Information patient
  • TRIMÉTAZIDINE MYLAN
Mise à jour : Mardi 22 juin 2021
Famille du médicament :

Antiangoreux

Ce médicament est un générique de VASTAREL

Dans quel cas le médicament TRIMÉTAZIDINE MYLAN est-il prescrit ?

Ce médicament vise à lutter contre les crises d'angor. Il protège les cellules des conséquences d'un défaut d'apport sanguin. Son mécanisme d'action n'est pas clairement établi.

Il est utilisé en association du traitement préventif des crises d'angine de poitrine chez les personnes insuffisamment contrôlées par un traitement antiangineux standard ou présentant une intolérance à ces traitements.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament TRIMÉTAZIDINE MYLAN

TRIMÉTAZIDINE MYLAN 35 mg : comprimé à libération modifiée (rose) ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament TRIMÉTAZIDINE MYLAN

p cp
Trimétazidine dichlorhydrate35 mg
Excipients : Cellulose microcristalline, Fer rouge oxyde, Gomme xanthane, Hypromellose, Macrogol 400, Magnésium stéarate, Opadry rose, Phosphate dicalcique dihydrate, Povidone, Silice colloïdale anhydre, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament TRIMÉTAZIDINE MYLAN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • maladie de Parkinson, tremblements, syndrome des jambes sans repos ;

  • insuffisance rénale grave.

Attention

Ce médicament n'est pas un traitement de la crise d'angine de poitrine.

En cas de douleur thoracique, consultez votre médecin. Une modification du traitement peut être nécessaire.

Ce médicament peut être responsable d'une baisse de la tension artérielle qui expose à un risque de chute, en particulier chez les personnes âgées ou recevant un traitement antihypertenseur. Pour éviter les chutes, il est recommandé de se lever lentement.

La trimétazidine peut induire ou aggraver des symptômes parkinsoniens (raideur des bras et des jambes, ralentissement des mouvements, tremblements), notamment chez la personne âgée. La survenue de troubles neurologiques nécessite l'arrêt du traitement.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance interdite en et hors compétition par l'Agence mondiale antidopage. Pensez à tenir informé votre médecin de votre pratique sportive (discipline, niveau).

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut provoquer des étourdissements ou une baisse de la vigilance.

Fertilité, grossesse et allaitement

En l'absence de données disponibles et par mesure de prudence, ce médicament est déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament TRIMÉTAZIDINE MYLAN

Ce médicament est pris de préférence pendant les repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 comprimé, 2 fois par jour.

Une diminution de la posologie est recommandée en cas d'insuffisance rénale et chez les personnes âgées de plus de 75 ans.

Conseils

Ce médicament est à prescription restreinte : il doit être obligatoirement prescrit la première fois par un cardiologue. Les ordonnances de renouvellement peuvent être rédigées par tout autre médecin, mais chaque ordonnance de renouvellement doit être présentée au pharmacien avec l'ordonnance initiale du cardiologue valable un an.

Effets indésirables possibles du médicament TRIMÉTAZIDINE MYLAN

Fréquents : douleur abdominale, diarrhée, nausées, vomissements, maux de tête, sensation vertigineuses, fatigue, éruption cutanée, démangeaisons, urticaire.

Rares : palpitations, accélération du rythme cardiaque, hypotension orthostatique pouvant être associée à un malaise ou à une chute.

Fréquence indéterminée : constipation, troubles de l'équilibre, raideur, ralentissement des mouvements, tremblements (voir Attention), insomnie ou somnolence, (œdème de Quincke...), anomalie de la numération formule sanguine, hépatite.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Fan74000 Il y a 9 ans 0 commentaire associé
bonjour, concerne le générique de Vastarel (Trimétazidine). Par quoi sera-t-il remplacé puisqu'il va être retiré de la vente? Je le prends depuis 3 ans, est-ce que je peux l'arrêter dès maintenant? Je vous remercie de me fixer sur ce point . !!!!!
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Il y a 9 ans 0 commentaire associé
@Bez : je n'ai pas ces données. Je vous conseille de vous adresser directement au laboratoire : Laboratoire Mylan : contact@mylan.fr
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 9 ans 0 commentaire associé
Quel est le PEC et le PNEC de la trimetazidine
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Il y a 9 ans 0 commentaire associé
@cacatoes : Pour l'instant, ce médicament est sous surveillance mais il continue à être commercialisé. Si c'était le cas, il serait remplacé par divers médicaments selon la maladie contre lequel il a été prescrit (vertiges, bourdonnements d'oreille, prévention de l'angine de poitrine, etc.).
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 9 ans 0 commentaire associé
Je prends de la Trimétazidine depuis plusieurs années. On dit que ce médicament va être supprimé. Peut-on l'arrêter sans précautions et d'un seul coup ? Sera-t-il remplacé ?
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster