Information patient
  • QUÉTIAPINE RANBAXY
Mise à jour : Mardi 23 Novembre 2021
Famille du médicament :

Neuroleptique atypique

Ce médicament est un générique de XEROQUEL.

Dans quel cas le médicament QUÉTIAPINE RANBAXY est-il prescrit ?

Ce médicament est un neuroleptique dit atypique. Certains de ses effets indésirables sont moins marqués que ceux des neuroleptiques classiques. Il a des propriétés antipsychotiques et agit également comme régulateur de l'humeur (thymorégulateur) et antidépresseur.

Il est utilisé dans le traitement :
  • de la schizophrénie,

  • des troubles bipolaires (traitement des épisodes maniaques et dépressifs et prévention des récidives),

  • des états dépressifs en complément d'un traitement antidépresseur.

Présentations du médicament QUÉTIAPINE RANBAXY

QUÉTIAPINE RANBAXY LP 300 mg : comprimé à libération prolongée (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 16,02 €.
QUÉTIAPINE RANBAXY LP 300 mg : comprimé à libération prolongée (blanc) ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 31,63 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament QUÉTIAPINE RANBAXY

p cp
Quétiapine300 mg
Lactose+
Excipients : Copolymère d'acide méthacrylique et d'acrylate d'éthyle, Lactose anhydre, Magnésium stéarate, Maltose cristallin, Talc, Triéthyle citrate

Contre-indications du médicament QUÉTIAPINE RANBAXY

Ce médicament ne doit pas être utilisé en association avec certains médicaments contre le VIH (antiprotéases), certains antifongiques, et les antibiotiques contenant de l'érythromycine ou de la clarithromycine.

Attention

Certains effets indésirables de ce médicament sont plus fréquents chez l'enfant et l'adolescent que chez l'adulte, et ses effets à long terme sur la croissance sont mal connus. Il n'est donc prescrit avant 18 ans que si aucune autre alternative thérapeutique n'est possible.

Des pensées suicidaires ou l'attirance vers des gestes d'auto-mutilation peuvent apparaître ou augmenter sous traitement, notamment lors des premières semaines et chez les jeunes adultes. Si c'est le cas, vous devez consulter rapidement. L'entourage doit être prévenu afin de pouvoir signaler en urgence l'apparition de ces symptômes au médecin qui vous suit.

La quétiapine expose très rarement à des effets indésirables potentiellement graves. Dans certains cas, un arrêt immédiat du traitement s'impose. Prenez un avis médical le plus rapidement possible si vous observez la survenue :
  • d'une fièvre inexpliquée associée à une raideur musculaire, qui peuvent être le signe d'un syndrome malin des neuroleptiques ;

  • d'une gorge douloureuse, d'ulcérations de la bouche, de fièvre, qui peuvent traduire une baisse du nombre des globules blancs dans le sang ;

  • d'un besoin impérieux de bouger les jambes ou d'une agitation inhabituelle ;

  • de palpitations, d'un rythme cardiaque rapide et irrégulier, même au repos, d'un essoufflement ;

  • d'une éruption cutanée d'évolution rapide, associée ou non à des cloques, une desquamation de la peau, des démangeaisons ou de la fièvre.

Une somnolence, une hypotension orthostatique et des sensations vertigineuses ont été observées, le plus souvent au cours des premiers jours de traitement. Elles sont susceptibles d'entraîner des chutes et des blessures, particulièrement chez la personne âgée. Restez prudent jusqu'à ce vous soyez accoutumé au médicament.

Des précautions sont nécessaires en cas de troubles du rythme cardiaque, de rétention urinaire, d'adénome de la prostate, de glaucome à angle fermé, d'antécédent d'épilepsie, d'apnée du sommeil, de diabète, de maladie du foie, de constipation grave, d'antécédent d'abus d'alcool ou de médicaments et chez la personne âgée atteinte de la maladie de Parkinson ou de démence.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Attention : conducteurCe médicament peut induire une somnolence, parfois intense chez certaines personnes. Cette somnolence peut être augmentée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments sédatifs. La conduite et l'utilisation de machines dangereuses sont fortement déconseillées, surtout dans les heures qui suivent la prise du médicament.

Interactions du médicament QUÉTIAPINE RANBAXY avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec les antiprotéases utilisées contre le VIH et l'hépatite C, certains antifongiques et les antibiotiques contenant de l'érythromycine ou de la clarithromycine : risque d'augmentation des effets indésirables.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez des médicaments ayant un effet sédatif ou atropinique.

Il est également déconseillé de boire du jus de pamplemousse pendant le traitement.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement :

Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel : l'allaitement est déconseillé sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament QUÉTIAPINE RANBAXY

Les comprimés doivent être avalés entiers avec un verre d'eau, en une prise quotidienne, en dehors des repas (au moins une heure avant un repas ou au moment du coucher selon les indications de votre médecin).

Posologie usuelle :

  • Adulte : la posologie varie selon les indications et la tolérance individuelle ; la dose d'entretien est habituellement comprise entre 150 et 800 mg par jour.

Conseils

Dans le traitement de la schizophrénie et autres psychoses, les neuroleptiques permettent de contrôler efficacement la maladie, mais une modification ou un arrêt intempestif du traitement expose à une rechute grave.

Une prise de poids peut être observée au cours du traitement. Une alimentation équilibrée, et si nécessaire les conseils d'un nutritionniste, peuvent prévenir et limiter ce phénomène.

L'arrêt brutal du traitement peut exposer à un syndrome de sevrage : insomnie, maux de tête, nausées, diarrhées, vomissements, sensations vertigineuses et irritabilité. Il est recommandé de diminuer progressivement les doses sur une période d'au moins 1 à 2 semaines.

Effets indésirables possibles du médicament QUÉTIAPINE RANBAXY

Très fréquents (plus de 10 % des patients) : somnolence, sensations vertigineuses, bouche sèche, maux de tête, syndrome extrapyramidal, augmentation du cholestérol ou des triglycérides dans le sang, prise de poids, syndrome de sevrage.

Fréquents (1 à 10 % des patients) : hyperglycémie, augmentation de l'appétit, constipation, digestion difficile, vomissements, rêves anormaux, cauchemars, difficulté pour articuler, idées suicidaires, malaise, tachycardie, palpitations, vision voilée, rhinite, œdèmes, hypotension orthostatique, essoufflement, irritabilité, modification du taux d’hormones thyroïdiennes dans le sang, augmentation du taux de prolactine (pouvant se traduire un développement ou tension des seins chez l'homme ou la femme, un écoulement de lait par le mamelon ou des troubles des règles), élévation des transaminases.

Peu fréquents (0,1 à 1 % des patients) : convulsions, difficulté à avaler, priapisme, apparition ou aggravation d'un diabète, rétention d'urine, mouvements involontaires, perte de connaissance.

Rares (moins de 0,1 % des patients) : somnanbulisme, ralentissement du cœur, réaction allergique, réactions cutanées potentiellement graves, jaunisse, hépatite, pancréatite, occlusion intestinale.

Des anomalies de la numération formule sanguine ont également été observées : baisse du nombre des globules rouges, des globules blancs ou des plaquettes fréquentes ; agranulocytose exceptionnellement.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster