Gamme de médicament ULIPRISTAL ACETATE MYLAN

ulipristal acétate
Information patient
Mise à jour : Mardi 20 avril 2021
Famille du médicament :

Contraceptif d'urgence

Ce médicament est un générique de ELLAONE.

Dans quel cas le médicament ULIPRISTAL ACÉTATE MYLAN est-il prescrit ?

Ce médicament contient une substance qui appartient à la famille des modulateurs des récepteurs à la progestérone. Il empêche la progestérone d'agir en se fixant sur ses récepteurs. Il inhibe ainsi l'ovulation et interfère avec les processus qui précèdent la fixation de l'ovule fécondé dans l'utérus. Ce n'est pas une méthode d'interruption de grossesse.

Il est utilisé pour la contraception d'urgence, notamment dans les cas suivants :
  • oubli ou rupture d'un préservatif,

  • retard de la prise du comprimé contraceptif habituel au delà du délai acceptable (voir ce délai dans la fiche de votre pilule contraceptive),

  • perte d'un stérilet expulsé spontanément de l'utérus,

  • déplacement ou retrait trop précoce d'un diaphragme vaginal ou d'une cape contraceptive,

  • doute sur la bonne pratique de la méthode du coït interrompu,

  • erreur de date lors de l'emploi de la méthode de l'abstinence périodique (méthode des températures),

  • rapport sexuel résultant d'un viol.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ULIPRISTAL ACÉTATE MYLAN

ULIPRISTAL ACÉTATE MYLAN 30 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 1
- Remboursable à 65 % - Prix : 7,25 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ULIPRISTAL ACÉTATE MYLAN

p cp
Ulipristal acétate30 mg
Lactose+
Excipients : Acide stéarique, Amidon de maïs prégélatinisé, Hyprolose, Hypromellose, Lactose, Lactose monohydrate, Magnésium stéarate, Sodium carboxyméthylamidon, Talc, Titane dioxyde

Attention

Cette contraception d'urgence n'est pas totalement efficace : une grossesse peut survenir malgré le traitement. Elle est destinée à un usage exceptionnel et ne peut constituer une méthode de contraception régulière. Elle n'a pas d'effet préventif pour les rapports ultérieurs et peut perturber la contraception hormonale en cours. Une contraception locale (préservatif, spermicide) doit être utilisée jusqu'à la fin du cycle en cours.

Le traitement n'est possible que dans les 5 jours qui suivent le rapport potentiellement fécondant. Il n'a, bien sûr, aucune action sur la transmission d'infections sexuellement transmissibles.

Ce médicament ne modifie généralement pas la date de survenue des règles, mais celles-ci peuvent être décalées de quelques jours avant ou après la date prévue. Néanmoins, si les règles ne surviennent pas dans les 5 à 7 jours après la date attendue, un test de grossesse permettra de savoir si ce retard est dû à une grossesse évolutive ou à un dérèglement hormonal.

En cas de douleurs abdominales ou de saignements anormaux autour de la date attendue des règles, pratiquez également un test de grossesse et consultez en urgence votre médecin si le test est positif. Un diagnostic de grossesse extra-utérine doit être réalisé par échographie.

Des précautions sont nécessaires en cas chez les femmes souffrant d'asthme grave recevant un traitement corticoïde.

Compte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament ULIPRISTAL ACÉTATE MYLAN avec d'autres substances

L'efficacité contraceptive de ce médicament peut être diminuée si vous prenez par ailleurs un médicament inducteur enzymatique (médicaments contenant de la primidone, de la phénytoïne, de la carbamazépine, du phénobarbital, de la rifabutine, de la rifampicine, de la griséofulvine, du ritonavir ou produit à base de plantes contenant du millepertuis). Si vous avez été traitée avec un de ces médicaments au cours des 4 dernières semaines, il est recommandé d'utiliser une contraception d'urgence non hormonale, à savoir la pose d'un dispositif intra-utérin au cuivre. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Ce médicament peut réduire l'effet contraceptif des autres contraceptions hormonales (pilules estroprogestatives ou progestatives seules). Il faut donc utiliser une contraception non hormonale complémentaire jusqu'aux règles suivantes.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament ne doit pas être utilisé pendant la grossesse et ne doit pas être pris par une femme chez laquelle on soupçonne une grossesse ou qui est enceinte. Mais, sa prise accidentelle pendant une grossesse débutante méconnue ne doit pas susciter d'inquiétudes particulières quant au déroulement de cette grossesse.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel. Son effet sur le nourrisson n'est pas connu. En cas de prise chez la femme qui allaite, l'allaitement doit être interrompu pendant une semaine. Pendant cette période, il est recommandé de tirer son lait et de le jeter afin de maintenir la lactation.

Mode d'emploi et posologie du médicament ULIPRISTAL ACÉTATE MYLAN

Ce médicament peut être pris au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

1 comprimé le plus tôt possible après le rapport sexuel non protégé, et au plus tard dans les 5 jours suivant le rapport.

Le comprimé peut être pris à n'importe quel moment du cycle.

Conseils

En cas de vomissements dans les 3 heures qui suivent la prise ou en cas de fortes diarrhées, procurez-vous une autre boîte de médicament et prenez un autre comprimé.

L'utilisation répétée d'une contraception d'urgence au cours d'un même cycle est possible mais n'est pas recommandée.

Effets indésirables possibles du médicament ULIPRISTAL ACÉTATE MYLAN

Les effets indésirables fréquents sont généralement modérés et de courte durée : maux de tête, sensations vertigineuses, troubles de l'humeur, nausées, vomissements, douleurs abdominales, fatigue, douleur musculaire ou dorsale, règles précoces ou retardées, saignements intermittents en dehors des règles, tension des seins.

Peu fréquents : anxiété, troubles du sommeil, modification de la libido, migraine, troubles de la vision, diarrhée, bouche sèche, flatulence, acné, démangeaisons, bouffées de chaleur, inflammation vaginale.

Rares : tremblements, troubles du goût, de l'attention, gorge sèche, démangeaisons génitales.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster