Mise à jour : 19 mars 2024
Publicité
Information patient
  • PREVENAR 13
Famille du médicament : Vaccin contre les infections à pneumocoques

Dans quel cas le médicament PREVENAR 13 est-il prescrit ?

Ce médicament est un vaccin composé de fragments de pneumocoques de 13 sérotypes différents. Il ne contient aucun germe vivant. Les pneumocoques sont une cause fréquente d’otites aiguës et de méningites chez l'enfant de moins de 2 ans. Ils sont la première cause de pneumonie bactérienne et de méningites bactérienne chez l'adulte.

Il est utilisé dans la prévention :
  • des infections graves à pneumocoques, de la pneumonie et de l'otite chez les nourrissons de plus 6 semaines et les enfants jusqu'à 17 ans,

  • des infections graves à pneumocoques et de la pneumonie chez les adultes âgés de plus de 18 ans.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament PREVENAR 13

PREVENAR 13 : suspension injectable IM ; seringue préremplie de 0,5 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 48,82 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Contre-indications du médicament PREVENAR 13

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'allergie connue à l'un des constituants du vaccin, ou de réaction allergique apparue lors d'une injection précédente d'un vaccin à base d'anatoxine diphtérique.

Attention

En cas de fièvre élevée, de maladie aiguë, il est préférable de différer la vaccination.

Les enfants ayant souffert de convulsions lors d'accès de fièvre non liés à une vaccination peuvent recevoir ce vaccin. Il convient néanmoins de leur administrer un traitement antipyrétique (paracétamol) pendant 48 heures.

Comme pour tous les vaccins, des cas exceptionnels de réactions allergiques graves ont été constatés ; ce risque justifie la nécessité de réaliser la vaccination en milieu médical où un traitement d'urgence pourra être entrepris sans délai.

Ce vaccin ne protège pas contre les otites dues à d'autres germes que des pneumocoques. De plus, il peut ne pas induire une protection chez toutes les personnes vaccinées.

Interactions du médicament PREVENAR 13 avec d'autres substances

Ce vaccin peut être injecté le même jour que d'autres vaccins, mais en changeant de site d'injection.

Il ne doit pas être mélangé avec un autre produit injectable dans une même seringue.

Fertilité, grossesse et allaitement

En raison de l'absence de données, l'utilisation de ce vaccin doit être évitée pendant la grossesse ou l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament PREVENAR 13

Bien agiter le vaccin avant l'emploi, le réchauffer à température ambiante si nécessaire. L'injection doit être réalisée par voie intramusculaire (dans le muscle de l'épaule chez l'enfant et l'adulte, dans la cuisse chez le nourrisson).

Posologie usuelle :

  • Nourrisson de 6 semaines à 6 mois : 2 alternatives sont possibles :

    • 1 injection à l'âge de 2 mois et 4 mois, suivie d'un rappel entre 11 et 15 mois.

    • 1 injection à l'âge de 2, 3 et 4 mois, suivie d'un rappel entre 11 et 15 mois.

  • Nourrisson de 7 à 11 mois (non encore vacciné) : 2 injections avec un intervalle d'au moins 1 mois entre les doses. Un rappel est recommandé un an plus tard.

  • Nourrisson de 12 à 23 mois (non encore vacciné) : 2 injections à moins 2 mois d'intervalle.

  • Enfant de 2 à 17 ans (non vacciné) : 1 injection unique.

  • Adulte de plus de 18 ans : 1 injection.

Conseils

Les réactions fébriles dues aux vaccins peuvent être combattues avec du paracétamol.

Pour garder son efficacité, ce médicament doit être conservé entre + 2 °C et + 8 °C. Toutefois, une rupture de la chaîne du froid pendant une durée limitée (quelques heures à température ambiante inférieure à 25 °C) ne devrait pas prêter à conséquence. En pratique, en cas de nécessité, un délai de quelques heures peut séparer l'achat du vaccin en pharmacie de son stockage au réfrigérateur ou de la vaccination.

Ce vaccin ne doit pas être congelé.

Effets indésirables possibles du médicament PREVENAR 13

Chez le nourrisson et l'enfant de moins de 6 ans :
  • Très fréquents : réactions locales au point d'injection (douleur, rougeur, gonflement, induration), perte d'appétit, irritabilité, somnolence, sommeil agité.

  • Fréquents : vomissements, diarrhée, fièvre de plus de 39° C, éruption cutanée.

  • Peu fréquents : convulsions, urticaire.

  • Rares : réaction allergique.

Chez l'enfant de 6 à 17 ans :
  • Très fréquents : perte d'appétit, irritabilité, somnolence, sommeil agité, réactions locales au point d'injection pouvant gêner les mouvements du bras (douleur, rougeur, gonflement, induration).

  • Fréquents : maux de tête, vomissements, diarrhée, fièvre de plus de 39° C, éruption cutanée.

Chez l'adulte :
  • Très fréquents : perte d’appétit, maux de tête, diarrhée, vomissements, frissons, fatigue, éruption cutanée, douleurs muscualires ou articulaires, fièvre, réactions locales au point d'injection pouvant gêner les mouvements du bras (douleur, rougeur, œdème, induration), perte d'appétit, irritabilité, somnolence, sommeil agité.

  • Peu fréquents : nausées, ganglions à proximité du site d'injection, réaction allergique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
HarryKleins Il y a 4 mois 0 commentaire associé

Bonjour,
 

Y a-t-il un rappel à faire ? Si oui tous les combien de temps ? Est-ce que cela change avec les personnes immunosuppresseurs ?  

Nanalaya13 Il y a 11 mois 1 commentaire associé

Bonjour 

Ma fille de 2 mois et 9 jours à été vaccinée le 30/05 du vaccin prevenar ainsi que aexyon en même temps.

Elle n'a pas eu de fièvre, mais au bout de 48h deux rougeurs/boutons sont apparus pour disparaître le lendemain et laisser place à deux autres rougeurs/boutons... et depuis chaque jour des nouvelles rougeurs apparaissent. Surtout sur le visage et le cuir chevelu (une trentaine, très peu sur les mains bras et jambes)...  j'ai consulté mon généraliste qui m'a renvoyé aux urgences pediatriques... et les pédiatres ne savent que me dirent... elle n'a aucun autre symptôme, ne pleures pas, ne se gratte pas, s alimente correctement... est-ce que ça pourrait être lié avec le vaccin? Si oui, au bout de combien de temps ces rougeurs partiront? Je commence à m inquiéter...

Merci de votre retour 

Cdlt 

Modérateur Il y a 11 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Personne ne peut malheureusement répondre à ces questions ! Vous pouvez déclarer vous-même cet effet indésirable potentiel sur le site signalement.social-sante.gouv.fr, c'est ainsi que l'on fait progresser la connaissance des effets indésirables des médicaments.

Margaux P Il y a un an 1 commentaire associé

Bonjour, mon fils de deux mois a eu l'administration de ça vaccin il y a 3

jours, depuis son appétit diminue de jours en jours, est il possible que ça vienne de ce vaccin ? Si oui combien de temps dur cet effet indésirable ?

merci 

Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé

Bonjour

Cela ne peut pas être exclu. Consultez si cela persiste.  Vous pouvez aussi déclarer vous-même cet effet indésirable potentiel sur le site : signalement.social-sante.gouv.fr 

JeanV Il y a un an 1 commentaire associé

Bonjour,

Ayant été vacciné il y a 2 jours contre la grippe , puis-je me faire vacciner du " PREVENAR 13 "  maintenant ?

Merci de me répondre.

Cordialement .

Modérateur Il y a un an 0 commentaire associé

Bonjour

Cela ne pose pas de problème connu.

SB0677 Il y a 2 ans 1 commentaire associé

Bonjour,

Quel délai convient-il de respecter entre l'administration de Prévenar 13 et celle du vaccin Comirnaty de Pfizer ? Merci.

Modérateur Il y a 2 ans 0 commentaire associé

Bonjour

Il n'existe pas de délai recommandé.

Antoine34 Il y a 2 ans 1 commentaire associé

Bonjour,

Suite à une greffe je dois refaire les vaccins PREVENAR et PENTAVAC.

Est-il possible de les faire le même jour en changeant de site d'injection ?

Modérateur Médecine générale Il y a 2 ans 0 commentaire associé

Bonjour

Cela ne pose pas de problème.

jeande Il y a 3 ans 1 commentaire associé
bonjour, agé de 65 ans, ai je besoin d'un vaccin pneumoccocique ? merci
Modérateur Médecine générale Il y a 3 ans 0 commentaire associé
Bonjour, Votre question s'apparente à une demande d'avis personnalisé. Un tel avis suppose de connaître les détails de votre dossier médical et de pouvoir dialoguer avec vous. Ce n'est donc pas envisageable sur un forum, j'en suis désolé. Consultez ou téléconsultez votre médecin.
Laurence47 Il y a 4 ans 0 commentaire associé
Maux de tête assez importants ayant débuté environ six heures après l'injection et durent depuis sept heures. Est-ce le vaccin ou pas,je l'ignore mais ces maux sont différents de ceux que je connais habituellement provenant d'arthrose cervicale mais ils sont atténués avec du paracétamol et supportables.
molinéro Il y a 5 ans 2 commentaires associés
J'ai ressenti de fortes douleurs musculaires et du vertige
Modérateur Médecine générale Il y a 5 ans 0 commentaire associé
Bonjour Il existe un site dédié à la déclaration des effets indésirables signalement.social-sante.gouv.fr
Modérateur Médecine générale Il y a 5 ans 0 commentaire associé
Bonjour Il existe un site dédié à la déclaration des effets indésirables signalement.social-sante.gouv.fr
nada8484 Il y a 6 ans 1 commentaire associé
Bonjour, ma fille aura tres bientot le 19 mai 3ans,elle a fait son premier vaccin prevenar le 20 /06/2016 cà d 1an et 1 mois mais son pediatre a oublié de lui faire le 2éme càd le rappel.quest ce que je fais svp?
Modérateur Il y a 6 ans 0 commentaire associé
Bonjour, Les dates de rappel sont indicatives. Un rappel réalisé avec un retard, même de plusieurs années, n'est généralement pas pénalisant. Il est toujours préférable bien sûr à l'absence de rappel
Publicité
Actualités liées
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster