eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr
Information patient
  • TRIVASTAL comprimé
  • TRIVASTAL injectable
Mise à jour : Mardi 20 Octobre 2020
Famille du médicament :

Antiparkinsonien

Dans quel cas le médicament TRIVASTAL comprimé est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des dopaminergiques. Il pallie le déficit en dopamine, caractéristique de la maladie de Parkinson, en stimulant les récepteurs à la dopamine.

Il est utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson, seul ou en association avec la lévodopa.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament TRIVASTAL comprimé

TRIVASTAL 20 mg : comprimé (bleu) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,67 €.
TRIVASTAL 50 mg LP : comprimé à libération prolongée (rouge) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 8,31 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament TRIVASTAL comprimé

p cpp cp LP
Piribédil20 mg50 mg
Lactose+
Rouge cochenille+
Excipients communs : Bicarbonate de sodium, Carmellose sodique, Cire d'abeille blanche, Magnésium stéarate, Polysorbate 80, Povidone, Saccharose, Silice colloïdale anhydre, Talc, Titane dioxyde
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Éthylcellulose, Glycérol monooléate, Indigotine laque, Lactose, Rouge cochenille A laque aluminique

Contre-indications du médicament TRIVASTAL comprimé

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • malaise cardiaque grave,

  • infarctus du myocarde récent,

  • en association avec les neuroleptiques utilisés dans le traitement des vomissements.

Attention

Signalez à votre médecin toute somnolence marquée ou survenant subitement au cours de la journée : une adaptation des doses, voire un arrêt du traitement, peut être nécessaire.

Comme tout médicament dopaminergique, le piribédil expose à un risque de troubles compulsifs du comportement : jeu pathologique, dépenses inappropriées et répétées, boulimie, augmentation importante de la libido. En cas de survenue de tels troubles, n'hésitez pas à en parler rapidement à votre médecin, sans honte ou culpabilité. Une adaptation du traitement pourra être envisagée.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Les médicaments dopaminergiques peuvent, dans de rares cas, provoquer un endormissement soudain au cours de la journée sans signe annonciateur. La conduite automobile et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées pendant le traitement. Elles sont contre-indiquées chez les personnes ayant eu une envie impérieuse de dormir sous traitement.

Interactions du médicament TRIVASTAL comprimé avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé aux neuroleptiques utilisés dans le traitement des vomissements : risque d'annulation de leurs effets.

Il est également déconseillé avec les neuroleptiques utilisés dans les troubles psychiques ; cette association peut néanmoins être nécessaire chez certaines personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un médicament sédatif.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament est principalement utilisé chez les personnes âgées. Par mesure de prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte ou qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament TRIVASTAL comprimé

Ce médicament doit être pris, tels quels sans être croqués, avec un demi-verre d'eau à la fin des repas. L'augmentation de la posologie est progressive, afin de limiter l'apparition des effets indésirables

Posologie usuelle :

Lorsque ce médicament est utilisé seul : 150 à 250 mg par jour, soit 3 à 5 comprimés à 50 mg par jour ou 7 à 12 comprimés à 20 mg par jour, répartis en 3 à 5 prises.

En association avec la lévodopa : 80 à 140 mg par jour, soit habituellement 4 à 7 comprimés à 20 mg par jour.

Conseils

Dans le traitement de la maladie de Parkinson, il est important de respecter la posologie préconisée par le médecin, notamment les horaires de prises : un pilulier peut être utile.

Prenez contact avec une des associations destinées aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson : elles diffusent une information utile sur l'évolution de la maladie et sur ses traitements.

Effets indésirables possibles du médicament TRIVASTAL comprimé

Fréquents : nausées, vomissements, ballonnements (qui peuvent être diminués par une augmentation progressive des doses), agitation, confusion, hallucinations, sensation vertigineuse.

Peu fréquents : hypotension orthostatique, malaise.

Somnolence au cours de la journée, et plus rarement, envie impérieuse de dormir.

Des troubles compulsifs du comportement ont été rapportés sous traitement dopaminergique : addiction aux jeux d'argent, consommation excessive de nourriture, achats compulsifs, hypersexualité (voir Attention).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Mentions légales - Contact webmaster