Mise à jour : 14 Décembre 2023
Publicité
Information patient
  • PRIORIX
Famille du médicament : Vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole

Dans quel cas le médicament PRIORIX est-il prescrit ?

C'est un vaccin composé de virus atténués de la rougeole, des oreillons et de la rubéole : ceux-ci sont vivants, mais affaiblis, et ne peuvent pas provoquer la maladie.

Il est utilisé dans la prévention de la rougeole, des oreillons et de la rubéole.

Présentations du médicament PRIORIX

PRIORIX : préparation pour solution injectable SC ; flacon de poudre et seringue de solvant de 0,5 ml avec 2 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 12,89 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PRIORIX

p flacon
Virus vivants atténués de la rougeole (souche Schwartz)1 dose
Virus vivants atténués des oreillons (souche RIT 4385)1 dose
Virus vivants atténués de la rubéole (souche Wistar RA 27/3)1 dose
Excipients : Acide para-aminobenzoïque, Acides aminés, Caoutchouc, Eau ppi, Lactose anhydre, Mannitol, Milieu 199, Phénylalanine, Sorbitol

Contre-indications du médicament PRIORIX

Ce vaccin ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie à la néomycine,

  • déficit immunitaire (par exemple infection due au VIH),

  • grossesse.

Attention

En cas de fièvre élevée, de maladie aiguë, il est préférable de différer la vaccination.

Ce vaccin peut apporter une protection contre la rougeole s'il est pratiqué dans les 72 heures qui suivent un contact avec une personne atteinte de la maladie.

Ce vaccin est fabriqué sur des cellules d'embryons de poulet : des précautions sont nécessaires chez les personnes allergiques à l'œuf.

Cette vaccination peut dans de rares cas entraîner une baisse du nombre des plaquettes. Dans ce cas, l'administration d'une deuxième dose doit être discutée avec votre médecin.

Des précautions sont nécessaires chez les personnes ayant des antécédents de convulsions.

Comme pour tous les vaccins, des cas exceptionnels de réactions allergiques graves ont été constatés ; ce risque justifie la nécessité de réaliser la vaccination en milieu médical où un traitement d'urgence pourra être entrepris sans délai.

Interactions du médicament PRIORIX avec d'autres substances

Ce vaccin peut être administré en même temps que d'autres vaccins tels que les vaccins combinés diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche (DTPCa), mais en des sites différents. Si l'injection n'est pas faite simultanément, un délai d'un mois doit être respecté entre les injections.

Le test à la tuberculine peut être rendu transitoirement négatif dans les 4 à 6 semaines suivant cette vaccination.

L'injection d'immunoglobulines peut inactiver les virus contenus dans le vaccin. La vaccination doit être différée d'au moins 3 mois après l'administration d'immunoglobulines.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'administration de ce vaccin est contre-indiquée pendant la grossesse. Cependant, si la vaccination est pratiquée au début d'une grossesse méconnue, une interruption de grossesse n'est pas justifiée ; en effet, aucune malformation chez l'enfant à naître n'a été observée dans cette situation.

De plus, il faut éviter de débuter une grossesse dans le mois qui suit cette vaccination.

Allaitement :

Cette vaccination est déconseillée pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament PRIORIX

L'injection est réalisée par voie sous-cutanée ou intramusculaire, immédiatement après reconstitution du vaccin.

Posologie usuelle :

  • Nourrisson de plus de 12 mois : 1 dose à 12 mois et une deuxième dose entre 16 et 18 mois. Les 2 doses doivent être administrées à au moins 1 mois d'intervalle.

  • Nourrisson de 9 à 12 mois : en cas d'épidémie ou pour les enfants qui doivent voyager dans des régions à risque, la première injection peut être avancée à l'âge de 9 mois, la deuxième dose étant recommandée entre 12 et 24 mois.

Dans les autres cas, se reporter au calendrier vaccinal.

Conseils

Les réactions fébriles dues aux vaccins peuvent être combattues avec du paracétamol.

Pour garder son efficacité, ce médicament doit être conservé entre + 2 °C et + 8 °C. Toutefois, une rupture de la chaîne du froid pendant une durée limitée (quelques heures à température ambiante inférieure à 25 °C) ne devrait pas prêter à conséquence. En pratique, en cas de nécessité, un délai de quelques heures peut séparer l'achat du vaccin en pharmacie de son stockage au réfrigérateur ou de la vaccination.

Ce vaccin ne doit pas être congelé.

Ce vaccin est pris en charge à 100 % par l'Assurance maladie pour les enfants de 1 à 17 ans inclus.

Effets indésirables possibles du médicament PRIORIX

Rougeur, douleur, œdème au point d'injection.

Fréquents : fièvre, infection des voies respiratoires, éruption cutanée.

Peu fréquents : ganglions, éruption cutanée, diarrhées, vomissements, otite, perte d'appétit, nervosité, pleurs anormaux, troubles du sommeil, conjonctivite, toux, gonflement des glandes parotides simulant les oreillons.

Rarement : réaction allergique, convulsions.

D'autres effets ont été rapportés depuis la commercialisation : douleur des articulations, méningite, inflammation des testicules, purpura, rougeole atténuée, baisse du nombre des plaquettes sanguines.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Camille347 Il y a un mois 1 commentaire associé

Bonjour, mon fils de 14 mois a été vacciné le 16/01.  Il avait déjà une rhinofaringite à ce moment la. Il a eu de la fièvre le 22 soit 7jours seulement aprés. Puis depuis le 25/01 il a eu une eruption cutanée sur tout le ventre. Ça s'est étendu au dos, aux cuisses et aux bras.  Il a aussi moins d'apétit. Est-ce que ces symptômes font partie des effets secondaires du vaccin? Si oui nécéssitent'ils une consultation ?  Si c'est normal combien de temps cela rentre dans l'ordre? Merci

Modérateur Il y a un mois 0 commentaire associé

Bonjour,

PRIORIX est un vaccin contenant des virus vivants qui provoquent une "mini-rougeole" bénigne qui protège l'enfant contre une rougeole future. Une éruption ou une fièvre modérée sont fréquentes dans les jours qui suivent la vaccination. Si votre enfant va bien en dehors d'un léger manque d'appétit et d'une éruption, une consultation n'est pas indispensable. Vous pouvez déclarer vous-même cet effet indésirable potentiel sur le site signalement.social-sante.gouv.fr 

Isolu Il y a 5 mois 1 commentaire associé

Bonsoir, mon enfant a reçu par erreur deux fois la dose de rappel (à 16 et 18 mois) y’a t’il un risque pour sa santé?" n

Modérateur Il y a 5 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Non, aucun risque connu.

FMaziere Il y a 5 mois 1 commentaire associé

Bonjour,

Le vaccin PRIORIX peut-il provoquer des réactions tardives (gonflement léger / petite boule au niveau d'une glande parotide), une dizaine de jours après la vaccination ? Ainsi qu'une douleur au point d'injection ?

Merci par avance et bonne journée à vous !

Modérateur Il y a 5 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Oui, ce vaccin peut provoquer une douleur retardée au point d'injection et l'apparition de ganglions. Vous pouvez déclarer vous-même ces effets indésirables potentiels sur le site signalement.social-sante.gouv.fr

charlotte3186 Il y a 9 mois 1 commentaire associé

Bonjour,
Dans le cas où une maladie de Lyme est suspectée chez le bébé qui doit se faire vacciner, il y a-t-il une contre-indication ?
Merci d'avance.
 

Modérateur Il y a 9 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Non, ce n'est pas une contre-indication

Flanpub1 Il y a 2 ans 0 commentaire associé

Bonjour,

Concernant le vaccin Priorix et les essais bébé. Je vois sur certains sites qu'il faut éviter de tomber enceinte durant le mois de la vaccination, par conséquent, il faut attendre 1 mois. Si 2 doses, donc 2 mois. OK. Mais je lis qu'on recommande d'attendre 3 mois après la vaccination (après la 2e dose). Ma question aujourd'hui est : il y a plusieurs sons de cloche, est-ce vraiment 1 mois?  A t on la certitude que le foetus/l'enfant ne présentera pas de problème (cf durant les échos)?

Merci d'avance.

Cordialement.

CarotteBanana Il y a 2 ans 1 commentaire associé

Bonjour,

Il est indiqué qu'il y a du caoutchouc dans la liste des excipients. Je ne retrouve pas cet excipient sur d'autres notices de ce vaccin.

N'est-ce pas une erreur ?

Merci

Modérateur Médecine générale Il y a 2 ans 0 commentaire associé

Bonjour

Ce n'est pas un excipient à proprement parler, mais lors de la reconstitution, l'aiguille qui perce le bouchon du flacon peut arracher de fines particules du caoutchouc qui ferme le flacon.

Publicité
Actualités liées
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster