Gamme de médicament NOMEGESTROL SANDOZ

nomégestrol acétate
Information patient
Mise à jour : Mardi 19 janvier 2021
Famille du médicament :

Progestatif

Ce médicament est un générique de LUTENYL

Dans quel cas le médicament NOMÉGESTROL SANDOZ est-il prescrit ?

Ce médicament contient une hormone proche de la progestérone.

Il est utilisé pour compenser une insuffisance de progestérone dans le traitement :
  • des troubles des règles (absence de règles, règles irrégulières...),

  • du syndrome prémenstruel (tension des seins, douleurs du bas-ventre...),

  • des saignements dus à un fibrome,

  • de la ménopause (en complément des estrogènes).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament NOMÉGESTROL SANDOZ

NOMÉGESTROL SANDOZ 5 mg : comprimé sécable ; boîte de 10
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,13 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament NOMÉGESTROL SANDOZ

p cp
Nomégestrol acétate5 mg
Excipients : Cellulose microcristalline, Glycérol palmitostéarate, Lactose monohydrate, Silice colloïdale anhydre

Contre-indications du médicament NOMÉGESTROL SANDOZ

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • cancer du sein ou autre cancer hormonodépendant ;

  • saignement génital intermittent (l'origine de ce saignement doit être déterminée par des examens avant la mise en route du traitement) ;

  • accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire, infarctus du myocarde...) ancien ou survenant au cours du traitement ;

  • trouble connu de la coagulation sanguine (déficit en protéine C ou en protéine S...) ;

  • maladie grave du foie

  • porphyrie ;

  • existence ou antécédent de méningiome (tumeur cérébrale).

Attention

Un bilan médical initial est indispensable avant de débuter le traitement. Il permet au médecin de rechercher les antécédents personnels ou familiaux, notamment les facteurs de risque d'accident thromboembolique. Il doit être suivi d'une surveillance médicale régulière. Dans tous les cas, le traitement est prescrit à la dose minimale efficace et pour une durée la plus courte possible. En effet, des études ont montré un risque accru :

  • de survenue d'un cancer du sein chez les femmes ayant reçu un traitement hormonal prolongé des symptômes de la ménopause. En l'absence de troubles, sa prescription ne doit pas être systématique ;

  • de méningiome (tumeur cérébrale le plus souvent bénigne) chez les patientes traitées par le nomégestrol. L'augmentation du risque est fonction de la dose utilisée, de la durée du traitement et de l'âge de la patiente. Un avis médical s'impose en cas de symptômes qui pourraient être le signe d’un méningiome (maux de tête fréquents, troubles de vision, du langage ou de l'audition, vertiges, troubles de la mémoire…). La découverte d’un méningiome nécessite l’arrêt du traitement.

Lorsque ce médicament est associé à un estrogène, certaines situations peuvent nécessiter un suivi renforcé : diabète, obésité, affection bénigne du sein ou de l'utérus, ictère (jaunisse) chronique ou survenu lors d'une grossesse, dépression, ou si des membres de votre famille ont des antécédents de cancer du sein ou d'accidents thromboemboliques.

Lorsque ce médicament vous a été prescrit pour des saignements génitaux intermittents, l'origine de ces saignements doit être déterminée par des examens appropriés avant la mise en route du traitement. Si des saignements anormaux surviennent pendant le traitement, signalez-les à votre médecin.

Arrêtez la prise de ce médicament et consultez votre médecin en cas d'apparition de l'un des troubles suivants : maux de tête violents et inhabituels, troubles de la vision, gonflement douloureux dans la jambe, difficulté à respirer brutale, jaunisse.

Si vous devez subir une intervention chirurgicale ou rester alitée, prévenez votre médecin ; il peut être nécessaire d'arrêter temporairement le traitement.

Interactions du médicament NOMÉGESTROL SANDOZ avec d'autres substances

Les médicaments contenant les substances suivantes sont susceptibles de diminuer l'efficacité des traitements hormonaux : carbamazépine, phénobarbital, phénytoïne, primidone, griséofulvine, rifabutine, rifampicine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'a pas d'indication pendant la grossesse, mais une prise intempestive ne doit pas susciter d'inquiétude particulière.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : il est déconseillé pendant l'allaitement (sauf avis médical).

Mode d'emploi et posologie du médicament NOMÉGESTROL SANDOZ

Ce médicament est pris indifféremment au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

1 comprimé par jour pendant les 10 à 14 derniers jours du cycle.

Effets indésirables possibles du médicament NOMÉGESTROL SANDOZ

Fréquents (1 à 10 % des patientes) : troubles des règles, douleur des règles, pertes blanches, douleurs abdominales, nausées, maux de tête, crampes, douleur dans les membres, anxiété, dépression.

Peu fréquents (moins de 1 % des patientes) : aggravation de fibromes utérins, endométriose, candidose vaginale, augmentation du volume des seins, vomissements, constipation, diarrhée, migraine, vertiges, douleur articulaire, aggravation d'une insuffisance veineuse, phlébite, hypertension artérielle, prise de poids, éruption cutanée, démangeaisons, chute de cheveux.

Très rares (moins de 1 patientes sur 10 000) : méningiome en cas d'utilisation prolongée.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster