LEVOTONINE gél

Mise à jour : 24 Janvier 2020
Classification pharmacothérapeutique VIDAL :
Neurologie : Autres médicaments (Oxitriptan)
Classification ATC :
SYSTEME NERVEUX : PSYCHOANALEPTIQUES - ANTIDEPRESSEURS : AUTRES ANTIDEPRESSEURS (OXITRIPTAN)
Statut
Commercialisé
Excipients : talc, silice pyrogénée, magnésium stéarate
Colorant (gélule) : titane dioxyde, indigotine
Enveloppe de la gélule : gélatine
Excipients à effet notoire :
EEN sans dose seuil : soufre dioxyde
AMM3333802
Présentation(s)LEVOTONINE Gél B/100
Conservation
Agréé aux Collectivités
Remboursement : 30%

Formes et présentations


FORMES et PRÉSENTATIONS 
Gélule à 100 mg (bleu et blanc) :  Flacon de 100.

Composition


COMPOSITION 
 p gélule
Oxitriptan 
100 mg
Excipients : talc, silice pyrogénée, stéarate de magnésium. Enveloppe de la gélule : gélatine, oxyde de titane, indigotine, anhydride sulfureux (≤ 0,1 %).

Excipient à effet notoire : anhydride sulfureux (sulfite [E220]).

Indications


DCINDICATIONS 
Syndrome des myoclonies postanoxiques de Lance et Adams.

Fertilité / grossesse / allaitement


DCFERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT 
Grossesse :

Compte tenu des données disponibles, il est préférable, par mesure de prudence, d'éviter d'utiliser Lévotonine au cours de la grossesse, quel qu'en soit son terme.

En effet :
Allaitement :

Le passage de Lévotonine dans le lait maternel n'est pas connu. Aussi, par mesure de précaution, il est préférable d'éviter d'allaiter au cours d'un traitement par Lévotonine.

Conduite et utilisation de machines


DCCONDUITE et UTILISATION DE MACHINES 
Lévotonine peut provoquer des effets indésirables susceptibles de modifier la vigilance ou la vision. La prudence lors de la conduite de véhicules ou la manipulation de machines est recommandée.

Surdosage


DCSURDOSAGE 

Il n'existe pas de données chez l'homme, mais l'association avec des médicaments augmentant la concentration de sérotonine pourrait provoquer un syndrome sérotoninergique (par exemple les inhibiteurs de la décarboxylase périphérique utilisés au cours d'études cliniques pour améliorer la biodisponibilité de Lévotonine. Une inhibition quasi complète de la décarboxylase est observée avec des doses de 100-150 mg/j chez l'adulte).

Pharmacodynamie


PPPHARMACODYNAMIE 

Classe pharmacothérapeutique : Autres médicaments du système nerveux (code ATC : N07XX).

L'oxitriptan, ou L-5 hydroxytryptophane, est le précurseur immédiat de la sérotonine (5- hydroxytryptamine), neuromédiateur impliqué dans de nombreux systèmes de régulation cérébrale.

L'action du 5-HTP lévogyre semble supérieure à celle de la forme racémique.

Pharmacocinétique


PPPHARMACOCINÉTIQUE 
Absorption :
Pris seul par voie orale, l'oxitriptan est rapidement métabolisé en sérotonine par des décarboxylases périphériques (muqueuse gastrique, petit intestin, foie et reins) et sa biodisponibilité est très faible. Une meilleure biodisponibilité, très variable cependant (de 47 à 84 %), est obtenue quand il est associé à un inhibiteur de la décarboxylase périphérique (carbidopa ou benzérazide, par exemple) durant la phase d'absorption.
Distribution, biotransformation :
Après administration orale, l'oxitriptan est rapidement métabolisé en sérotonine par une décarboxylase des acides aminés L-aromatiques ou par la 5-HTP décarboxylase. Dans le cerveau, il se trouve dans les noyaux catécholinergiques et la barrière hématoencéphalique. L'oxitriptan ne franchit donc que partiellement la barrière hématoencéphalique pour se transformer en sérotonine dans le cerveau grâce à l'intervention d'une décarboxylase cérébrale. Il existe une proportionnalité directe entre les concentrations de 5-HTP plasmatiques et celles du LCR.
L'administration de 5-hydroxytryptophane permet donc l'augmentation de la concentration cérébrale en 5-HT. Cependant, la plus grande partie du 5-hydroxytryptophane est détruite sous l'action des décarboxylases périphériques avant d'atteindre les zones cérébrales. C'est pourquoi un inhibiteur de cette décarboxylase périphérique des amines aromatiques (benzérazide, carbidopa) qui ne peuvent pas franchir la barrière hématoencéphalique permet d'augmenter l'accumulation du 5-HT dans le sang après une administration orale.
Aux doses thérapeutiques, 19 % de 5-HTP circulant sont fixés aux protéines sériques. Le 5-HTP ne déplace pas le tryptophane des protéines sériques. Les concentrations de 5-HTP dans le LCR sont évaluées à 24 % de celles de 5-HTP plasmatiques.
La demi-vie de l'oxitriptan est très variable d'un individu à un autre.
Le 5-HTP s'accumule dans le plasma de façon non linéaire.
Élimination :
La sérotonine est métabolisée par une monoamine oxydase en acide 5-hydroxy-indole acétique (5-HIAA) que l'on retrouve dans les urines.

Sécurité préclinique


PPSÉCURITÉ PRÉCLINIQUE 

Le L-5 hydroxytryptophane est faiblement toxique par voie orale après administration unique chez le rongeur et chez le singe.

Le L-5 hydroxytryptophane a fait l'objet d'études de toxicité par administration réitérée jusqu'à 6 mois chez le rat, le chien et 3 mois chez le singe. Chez le rat, le L-5 hydroxytryptophane présente un effet néphrotoxique ; cet effet n'a pas été retrouvé chez le chien et le singe qui apparaît comme étant l'espèce la moins sensible aux effets toxiques du L-5 hydroxytryptophane ; cette différence de sensibilité apparaît comme étant due à la capacité de transformation du L-5 hydroxytryptophane en sérotonine.

Le L-5 hydroxytryptophane a fait l'objet d'études de tératogenèse chez le rat et chez la souris. Un effet tératogène a été noté chez le rat sous la forme de malformations viscérales et squelettiques qui ne sont apparues qu'à une dose fortement maternotoxique dans une des 2 études, tandis que cet effet n'a pas été noté dans 2 études chez la souris chez qui seul un effet fœtotoxique a été noté à fortes doses.

Le L-5 hydroxytryptophane n'a présenté aucun potentiel mutagène in vitro dans le test d'Ames et dans le test du lymphome de souris. Aucune donnée de cancérogenèse n'est disponible.

Modalités de conservation


DPMODALITÉS DE CONSERVATION 
Durée de conservation :
3 ans.

Pas de précautions particulières de conservation.

Modalités manipulation / élimination


DPMODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION 

Pas d'exigences particulières.

Prescription / délivrance / prise en charge


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE 
LISTE I
AMM3400933338022 (1981, RCP rév 16.09.2016).
  
Prix : 40,15 euros (100 gélules).
Remb Séc soc à 30 %. Collect.

Médicament(s) proche(s)

Désignation Liste % Remb Type
Il n'y a pas de produit équivalent identifié