Gamme de médicaments TREVICTAMise à jour : Vendredi 15 avril 2022

  • palipéridone
Information patient
  • TREVICTA
Famille du médicament : Neuroleptique atypique

Dans quel cas le médicament TREVICTA est-il prescrit ?

Ce médicament est un antipsychotique qui appartient à la famille des neuroleptiques dit atypiques. Certains de ses effets indésirables sont moins marqués que ceux des neuroleptiques classiques plus anciens. Il se présente sous forme de solution injectable à longue durée d'action : la substance active est libérée lentement dans l'organisme pendant plusieurs semaines après l'injection.

Il est utilisé dans le traitement d'entretien de la schizophrénie chez les patients dont la maladie est stabilisée par la palipéridone.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament TREVICTA

TREVICTA 175 mg : suspension injectable à libération prolongée IM ; seringue préremplie
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 475,52 €.
TREVICTA 263 mg : suspension injectable à libération prolongée IM ; seringue préremplie
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 612,78 €.
TREVICTA 350 mg : suspension injectable à libération prolongée IM ; seringue préremplie
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 746,35 €.
TREVICTA 525 mg : suspension injectable à libération prolongée IM ; seringue préremplie
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 1102,31 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament TREVICTA

p serp ser
Palipéridone175 mg263 mg
p serp ser
Palipéridone350 mg525 mg
Excipients : Acide citrique monohydrate, Eau ppi, Macrogol 4000, Phosphate monosodique monohydrate, Polysorbate 20, Sodium hydroxyde

Attention

Ce médicament ne peut être initié que si vous avez déjà eu un traitement injectable mensuel par palipéridone, et que vous l'avez bien supporté. Des réactions allergiques, rares mais graves, sont possibles après l'injection de ce médicament. Prenez un avis médical en urgence en cas d'éruption cutanée, de démangeaisons ou de difficultés à respirer.

Une hypotension orthostatique peut survenir au cours du traitement, surtout pendant les premiers jours. Ce malaise, souvent précédé de vertiges et de sueurs, est favorisé par un passage trop brutal en position verticale (en se levant d'une chaise ou d'un lit). Une vigilance particulière est recommandée en cas de maladie cardiovasculaire (insuffisance cardiaque, infarctus du myocarde...) ou de situations favorisant l’hypotension (déshydratation, régime pauvre en sel, association avec certains médicaments par exemple).

En cas de survenue d'une fièvre inexpliquée associée à une raideur musculaire (qui pourraient être dues au médicament), ne poursuivez pas le traitement sans avis médical : risque de syndrome malin des neuroleptiques.

Signalez à votre médecin l'apparition de mouvements anormaux involontaires, notamment du visage ou de la langue. Une modification du traitement doit être envisagée.

Des précautions sont nécessaires en cas de situations favorisant les torsades de pointes, de déficit en globules blancs, de maladie de Parkinson, d'antécédent de convulsions, de diabète, d'insuffisance rénale ou d'insuffisance hépatique.

Ce médicament peut réduire l'envie de vomir et retarder le diagnostic de certaines maladies.

Si vous devez subir une chirurgie de la cataracte, prévenez le médecin qui va vous opérer de l'utilisation de ce médicament.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels (somnolence, malaise, troubles visuels...), ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament TREVICTA avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments dopaminergiques utilisés dans le traitement de la maladie de Parkinson et avec la carbamazépine.

Informez votre médecin si vous prenez par ailleurs un médicament susceptible de favoriser une hypotension orthostatique ou des torsades de pointes, un sédatif ou un antihypertenseur.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Si une grossesse survient pendant le traitement, consultez votre médecin. Il appréciera le risque éventuel lié à l'utilisation de ce médicament dans votre cas. Si le traitement est poursuivi jusqu'à l'accouchement, une surveillance médicale du nouveau-né est nécessaire.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament TREVICTA

Juste avant l'injection, la seringue doit être agitée vigoureusement pendant au moins 15 secondes, en faisant un geste ample du poignet pour obtenir une suspension homogène.

Les injections sont administrées par voie intramusculaire dans le muscle fessier ou dans l'épaule (muscle deltoïde).

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 injection, tous les 3 mois. La première dose à injecter est calculée en fonction des doses de palipéridone reçues précédemment chaque mois.

    Si le délai depuis la dernière injection est de plus 3 mois, l'injection doit être faite le plus rapidement possible.

Conseils

Dans le traitement de la schizophrénie et autres psychoses, les neuroleptiques permettent de contrôler efficacement la maladie, mais une modification ou un arrêt intempestif du traitement expose à une rechute grave.

Une prise de poids peut être observée au cours du traitement. Une alimentation équilibrée, et si nécessaire les conseils d'un nutritionniste, peuvent prévenir et limiter ce phénomène.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : il doit obligatoirement être prescrit pour la première fois par un médecin spécialisé en psychiatrie.

Effets indésirables possibles du médicament TREVICTA

Les effets indésirables les plus fréquemment observés sont : insomnie, maux de tête, prise de poids, réaction au site d'injection, éruption cutanée, somnolence, mouvements involontaires, tremblements, raideur anormale, agitation, nausée, constipation, sensation de vertiges, diarrhée, vomissements, rhume et tachycardie.

Plus rarement :
  • hypotension orthostatique ;

  • perte de poids, nervosité, difficultés de concentration, troubles de la vision, malaise, démangeaisons, œdème ;

  • troubles urinaires ;

  • augmentation de la sécrétion de prolactine pouvant se traduire par : troubles sexuels, absence de règles, écoulement de lait par le mamelon ;

  • priapisme nécessitant de consulter en urgence un médecin si les symptômes n'ont pas disparus au bout de 4 heures ;

  • diminution de la capacité à réguler la température du corps ;

  • syndrome malin des neuroleptiques, troubles du rythme cardiaque.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Laurentjayson Il y a 5 mois 1 commentaire associé

Il n'est pas indiqué la posologie ou le sens à suivre pour l'arrêt de ce traitement 

même si cela devient au psychiatre de le déterminer et que chaque patient répond différemment 

est il possible d'avoir un aperçu rapide sur la démarche à savoir sur un patient qui prit 175 mg les mesures ou éventuelles substitutions pour un arrêt complet de ce médicament 

merci par avance de vos réponses 

ami

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Il y a 5 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Comme vous l'avez compris, je ne peux vous donner aucun chiffre tant la situation est variable d'un patient à l'autre. Consultez ou téléconsultez un médecin pour une réponse personnalisée.

+0 -0
SamFechier Il y a 6 mois 1 commentaire associé

Je suis traité avec TREVICTA, ce poison, qui me cause des epilepsie generalisée voire tonico-clonique, sans parler des troubles de la personnalité & des troubles urinaires ! Merci bien ^^

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a 6 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Nous n'avons pas pour habitude de censurer les témoignages négatifs de patients. J'attire néanmoins l'attention d'autres lecteurs sur les éléments suivants. 

- On ne peut qualifier de poison un médicament au simple motif qu'on l'a mal toléré. Il a prouvé son efficacité et il est mieux supporté par d'autres patients.

- Prendre un neuroleptique n'est jamais un partie de plaisir. Ces médicaments sont malheureusement indispensables pour éviter la reprise de la psychose et l'hospitalisation en milieu fermé qui va avec, dont le souvenir est douloureux pour de nombreux psychotiques. Le neuroleptique est le prix à payer pour garder un équilibre psychique permettant de vivre libre.

Sinon, il est important de déclarer les effets indésirables des médicaments https://signalement.social-sante.gouv.fr/psig_ihm_utilisateurs/index.html#/accueil  

 

+0 -0
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster