SAIZEN 5,83 mg/ml sol inj en cartouche

Mise à jour : 13 Janvier 2020
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Endocrinologie - Hormone de croissance : Hormone de croissance et agonistes (Somatropine)
Classification ATC :
HORMONES SYSTEMIQUES, HORMONES SEXUELLES EXCLUES : HORMONES HYPOPHYSAIRES, HYPOTHALAMIQUES ET ANALOGUES - HORMONES DE L'ANTE HYPOPHYSE ET ANALOGUES : SOMATROPINE ET AGONISTES DE LA SOMATROPINE (SOMATROPINE)
Somatropine recombinante
Statut
Commercialisé
Excipients : saccharose, poloxamère 188, phénol, acide citrique, sodium hydroxyde, eau ppi
AMM4155745
Présentation(s)SAIZEN 5,83 mg/ml S inj en cartouche Cart/1,03ml
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 100%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Solution injectable SC en cartouche (claire à légèrement opalescente) à 5,83 mg/ml : Cartouche de 1,03 ml (étiquette de couleur bleue), boîte unitaire.
Solution injectable SC en cartouche (claire à légèrement opalescente) à 8 mg/ml : Cartouches de 1,50 ml (étiquette de couleur rouge) et de 2,50 ml (étiquette de couleur jaune), boîtes unitaires.

Composition


COMPOSITION 
Solution injectable à 5,83 mg/ml :p cartouche de 1,03 ml
Somatropine* 
6 mg
Solution injectable à 8 mg/ml :p cartouche
 de 1,50 mlde 2,50 ml
Somatropine* 
12 mg20 mg
Excipients (communs) : saccharose, poloxamère 188, phénol, acide citrique et hydroxyde de sodium (pour l'ajustement du pH), eau pour préparations injectables.

1 ml de solution contient 5,83 mg de somatropine (solution injectable à 5,83 mg/ml).

1 ml de solution contient 8 mg de somatropine (solution injectable à 8 mg/ml).

pH : entre 5,6 et 6,6.

Osmolalité : entre 250 et 450 mOsm/kg.

*  Hormone de croissance humaine recombinante produite par la technique de l'ADN recombinant sur cellules de mammifère.


Indications


DCINDICATIONS 
Saizen est indiqué pour traiter :
Enfants et adolescents :
  • Le retard de croissance lié à un déficit ou à une absence de sécrétion d'hormone de croissance endogène chez l'enfant.
  • Le retard de croissance chez les filles atteintes de dysgénésie gonadique (syndrome de Turner) confirmée par analyse chromosomique.
  • Le retard de croissance lié à une insuffisance rénale chronique (IRC) chez l'enfant prépubère.
  • Le retard de croissance (taille actuelle < - 2,5 DS et taille des parents ajustée < - 1 DS) chez les enfants nés petits pour l'âge gestationnel avec un poids et/ou une taille de naissance < - 2 DS, n'ayant pas rattrapé leur retard de croissance (vitesse de croissance < 0 DS au cours de la dernière année) à l'âge de 4 ans ou plus.
Adultes :
  • Traitement substitutif chez l'adulte présentant un déficit marqué en hormone de croissance documenté par un test dynamique unique démontrant le déficit somatotrope. Les patients doivent également remplir les critères suivants :
    • Déficit acquis pendant l'enfance : les patients dont le déficit somatotrope a été diagnostiqué pendant l'enfance doivent être réévalués et leur déficit somatotrope doit être confirmé avant de débuter le traitement substitutif par Saizen.
    • Déficit acquis à l'âge adulte : les patients doivent présenter un déficit somatotrope secondaire à une atteinte hypothalamique ou hypophysaire et au moins un autre déficit hormonal (excepté la prolactine), et un traitement substitutif adéquat aura dû être instauré, avant de débuter le traitement substitutif par hormone de croissance.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Il n'y a pas de données cliniques disponibles concernant l'exposition pendant la grossesse. Les études de reproduction réalisées chez l'animal avec des produits contenant de la somatropine n'ont pas montré d'augmentation du risque de réactions indésirables chez l'embryon ou chez le fœtus (cf Sécurité préclinique). Cependant, les médicaments contenant de la somatropine ne sont pas recommandés ni pendant la grossesse ni chez les femmes en âge de procréer n'utilisant pas de moyen de contraception.


Allaitement :

Aucune étude clinique n'a été réalisée avec la somatropine chez des femmes durant l'allaitement. Il n'existe aucune donnée concernant le passage de la somatropine dans le lait maternel. C'est pourquoi la somatropine doit être administrée avec prudence chez la femme qui allaite.

Fertilité :

Les études de toxicité non clinique ont montré que la somatropine n'induisait pas d'effet indésirable ni sur la fertilité des mâles, ni sur la fertilité des femelles (cf Sécurité préclinique).


Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
Les médicaments contenant de la somatropine n'ont aucun effet sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Surdosage


DCSURDOSAGE 

Dépasser les doses recommandées peut entraîner des effets indésirables. Un surdosage peut provoquer une hypoglycémie, suivie d'une hyperglycémie. De plus, un surdosage de somatropine est susceptible de déclencher des manifestations de rétention hydrique.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Hormones de l'anté-hypophyse et analogues (code ATC : H01AC01).

Saizen contient une hormone de croissance humaine recombinante obtenue par génie génétique à partir de cellules de mammifères.

Il s'agit d'un polypeptide formé de 191 acides aminés dont la séquence en acides aminés, la composition, la carte peptidique, le point isoélectrique, le poids moléculaire, la structure isomérique et la bioactivité sont identiques à l'hormone de croissance hypophysaire humaine.

L'hormone de croissance est synthétisée à partir d'une lignée cellulaire murine, modifiée par addition du gène codant pour l'hormone de croissance hypophysaire.

Saizen est un agent anabolique et anticatabolique qui agit non seulement sur la croissance mais aussi sur la composition corporelle et le métabolisme. Il interagit avec des récepteurs spécifiques sur divers types de cellules, telles que les myocytes, les hépatocytes, les adipocytes, les lymphocytes et les cellules hématopoïétiques. Certains de ces effets sont transmis par une autre catégorie d'hormones, les somatomédines (IGF-1 et IGF-2).

En fonction de la posologie, l'administration de Saizen provoque un accroissement des taux d'IGF-1, d'IGFBP-3, d'acides gras non estérifiés et de glycérol, une diminution du taux de l'urée sanguine et des excrétions urinaires d'azote, de sodium et de potassium. La durée d'augmentation des taux d'hormone de croissance peut influencer l'amplitude des effets. Une saturation relative des effets de Saizen à fortes doses est probable. Ce n'est pas le cas pour la glycémie et l'excrétion urinaire du peptide-C, qui sont significativement élevées après de fortes doses (20 mg).

Au cours d'un essai clinique randomisé, le traitement d'enfants prépubères de petite taille nés petits pour l'âge gestationnel, à la dose de 0,067 mg/kg/jour pendant 3 ans, a conduit à un gain de taille moyen de + 1,8 DS. Les enfants qui n'ont pas poursuivi le traitement après 3 ans ont perdu une partie du bénéfice thérapeutique ; toutefois, ces patients ont conservé un gain de taille significatif de + 0,7 DS lorsqu'ils ont atteint leur taille finale (p < 0,01 par rapport à la taille initiale).

Les patients qui ont poursuivi le traitement après une période d'observation de durée variable ont bénéficié d'un gain total de taille de + 1,3 DS lorsqu'ils ont atteint leur taille finale (p = 0,001 par rapport à la taille initiale). Dans ce 2e groupe, la durée cumulative moyenne de traitement était de 6,1 ans. Dans ce groupe, le gain de taille à taille finale (+ 1,3 ± 1,1 DS) était significativement différent (p < 0,05) du gain de taille observé dans le 1er groupe (+ 0,7 ± 0,8 DS) traité pendant 3 ans en moyenne.

Un second essai clinique a évalué deux schémas posologiques distincts pendant 4 ans. Un groupe a été traité par 0,067 mg/kg/jour pendant 2 ans puis observé sans traitement pendant 2 ans. Le 2e groupe a reçu 0,067 mg/kg/jour au cours des 1re et 3e années, et n'a reçu aucun traitement au cours des 2e et 4e années. Quel que soit le schéma posologique, la dose cumulative administrée au cours de l'essai correspondait à 0,033 mg/kg/jour sur 4 ans. Au terme des 4 ans de l'essai, les deux groupes ont montré une accélération comparable de la croissance avec des gains de taille significatifs s'élevant respectivement à + 1,55 DS (p < 0,0001) et + 1,43 DS (p < 0,0001). Les données de sécurité à long terme sont encore limitées.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

La pharmacocinétique de Saizen est linéaire jusqu'à une dose de 2,67 mg (8 UI). A des doses supérieures à 20 mg (60 UI), un certain degré de non-linéarité ne peut être écarté, bien que sans pertinence clinique.

Après administration par voie intraveineuse à des volontaires sains, le volume de distribution à l'état d'équilibre est d'environ 7 L, la clairance totale est d'environ 15 L/h, tandis que la clairance rénale est négligeable et la demi-vie d'élimination du médicament est de 20 à 35 minutes.

Après injection unique de Saizen par voie sous-cutanée ou intra-musculaire, la demi-vie finale apparente est nettement plus longue, environ 2 à 4 heures, en raison d'une limitation de la vitesse d'absorption.

La biodisponibilité absolue pour les deux voies est comprise entre 70 et 90 %.

Les concentrations sériques maximales en hormone de croissance sont atteintes après approximativement 4 heures et les taux sériques retournent à la normale en 24 heures, ce qui indique qu'aucune accumulation d'hormone de croissance ne se produira au cours d'administrations répétées.

Les solutions injectables de Saizen (5,83 mg/ml et 8 mg/ml) administrées par voie sous-cutanée sont bioéquivalentes par rapport à la formulation lyophilisée à 8 mg.

Insuffisance rénale :
On sait que la clairance à la somatropine est réduite chez les patients insuffisants rénaux. Cependant, la pertinence clinique de cette observation n'est pas connue.
Chez les enfants prépubères présentant un retard de croissance dû à une insuffisance rénale chronique, une posologie spécifique est recommandée (cf Posologie et Mode d'administration).
Insuffisance hépatique :
On sait que la clairance à la somatropine est réduite chez les patients insuffisants hépatiques. Cependant, Saizen n'ayant pas été étudié chez les patients insuffisants hépatiques, la pertinence clinique de cette observation n'est pas connue.

Sécurité préclinique


PPSÉCURITÉ PRÉCLINIQUE 

Les études réalisées sur l'animal ont montré une très bonne tolérance locale de la solution injectable de Saizen après administration sous-cutanée à une concentration de 8 mg/ml, pour un volume de 1 ml/site. Les données précliniques issues des études conventionnelles de pharmacologie de sécurité, de toxicologie en administration unique et répétée et de génotoxicité, n'ont pas révélé de risque particulier pour l'homme. Aucune étude formelle de carcinogénicité n'a été réalisée. Cela est justifié étant donné la nature protéique de la substance active et le résultat négatif des études de génotoxicité. Les effets potentiels de la somatropine sur la croissance de tumeurs pré-existantes ont été évalués par le biais d'études in vitro et in vivo chez le rat à des doses de 15 mg/kg/jour (plus de 120 fois la dose thérapeutique journalière maximale habituellement administrée chez l'adulte et 60 fois chez l'enfant). Ces études ont montré que l'hormone de croissance recombinante ne devrait pas provoquer, ni stimuler des tumeurs chez les patients.

Les études toxicologiques de reproduction réalisées chez le rat et le lapin à des doses allant jusqu'à 3,3 mg/kg/jour (plus de 25 fois la dose thérapeutique journalière maximale habituellement administrée chez l'adulte et 14 fois chez l'enfant) n'ont pas indiqué d'effets indésirables sur le développement embryofœtal, ni sur le développement ou la fertilité de la génération F1. La fertilité des rats adultes mâles et femelles n'était pas altérée.

Incompatibilités


DPINCOMPATIBILITÉS 

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation :
18 mois.

Conserver la cartouche non usagée de Saizen au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C). Ne pas congeler. Conserver dans l'emballage extérieur d'origine, à l'abri de la lumière.

Après 1re utilisation :
La stabilité physique, chimique et microbiologique du produit en cours d'utilisation a été démontrée pendant un total de 28 jours entre 2 et 8 °C, dont maximum 7 jours peuvent être à une température inférieure ou égale à 25 °C.
Toutes les autres durées et conditions de conservation en cours d'utilisation sont de la responsabilité de l'utilisateur.
Après la première injection, la cartouche de Saizen ou l'auto-injecteur easypod contenant la cartouche de Saizen ou le stylo injecteur contenant la cartouche de Saizen doit être conservé au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C), pendant au maximum 28 jours, dont maximum 7 jours peuvent être hors du réfrigérateur à une température inférieure ou égale à 25 °C. Lorsqu'elle est conservée en dehors du réfrigérateur pendant maximum 7 jours, la cartouche de Saizen doit être remise dans le réfrigérateur et utilisée dans les 28 jours qui suivent la première injection. Lorsque l'auto-injecteur easypod ou le stylo Aluetta sont utilisés, la cartouche est laissée à l'intérieur du dispositif. L'auto-injecteur sans aiguille cool.click doit être conservé hors du réfrigérateur, toujours séparément de la cartouche Saizen. Protéger la cartouche en cours d'utilisation de la lumière.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

La cartouche contenant la solution de Saizen 5,83 mg/ml ou de Saizen 8 mg/ml ne doit être utilisée qu'avec les auto-injecteurs cool.click (sans aiguille) ou l'auto-injecteur easypod ou le stylo injecteur Aluetta.

Les stylos injecteurs et les cartouches Saizen sont disponibles en plusieurs présentations. Chaque stylo injecteur Aluetta a un code couleur et doit être utilisé avec la cartouche de la même couleur afin de délivrer la bonne dose. Le stylo injecteur Aluetta 6 (bleu) doit être utilisé avec la cartouche Saizen contenant 6 mg de somatropine (bleue). Le stylo injecteur Aluetta 12 (rouge) doit être utilisé avec la cartouche contenant 12 mg de somatropine (rouge). Le stylo injecteur 20 (jaune) doit être utilisé avec la cartouche contenant 20 mg de somatropine (jaune).

Pour la conservation des injecteurs contenant une cartouche, cf Modalités de conservation.

La solution injectable doit être claire à légèrement opalescente, sans particule ni signe visible de détérioration. Si celle-ci contient des particules, elle ne doit pas être injectée.

Tout produit non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
Prescription initiale hospitalière annuelle réservée aux spécialistes en pédiatrie et/ou en endocrinologie et maladies métaboliques exerçant dans les services spécialisés en pédiatrie et/ou en endocrinologie et maladies métaboliques.
AMM3400941557453 (2011, RCP rév 09.09.2019) sol inj 5,83 mg/ml cartouche de 1,03 ml.
3400941557682 (2011, RCP rév 09.09.2019) sol inj 8 mg/ml cartouche de 1,50 ml.
3400941557743 (2011, RCP rév 09.09.2019) sol inj 8 mg/ml cartouche de 2,50 ml.
  
Prix :163,54 euros (1 cartouche de 1,03 ml à 5,83 mg/ml).
325,99 euros (1 cartouche de 1,50 ml à 8 mg/ml).
540,83 euros (1 cartouche de 2,50 ml à 8 mg/ml).

Médicament d'exception : prescription en conformité avec la fiche d'information thérapeutique.

Remb Séc soc à 100 % dans toutes les indications thérapeutiques. Dans l'indication « Retard de croissance chez les enfants nés petits pour l'âge gestationnel » : remb Séc soc à 100 % pour l'enfant avec une taille actuelle ≤ - 3 DS.

Collect.


Titulaire de l'AMM : Merck Santé s.a.s.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié