maternel. Par conséquent, Xalacom ne doit pas être utilisé chez la femme qui allaite.

Fertilité :

Ni le latanoprost ni le timolol n'a révélé avoir un impact sur la fertilité masculine ou féminine dans les études animales.


Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
Xalacom a une influence mineure sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. En commun avec d'autres préparations oculaires, une instillation de collyre peut être suivie de troubles transitoires de la vue. Tant que ceux-ci ne sont pas résolus, les patients ne doivent pas conduire ou utiliser de machines.

Surdosage


DCSURDOSAGE 

Il n'existe aucune expérience clinique de surdosage de Xalacom.

Symptômes :
Les symptômes d'un surdosage de timolol par voie systémique sont : bradycardie, hypotension, bronchospasme et arrêt cardiaque.
En cas de surdosage de latanoprost, en dehors d'une irritation oculaire et d'une hyperhémie conjonctivale, aucun autre effet indésirable oculaire ou systémique n'a été rapporté.
Traitement :
Si des symptômes de surdosage se produisent, le traitement doit être symptomatique et d'appoint.
En cas d'ingestion accidentelle, les informations suivantes peuvent être utiles :
  • Des études ont montré que le timolol ne se dialyse pas facilement. Lavage gastrique si nécessaire.
  • Le latanoprost est largement métabolisé lors du premier passage hépatique. Une perfusion intraveineuse de 3 microgrammes/kg chez le volontaire sain n'a entraîné aucun symptôme, par contre, une dose de 5,5 - 10 microgrammes/kg a entraîné des nausées, des douleurs abdominales, des vertiges, une fatigue, des bouffées de chaleur et des sueurs. Ces effets étaient légers et modérés et ont disparu sans traitement, dans les 4 heures suivant la fin de la perfusion.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Bêta-bloquant ophtalmique, timolol, en association (code ATC : S01ED51).

Mécanisme d'action :
Xalacom associe deux composants : le latanoprost et le maléate de timolol. Ces deux composants diminuent la pression intraoculaire élevée (PIO) par différents mécanismes d'action. L'effet combiné entraîne une diminution supplémentaire de la pression intraoculaire comparée à celle obtenue lors de l'administration de chaque composant seul.
Le latanoprost, analogue de la prostaglandine F, est un agoniste sélectif des récepteurs FP des prostanoïdes qui diminue la pression intraoculaire en augmentant l'écoulement de l'humeur aqueuse. Le principal mécanisme d'action est l'augmentation de l'écoulement par la voie uvéo-sclérale. De plus, une augmentation de la facilité d'écoulement (diminution de la résistance à l'écoulement par la voie trabéculaire) a été notée chez l'homme. Le latanoprost n'a pas d'effet significatif sur la production de l'humeur aqueuse, sur la barrière hémato-aqueuse ou sur la circulation sanguine intraoculaire. Après un traitement chronique par le latanoprost chez le singe ayant auparavant subi une chirurgie extracapsulaire du cristallin, aucune lésion des vaisseaux sanguins rétiniens n'a été mise en évidence par angiographie à la fluorescéine. Un traitement à court terme par le latanoprost n'a pas induit de fuite de la fluorescéine dans le segment postérieur de l'œil de patients pseudophaques.
Le timolol est un agent bloquant les récepteurs adrénergiques bêta-1 et bêta-2 (non sélectif), n'ayant ni effet sympathomimétique intrinsèque significatif, ni effet dépresseur cardiaque direct, ni effet de stabilisant de membrane. Le timolol abaisse la pression intraoculaire en diminuant la formation de l'humeur aqueuse dans l'épithélium ciliaire. Le mécanisme d'action précis n'est pas clairement établi mais l'inhibition de l'augmentation de la synthèse d'AMP cyclique engendrée par la stimulation bêta-adrénergique endogène est probable. Il n'a pas été prouvé que le timolol affecte de façon significative la perméabilité de la barrière hémato-aqueuse aux protéines plasmatiques. Chez le lapin, le timolol est resté sans effet sur le flux sanguin oculaire local après un traitement chronique.
Effets pharmacodynamiques :
Efficacité et sécurité cliniques :
Dans les études de recherche de doses, Xalacom a entraîné une diminution significativement plus importante de la pression intraoculaire moyenne diurne comparé au latanoprost et au timolol administré une fois par jour en monothérapie.
Dans deux études cliniques contrôlées, en double insu et d'une durée de six mois, l'effet de Xalacom sur la pression intraoculaire a été comparé à celui d'une monothérapie de latanoprost et de timolol, chez les patients ayant une pression intraoculaire d'au moins 25 mm Hg. Après une période de 2 à 4 semaines de traitement par timolol (entraînant une diminution moyenne de la pression intraoculaire de 5 mm Hg par rapport à l'inclusion), des baisses supplémentaires de la pression intraoculaire moyenne diurne de 3,1 ; 2,0 et 0,6 mm Hg, ont été respectivement observées après 6 mois de traitement par Xalacom, latanoprost et timolol (deux fois par jour). L'effet s'est maintenu pendant la phase ouverte d'extension à 6 mois de ces études.
Les données existantes suggèrent qu'une administration le soir pourrait être plus efficace pour baisser la PIO qu'une administration le matin. Toutefois, pour décider d'une administration le matin ou le soir, il convient de prendre suffisamment en considération le mode de vie des patients et leur possibilité d'adhésion au traitement.
On doit garder à l'esprit qu'en cas d'efficacité insuffisante avec l'association fixe, les résultats d'études montrent que l'utilisation de l'association concomitante de timolol deux fois par jour et de latanoprost 1 fois par jour peut être encore efficace.
L'effet de Xalacom débute dans l'heure qui suit l'administration, et un effet maximal est observé au bout de 6 à 8 heures. Lors d'administrations répétées, la diminution de la pression intraoculaire se maintient jusqu'à 24 heures après l'instillation.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 
Latanoprost :
Absorption :
Le latanoprost est une prodrogue de type ester isopropylique, inactive en elle-même, qui devient biologiquement active après hydrolyse par les estérases de la cornée en acide de latanoprost. La prodrogue est bien absorbée par la cornée et la totalité de la substance pénétrant dans l'humeur aqueuse est hydrolysée au cours du passage à travers la cornée.
Distribution :
Les études cliniques chez l'homme montrent que la concentration maximale dans l'humeur aqueuse, approximativement de 15 - 30 ng/ml, est atteinte environ 2 heures après une administration locale de latanoprost seul. Après une administration locale chez le singe, le latanoprost est distribué principalement dans le segment antérieur, la conjonctive et les paupières.
L'acide de latanoprost a une clairance plasmatique de 0,40 l/h/kg et un faible volume de distribution de 0,16 l/kg, résultant en une demi-vie plasmatique courte de 17 minutes.
Après une administration oculaire, la biodisponibilité systémique de l'acide de latanoprost est de 45 %. L'acide de latanoprost a une fixation aux protéines plasmatiques de 87 %.
Biotransformation et élimination :
L'acide de latanoprost n'est pratiquement pas métabolisé dans l'œil. Le métabolisme est principalement hépatique. Les études animales ont montré une activité faible, voire nulle, des principaux métabolites, le 1, 2-dinor et le 1, 2, 3 ,4-tétranor, qui sont principalement éliminés dans l'urine.
Timolol :
Absorption et distribution :
La concentration maximale de timolol dans l'humeur aqueuse est atteinte environ 1 heure après une administration locale du collyre. Une partie de la dose est absorbée par voie systémique et la concentration plasmatique maximale de 1 ng/ml est atteinte 10 - 20 minutes après administration locale quotidienne d'une goutte dans chaque œil (300 microgrammes/jour).
Biotransformation :
La demi-vie plasmatique du timolol est d'environ 6 heures. Il est largement métabolisé dans le foie.
Élimination :
Les métabolites sont excrétés dans l'urine en même temps que du timolol inchangé.
Xalacom :
Relations pharmacocinétique/pharmacodynamique :
Aucune interaction pharmacocinétique entre le latanoprost et le timolol n'a été observée malgré une concentration en acide de latanoprost dans l'humeur aqueuse 1 - 4 heures après administration de Xalacom, deux fois supérieure à celle observée en monothérapie.

Sécurité préclinique


PPSÉCURITÉ PRÉCLINIQUE 

Le profil de sécurité oculaire et systémique de chaque composant est bien établi. Aucun effet indésirable oculaire ou systémique n'a été observé chez le lapin traité par voie locale avec l'association fixe ou lors de l'administration simultanée de collyres de latanoprost et de timolol. Des études de pharmacologie, de génotoxicité et de carcinogénicité menées avec chacun des composants n'ont révélé aucun effet toxique chez l'homme. Le latanoprost ne diminue pas la cicatrisation cornéenne chez le lapin, alors que ce processus est inhibé chez le lapin et chez le singe traités plus d'une fois par jour par timolol.

Pour le latanoprost, aucun effet sur la fertilité chez le rat mâle et femelle n'a été observé. Aucun pouvoir tératogène n'a été détecté chez le rat et le lapin. Aucun effet embryotoxique n'a été observé chez le rat après administration intraveineuse de doses allant jusqu'à 250 microgrammes/kg/jour. Toutefois, le latanoprost induit une toxicité embryo-fœtale, caractérisée par une incidence accrue des résorptions tardives, des avortements ainsi qu'une diminution du poids fœtal chez le lapin à des doses intraveineuses supérieures ou égales à 5 microgrammes/kg/jour (environ 100 fois la dose thérapeutique). Le timolol n'entraîne pas d'effet sur la fertilité du rat mâle ou femelle. Aucun pouvoir tératogène n'a été observé chez la souris, le rat et le lapin.

Incompatibilités


DPINCOMPATIBILITÉS 

Les études in vitro ont montré une précipitation en cas de mélange d'un collyre contenant du thiomersal avec du Xalatan. Si de tels médicaments sont utilisés simultanément avec Xalacom, les gouttes doivent être administrées avec un intervalle d'au moins cinq minutes.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 

Durée de conservation avant la première ouverture : 3 ans.

A conserver au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C).

Après ouverture du flacon : 4 semaines.

A conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.

Utiliser dans un délai de 4 semaines.

Conserver le flacon dans l'emballage extérieur, à l'abri de la lumière.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

Le bouchon de sécurité doit être retiré avant utilisation.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
AMM3400935760258 (2001, RCP rév 11.06.2020) 1 flacon.
3400935760319 (2001, RCP rév 11.06.2020) 3 flacons.
Mis sur le marché en 1997 (1 flacon) et 2009 (3 flacons).
  
Prix : 6,66 euros (boîte de 1 flacon).
18,88 euros (boîte de 3 flacons).
Remb Séc soc à 65 % sur la base du TFR : 6,66 euros  (boîte de 1 flacon), 18,88 euros  (boîte de 3 flacons). Collect.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
LATANOPROST/TIMOLOL ARROW 50 µg/5 mg par ml collyre en solution I 65% Générique
LATANOPROST/TIMOLOL BIOGARAN 50 µg/5 mg par ml collyre en solution I 65% Générique
LATANOPROST/TIMOLOL EG 50 µg/5 mg par ml collyre en solution I 65% Générique
LATANOPROST/TIMOLOL MYLAN PHARMA 50 µg/5 mg par ml collyre en solution I 65% Générique
LATANOPROST/TIMOLOL PFIZER 50 µg/5 mg par ml collyre en solution I 65% Générique
LATANOPROST/TIMOLOL SANDOZ 50 µg/5 mg par ml collyre en solution I 65% Générique
LATANOPROST/TIMOLOL TEVA 50 µg/5 mg par ml collyre en solution I 65% Générique
LATANOPROST/TIMOLOL ZENTIVA 50 µg/5 mg par ml collyre en solution I 65% Générique