HYDROSOL POLYVITAMINE PHARMADEVELOPPEMENT sol buv en gouttes

Mise à jour : Mercredi 22 Octobre 2014
Commercialisé
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A

SYNTHESE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Métabolisme - Diabète - Nutrition - Vitamines : Associations vitaminiques (Associations vitaminiques : déficiences ou carences)
Classification ATC : VOIES DIGESTIVES ET METABOLISME - VITAMINES : POLYVITAMINES NON ASSOCIEES (POLYVITAMINES NON ASSOCIEES)
Excipients :
butylhydroxyanisole, butylhydroxytoluène, saccharine sodique, framboise alcoolat, maltol, butyrate d'éthyle, éthylvanilline, acide lactique, vanilline, méthyle anthranilate, mandarine essence, hexanoate d'allyle, acide chlorhydrique, sodium hydroxyde, eau purifiée

aromatisant :  fraise arôme, orange arôme

Excipients à effet notoire :

EEN sans dose seuil :  sucre inverti

EEN avec dose seuil :  éthanol

Présentation
HYDROSOL POLYVITAMINE PHARMADEVELOPPEMENT S buv en gouttes Fl/20ml

Cip : 3400937714884

Agréé aux Collectivités

Remboursement : NR

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Solution buvable :  Flacon compte-gouttes de 20 ml (2 ml = 50 gouttes).

COMPOSITION

  p 50 gtes
Rétinol (DCI) ou vitamine A synthétique (concentrat de) - forme huileuse* 
5000 UI
Ergocalciférol (DCI) ou vit D2 
1000 UI
Alpha-tocophérol (DCF) acétate ou vit E 
2 mg
Thiamine (DCI) chlorhydrate ou vit B1 
2 mg
Pyridoxine (DCI) chlorhydrate ou vit B6 
2 mg
Riboflavine (DCI) phosphate de sodium ou vit B2 
1,50 mg
Nicotinamide (DCI) ou vit PP 
10 mg
Acide ascorbique (DCI) ou vit C 
50 mg
Dexpanthénol (DCI) ou vit B5 
4 mg
Excipients : huile d'arachide, glycérol, propylèneglycol, huile de ricin hydrogénée polyoxyéthylénée 40 (Cremophor RH 40), saccharine sodique, arôme fraise (dont éthanol), Tetrarome orange 987431, hydroxyde de sodium ou acide chlorhydrique, eau purifiée. Conservateurs : parahydroxybenzoate de méthyle (E 218), parahydroxybenzoate de propyle (E 216).
  • 15 gouttes (0,6 ml) = 1500 UI de vitamine A et 300 UI de vitamine D.
  • 20 gouttes (0,8 ml) = 2000 UI de vitamine A et 400 UI de vitamine D.
  • 25 gouttes (1 ml) = 2500 UI de vitamine A et 500 UI de vitamine D.

*  sous forme de palmitate de vitamine A stabilisé par du butylhydroxyanisole (9 mg/1 g) et du butylhydroxytoluène (9 mg/1 g).
DC

INDICATIONS

Prévention ou correction de troubles en rapport avec un régime alimentaire carencé ou déséquilibré.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

  • Pour éviter tout surdosage, tenir compte des doses totales de vitamine A et de vitamine D en cas d'association de plusieurs traitements contenant ces vitamines.
  • En cas d'apport en calcium, un contrôle régulier de la calciurie est indispensable.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Grossesse :

La vitamine A est tératogène chez l'animal sur plusieurs espèces.

Dans l'espèce humaine, des cas de malformations ont été rapportés avec de fortes doses. Toutefois, à ce jour, l'absence d'étude épidémiologique fiable et le faible effectif des notifications isolées empêchent de conclure définitivement sur la réalité de ce risque malformatif.

En conséquence, compte tenu de l'apport alimentaire quotidien, il est recommandé de ne pas dépasser une dose journalière de 5000 UI de vitamine A apportée par des médicaments.


Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

SURDOSAGE

Signes résultant de l'administration de doses excessives de vitamine D ou de ses métabolites :
Signes cliniques :
  • céphalées, asthénie, anorexie, amaigrissement, arrêt de croissance,
  • nausées, vomissements,
  • polyurie, polydipsie, déshydratation,
  • hypertension artérielle,
  • lithiase calcique, calcifications tissulaires, en particulier rénales et vasculaires,
  • insuffisance rénale.
Signes biologiques :
Hypercalcémie, hypercalciurie, hyperphosphatémie, hyperphosphaturie.
Signes cliniques résultant de l'administration de doses excessives de vitamine A :
Surdosage aigu (doses supérieures à 150 000 UI) :
Troubles digestifs, céphalées, hypertension intracrânienne (se manifestant chez le nourrisson par le bombement de la fontanelle), œdème papillaire, troubles psychiatriques, irritabilité, voire convulsions, desquamation généralisée retardée.
Surdosage chronique (risque d'intoxication chronique lors d'un apport prolongé de vitamine A à des doses supraphysiologiques chez un sujet non carencé) :
Hypertension intracrânienne, hyperostose corticale des os longs et soudure précoce épiphysaire. Le diagnostic est généralement porté sur la constatation de gonflements sous-cutanés sensibles ou douloureux au niveau des extrémités des membres. Les radiographies objectivent un épaississement périosté diaphysaire au niveau du cubitus, du péroné, des clavicules et des côtes.
Conduite à tenir :
Cesser l'administration de ce médicament, réduire les apports calciques, augmenter la diurèse, boissons abondantes.

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation :
2 ans.

A conserver à une température inférieure à 25 °C.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

AMM 3400937714884 (1955/97, RCP rév 10.07.2009).
Non remb Séc soc. Collect.

Informations laboratoire

PHARMA DEVELOPPEMENT SA
Chemin de Marcy. 58800 Corbigny
Tél : 03 86 20 21 64
Site web : http://www.pharmadeveloppement.com
Voir la fiche laboratoire
Documents utiles2
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster