Gamme de médicament PLAQUENIL

hydroxychloroquine sulfate
Information patient
Mise à jour : Mardi 22 juin 2021
Famille du médicament :

Antirhumatismal

Dans quel cas le médicament PLAQUENIL est-il prescrit ?

Ce médicament est un antirhumatismal d'action lente, ayant des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires. Sa structure chimique est proche de certains médicaments utilisés dans le traitement du paludisme (antipaludiques).

Il est utilisé dans le traitement de certains rhumatismes inflammatoires (polyarthrite rhumatoïde chez l'adulte, arthrite juvénile idiopathique chez l'enfant) et des maladies du collagène, notamment le lupus érythémateux disséminé.

Il est également utilisé dans la prévention des lucites chez l'adulte

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament PLAQUENIL

PLAQUENIL : comprimé (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 4,17 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PLAQUENIL

p cp
Hydroxychloroquine sulfate200 mg
Lactose+
Excipients : Amidon de maïs, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 4000, Magnésium stéarate, Povidone, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament PLAQUENIL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie aux dérivés de la chloroquine (NIVAQUINE...),

  • maladie de la rétine,

  • enfant de moins de 6 ans,

  • en association avec les médicaments contenant du citalopram, de l'escitalopram, de l'hydroxyzine, de la dompéridone ou de la pipéraquine,

  • allaitement.

Attention

Ce médicament peut être toxique pour la rétine : une surveillance ophtalmologique régulière est indispensable pendant toute la durée du traitement. La survenue de troubles de la vision (modification de l'acuité visuelle, de la vision des couleurs...) nécessite l'arrêt du traitement et un avis ophtalmologique rapide.

Des hypoglycémies ont été observées sous traitement. Un dosage du taux de sucre dans le sang doit être réalisé en cas de signes pouvant traduire un hypoglycémie tels que : malaise, sueurs, palpitations, tremblements, pâleur.

L'hydroxychloroquine peut rarement être responsable de troubles du rythme cardiaque. Elle doit être utilisée avec prudence en cas d'hypokaliémie, d'insuffisance cardiaque non contrôlée, d'infarctus du myocarde récent ou de ralentissement important du cœur.

Ne poursuivez pas le traitement sans avis médical en cas d'apparition d'une éruption cutanée étendue associée ou non à de la fièvre ou des ganglions : risque de pustulose exanthématique, rare mais potentiellement grave.

Des précautions sont nécessaires en cas de porphyrie, d'insuffisance rénale ou hépatique, de psoriasis et de déficit en G6PD.

Des analyses de sang régulières sont nécessaires au cours de traitement prolongé pour s'assurer de l'absence d'anomalies de la numération formule sanguine.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable de troubles visuels.

Interactions du médicament PLAQUENIL avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec ceux contenant du citalopram, de l'escitalopram, de l'hydroxyzine, de la dompéridone ou de la pipéraquine : augmentation du risque de troubles du rythme cardiaque.

Il peut interagir avec les autres médicaments susceptibles de provoquer des torsades de pointes.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un antiépileptique, un antidiabétique, un médicament contenant des hormones thyroïdiennes, de la ciclosporine ou de la cimétidine.

Il est préférable de respecter un délai de 2 heures entre la prise de ce médicament et celle de pansements digestifs (contenant des sels d'aluminium, de calcium ou de magnésium).

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel. L'allaitement est contre-indiqué pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament PLAQUENIL

Les comprimés ne sont pas adaptés à l'enfant de moins de 6 ans. En effet, ils risquent d'obstruer les voies respiratoires si l'enfant déglutit mal et que le comprimé passe dans la trachée (fausse route).

Ils doivent être avalés après les repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte :

    • Traitement de la polyarthrite rhumatoïde : 2 ou 3 comprimés par jour en traitement d'attaque, puis 1 ou 2 comprimés par jour en traitement d'entretien.

    • Dans le traitement du lupus érythémateux : initialement, 1 à 2 comprimés par jour jusqu'à disparition des lésions. La posologie est ensuite réduite progressivement.

    • Prévention des lucites : 2 ou 3 comprimés par jour pendant 3 semaines, en commençant le traitement 7 jours avant l'exposition.

  • Enfant de plus de 6 ans (pesant de plus de 31 kg) : la dose minimale efficace est recherchée par le médecin et ne doit pas dépasser 6,5 mg par kg et par jour.

Effets indésirables possibles du médicament PLAQUENIL

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : douleur abdominale, nausées.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : diarrhée, vomissements, perte d'appétit, maux de tête, démangeaisons, éruption cutanée, troubles de l'accommodation (vision floue).

Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : coloration ardoisée, en particulier des ongles et des muqueuses, décoloration ou chute des cheveux, nervosité, vertiges, bourdonnement d'oreilles, dépôt du médicament dans la cornée pouvant se traduire par des halos ou une intolérance à la lumière, maladie de la rétine régressant à l'arrêt du traitement, augmentation des transaminases.

Fréquence indéterminée : éruption bulleuse potentiellement grave, faiblesse musculaire, troubles du rythme cardiaque, insuffisance cardiaque, mouvements anormaux, tremblements, convulsions, hypokaliémie, crise de porphyrie, anomalie de la numération formule sanguine, réaction allergique (urticaire, bronchospasme, œdème de Quincke).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Les commentaires sont momentanément désactivés

La publication de commentaires est indisponible.

Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
EBHL Il y a un an 1 commentaire associé
Bonjour, les effets indésirables tels que les nausées et douleurs abdominales sont ils permanents ou s'estompent ils avec le temps? J'ai commencé un traitement de 18 mois hier et j'ai ces 2 effets secondaires depuis... merci
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour Les effets indésirables des premiers jours ont souvent tendance à s'estomper.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
LMMRM Il y a un an 0 commentaire associé
Merci au modérateur pour sa réponse. N. B. J'ai cru comprendre que le «chloroquine phosphate» (phosphate de chloroquine) d'Astral Pharmaceuticals était également utilisé contre le CoViD-19 en Afrique.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
LMMRM Il y a un an 1 commentaire associé
On entend et on lit partout «chloroquine» et «hydroxychloroquine»; sur les boîtes de Plaquénil, on lit «sulfate d’hydroxychloroquine»: ces termes sont-ils véritablement synonymes, scientifiquement synonymes ou sont-ils, sous prétexte de vulgarisation, des approximations coupables? Enfin supra on lit «hydroxychloroquine sulfate»: formulation anglaise?
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour La chloroquine et l'hydroxychloroquine sont des molécules proches mais non identiques. Elles se présentent sous la forme d'un sel, sulfate de xchloroquine le plus souvenet.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
LMMRM Il y a un an 0 commentaire associé
— Partie 1/2 (D'abord, merci à l'administration d'avoir validé mon inscription.) Mesdames, Messieurs, Consternation, je lis dans cet article de France3-regions.francetvinfo.fr* que le Plaquénil «contient de l’azythromycine» (et sic pour l'orthographe) : [Début de citation] «Actuellement en France, l'utilisation du Plaquénil -dans le traitement du coronavirus- est exclusivement prescrit pour des patients hospitalisés. Ce médicament qui contient de l’azythromycine était en vente libre dans les pharmacies depuis des dizaines d’années et préconisé notamment en prévention du paludisme.» [Fin de citation]
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
LMMRM Il y a un an 0 commentaire associé
— Partie 2/2, suite et fin À l'heure où tous les perroquets politiques et médiatiques n'ont à la bouche que le mot «expertise», il serait logique — et il est urgent — qu'on s'occupe de purger la société française d'un amateurisme devenu envahissant et quasi général, voire revendiqué et ostentatoire (je ne citerai personne). Enfin, il faut rendre à tous les médecins leur liberté de prescription et confiner étroitement les journalistes incompétents : chacun son métier, et les vaches... Si je me trompe, qu'on me détrompe immédiatement : merci par anticipation au modérateur et aux professionnels de la santé qui m’ont lu et qui peut-être me répondront. * Origine de la citation : https://france3-regions.francetvinfo.fr/... (archive : http://archive.vn/...)
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Hassene Il y a un an 0 commentaire associé
/je suis médecin interniste, j'ai 36 ans d'exercice en médecine hospitalière puis libérale.J'ai eu l'occasion de suivre des dizaines de patientes atteintes de Lupus et de PR traitée par hydrxychloroquine à 400 ou 600 mg pendant plusieurs mois voire même plusieurs années. Jusqu’à l'heure actuelle aucune complication cardiovasculaire ou rétinienne n'ont été observées. Je me demande pourquoi toute ces alertes sont signalées actuellement. S'agit-il d'un dénigrement gratuit du Pr RAOULT ou des réactions de certains laboratoires qui souhaiteraient commercialiser d'autres substance beaucoup plus chères? Soyons humains les gens sont en train de mourir par milliers.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+1 -0
asmapharmaco Il y a un an 1 commentaire associé
Qu'en est il de l'adaptation posologique chez l'insuffisant rénal
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Tout dépend du degré de l'insuffisance rénale.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Claudine60 Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour, le plaquenil est un de mes médicaments quotidiens depuis 25ans pour une polyarthrite rhumatoïde. J’ai 60ans aujourd’hui. 2 comprimés /jour. Je n’ai jamais eu d’effets secondaires, contrôle Erg pour la rétine chaque année. Il est aujourd’hui très difficile pour nous, les malades auto immune de le recevoir en pharmacie. Un énorme problème
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+1 -0
Alphakadol Il y a un an 1 commentaire associé
J'aurais souhaité savoir, si il existe une forme injectable de l'hydroxychloroquine, sachant que l'étude concernant cette molécule dans le cas de patients en réanimation en phase aigu, ne peut s'administrer que de cette façon, à des malades lysés et sédatés ? Merci.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour Je vous confirme qu'elle n'existe pas en ville. Il s'agit peut-être d'une forme injectable réalisée spécialement par le laboratoire ou les pharmacies hospitalières.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
anny63 Il y a un an 3 commentaires associés
Bonjour Le coronavirus s attaque aux système respiratoire alors je comprends pas pourquoi on prendrai des médicaments contre les rhumatismes c est Quoi le rapport et pourquoi les antibiotiques ne sont doit disant pas efficaces on m en a cependant prescrit quand je faisait des bronchites ?????
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 2 commentaires associés
Bonjour Le plaquenil est un médicament contre le paludisme, dont on a découvert par hasard qu'il marchait aussi contre certains rhumatismes inflammatoires. C'est souvent le cas : on découvre chez certains médicaments des effets positifs imprévus, comme l'aspirine chez les cardiaques. Les antibiotiques ne tuent pas les virus.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+1 -0
MichelMerlin Il y a 3 mois 1 commentaire associé

Bien d'accord avec 90% de ce que vous dites. Mais le fait qu'un agent soit antibiotique (càd actif contre des bactéries) ou antipaludique ou autre, s'il ne prouve évidemment pas qu'il soit aussi actif contre des virus, ne prouve pas qu'il ne le soit pas ! Exactement comme le fait que l'aspirine soit efficace contre les douleurs ne prouve pas qu'il ne le soit pas sur la fluidité du sang. D'ailleurs même chez les ayatollahs anti-HCQ, personne n'a constesté à HCQ une certaine efficacité anti-virale. Donc ici votre dernière phrase pourrait donc être « Les antibiotiques tuent les bactéries, mais en géneral pas les virus. »


Versailles, Wed 14 Apr 2021 15:17:50 0200

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
MichelMerlin Il y a 3 mois 0 commentaire associé

...une certaine efficacité IN VITRO anti-virale

Versailles, Wed 14 Apr 2021 15:19:35 0200

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
PakB Il y a un an 0 commentaire associé
luisonoo - Le 22/03/2020 à 18:23 "j'ai pris du plaquenil pendant 3 mois en 1987 pour soigner ma polyarthrite rhumatoïde comme ça ne marchait pas mon médecin a stop le ce traitement j'espère qu'il soit efficace pour le coronavirus par contre aucun effets indésirables" -- Modérateur Le 23/03/2020 à 08:41 "Merci de ce témoignage, mais ce n'est pas du tout le même dosage." --- Pour le covid-19, Didier Raoult utilise 600 mg par jour pendant 6 à 10 jours. Pour le traitement d'attaque de la polyarthrite rhumatoïde, c'est 600 mg par jour pendant ? jours. Pour le traitement de fond, c'est 200 à 400 mg (le plus souvent) par jour pendant des mois, des années ou à vie. Les deux dosages ne sont pas si différents que ça. Pour le covid-19, 600 mg par jour pendant 6-10 jours poserait des problèmes. Alors que 400 mg par jour pendant des années pour d'autres pathologies ne serait pas problématique ?
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+1 -0
John MALKOVITCH Il y a un an 0 commentaire associé
L'hydroxycloroquine est un anti paludéen et est utilisé aussi dans le cadre des maladies auto-immunes comme la poly arthrite rhumatoïde ainsi que des cas de lupus ou en prévention des lucites estivales. Bref, si l'on se réfère au traitement des polyarthrites rhumatoïdes qui sont malheureusement des traitement chroniques avec une posologie de 400mg/ jour dans certains cas et un traitement d'attaque à 600mg, cela correspond au traitement préconisé par l'IHM qui est spécialisé dans les infections tropicales et autres, je ne vois pas pourquoi le Plaquenil serait dangereux voir même toxique pour une utilisation temporaire au COVID mais bien toléré pour une utilisation chronique sur des pathologies inflammatoires.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+1 -0
luisonoo Il y a un an 1 commentaire associé
Bonjour, j'ai pris du plaquenil pendant 3 mois en 1987 pour soigner ma polyarthrite rhumatoïde comme ça ne marchait pas mon médecin a stop le ce traitement j'espère qu'il soit efficace pour le coronavirus par contre aucun effets indésirables
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour Merci de ce témoignage, mais ce n'est pas du tout le même dosage.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 8 ans 0 commentaire associé
j'ai été traite par plaquénil pendant une periode superieure a 3 ans pour mon lupus cutane , je n'ai pas observe une nette amélioration et j'ai fini par arreter le traitement a cause de l'aspect argente de mes deux levres , je ne sais pas si c'était la bonne conduite a tenir - je n'ai pas encore retrouve l'aspect normal de mes levres . si vous avez des conseils a donner n'hesiter pas a le fai...
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+18 -0
Modérateur Il y a 9 ans 1 commentaire associé
@daflo : Le dossier d'enregistrement de Plaquenil donne les informations suivantes : "Les données animales ne permettent pas de conclure. Dans l'espèce humaine, l'hydroxychloroquine passe le placenta, la concentration dans le sang foetal est similaire à la concentration sanguine maternelle. Les données cliniques ne mettent pas en évidence d'effet malformatif ou foetotoxique particulier, mais sont encore limitées à ce jour. Compte tenu du bénéfice thérapeutique dans des pathologies très particulières (connectivites) mais en raison de son profil d'effets indésirables, notamment ophtalmologiques, l'utilisation de l'hydroxychloroquine n'est envisageable pendant la grossesse que dans les situations où l'arrêt du traitement expose la femme enceinte à une poussée évolutive de sa pathologie. En cas de traitement prolongé pendant la grossesse, tenir compte, pour le suivi de l'enfant, du profil d'effets indésirables de l'hydroxychloroquine, notamment ophtalmologiques."
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+26 -0
MichelMerlin Il y a 3 mois 0 commentaire associé

En remontant dans les informations disponibles sur les rétinopathies attribuées à CQ ou HCQ, on trouve finalement que cela vient d'un très petit nombre de cas, peut-être bien un seul, où l'on a observé, sans prouver de relation de cause à effet, un effet indésirable, d'ailleurs IIRC réversible, sur la ou les rétines d'un sujet après qu'il ait utilisé HCQ tous les jours pendant 5 ANNÉES à la dose normalement employée 5 à 10 JOURS en CURATIF dans le cas du palud ou autres usages standard. Je pense que toutes les descriptions de grands médecins ont dû être rédigées par déductions à partir de ces 1, 2 ou 3 cas. En faisant de même on condamnerait aussi bien l'aspirine, le paracétamol, l'alcool à 90, la bétadine, le café, le grog, le jus d'orange, ou l'usage de la bicyclette. Ou encore, s'ils étaient aussi "blacklistés" que HCQ, le remdesivir et tous les vaccins contre le COVID-19 et ses variants.


Versailles, Wed 14 Apr 2021 15:33:05 0200

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Voir plus de commentaires
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster