Gamme de médicament RECTOQUOTANE

quinisocaïne chlorhydrate,cétrimide
Information patient
Mise à jour : Mardi 20 avril 2021
Famille du médicament :

Antihémorroïdaire

Dans quel cas le médicament RECTOQUOTANE est-il prescrit ?

Cette crème contient un anesthésique local (quinisocaïne) et un antiseptique.

Elle est utilisée dans le traitement symptomatique des douleurs, des sensations de brûlures et des démangeaisons de l'anus, en particulier dues aux hémorroïdes.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament RECTOQUOTANE

RECTOQUOTANE : crème rectale ; tube de 20 g avec canule
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament RECTOQUOTANE

p 100 g
Quinisocaïne chlorhydrate500 mg
Cétrimide500 mg
Excipients : Acide stéarique, Diéthylène glycol stéarate, Eau purifiée, Paraffine liquide légère, Propylèneglycol, Trolamine

Contre-indications du médicament RECTOQUOTANE

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'allergie aux anesthésiques locaux ou aux antiseptiques de la famille des ammoniums quaternaires.

Attention

Des douleurs, un saignement anal qui persistent malgré le traitement peuvent être dus à une maladie autre que des hémorroïdes et nécessitent un avis médical. De même, tout saignement anal survenant chez une personne de plus de 50 ans doit faire l'objet d'une consultation médicale.

Attention : sportifSportif : les anesthésiques locaux ont été retirés de la liste des substances dopantes publiée dans les arrêtés du 20 avril et du 16 août 2004 par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament RECTOQUOTANE

1 application matin et soir.

Le traitement doit être de courte durée (pas plus de quelques jours).

Conseils

La constipation chronique et les efforts excessifs de poussée sont les principaux facteurs déclenchants des crises d'hémorroïdes. Un régime riche en fibres alimentaires (fruits, légumes, céréales complètes), des boissons abondantes et un exercice physique régulier en limitent le risque.

En cas de crise, la consommation d'alcool ou de mets épicés peut accentuer les douleurs et la gêne. Une attention particulière doit être portée au nettoyage de la région anale afin de limiter les phénomènes d'irritation. Il est également conseillé de limiter les positions assises prolongées, qui peuvent avoir un effet aggravant sur la douleur.

Effets indésirables de ce médicament

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Safietou Diouf Il y a un an 0 commentaire associé
Satisfaction totale '''merci beaucoup
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Document utile1
  • Avertissement «femmes enceintes»
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster