LODINE 200 mg cp pellic

Mise à jour : 25 Janvier 2019
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Anti-inflammatoires : Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) : AINS arylcarboxyliques : Étodolac : Rhumatologie - Anti-inflammatoires non stéroïdiens : AINS arylcarboxyliques (Etodolac)
Classification ATC :
MUSCLE ET SQUELETTE : ANTIINFLAMMATOIRES ET ANTIRHUMATISMAUX - ANTIINFLAMMATOIRES ET ANTIRHUMATISMAUX, NON STEROIDIENS : DERIVES DE L'ACIDE ACETIQUE ET APPARENTES (ETODOLAC)
Statut
Commercialisé
Excipients : sodium carboxyméthylamidon, cellulose microcristalline, silice colloïdale anhydre, povidone, magnésium stéarate
Colorant (pelliculage) : fer rouge oxyde, titane dioxyde
Pelliculage : opadry rouge, hypromellose, macrogol 400, polysorbate 80, opadry clear, polyéthylène 6000
Excipients à effet notoire :
EEN sans dose seuil : lactose hydraté
AMM3285204
Présentation(s)LODINE 200 mg Cpr pell B/30
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 65%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Comprimé pelliculé à 200 mg (rouge brique) :  Boîte de 30, sous plaquettes thermoformées.
Comprimé pelliculé à 300 mg (saumon) :  Boîte de 20, sous plaquettes thermoformées.

Composition


COMPOSITION 
 p cp
Étodolac 
200 mg
ou300 mg
Excipients :

Cp à 200 mg : lactose hydraté, carboxyméthylamidon sodique, cellulose microcristalline, silice colloïdale anhydre, povidone, stéarate de magnésium. Pelliculage : Opadry red (hypromellose [Méthocel E 3 et E 5], oxyde de fer rouge, oxyde de titane, macrogol 400, polysorbate 80), Opadry clear (hypromellose [Méthocel E 5], macrogol 400, polyéthylène 6000).

Cp à 300 mg : lactose, cellulose microcristalline, carboxyméthylamidon sodique, povidone, silice colloïdale anhydre, stéarate de magnésium. Pelliculage : Opadry orange (hypromellose E 3 et E 5, oxydes de fer rouge et jaune, oxyde de titane, macrogol 400, macrogol 6000), Opadry clear (hypromellose, macrogol 400, macrogol 6000).



Indications


DCINDICATIONS 
Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire de l'étodolac, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées chez l'adulte aux :
Comprimés à 200 mg et 300 mg :
Traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës :
  • des arthroses (coxarthrose, gonarthrose) ;
  • des rhumatismes abarticulaires (périarthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites) ;
  • des lomboradiculalgies sévères.
Comprimé à 200 mg :
Traitement symptomatique au long cours :
  • des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante ;
  • de certaines arthroses douloureuses et invalidantes.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Dans l'espèce humaine, aucun effet malformatif particulier n'a été signalé. Cependant, des études épidémiologiques complémentaires sont nécessaires afin de confirmer l'absence de risque.

Au cours du 3e trimestre, tous les inhibiteurs de synthèse des prostaglandines peuvent exposer :

En conséquence, la prescription d'AINS ne doit être envisagée que si nécessaire pendant les 5 premiers mois de la grossesse.

En dehors d'utilisations obstétricales extrêmement limitées, et qui justifient une surveillance spécialisée, la prescription d'AINS est contre-indiquée à partir du 6e mois.


Allaitement :

Les AINS passant dans le lait maternel, par mesure de précaution, il convient d'éviter de les administrer chez la femme qui allaite.

Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
Lodine, comprimé pelliculé, a une influence mineure ou modérée sur l'aptitude à conduire les véhicules et à utiliser les machines.
En cas de conduite de véhicules ou d'utilisation de machines, il devra être tenu compte de la possible survenue de céphalées, de légères sensations de vertige et de fatigue.

Surdosage


DCSURDOSAGE 
En cas de surdosage, un traitement symptomatique sera institué.

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

L'étodolac est un anti-inflammatoire non stéroïdien du groupe des acides pyrano-indole-1-acétiques, ensemble des dérivés de l'acide arylcarboxylique.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 

L'étodolac est rapidement absorbé par voie orale : le pic sérique est atteint environ 1 heure après administration d'un comprimé à 200 mg ou à 300 mg. La biodisponibilité est élevée (voisine de 100 %).

La prise d'étodolac au cours des repas n'affecte pas la quantité de médicament absorbée mais retarde l'apparition du pic plasmatique.

L'étodolac est fortement lié aux protéines plasmatiques (supérieur ou égal à 99 %). Le volume de distribution est de 0,4 l/kg. La demi-vie d'élimination est d'environ 7 heures. Dans le plasma, l'étodolac se trouve essentiellement sous forme non conjuguée et de glucuronide.

L'étodolac est principalement éliminé par voie urinaire (75 %), sous forme hydroxylée et glucuroconjuguée, et par voie fécale (25 %).

Les paramètres pharmacocinétiques de biodisponibilité et la demi-vie d'élimination sont identiques chez le sujet jeune et chez le sujet âgé de plus de 65 ans.

L'insuffisance rénale semble peu modifier la pharmacocinétique de l'étodolac.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation :
3 ans.

Comprimé à 200 mg : ce médicament doit être conservé à température ambiante (entre 10 °C et 25 °C).

Comprimé à 300 mg : pas de précautions particulières de conservation.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

Pas d'exigences particulières.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE II
AMM3400932852048 (1986, RCP rév 18.09.2012) 200 mg.
3400933480400 (1992, RCP rév 18.09.2012) 300 mg.
  
Prix : 5,81 euros (30 comprimés à 200 mg).
5,51 euros (20 comprimés à 300 mg).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié