Mise à jour : 19 mars 2024
Publicité
Information patient
  • NEUPRO
Famille du médicament : Dopaminergique

Dans quel cas le médicament NEUPRO est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des dopaminergiques. Il pallie le déficit en dopamine en stimulant certains récepteurs de la dopamine. Le dispositif transdermique (timbre) contient la substance active qui traverse la peau, passe dans le sang, et peut ainsi agir le système nerveux.

Il est utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson seul ou en association avec la lévodopa afin de réduire les doses de lévodopa ou lorsque des fluctuations importantes de l'activité de la lévodopa sont responsables de troubles invalidants.

Dosé à 2 mg, il est utilisé également dans le traitement du syndrome des jambes sans repos, lorsqu'il s'accompagne de troubles gênants (insomnie, retentissement sur la vie quotidienne).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament NEUPRO

NEUPRO 2 mg/24 H : dispositif transdermique de 10 cm2 ; boîte de 7
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 9,96 €.
NEUPRO 2 mg/24 H : dispositif transdermique de 10 cm2 ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 42,25 €.
NEUPRO 4 mg/24 h : dispositif transdermique de 20 cm2 ; boîte de 7
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 14,25 €.
NEUPRO 4 mg/24 h : dispositif transdermique de 20 cm2 ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 60,39 €.
NEUPRO 6 mg /24 h : dispositif transdermique de 30 cm2 ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 78,51 €.
NEUPRO 8 mg /24 h : dispositif transdermique de 40 cm2 ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 96,36 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament NEUPRO

p dispp disp
Rotigotine libérée par 24 h2 mg4 mg
Sulfites++
p dispp disp
Rotigotine libérée par 24 h6 mg8 mg
Sulfites++
Excipients : Copolymère de poly(diméthylsiloxane, triméthylsilyl-silicate), Dl-alpha-tocophérol, Film polyester fluoré, Film polyester siliconé, aluminisé, Palmitate d'ascorbyle, Pigments, Povidone K 90, Sodium métabisulfite, Titane dioxyde

Attention

Le dispositif transdermique ne doit pas être utilisé en cas d'examen par IRM : il contient de l'aluminium qui pourrait provoquer une brûlure de la peau. Il doit être retiré avant l'examen.

Une hypotension orthostatique est possible, tout particulièrement en début de traitement. Consultez votre médecin pour un contrôle de la pression artérielle si vous ressentez des étourdissements au lever (passage d'une position allongée ou assise à la position debout).

Comme tout dopaminergique, ce médicament expose à un risque de troubles compulsifs du comportement : jeu pathologique, dépenses inappropriées et répétées, boulimie, augmentation importante de la libido, utilisation excessive du médicament avec dépendance. En cas de survenue de tels troubles, n'hésitez pas à en parler rapidement à votre médecin, sans honte ou culpabilité. Une modification du traitement pourra être envisagée.

Une aggravation paradoxale des symptômes du syndrome des jambes sans repos a parfois été observée. Dans ce cas, le traitement doit être réévalué par le médecin.

N'interrompez pas brutalement le traitement : risque de rigidité musculaire importante associée à de la fièvre et à des troubles psychiques ou de syndrome de sevrage (apathie, anxiété, dépression, fatigue, transpiration excessive, douleur).

Signalez à votre médecin toute somnolence marquée ou survenant subitement au cours de la journée : une adaptation des doses, voire un arrêt du traitement, peut être nécessaire.

Un suivi ophtalmologique régulier peut être nécessaire notamment en cas de survenue de troubles de la vision.

En cas d'éruption cutanée ou d'irritation due au dispositif transdermique, veillez à ne pas exposer la zone concernée au soleil jusqu'à guérison complète car l'exposition pourrait provoquer des anomalies de coloration de la peau.

Conducteur : ce médicament peut être responsable de vertiges ou d'une baisse de la vigilance.

De plus, les médicaments dopaminergiques peuvent, dans de rares cas, provoquer un endormissement soudain au cours de la journée sans signe annonciateur. La conduite automobile et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées pendant le traitement. Elles sont contre-indiquées chez les personnes ayant eu une envie impérieuse de dormir sous traitement.

Interactions du médicament NEUPRO avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé en général avec les neuroleptiques : risque d'annulation de leurs effets.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. Par mesure de prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte. Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contraception efficace pendant le traitement.

Allaitement :

Ce médicament inhibe la lactation : il est déconseillé pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament NEUPRO

Il existe 4 dosages correspondant à 4 surfaces différentes : la quantité de substance qui passe dans le sang est proportionnelle à la surface du dispositif transdermique. Utiliser exclusivement le modèle qui vous a été prescrit. Choisir une région sèche (sur le ventre, la cuisse, la hanche, le bras ou l'épaule), pauvre en poils, et dépourvue de grains de beauté ou autres lésions cutanées. Libérer la surface adhésive et appliquer soigneusement le timbre en effectuant une pression sur toute sa surface pendant 20 à 30 secondes. Il est recommandé de changer d'emplacement tous les jours (ne passant par exemple du côté gauche au côté droit, du bas du corps au haut du corps). Le même site d'application ne devrait pas être réutilisé dans un délai de 2 semaines.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 dispositif transdermique par jour, à garder 24 heures. Le médecin recherche la posologie efficace la plus faible possible. Son augmentation est progressive, afin de limiter l'apparition des effets indésirables.

Conseils

Le port de ce dispositif ne contre-indique pas le bain, la douche, les activités sportives, mais il faut éviter de l'exposer à de fortes chaleurs.

Si le timbre se décolle accidentellement, remplacez-le par un timbre neuf placé à un autre endroit.

Dans le traitement de la maladie de Parkinson, il est important de respecter la posologie préconisée par le médecin, notamment les horaires de prises : un pilulier peut être utile.

Le maintien d'une activité physique régulière est recommandée.

Prenez contact avec une des associations destinées aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson : elles diffusent une information utile sur l'évolution de la maladie et sur ses traitements.

Ce médicament n'est pas pris en charge par l'Assurance maladie dans le cadre du traitement du syndrome des jambes sans repos.

Effets indésirables possibles du médicament NEUPRO

Chez les personnes traitées pour un syndrome des jambes sans repos :

  • Très fréquents : maux de tête, nausées, réactions au point d'application (rougeur, irritation, démangeaisons, eczéma, dépigmentation, gonflement).

  • Fréquents : somnolence excessive, envie impérieuse de dormir, addiction aux jeux d'argent, achats compulsifs, hypersexualité, boulimie, hypertension, vomissement, digestion difficile, démangeaisons, irritabilité, réaction allergique (œdème de Quincke).

  • Peu fréquents : troubles obsessionnels compulsifs, agitation, hypotension orthostatique.

  • Rares : agressivité.

  • Fréquence indéterminée : hallucinations, confusion, délire, cauchemar, utilisation excessive du médicament avec dépendance, vertiges, malaise, perte de conscience, troubles de la vision, palpitations, troubles du rythme cardiaque, hoquet, constipation, bouche sèche, douleur abdominale, troubles de l'érection, perte de poids, augmentation des transaminases.

Chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson :

  • Très fréquents : somnolence, sensations vertigineuses, maux de tête, nausées, vomissements, réactions au point d'application (rougeur, irritation, démangeaisons, eczéma, dépigmentation, gonflement).

  • Fréquents : hallucinations, insomnie, rêves anormaux, addiction aux jeux d'argent, achats compulsifs, boulimie, malaise, perte de conscience, palpitations, hypotension orthostatique, hypertension, constipation, bouche sèche, digestion difficile, hoquet, transpiration excessive, démangeaisons, fatigue, perte de poids, chute.

  • Peu fréquents : somnolence excessive, envie impérieuse de dormir, hypersexualité, confusion, désorientation, agitation, troubles de la vision douleur abdominale, irritation cuatnée, troubles de l'érection, augmentation des transaminases, réaction allergique (œdème de Quincke).

  • Rares : troubles obsessionnels compusifs, délire, agressivité, convulsion, troubles du ryhtme cardiaque, éruption cutanée étendue.

  • Fréquence indéterminée : diarrhées, utilisation excessive du médicament avec dépendance.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Publicité
Documents utiles
Actualités liées
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster