FOSFOCINE 4 g pdre p sol p perf IV

Mise à jour : 03 Septembre 2019
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Infectiologie - Parasitologie : Divers antibactériens (Fosfomycine)
Classification ATC :
ANTIINFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE : ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE - AUTRES ANTIBACTERIENS : AUTRES ANTIBACTERIENS (FOSFOMYCINE)
Statut
Commercialisé
Excipients : acide succinique
Excipients à effet notoire :
EEN avec dose seuil : sodium
AMM2179121
Présentation(s)FOSFOCINE 4 g Pdr sol perf IV Fl
Conservation
Agréé aux Collectivités
Modèle hospitalier

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Poudre pour solution pour perfusion IV à 1 g :  Flacon de poudre, boîte unitaire.
Poudre pour solution pour perfusion IV à 4 g :  Flacon de poudre, boîte unitaire.

Composition


COMPOSITION 
 p flacon
Fosfomycine 
1 g
(sous forme de fosfomycine disodique)
ou4 g
Excipient : acide succinique.

Excipient à effet notoire : ce médicament contient 14,4 mmol (ou 330 mg) de sodium par gramme de fosfomycine.

Indications


DCINDICATIONS 
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la fosfomycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections sévères dues aux germes définis en Pharmacodynamie comme sensibles.
Association à d'autres antibiotiques :
Il est indispensable d'utiliser la fosfomycine en association pour éviter au maximum la sélection de mutants résistants (résistance acquise, de nature chromosomique). Les associations avec les pénicillines, les céphalosporines, les aminosides, la colistine, la vancomycine sont souvent synergiques et jamais antagonistes.
La fosfomycine peut être utilisée dans les méningites à staphylocoques méti-R en association avec un autre antibiotique administré par voie générale ou locale.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet toxique sur la reproduction. Il existe de nombreuses données d'efficacité de la fosfomycine utilisée au cours de la grossesse. Cependant, seul un nombre limité de données de sécurité chez la femme enceinte est disponible. Ces données n'indiquent aucun effet malformatif ni aucune toxicité de la fosfomycine chez le fœtus ou le nouveau-né.

L'utilisation de la fosfomycine peut être envisagée pendant la grossesse, si nécessaire.


Allaitement :

La fosfomycine s'élimine en faible quantité dans le lait maternel après une injection unique.

L'élimination dans le lait maternel après des doses répétées de fosfomycine est inconnue. En cas d'injections répétées, une décision quant à l'interruption de l'allaitement ou du traitement doit être prise en tenant compte du bénéfice de l'allaitement pour l'enfant et du bénéfice du traitement pour la mère.

Fertilité :

Aucun effet sur la fertilité n'a été mis en évidence au cours des études menées chez l'animal. Aucune donnée clinique n'est disponible chez l'Homme.


Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
Aucune étude spécifique n'a été menée sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. Toutefois, les patients doivent être informés que même si aucun cas n'a été rapporté avec la forme intraveineuse, des cas de sensations vertigineuses ont été rapportés avec la solution orale de fosfomycine trométamol, ce qui peut influencer l'aptitude de certains patients à conduire des véhicules ou utiliser des machines.

Surdosage


DCSURDOSAGE 

Les données en cas de surdosage avec la fosfomycine sont limitées. Cependant, des cas d'hypotonie, de somnolence, de troubles électrolytiques, de thrombocytopénie et d'hypoprothrombinémie ont été rapportés avec l'utilisation de la fosfomycine parentérale.

En cas de surdosage, un traitement symptomatique doit être instauré. La réhydratation est recommandée afin de favoriser l'élimination urinaire du médicament.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Autres antibactériens (code ATC : J01XX01).

Spectre d'activité antibactérienne :
Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes : S ≤ 32 mg/l et R > 32 mg/l.
La prévalence de la résistance acquise peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces. Il est donc utile de disposer d'informations sur la prévalence de la résistance locale, surtout pour le traitement d'infections sévères. Ces données ne peuvent apporter qu'une orientation sur les probabilités de la sensibilité d'une souche bactérienne à cet antibiotique.
Lorsque la variabilité de la prévalence de la résistance en France est connue pour une espèce bactérienne, la fréquence de résistance acquise en France (> 10 % ; valeurs extrêmes) est indiquée entre parenthèses.
Espèces sensibles :
  • Aérobies à Gram + : Enterococcus faecalis (20 - 40 %), Streptococcus pneumoniae, Staphylococcus méti-S, Staphylococcus méti-R* (2 - 40 %).
  • Aérobies à Gram - : Citrobacter, Enterobacter (10 - 30 %), Escherichia coli, Haemophilus influenzae, Klebsiella (16 - 30 %), Neisseria meningitidis, Pasteurella, Proteus mirabilis, Proteus vulgaris (10 - 20 %), Providencia stuartii (10 - 40 %), Pseudomonas aeruginosa (30 - 70 %), Salmonella, Serratia (15 - 40 %), Shigella.
  • Anaérobies : Fusobacterium.
Espèces résistantes :
  • Aérobies à Gram + : Corynebacterium, Enterococcus faecium, Erysipelothrix, Listeria monocytogenes, Staphylococcus saprophyticus, Streptococcus.
  • Aérobies à Gram - : Acinetobacter, Burkholderia cepacia, Morganella morganii, Stenotrophomonas maltophilia, Vibrio cholerae.
  • Anaérobies : Bacteroides, Clostridium, Prevotella.
  • Autres : Chlamydia, Mycoplasma.
*  La fréquence de résistance à la méticilline est environ de 30 à 50 % de l'ensemble des staphylocoques et se rencontre surtout en milieu hospitalier.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 
Distribution :
  • Une perfusion continue pendant 4 heures d'une dose unique de 4 g donne des concentrations plasmatiques maximum (concentration à l'arrêt de la perfusion) de 123 µg/ml ± 16. La concentration décroît ensuite pour atteindre 24 µg/ml ± 7 à la 8e heure et 8 µg/ml ± 2 à la 12e heure.
  • La demi-vie d'élimination est de l'ordre de 2 h ± 0,2 après perfusion intraveineuse.
  • Le taux de fixation de la fosfomycine aux protéines circulantes a été déterminé par la méthode d'ultrafiltration. La liaison aux protéines est inférieure à 10 %.
Diffusion :
Molécule de petite taille (PM = 138) diffusant très bien, la fosfomycine est retrouvée dans les différents tissus et humeurs à des taux généralement compris entre 20 et 50 % des taux sériques :
  • dans le LCR : environ 20 % du taux sérique, le taux moyen dans le LCR étant plus élevé au cours de la phase active des méningites ;
  • dans le liquide pleural : 7 à 43 % du taux sérique ;
  • au niveau des amygdales : environ 50 % du taux sérique ;
  • au niveau de la muqueuse sinusale : environ 30 % du taux sérique ;
  • dans les expectorats : de 5 à 10 % du taux sérique.
La fosfomycine passe également : dans le liquide amniotique ; dans les lochies ; dans la lymphe ; dans l'humeur aqueuse ; dans les sécrétions bronchiques ; dans les collections purulentes (plèvre, sinus) ; dans l'os et les séquestres osseux (surtout si ceux-ci conservent un certain degré de vascularisation) ; dans la bile.
Biotransformation :
La fosfomycine n'est pas métabolisée.
Elle ne subit pas de cycle entérohépatique.
Élimination (excrétion) :
La fosfomycine est excrétée par voie urinaire sous forme active principalement par filtration glomérulaire sans sécrétion ni résorption tubulaire et avec une clairance rénale similaire à celle de la clairance de la créatinine (100 à 120 ml/min).
La fosfomycine est éliminée dans les urines à plus de 85 % en 12 heures - une petite partie de l'antibiotique se retrouve dans les fèces (0,075 %). Les concentrations urinaires sont élevées. Lors d'une perfusion de 4 g de fosfomycine en 4 heures, elles atteignent 3000 mg/l au cours de la perfusion, 3800 mg/l entre la 4e et la 8e heure et 1600 mg/l entre la 8e et la 12e heure.

Incompatibilités


DPINCOMPATIBILITÉS 

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments, à l'exception de ceux mentionnés dans la rubrique Posologie et Mode d'administration.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation :
2 ans

Pas de précautions particulières de conservation.

Après ouverture/reconstitution/dilution :
Le produit doit être utilisé immédiatement.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

Pas d'exigences particulières.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
Réservé à l'usage hospitalier.
AMM3400921791150 (2011, RCP rév 25.07.2019) 1 g.
3400921791211 (2011, RCP rév 25.07.2019) 4 g.
Collect.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié