NEOSYNEPHRINE FAURE 10 % collyre en solution

Mise à jour : 31 Juillet 2018
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Ophtalmologie : Mydriatiques locaux (Sympathomimétiques : phényléphrine (néosynéphrine))
Classification ATC :
ORGANES SENSORIELS : MEDICAMENTS OPHTALMOLOGIQUES - MYDRIATIQUES ET CYCLOPLEGIQUES : SYMPATHOMIMETIQUES, ANTIGLAUCOMATEUX EXCLUS (PHENYLEPHRINE)
Statut
Commercialisé
Excipients : acide borique, sodium borate, acide édétique sel de Na, eau purifiée
Excipients à effet notoire :
EEN sans dose seuil : thiomersal
AMM3217214
Présentation(s)NEOSYNEPHRINE FAURE 10 % Collyre sol Fl/5ml
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Collyre en solution à 10 % (limpide, incolore à jaune) :  
Flacon de 5 ml, avec compte-gouttes.

Récipients unidoses de 0,4 ml, boîte de 100.

Composition


COMPOSITION 
Collyre à 10 % :p flaconp unidose
Phényléphrine (DCI) chlorhydrate 
500 mg40 mg
Excipients : acide borique, borax, édétate disodique, eau purifiée. Conservateur (flacon de 5 ml) : thiomersal.

Indications


DCINDICATIONS 
Ce collyre est indiqué pour obtenir :

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal. En clinique, il n'existe pas de données spécifiques par voie oculaire chez la femme enceinte. De manière générale, les résultats des études épidémiologiques ne permettent pas d'établir, sur des effectifs importants, qu'il existe un effet malformatif de la phényléphrine après exposition (toutes voies confondues) au 1er trimestre de la grossesse.

Cependant, compte tenu de ses puissantes propriétés vasoconstrictives, l'utilisation de phényléphrine par voie oculaire ne doit être envisagée que si nécessaire au cours de la grossesse. En cas d'administration, il est recommandé de suivre les règles précédemment citées pour l'instillation.


Allaitement :

Il n'y a pas de données concernant le passage de la phényléphrine dans le lait maternel. Cependant, compte tenu des possibles effets cardiovasculaires et neurologiques des vasoconstricteurs, l'allaitement est déconseillé en cas de traitement oculaire par la phényléphrine.

Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
L'instillation de ce médicament entraîne une mydriase gênante pendant quelques heures. En conséquence, après instillation, la conduite de véhicules et/ou l'utilisation de machines sont à déconseiller pendant toute la durée des troubles visuels.

Surdosage


DCSURDOSAGE 
Deux situations sont possibles :Des cas d'accidents majeurs ont été rapportés tels que :Le délai d'apparition est en général rapide, le traitement est symptomatique.
La prise en charge doit s'effectuer en milieu spécialisé.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Mydriatique, sympathomimétique alpha (code ATC : S01FB01 ; S : organes sensoriels).

Aux concentrations supérieures à 5 %, la phényléphrine est un mydriatique puissant, résistant à l'ouverture de la chambre antérieure, mais de durée d'action limitée et sans effet cycloplégique notable.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Flacon :
Durée de conservation avant ouverture :
2 ans.
Pas de précautions particulières de conservation.
Après ouverture :
Conserver pendant 15 jours maximum.
Unidose :
Durée de conservation :
18 mois.
Récipient à usage unique. Jeter immédiatement après usage.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

Collyre en flacon et en unidose : Pas d'exigences particulières.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
AMM3400932172146 (1979, RCP rév 31.05.2018) 10 %, fl 5 ml.
3400932314386 (1979, RCP rév 31.05.2018) 10 %, 100 unidoses.
  
Prix :2,11 euros (10 %, flacon de 5 ml).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.
Unidoses : Non remb Séc soc. Collect.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié